Interdiction du voile : inutile, liberticide et démago

L’interdiction du port du voile dans les amphithéâtres, les sorties scolaires et les clubs de sport devrait faire bondir les libertariens, qui – d’ordinaire – se battent pour la liberté d’expression et la liberté d’association.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Mihai Surdu on Unsplash - https://unsplash.com/photos/1w0aqsMs-OU

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Interdiction du voile : inutile, liberticide et démago

Publié le 10 avril 2021
- A +

Par Rafael Guenoun.

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir : par de pareils objets les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées. »

De l’eau a coulé sous les ponts depuis l’écriture de Tartuffe. Aujourd’hui, plutôt que d’imposer la bienséance, la représentation nationale est moins Molière, et plus Carlos, version Tout nu et tout bronzé.

J’en veux pour preuve le concours Lépine auquel s’adonnent nos bons sénateurs, interdisant çà le voile dans les amphithéâtres (fermés depuis plus d’un an maintenant, mais bon…), les sorties scolaires et les clubs de sport, là le burkini, ou encore la pensée anti-républicaine.

Interdiction du voile : contre la liberté d’expression et la liberté d’association

Cette surenchère insupportable à propos du voile devrait faire bondir les libertariens, qui – d’ordinaire – se battent pour deux droits humains fondamentaux que sont la liberté d’expression et la liberté d’association.

Bastiat, dans La Loi, nous avertit du danger des bonnes intentions législatives qui donnent lieu à des conséquences désastreuses. Ici, point de bonnes intentions, mais seulement une volonté de marquer des points, politiquement, au jeu du « Qui sera le plus réac de la classe ? ». La faute, très honnêtement, à la macronie, qui souhaite prendre la droite sur sa droite à un an des présidentielles, et qui se fait doubler par LR et compagnie.

Tel est pris qui croyait prendre. La droite tendance national-socialiste se refait une jeunesse sur le dos des musulmans de France.

Pour rappel, l’islam est la deuxième religion de France derrière le catholicisme, mais ses pratiquants ne représentent qu’environ 8 % de la population française. À titre de comparaison, un peu plus de 30 % de la population française est catholique, bien que la majorité ne soit pas pratiquante.

Alors, certes, on m’opposera que les attentats à répétition dont sont victimes les Français ne sont pas perpétrés par des chrétiens. Cependant, c’est tirer un trait un peu rapide entre l’islam et l’islamisme que de penser qu’interdire les femmes voilées de cité, d’université, de sortie scolaire, ou de sport associatif, etc., donnera lieu à la disparition du terrorisme islamique.

Au mieux, cela les amènera à disparaître purement et simplement de la société, et donc de perdre l’opportunité de rencontrer des personnes de croyances et cultures différentes, de questionner – qui sait ? – leur rapport au culte.

Au pire, cela sera (ça l’est déjà, d’ailleurs) un formidable outil de propagande pour les groupes islamistes de tous bords. « Regardez : ils ne veulent pas de vous chez eux ! Mais, nous, nous vous accueillons avec plaisir… » La campagne de propagande est toute faite, il ne reste plus qu’à promulguer la loi anti-séparatisme telle quelle. Merci Macron.

On peut s’attendre à ce que, lors du prochain passage à l’Assemblée nationale, ces articles et amendements soient retoqués. Au final, cette loi sera à l’image de la macronie, un gloubi-boulga sans principes, sans saveur, tenant davantage du plan de communication que de l’acte politique.

Mais le mal est fait et pour ceux qui ne l’auraient pas compris nous allons encore remanger de la rhétorique sécuritaire sur la prochaine année. Et le vivre ensemble, cette marotte que tous nos politiques ont à la bouche, qui chez eux signifie « Sois un bon Français et tais-toi », va en prendre plein la poire, tant les actes de notre élite républicaine ne peuvent qu’opposer les Français entre eux.

Parce que, oui, les musulmans français sont aussi, voire avant tout, français. Certains diraient qu’il serait bon que nos parlementaires s’en rappellent une bonne fois pour toutes, mais ne soyons pas naïfs, ils le savent parfaitement bien. Pour beaucoup de ces hommes et de ces femmes, le but n’est plus d’agir pour le bien de la communauté nationale, mais de se faire réélire pour continuer à profiter des privilèges et des ors de la République sur le dos du contribuable. Si de surcroît, ils peuvent avoir leur quart d’heure de gloire sur BFM TV, à coups de phrases chocs et de slogans, tant mieux.

La prochaine fois que vous croisez votre député, n’hésitez pas à lui demander si le montant de son enveloppe parlementaire justifie l’assignation à résidence de fait de mères de familles et d’étudiantes qui portent le voile.

Voir les commentaires (62)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (62)
  • Je reconnais que je me suis posée la question. Mais je pense que si on autorise le port du voile, alors il faut autoriser le port de la croix gammée. Les islamistes dont vous parlez, qui se targuent « d’accueillir les femmes voilées », sont des nazis en puissance.
    IL faut également interdire à ces femmes de toucher le chômage par exemple. Car nul ne devrait être obligé d’embaucher une femme qui porte l’étendard de l’oppression des femmes et du meurtre des chrétiens et des juifs. Ni, selon les métiers, dont la tenue porte des problèmes évidents d’hygiène et de sécurité.
    Si on accepte d’importer un système au nom de la liberté, on s’accorde aussi la liberté de ne pas leur offrir tout ce qu’offre notre système. Notre développement économique et tous les avantages qui y sont liés (et qui font que ces femmes sont visiblement plus heureuses en France que dans les pays islamistes) , est aussi lié à l’émancipation, l’instruction et l’émancipation des femmes.
    Par ailleurs, en tant que femme, je me sens insultée quand je croise une femme voilée. Je ne peux m’empêcher de penser aux combats de nos grands-mères et de nos mères. C’est du ressort d l’inconscient, c’est peut-être idiot mais c’est ainsi. Tous les hommes sont-ils prêts à se balader avec un tee-shirt portant la mention :  » je suis un être inférieur, je dois me cacher du regard lubrique des femmes, je dois baisser les yeux devant elles » ?

    • Lorsqu’une voilée croit montrer son appartenance à une quelconque secte, en fait elle ouvre le fichage de son entourage . . . . , bravo la liberté décrite par l’auteur de cet article qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez !
      Ceci étant l’aliénée provocatrice enragée reste .

    • Votre message a beaucoup d’honneteté: ok pour la liberté, mais la vraie liberté: pas celle où on est libre quand on veut, et assisté ( donc irresponsable et donc pas soumis aux contraintes de la liberté) quand ça arrange.
      Je trouve dommage que votre message soit teonté d’un defaitisme qui semble admettre que, comme nous ne recupererons jamais ces libertés alors autant rentrer dans le jeu de « lequel d’entre nous arrivera le mlus a reduire les libertés de l’autre ». C’est triste parce que à ce jeu il n’y a QUE des perdants, sauf les puissants.
      Par ailleurs votre sentiment d’être insultée, je le comprends. Pour tout vous avouer je hais le voile. Mais cette haine n’est pas un argument legislatif valable. Votre ondignation devant un voile n’est pas differente devant l’indignation des barbus à la vue d’une femme qui bronze seins nus ou d’une carricature Mohamed. Le sentiment d’insulte est desagreable mais il ne justifie en rien la coercition d’Etat.
      Pour conclure je dirai que vous devriez faire confiance a votre premier paragraphe: rendez nous notre droit de ne pas sponsoriser ceux que nous n’aimons pas. Pas besoin de lds faire souffrir, mais pas besoin de forcer leur detracteurs a les aider non plus via des institutions d’Etat.
      Si les commerçants peuvent refuser l’entrée de leur echoppe à qui que ce soit, si les employeurs peuvent virer/ refuser d’embaucher sans motif, si personne ne paye plus d’allocs/ subventions de maniere obligatoire, alors plus de pb… les associations caritatives qui copinent avec l’islamisme n’auront que peu de dons. Le coût socio economique du port du voile de meme que celui du port de la croix gammée, sera tel que les voilées aurant que les nazillons y reflechiront a deux fois avant jouer au proselytes vestimentaires.
      Pourquoi ne pas opter pour demander la liberté au lieu de plus de coercition? N’edt ce pas, je le repète, du defaitisme?

    • On peut en effet s’étonner que l’auteur de l’article préfère qualifier de national-socialiste une partie de la droite française qui s’alarme de ces incursions de l’islam politique dans notre république plutôt que de réserver ce qualificatif aux partisans d’un islam radical…
      Si les femmes n’étaient que voilées, point final, après tout, on pourrait se tranquilliser… Hélas, cet accoutrement n’a été que le début d’une longue suite d’hostilités de l’islam radical envers nos sociétés occidentales. S’en tenir à la question du voile sans comprendre le sens de cette démarche politico-religieuse est une grave erreur politique. C’est un long cheminement de conquêtes qui a démarré avec la victoire des islamistes en Iran en 1979.
      Que l’islam politique devienne la règle dans certains pays du moyen-orient, ça les regarde. Que ce soit le cas chez nous, ça nous regard au premier chef.

    • Je ne comprends pas que l’on puisse être d’accord avec vous quand on est libéral.

    • Votre message est juste parfait.

      J’écoute régulièrement un immigré ex-musulman nous parler de cette religion de paix et d’amour qu’on nous vend en permanence. (Majid Oukacha)
      Et je ne comprend toujours pas comment on peut l’a laisser faire son chemin… au vu du futur qui nous attend.

      https://www.youtube.com/channel/UCiU8hlLbqdubrjQ7qqXYxEg

  • Oui le port du voile devrait être libre.. on peut même aller plus loin contrôler l’identité d’une personne qui na pas fait de mal pose question…

    Mais ceci dans une optique de pays libre.. par exemple où un individu peut assurer son autodéfense.. en sus d’unmaintien de l’ordre assuré…

    Je suppose que c’estontreproductif , puisque cela permet d’utiliser à raison l’argument d’une loi anti islam…et renforçant l’argumentaire de victimisation.. et donc de soif de « justice » ..tout aussi communautaire..

  • Suite.
    Et d’ailleurs, dans un pays libertarien (ce que nous ne sommes pas là, loi de là), il est à parier qu’il n’y aurait pas de femmes voilées. Non seulement elles seraient obligés de payer leur sécu, leur « chômage », leur logement, l’éducation de leurs enfants (qui seront nombreux si elles vont au bout de leur logique), mais en plus, chacun serait libre également de leur refuser l’accès ici ou là.
    Si je vis en bonne libertarienne et que j’accepte qu’une femme soit voilée, je dois pouvoir aussi refuser de travailler avec elle par exemple, ce que la loi ne m’autorise pas à faire. De même,je suis contre la sécu, mais comme je ne peux pas vivre en vraie libertarienne et que je suis obligée de cotiser, je me fais rembourser mes (rares) frais par la sécu. La loi nous empêche d’être libres. A partir de ce moment que vaut la liberté d’une femme à se voiler contre la mienne qui serais obligée d’accepter qu’elle accompagne mes enfants dans cet accoutrement ?
    Chacun devrait êter libre de s’exclure, je suis d’accord là-dessus.

    • Mais n’acceptez pas, et gardez vos enfants à la maison. Elle est la votre liberté.
      La liberté bien comprise ne consiste pas à contraindre autrui.
      Notez bien que la femme voilée ne vous contraint en rien, elle.
      De rien.

      • Ben la loi me contraint à ne pas traiter différemment une femme voilée et une au visage découvert, du seul fait du voile.

      • SI, elle me contraint à accepter une personne qui souhaite se cacher de moi. Une personne qui me considère comme un animal qui ne sait pas contrôler ses pulsions.
        Alix a parfaitement raison. J’accepterais qu’elle se voile le jour où j’aurais le droit de la chasser de chez moi. La vraie liberté, c’est ça.

  • Voile, mosquées, peu à peu une autre culture prend la place de la culture chrétienne de moins en moins défendue. Impossible de comprendre ce qui ce dit par la totalité des passagers « français » dans le RER nord… On voit que votre avis vient des salons…

    • alors certes mais les cultures ne sont pas des agents actifs..

      les français ont sabordé la culture en premier lieu, en créant un ministère de la culture ou en estimant que la culture n’est pas d’abord propriété du peuple..
      on a accepté des élites intellectuelles bidon et par dessus le marché fonctionnarisée..

      • Et alors nous sommes en France pas en islamland , certains pays obligent toutes les femmes a porter le voile meme les étrangeres et là personne n’y trouvent à y redire alors si la France et les Français ne veulent pas de ces voiles qui n’ont rien a voir avec l’islam ,nul part dans le coran on ne trouve écris que les femmes doivent porter le voile ou pire la panoplie complete avec les gants , le grillage devant les yeux , la France on l’aime ou on la quitte !!!

        • Le coran ne dit rien effectivement sur le port du voile, mais il est très précis sur le statut des femmes : en islam, les femmes sont des êtres impurs par nature et inférieurs parce qu’Allah en a décidé ainsi. En islam, la femme passe de la tutelle de son père à celle de son mari, qui a le droit de la battre et de la répudier selon son bon plaisir. C’est en opposition totale et frontale avec la Constitution et la législation françaises. L’islam n’a pas sa place en France.

          • Si le Coran ne dit rien sur le port du voile c’est parce qu’à l’époque les femmes étaient voilées. Ce n’était pas un sujet car le voile était un élément culturel; ainsi les chrétiennes bien avant l’islam portaient le voile.
            Ma grand-mère corse sortait voilée et ce jusqu’en 1970. l
            La sourate XXIV -31 est éloquente et demande aux femmes d’être chastes et de couvrir tous les ornements qui pourraient susciter le désir sexuel chez l’homme.
            C’est pourquoi le voile a été maintenu dans cette religion , la femme indiquant, même si elle peut s’habiller à l’occidental, qu’elle est chaste et qu’elle se soumet à Dieu et à son époux qui possède l’autorité de droit divin dans la famille.
            Il est plus facile pour l’homme de contrôler les femmes que Dieu, du moins dans ce bas monde.
            On peut lire pour s’en convaincre la sourate IV Les femmes.

    • C’est plutôt un point de vue très américain, où chacun vit en petite communauté alors qu’on a choisi le mode assimilation.
      On remarquera que nos « amis » américains nous savonnent la planche régulièrement.

  • Ai je le droit de porter un voile avec la croix de Jesus imprimée dessus de notre Dieu venu sur terre pour sauver les humains

    • Jésus est un prophète pour les musulmans, donc s’ils respectent leurs textes ça doit pas poser problème, mais vu qu’ils sont ignorants ça peut mal finir.

  • L’auteur écrit:
    « Au pire, cela sera (ça l’est déjà, d’ailleurs) un formidable outil de propagande pour les groupes islamistes de tous bords. « Regardez : ils ne veulent pas de vous chez eux ! Mais, nous, nous vous accueillons avec plaisir… » »

    Essayez donc de construire une église, ou si vous êtes une femme, de sortir non voilée en Arabie Saoudite….

    Et il dit:

    « Parce que, oui, les musulmans français sont aussi, voire avant tout, français. »

    Non, une partie (peut être minoritaire, mais agissante) déclare mettre la charia avant les lois de la république.

    L’auteur dit:
    « Ici, point de bonnes intentions, mais seulement une volonté de marquer des points, politiquement, au jeu du « Qui sera le plus réac de la classe ?  »

    Très drôle… le progressisme par le voile…

    Un libertarien défendant des pratiques héritées de régimes théocratiques hautement répressifs, bizarre. Par ailleurs, ama

    • Par ailleurs, amalgamer le port du voile, qui est la continuité d’une pratique liée aux organisations claniques patriarcales ( les cheveux sont un symbole sexuel antédiluvien, il ne faut pas que la lignée risque d’être entachée par la faute de la femme) et l’islam en tant que religion est trompeur, voire malhonnête; pendant des années, les femmes musulmanes françaises, algériennes, marocaines, tunisiennes, turques, égyptiennes, n’ont pas porté le voile.

    • Suite…
      Par ailleurs, amalgamer voile et religion est abusif; le voile est une pratique coutumière du bassin méditerranéen liée à une organisation clanique patriarcale des sociétés. La chevelure féminine était un symbole sexuel puissant qu’il convenait de cacher pour éviter les fautes et ainsi maintenir « pure » la lignée mâle. La burka est la version extrémiste.

      Il n’y a pas si longtemps, les femmes musulmanes n’étaient pas voilées en France, Maroc, Algérie, Egypte, Turquie…Etaient elles de mauvaises musulmanes?
      Chercher la cause du changement….

      Et ma grand mère mettait son fichu (voile) pour entrer dans une église… Le catholicisme et l’islam viennent des mêmes sociétés.

      • Michel Negynas, on voit que vous n’avez jamais été dans un pays musulman.
        Moi qui suis née au Maroc et durant 16 ans je n’ai vu que des femmes voilées, le visage était dissimulé. Seuls les yeux étaient visibles
        Ce sont les élites occidentalisées de ces pays qui ne portaient pas le voile.
        Mais les femmes des milieux populaires le portaient.
        L’emprise des islamistes est très forte dans ce pays et même certaines femmes éduquées le portent désormais par crainte des représailles.
        Et pour finir l’islam et le christianisme ne viennent pas des mêmes sociétés.
        Une étude historique plus précise de l’origine de ces religions s’impose .

        • L’islam est une branche déviante de la chrétienté, elle même une branche déviante du judaïsme: même dieu unique, même bible, mêmes prophètes…
          Ces religions sont nées dans le cadre d’une société organisée en tribus et en clans avec une dimension patriarcale très puissante.

          Comme vous le dites vous même, certains rituels étaient communs bien avant l’établissement de ces religions.
          La chrétienté s’en est détachée à la Réforme, mais le catholicisme peinant même encore à couper les ponts.

          Pour le Maroc, vous connaissez certainement mieux que moi la réalité. Pour la France, dans le petit village de mes parents où une petite communauté algérienne s’était bien intégrée, les femmes ont commencé à se voiler il y a une quinzaine d’années; cela a d’abord été léger, maintenant c’est la totale avec robe épaisse en gros tissu marron et coiffe qui entoure toute la tête.
          Et il n’y a plus de communication avec le reste des habitants.

  • Le problème du voile n’est pas son port mais de ne pas en avoir…

  • Ptdr la religion, c’est une aliénation, c’est un endoctrinement ou étatique ou familial mais il faudrait soutenir le port du voile en tant que libertarien. Aucune contradiction.

    • @kptn ça dépend laquelle. 100% d’accord avec votre conclusion , l’auteur a dû s’inspirer de 84 « la paix c’est la guerre » « porter le voile c’est la liberté » , l’islam à la conquête des libertariens , bonne chance à l’auteur

  • On dirait un article de Pulvar pondu pour remplir son contrat de beauf parisienne de la gauche caviar mère des dérives des quartiers, de l’Unef et autres terroristes islamistes à force de tolérer l’intolérable. Pas de voile chez NOUS.

  • Le voile ne serait pas un problème s’il n’était pas le coin que l’on enfonce dans l’arbre pour le faire tomber et si possible du « bon côté ».
    L’arbre c’est notre pays, notre peuple avec ses valeurs et traditions.
    Pour prendre une image, j’invite chez moi mais je ne changerai pas mon mobilier ni ne referai les peintures pour plaire à mes invités. Par contre je les recevrai dignement et avec courtoisie.
    S’il n’apprécie pas mon accueil libre a eux de décliner mon invitation et à moi de ne pas les recevoir.
    En conclusion, le problème n’est pas le voile mais une immigration mal gérée car notre accueil n’oppose aucune contrepartie.

    • ce qui importe c’est les valeurs si les intégristes prospèrent en france.. et sont dangereux c’ets justement pas que la France n’est pas les usa..le mol collectivisme de sa population en fait une proie facile..

  • Quand l’affaire du voile a éclaté en France j’étais en Angleterre. Tout le monde la bas se promène, qui avec un turban , qui avec un voile qui en mini jupe. J’étais donc de l’avis de l’auteur. Et puis j’ai un jour accompagné la sortie de piscine . Et là j’ai vu une brochette de petites filles voilées assisses sur les bancs , regardant leurs petits camarades garçons s’ébattre dans la piscine. Et l’institutrice m’a dit « il y a quatre ans ils n’y en avait qu’une, maintenant elles sont toutes sur le banc » . Alors à cette lumière je me dis , le voile ce n’est pas qu’un vêtement , c’est aussi une prison car on ne peut pas l’enlever quand c’est nécessaire . Le voile ne me poserait aucun problème si ces petites filles avaient été libres de le retirer pour aller se baigner. Un peu comme une paire de menotte en fait.

  • Citation plus récente que Tartuffe : « Ah, bien sûr, si j’avais cette hargne mordante des artistes engagés qui osent critiquer Pinochet à moins de 10 000 km de Santiago ? Mais non. Je n’ai pas ce courage. » (Desproges, Textes de scène, 1999).
    Le Midwest c’est assez loin du Magreb, dont l’Algérie et de la France réelle aussi.
    Depuis l’indépendance les Algériens ont connu la guerre civile aimablement apportée par l’islamisme. Vous imaginez un petit libertarien avec son six-coups, la nuit, en plein djebel, cerné d’islamistes fanatisés ? Avec sa liberté de toutes les expressions ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_alg%C3%A9rienne

  • Article à côté de la plaque, le voile n’est qu’un des indices de la volonté impérialiste de l’islam militant, ce que l’auteur semble ne pas (vouloir ?) voir.

    • Parfaitement d’accord, le voile est la partie visible de l’iceberg islamiste, avec la multiplication des mosquées et des autres revendications identitaires. L’auteur n’a rien compris, l’islam est un système totalitaire théocratique, impérialiste, complètement fermé sur lui-même, qui régit TOUS les aspects de la vie du musulman : sa manière de s’habiller, de se comporter, de s’alimenter (contenu et manières de table), etc. Le coran est à la fois le code religieux, le code civil et le code pénal. C’est pourquoi la notion de laïcité est étrangère à l’islam. Il n’y a RIEN dans l’islam qui soit compatible avec la Constitution et les lois françaises. L’islam n’a pas sa place en France, ni d’ailleurs en Occident.

  • Le port du voile, du burkini, du hijab n’ont rien d’un signe de religion , c’est juste un signe de soumission pour les femmes musulmanes , les femmes musulmanes ne peuvent prier avec les hommes, ni manger avec , elles sont majoritairement cantonnées aux taches ménagéres , des enfants, faire la cuisine et vous parler de liberté, pendant que les femmes devraient etre soumisses aux dictats de religieux les hommes musulmans eux peuvent sortir, s’habiller comme ils le souhaitent et passent la majorité de leurs temps dans des cafés ou pour certains dealer mais le port du voile chez les femmes devraient etre ou ne pas etre l’affaire du gouvernement et bien si nous ne sommes pas en arabie saoudite ou les femmes meme occidentales doivent porter le voile alors si la France veut légiférer contre le port du voile et bin soit , et ceux qui ne veulent pas si soumettre ils , elles peuvent partir voir ailleurs si le vie est plus douce qu’en France

  • Je pense que vous êtes mal placé pour porter un jugement sur le port du voile en France.
    Vous êtes plutôt américain, vous vivez aux USA, vous avez une culture américaine.
    Il y a tout d’abord un excès d’immigration du Maghreb et d’Afrique subsaharienne, de Turquie, de religion et civilisation musulmane.
    Nous n’avons pas les moyens de les accueillir, le pays est trop pauvre (au moins 8 millions), trop de chômage et pas assez de logements de taille plus réduite et moins regroupés.
    Beaucoup d’entre eux viennent d’anciennes colonies françaises, et détestent Israel et les juifs. Tout cela peut engendrer la rancœur, la haine et la violence. En se calant sur des symboles identitaires tels que le voile, l’habillement, l’hallal, le burkini, le ramadan,… La religion/civilisation musulmane encourage et/ou oblige à ces symboles, ne nous étonnons pas de cette situation.
    Vous, les Américains vous n’aimez pas trop les gens qui ne croient/pratiquent pas : la France s’est largement déchristianisée. La religion y est beaucoup plus discrète et confidentielle. Cet aspect l’emporte sur la laïcité que vous critiquez sans cesse. Vous n’ignorez pas le caractère intolérant des religions telle que l’apostasie, l’homophobie, l’infériorité de la femme, la haine du mécréant, le prosélytisme violent et conquérant.
    Contrairement à ce que vous annoncez vous n’êtes pas du Midwest, vous êtes complètement à l’Ouest.

  • Il n’est de pire c…. que celui qui ne veut pas comprendre.

  • Il ne faut pas confondre le voile, comme celui de la photo qui n’a rien de choquant puisque le visage n’est pas caché, avec la burqa ou le niqab qui ne laissent rien voir et qui là sont contestables.

  • « La droite tendance national-socialiste se refait une jeunesse sur le dos des musulmans de France »
    Hou ! le joli point Godwin à peine déguisé…

    Je connais par coeur les arguments avancés dans cet article : il ne faut pas en faire des martyrs, les stigmatiser va les précipiter dans les bras des extrêmes, ce sera pire après, etc…

    Sauf que non ! Depuis 1989, dans la lignée de la victoire de l’islamisme en Iran en 1979, l’islam politique s’étend en France, marque des points, et sa visibilité grandissante montrent aux musulmans, plus ou moins modérés, qu’une autre voie est possible, que l’assimilation à la voie occidentale, voire seulement l’intégration dans les sociétés occidentales ne sont pas nécessaires…

    Que donne ce théatre des opérations ? Voile à l’école pour trois gamines en 1989, affaire mise sous le tapis pendant 15 ans, avant qu’une loi sorte en 1984. Nouvel assaut de visibilité de l’islam radical avec les femmes sortant en burqa. Prêches de plus en plus radicaux dans les mosquées. Burkini dans les piscines. Remise en question systématique de l’enseignement national. De la politique française. De la laïcité. Volonté d’inscrire le blasphème dans la loi. Le tout ponctué périodiquement d’attentats plus odieux les uns que les autres, au nom d’un islam politique. Alors certes, on peut vouloir ne pas faire d’amalgame entre islam modéré, islam politique et terrorisme. Mais les faits de ces dernières années ont tendance à montrer que ces blocs ne sont pas si étanches que ça, d’autant moins que les discours de haine islamistes ont désormais pignon sur rue, parfois avec la complicité nolens volens de certains partis politiques français…

    On peut être libéral et ne pas tolérer que les grands principes républicains, démocratiques et libéraux soient ainsi systématiquement remis en cause par une mouvance politico-religieuse qui a décidé, en profitant d’angles morts dans notre démocratie, au mieux de créer une société parallèle reposant sur la charia, au pire de remplacer nos principes par les siens.

    Bref, en une phrase :
    – pas de liberté pour les ennemis de la liberté !

  • Je suis très étonné de voir paraître l’article de M. Guenoun chez Contrepoints. M. Guenoun semble avoir une autre idée de la liberté de la femme que celle que nous avons l’habitude de soutenir en Europe. La Suisse, où j’habite, vient d’interdire la voile dans la place publique et l’exemple de la France a surement influencer cette vote que je trouve juste du point de vue des femmes et de notre civilisation.

  • C’est un bon, ce Rafael Guenoun. De la classe mondiale comme dirait Pierre Brochant. Se servir de concepts libertariens pour défendre une telle position est franchement culotté ou d’une naïveté confondante. Rafael Guenoun a une conception à géométrie très variable du libertarisme et oublie tout un contexte européen où non seulement nous offrons le gîte et le couvert mais en plus somme priés de ne pas nous offusquer devant les excès de l’islam. Où est notre liberté de discriminer les porteurs de ces accoutrements s’ils ne nous plaisent pas ? Comment ne pas trouver scandaleux de se voir ponctionner la plus grande part du fruit de notre travail pour nourrir une telle faune ? Ce Rafael Guenoun serait bien inspiré de constater que c’est surtout notre liberté à nous, qui créons la richesse du pays, qui est rognée de tous les côtés.

    Le jour où un vrai libéralisme verra le jour en Europe, je reverrai ma position. Mais dans l’immédiat, j’en ai soupé des subversifs qui viennent revendiquer une liberté pour leur protégés. Cette liberté, non seulement ils me la refusent mais en plus ils m’imposent de la financer.

  • Je dois avouer que je suis assez étonnée par la violence des commentaires concernant le voile jusqu’à le comparer avec la croix gammée (Alix) ! Les femmes ont longtemps porté un foulard sur la tête, pas seulement pour aller à l’église, les Bretonnes ont porté la coiffe, les religieuses des cornettes et on ne peut pas dire qu’eles étaient exploitées ni armées de couteaux dans leurs poches. Les Bretonnes du littoral dont les maris partaient en mer de longs mois gouvernaient la maison, les finances et la famille. Elles étaient libres, au vrai sens du terme, quoique catholiques le plus souvent. La religion est un facteur de discorde permanent. Elle l’a été dramatiquement longtemps en France entre catholiques, protestants et juifs. Après des guerres sanglantes, une forme de paix a été trouvée, quoique pas partout. Qui a envie de nouveaux meurtres ou conflits pour imposer quoi ? Si c’est la liberté de culte, alors il faut autoriser le foulard sur la tête pour les adultes mais pas les travestissements en fantômes qui nient toute identité (burqa, niqab), imposer les règlements de l’école laïque dans les établissements non confessionnels. Des prosélytes, il y en a partout, y compris en politique. Vous n’êtes pas obligé de leur accorder quelque crédit que ce soit.

    • Qu’est-ce qui vous choque dans la croix gammée ? Question iconoclaste s’il en est. Cela vous choque car c’est un régime criminel dont les exactions ont été démontrées en long et en large et que la France a subi.

      D’autre idéologies criminelles existent. Elles mériteraient le même anathème que le nazisme. La seule différence est que la France ne les a pas connues et donc que c’est moins grave. L’iconographie communiste produit le même effet sur moi que la croix gammée, des gens que je connais ont souffert dans leur chair à cause de ce régime monstrueux. L’islam, dans sa version rigoriste qui connaît de plus en plus de succès est aussi de nature criminelle. Je m’étonne que certains s’étonnent qu’il provoque de violentes réactions de rejet.

      Le foulard est l’étendard de cette idéologie conquérante, qui n’a rien de bon pour nos libertés, en particulier celle des femmes. Comme je l’ai dit plus haut, si nous connaissions un vrai libéralisme, je serais enclin à laisser la libre parole et la possibilité à chacune de s’accoutrer comme elle le désire. Mais on en est loin.

      Et on a oublié ce que signifiait le foulard des catholiques d’avant Vatican II (1962 ! Les moins de 70 ans ne peuvent pas connaître !). Dans le petit village roumain que je fréquente, les traditions sont restées très vivaces. Vous seriez effarée de voir la place que la religion laisse à la femme. On a oublié cela, retenant uniquement le côté folklorique et tradition profonde. Oui nos grands-mères ne sortaient jamais « en cheveux », mais on a oublié ce que cela signifiait réellement.

    • Non le voile est le premier coin enfoncé dans la porte. Or le voile n’est pas obligatoire. (Tarik Oubrou = Grand recteur de la mosquée de Bordeaux). Si vous allez au Maroc, vous verrez peu de femmes voilées – autrefois il n’y en avait pas, la mode vient là-bas comme ailleurs, tout doucement. Autre fait, j’ai cotoyé de jeunes maghrébines qui n’étaient absolument concernées par la religion, qui maintenant vous disent : « me mettre en maillot de bains sur la plage ? ma mère me tuerait ! et qui promènent dans leur sac à main leur ephone avec les sonneries des heures de prières ! – C’est un renversement inquiétant. Il faut absolument qu’elles montrent leur religion.
      Le voile c’est le début de l’entrisme politique islamique.
      Ensuite viennent les revendications pour la cantine des enfants.
      Ensuite un homme ne peut serrer la main d’une femme.
      Ensuite un chauffeur de bus islamiste ne peut s’asseoir sur le siège occupé par une collègue infidèle.
      Et ainsi de suite…
      C’est non au voile. Personnellement je ne suis pas pratiquante, mais je suis agressée par la vision ostentatoire des signes religions.
      Si une femme catholique porte une petite croix ou une médaille sous ses vêtements, elle n’agresse pas les autres avec sa foi.
      Ensuite, ses gens qui nous imposent leurs signes religieux sont trop souvent à notre charge. (financière) Quand on nous baratinait avec une « chance pour la France ! » c’était une charge pour la France. Nous n’avons pas les moyens de cette charité.
      La France ne retient personne contre son gré.
      (un petit mot à propos de l’affaire Tapie, sauvagement agressés alors qu’il avait toujours défendu les immigrés, ses tortionnaires, 3 Africains et un Nord Africain, répondant à Tapie : va te faire en…………..er, ce temps-là est mort » dit assez bien comme nous sommes récompensés de tous nos sacrifices et nos bonnes actions !
      L’auteur est « perché », à l’Ouest, complètement hors sol !

    • @Mariah quelle liberté pour une petite fille à qui on impose le voile ? A qui on interdit le sport à l’école ? Je croyais que notre république se devait de protéger les plus faibles ? Que son but était que nous ayons tous les mêmes droits ? Faire du sport à l’école n’est pas un droit ? Ce que vous défendez c’est la liberté d’une communauté à enfermer les femmes de son clan.

  • Mon opinion là dessus est qu’on ne doit pas interdire le voile ni tout autre façon de s’habiller.
    Je suis contre le voile personnellement car il isole ces femmes de la société et donc est nuisible pour elles. Mais seuls ceux qui obligent au port du voile doivent être condamnés

  • Puisqu’on est sur Contrepoints, il faut dire que cette histoire de voile est la conséquence du monopole de la Sécu !
    Ils ne veulent pas « faire famille » avec la communauté nationale ? (prénoms, vêtements, rites..) alors préparons un divorce à l’amiable, de corps et de BIENS. On se prépare à avoir des assurances sociales par communauté ? Les hommes de l’Etat seront debout sur le frein, puisqu’ils ne contrôleront plus ces masses d’argent.
    Alors, a eux de faire preuve de FERMETE : ils ont envoyé l’armée contre nos églises il y a un siècle.

    • Puisqu’on est sur Contrepoints : il faut revenir à l’argent (« des autres »).
      Il fait froid dehors, et on a besoin de la solidarité de nos proches.
      Pourquoi devrais-je me sentir proche de quelqu’un qui refuse de s’assimiler aux codes culturels de la CIVILISATION européenne.
      Quand vous ferez votre plein d’essence, pensez à la manière dont cet argent va servir à alimenter cette guerre de civilisation lancée par les émirs (ils finançaient des milices pendant la guerre de Serbie, j’espère qu’on ouvrira les yeux avant d’en arriver là).

  • Il faut vraiment être naïf pour s’imaginer que le voile islamique est un simple accessoire vestimentaire. De toute évidence, il s’agit d’un instrument de propagande. Les fondamentalistes montrent ainsi la place qu’ils accordent aux femmes : dominées, cachées, possédées comme une propriété par les hommes.
    S’il ne faut pas réagir par la loi à cette propagande outrancière remettant, au vu et au su de tous, les femmes au rang d’esclaves des hommes, alors que faut-il faire ?
    Ecrire des articles ? Se prétendre libéral ou même libertarien ? Tout cela est puéril.
    Ceux qui voilent les femmes sont des ennemis de la liberté qu’il convient d’éradiquer sans aucun ménagement? Nous avons été trop tendres depuis des décennies. Il faut désormais être sans pitié. Comme eux.

    • Oui. Et on peut conseiller au jeune Rafael Guenoun la lecture du livre d’Alain Laurent « La société ouverte et ses nouveaux ennemis ». Tout y est.

  • Je trouve qu’on n’oriente jamais la question de ce qu’est le voile et de ce qu’il représente de manière pragmatique. De quelle mouvance et tradition relève-t-il exactement? Il faudrait d’ailleurs le demander aux principales intéressées qui, je pense, seraient peu nombreuses à pouvoir répondre précisément!

    À demander aussi: comment votre entourage réagirait-il si vous ne portiez plus le voile? Je crois que la réponse majoritaire sera: mal. Si c’est le cas, alors le voile islamique serait rarement une démarche individuelle et il relèverait plutôt de la pression sociale et du mimétisme.

    Contraste avec les bonnes sœurs par exemple: elles aussi se voilent mais ce n’est qu’une conséquence d’un choix de vie très précis et individuel. De quel démarche le voile islamique est-il la conséquence? Mon avis: l’observance de la charia. Or la charia est anti-liberté, anti-égalité et anti-fraternité. Donc anti-France et anti-République.

    Alors c’est bien beau de me parler de liberté individuelle mais le voile et l’individu, ça me paraît faire deux. Ce serait comme m’inviter à cuisiner avec de l’huile de moteur. Oui, ça graisse mais c’est bien le seul point commun! Oui, le voile est individuel… parce que porté par une seule personne. Non, je ne crois pas qu’il soit le résultat d’un choix individuel tel qu’on l’entend ici en France, c’est-à-dire notamment sans pression de l’entourage (famille ou quartier ou… coreligionnaires).

    La liberté est un droit naturel grâce auquel j’ai la possibilité de limiter la liberté des autres. Si les droits naturels doivent être garantis par l’Etat, c’est notamment à cause de cela. Les droits ne garantissent pas en soi l’harmonie en société. Ni le chaos.

    Je trouve donc qu’il est vain de s’en remettre aux droits comme s’il contenait leur propre mode d’emploi et qu’ils pouvaient nous mener à bon port automatiquement. Je-ne-sais-plus quel écrivain tunisien nous avait déjà averti, fort de sa réflexion et de son expérience: avec les islamistes, c’est donne-moi la liberté que je la tue.

    Alors, le voile: islamique ou islamiste? Probablement les deux, suivant les situations. Si les musulmanes innocentes dont on bafoue la liberté vestimentaire prennent la parole publiquement pour s’en émouvoir, peuvent-elles également en profiter pour nous éclairer sur la lutte contre l’islamisme? Ou au moins sur comment l’islamisme s’installe?

    Bref. C’est bien beau de me parler de liberté individuelle mais je trouve qu’on s’attache à l’aspect le moins vital de l’affaire. Une femme dévoilée ne va pas mourir tout de même… Remarquez, ça dépendra sans doute de son mari et de ses frères.

    • @Thom « avec les islamistes, c’est donne-moi la liberté que je la tue » excellent !

      • Merci mais ce n’est pas de moi. J’ai retrouvé, c’est de Yadh Ben Achour. Voilà ce qu’il a écrit en entier:

        « La burqa est une croix gammée, une lapidation potentielle. Toutes deux sont porteuses d’un message clair : « Donne-moi la liberté que je la tue. » A moins d’accepter cette sentence de mort, un démocrate doit se défendre. La loi ne peut être conçue uniquement pour limiter le pouvoir démocratique. Elle doit le protéger contre ceux qui le haïssent. »

  • Oserais-je ajouter « Stupide » ?

  • Monsieur Guenoun écrit dans sa bio « il s’intéresse particulièrement à la manière dont la philosophie libertarienne répond aux besoins de bien-être et de dignité des individus »

    Je serai d’avis de discuter avec lui de la symbolique du voile dans la digniité des individus. Ça m’intéresserait particulièrement.

  • Je pensais effectivement comme vous il y a quelques années que par cohérence un libertarien devrait autoriser le port du voile mais la religion islamique est très différentes les Arabes en France pour les fréquenter depuis déjà plus de 3 ans ne se sentent absolument pas Français et vivent en communauté replié sur elle-même. l’islam est une religion totalitaire et fanatique d’une dangerosité extrême et certains individus doivent être écarté de la société comme l’a fait Lee Kuan Yew à Singapour par exemple pour préserver le pays de la perversité des communistes

  • L’avis de monsieur Guenoun, « habitant du Midwest », qui doit autant cotoyer des musulmans dans sa vie quotidienne que moi des tengristes, a évidemment une valeur à peu près nulle dans ce débat.
    « les musulmans français sont aussi, voire avant tout, français. » Je peux les appeler les musulmans martiens, ça n’en fera pas des martiens pour autant. Croire que l’attribution d’une carte d’identité par l’Etat change fondamentalement votre nature est étonnant de la part d’un libertarien

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Récemment, les propos de M. Dupond-Moretti, qui attaque la gauche (NUPES) à l’Assemblée nationale pour un ensemble de raisons seulement apparemment reliées par des liens disparates avec ce que différentes personnes associent à ce qu’on appelait avant, à l’époque de Marx et de Sartre, « la question juive », suscitent une vague de nouveaux articles, qui se suivent et se ressemblent, sur la montée de l’antisémitisme.

On y explique que, si le nombre d’« actes antisémites » n’augmente pas, et diminue plutôt (modulo les problèmes que posent ... Poursuivre la lecture

Parmi les dispositions du décret du 28 juin 2022 portant convocation du Parlement en session extraordinaire, publié le 29 juin dans le Journal Officiel, on retrouve à l’article 2 alinéa 8, l’examen de la « proposition de loi portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union européenne en matière de prévention de la diffusion de contenus à caractère terroriste en ligne ».

Celle-ci fit l’objet d’un accord en Commission mixte paritaire. Disons-le d’emblée, ce texte représente une menace sérieuse pour l’État de droit, notammen... Poursuivre la lecture

L’état de la liberté d’expression en Occident peut se juger à la manière dont sont traités les lanceurs d’alerte comme Julian Assange. Lundi 18 juillet, à Paris, plusieurs organisations et médias ont lancé un appel destiné à obtenir la libération d'Assange et demandant à la France de lui accorder l'asile politique. Parmi elles, la ligue des droits de l'Homme, le syndicat national des journalistes (SNJ) et Anticor.

Au Mexique, le très à gauche président Andres Manuel Lopez Obrador a déclaré avoir plaidé la cause du journaliste australie... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles