La motivation et la performance commerciale

Les facteurs clés de réussite : communiquer avec efficacité, favoriser l’empathie dans votre stratégie, fixer des objectifs stimulants, valoriser les initiatives et les récompenser, sont quelques-unes des clés du succès de votre équipe commerciale à adopter…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Work from bed - man on laptop by https://www.microbizmag.co.uk By: Microbiz Mag - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La motivation et la performance commerciale

Publié le 23 mai 2022
- A +

Par  Ghyzlane Andaloussi1.

Aujourd’hui, la réalité économique et la crise sanitaire présentent un cadre aussi stressant qu’épuisant pour tous les employés, qui sont contraints malgré le rythme et les exigences du travail, de garantir la compétitivité de l’entreprise qui les emploie. En effet, les ressources humaines sont la force majeure de la pérennité d’une entreprise. C’est pourquoi la fonction des ressources humaines ne doit pas se contenter des missions classiques du service du personnel (comme le recrutement, la rémunération, la formation, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et des carrières, le licenciement, etc.), elle doit s’intéresser aux problèmes de l’être, et plus particulièrement veiller à sa motivation et à son intégrité dans l’équipe. Le concept de motivation prend donc une place très importante en période de crise et de concurrence, car il semble à la fois le facteur qui pourrait expliquer la réussite ou l’échec d’un mode de management, et qui permettrait de conquérir un avantage concurrentiel décisif sur le marché.

À l’heure actuelle, dans un environnement concurrentiel, afin de se développer, les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité. Pour ce faire, tout chef d’entreprise a besoin d’être entouré d’une équipe motivée afin de donner une suite favorable à la stratégie de croissance de son entreprise. Ainsi, la motivation est considérée comme la pierre angulaire de la gestion des ressources humaines, puisqu’elle fait référence aux efforts et à l’énergie investis dans le travail. Elle a un rôle très important pour avoir accès au plein potentiel du commercial, pour mobiliser son enthousiasme, pour réaliser excellemment ses objectifs, et pour améliorer continuellement la performance au travail.

Pour impliquer son équipe commerciale, il convient de bien comprendre les facteurs de motivation pour actionner les bons leviers. En effet, chaque commercial réagit différemment en fonction de sa propre perception de la motivation. Alors que certains sont stimulés par le stress des objectifs, d’autres sont vite dépassés par une pression trop importante. De même que la rémunération occupe une place centrale dans les préoccupations du commercial, d’autres sont à la recherche d’autres facteurs de motivations comme l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle. Ainsi, la motivation ne s’évalue pas uniquement en intensité, mais aussi en qualité.

S’ils souhaitent que l’entreprise reste viable, les dirigeants doivent motiver leurs équipes commerciales, pour la simple raison que leurs résultats en dépendent, et de suite la pérennité de leurs entreprises. Ils doivent adapter leur langage, améliorer leur communication, mais également être reconnaissants et avoir confiance en leur équipe commerciale. Pour autant, il est important d’aller plus loin, de faire preuve de créativité, et de revoir même la conception du style de management s’ils souhaitent faire durer la motivation de leurs équipes.

Les principaux facteurs de motivation au travail

Voici les principaux facteurs de motivation au travail, relevés à partir d’une étude menée auprès des agents commerciaux marocains.

On peut noter :

  • la rémunération (distinction faite entre la rémunération fixe, la rémunération variable individuelle, et la rémunération variable collective relative à la performance de l’entreprise),
  • les avantages sociaux,
  • le développement des compétences professionnelles,
  • la reconnaissance,
  • l’évolution de carrière et opportunités professionnelles,
  • les conditions de travail,
  • le management et la communication.

 

Il ressort aussi de cette étude que les agents commerciaux relient la motivation principalement à la reconnaissance du travail, la rémunération, et les conditions de travail.

Toutefois, la relation entre la motivation et la performance reste compliquée à appréhender. En effet, la motivation n’est pas un terme absolu, elle est perçue différemment par chaque employé. Et l’impact de la motivation sur la performance ne peut être facilement identifié, plusieurs cas de figure peuvent apparaître : on peut trouver des employés motivés et performants, et inversement des employés non motivés et peu performants, mais aussi des employés non motivés et performants, voire des employés motivés et non performants. Ainsi, la performance ne dépend pas particulièrement de la motivation de l’employé. Elle résulte d’une juste combinaison entre la compétence, la motivation, et la détermination des objectifs (Maire, Dubost, 2004)

Pour ce faire, les managers doivent :

  • Veiller à analyser et à comprendre les besoins et les motivations individuelles des équipes commerciales ;
  • Définir les axes d’amélioration en prenant en considération l’avis de l’équipe commerciale ;
  • Favoriser le reporting ;
  • Instaurer un climat favorable et un esprit d’équipe tout en valorisant les challenges ;
  • Reconnaître les efforts fournis ;
  • Donner des perspectives d’évolution.

 

Octroyer de la valeur aux membres de l’équipe commerciale les incitera à atteindre les objectifs voire les surpasser. Ainsi, l’entreprise pourra facilement voir ses chiffres de vente multipliés, et assurer sa compétitivité et sa pérennité.

À vous maintenant, chers dirigeants, de vous munir de ces quelques solutions pour maximiser la performance de votre équipe commerciale afin que le développement de votre entreprise soit couronné de succès.

  1. Enseignante chercheuse à l’ISGA-Rabat. Docteur en sciences de gestion (Université Ibn Tofail – Kénitra – Maroc)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une centaine de services d'urgences sont en danger de fermeture cet été. Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une mission flash. En réponse à Gabriel Attal qui défendait les mesures déjà exposées par Brigitte Bourguignon, Jordan Bardella a répondu « Il faut arrêter de gérer l'hôpital comme on gère une entreprise ». C’est une erreur fréquente de croire que l’hôpital français est géré comme une entreprise, sous entendu « privée ».

À la base de l’entreprise privée il y a l’entrepreneur, son audace, sa créativité et son adaptabilité. I... Poursuivre la lecture

Maintenant que la période des confinements et de l’obligation du télétravail est terminée, que devient ce dernier ?

En 2020, on cherchait des idées et astuces pour vivre avec le télétravail forcé, comme j’en parlais ICI.

En 2021, une fois l’obligation levée, on se demandait qui allait revenir au bureau, une fois de bonnes habitudes prises en télétravail ; voir ICI.

Le sujet n’est pas épuisé. Le Monde publiait en avril dernier un dossier de Catherine Quignon sur un nouveau problème : les logiciels qui se sont perfectionnés... Poursuivre la lecture

Achat d'or pouvoir d'achat
2
Sauvegarder cet article

S’il est quelque terme économique mal compris en France (et parfois ailleurs) c’est bien celui de pouvoir d’achat.

 

Pouvoir d’achat du revenu monétaire

Certes, quand quelqu’un a un pouvoir d’achat, il prend conscience de ce qu’il peut acheter en un moment donné avec l’argent dont il dispose. C’est un genre d’approche statistique du pouvoir d’achat, qui va donc augmenter (ou diminuer) avec le revenu, et qui va varier suivant le niveau des prix des biens et services achetés.

La structure des dépenses envisagées est do... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles