Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Jean-Philippe Feldman est professeur agrégé des facultés de droit et maître de conférences à SciencesPo. Avocat à la Cour de Paris, il est aussi l'un des principaux contributeurs du Dictionnaire du libéralisme (Larousse, 2012).
2 followers

Articles

Député depuis 2017, François Ruffin se présente aujourd’hui comme l’un des piliers de La France insoumise. De là, l’intérêt de prendre connaissance du dernier entretien qu’il vient de donner à l’Obs, « La gauche doit parler aux gens qui travaillent », 4 août 2022).

 

Vers l’économie de guerre climatique

À dire vrai, l’entretien apparaît d’un très faible niveau, digne d’un lycéen gauchiste de la fin des années 1960. Rien, ou si peu, à retenir de ce texte qui exsude la haine des riches (ceux qui gagnent plus de 2000 euros par... Poursuivre la lecture

Un très récent article de Gilles-William Goldnadel paru dans Le Figaro (« Voilà où a mené la complaisance de Macron et des siens envers Mélenchon ! », 14 juin 2022) a fort utilement tenté d’analyser les mécanismes macroniens de légitimation du chef de la Nupes. Il omet toutefois de conter les évènements de l’après-premier tour de l’élection présidentielle.

La trajectoire d’Emmanuel Macron semble croiser de plus en plus celle de Nicolas Sarkozy, et ce n’est pas un compliment. À l’exception non négligeable du fait qu’il a, lui, réussi à ... Poursuivre la lecture

Depuis le retrait de la vie politique d’Alain Madelin, les libéraux sont orphelins d’un homme politique de premier plan. David Lisnard sera-t-il celui-là ?

Force est de constater la montée en puissance du maire de Cannes depuis plusieurs mois.

Tout d’abord, le président de Nouvelle Énergie n’a pas hésité à signer la tribune collective « Le libéralisme, ce mot interdit en France » parue dans Le Figaro le 22 avril. Certes, des hommes politiques ont pu se revendiquer du libéralisme par ignorance ou, plus souvent, par opportunisme, ... Poursuivre la lecture

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe

L’élection présidentielle est propice aux propositions de révision de la Constitution. C’est généralement le moment où le président sortant estime subitement qu’il faut modifier les institutions après un quinquennat vierge à cet égard et où les candidats participent à un concours Lépine des règles constitutionnelles tout en s’empressant, élus, de ne pas les mettre en pratique en s’accommodant avec aisance de ce qui semblait les rebuter.

Comme le disait François Mitterrand av... Poursuivre la lecture

Parmi les caractéristiques les plus notables de l’« exception française » se trouve l’anticapitalisme affiché et revendiqué par une bonne partie de la gauche, mais pas seulement. L’actuelle élection présidentielle s’inscrit dans la tradition. Il est vrai que sur les douze candidats du premier tour, au moins quatre, soit le tiers, se revendiquaient expressément de la mouvance crypto-marxiste.

Si nous reprenons les tracts du premier tour et en se concentrant sur l’anticapitalisme explicite des arguments, on peut établir un podium de l’an... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles