Les SUV ne sont pas des voitures à part

Le rejet du SUV n’a pas grand sens. Laissons chacun vivre sa vie et faire ses propres choix. Protéger l’environnement ne peut se faire qu’à partir de l’humain.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Toyota Rav4 by Automobile Italia (CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les SUV ne sont pas des voitures à part

Publié le 11 octobre 2020
- A +

Par Charles Boyer.

Il semble se développer dans notre pays la détestation des modèles de voiture de type SUV, ou sport utility vehicule. Ce sont des véhicules de loisir ayant l’esthétique d’un 4X4. Il s’agit de breaks hauts, plus volumineux et lourds, munis d’un hayon vertical et éventuellement dotés de 4 roues motrices.

Les ventes et les parts de marché des SUV se portent bien par rapport aux autres modèles. Leur hauteur les rend plus facilement accessibles au conducteur et aux passagers, facilite leur chargement (siège bébé, courses, bagages). Par ailleurs, leur conduite haute offre une meilleure visibilité. Et ils peuvent séduire par leur image jeune et sportive combinée à un usage familial sécurisant.

Leurs caractéristiques rendent leur consommation en carburant supérieure au modèle berline équivalent ou à un break classique. Il leur est donc reproché d’être davantage polluants et émetteurs de CO2.

Sur ce dernier point, il serait peut-être bon d’envisager une pause dans l’hystérie qui règne. Pour toute personne intéressée par la nuance plus que la panique, deux livres récents expliquent en détails pourquoi il n’y a pas lieu de s’alarmer : Apocalypse Never de Michael Shellenberger, un environnementaliste militant convaincu de longue date et False Alarm de Bjorn Lomborg.

En fin de compte, aucune des catastrophes climatiques annoncées par James Hansen il y a maintenant 34 ans ne s’est réalisée. Bref, il est prouvé que l’alerte est largement exagérée. Pour plus de détails sur cette question, on gagnera à consulter ici cette présentation entièrement sourcée.

Notons enfin que les détracteurs des modèles SUV passent complètement à côté de l’évolution du marché automobile qui a accompagné leur popularité, à savoir la quasi disparition du monospace : l’Espace de Renault, le Scenic, la Peugeot 806, la Citroën Évasion, et des douzaines d’autres modèles de même catégorie. Les familles avaient déjà et depuis longtemps adopté ces véhicules plus lourds et moins aérodynamiques que les berlines car ils correspondaient davantage à leurs besoins et attentes.

Alors non, les SUV ne remplacent pas tous les berlines mais bien des véhicules de poids et formes similaires. La différence est d’ordre simplement esthétique, le monospace étant doté d’une image plus familiale.

Le rejet du SUV n’a pas grand sens. Laissons chacun vivre sa vie et faire ses propres choix. Protéger l’environnement ne peut se faire qu’à partir de l’humain.

Voir les commentaires (63)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (63)
  • va-t-on éviter le « moi je n’aime pas les suv donc pas grave si on les taxe ou interdit »..???

    • SUV : Il y a tout de même un petit air de « m’a-tu-vu » pour flatter l’égo de leur « heureux » propriétaires, non ?

      • mais non, ça sert à compenser un complexe d’infériorité …hahaha..je suis sérieux, regardez bien leurs conducteurs , souvent ce sont des hommes/femmes soit très petits soit très gros ..c’est marrant ^^

        • je n’ai jamais vu de conducteur de suv car je n’ai jamais vu de suv. je connais des tas de gens qui voient des tesla, des porsche, des ferrari, des audi… moi, je ne vois jamais rien de tel, je vois juste des voitures de telle ou telle couleur, et 3 secondes après avoir tourné la tête, j’ai déjà oublié la couleur de la voiture en question, car les voitures ne m’intéressent pas. la seule chose qui m’intéresse, c’est de reconnaître ma voiture et de me rappeler où je l’ai garée.

      • et donc..tolérable de s’enprendre aux suv..flatter son égo est inacceptable?
        ensuite les fringues? le maquillage?

        • bien sûr que non on vit dans une société basée sur le paraître et le futile..ensuite à chacun d’y voir ce qu’il veut.

  • Une espace ou un suv, c’est pareil je ne comprend pas la différentiation faite. Le vrai et gros suv est plutôt rare, tout le monde n’a pas 70 000 euros à mettre la dedans pour transporter son chien à la chasse…et puis, a 80 sur route et 30 en ville, l’aérodynamique, on s’en fout…. Par rapport a une vieille dauphine, une Clio ressemble à un monstre à roulettes mais c’est sans doute la raison de la baisse de la mortalité routière.. On achète un suv pour sa sécurité… On voudrait nous l’enlever et nous culpabiliser de vouloir rester en vie ?

  • J’ai horreur de ces parpaings à roulettes. Mais il ne me viendrait pas à l’idée de les interdire. Chacun est libre d’acheter ce qu’il veut. Tous les égouts sont dans la nature.

    • C’est la catégorie de voiture préférée des femmes avec leur esthétique sécuritaire, en plus c’est tendance..

      Ce n’est pas mon goût non plus mais je suis un homme..

      A l’heure du féminisme pourquoi leur enlever leur plaisir..

      Pour revenir à l’égal de l’homme privé de grosses cylindrées..

      Ouvaton ?

      C’est nul c’est dimanche!

    • Vous parlez sans doute du MULTIPLA de Fiat? Comme pavé moche à roulettes, je n’ai pas mieux!

    • 100 % @ Rick Enbacker
      Remarque à laquelle je souscris et j’ajoute que l’état se GAVE sur tous ces véhicules avec leur put… de malus dit « écologique ».

  • Un ami m’a récemment expliqué que sa première voiture de 1975 était une simple berline qui consommait en moyenne 10 l/100 d’essence, et parfois jusqu’à 15 l/100 en ville. Il roule aujourd’hui dans un SUV essence consommant environ 6,5 l/100 en moyenne, en réalité moins de 6 l/100 de pétrole fossile puisqu’il utilise de l’E10. Il envisage désormais la conversion de son SUV à l’E85, ce qui ferait tomber sa consommation de pétrole fossile à moins de 2 l/100. Par ailleurs, un modèle disposant d’une hybridation légère permettrait de réduire cette consommation de pétrole fossile à 1 l/100 et moins.

    Autrement dit, en 45 ans, SUV ou pas, pour le même service rendu, sa consommation de pétrole fossile aura été divisée par 10.

    Divisée par 10 !

    Quel autre moyen peut prétendre faire mieux, techniquement au point, utilisable dès à présent et non hypothétiquement dans 20 ans, à portée de main si on veut bien favoriser sa généralisation ?

    Mais non ! Hier, le gouvernement français a annoncé son intention d’augmenter les taxes sur l’E10, trahissant au passage ses promesses passées.

    • L’Etat manie très bien les tables de multiplication ( surtout celle de x10!)

    • On peut réduire à zéro sa consommation pétrolière en prenant que du renouvelable huileux de chez lesieur ou rustica. Et c’est bon pour les abeilles en manque de fleurs….. Mince, le co2, les Pico particules…..

    • s’ils veulent mécontenter un peu plus les français qu’ils le fassent, et quand ça va péter ce sera un poil plus violent que les gilets jaunes et je le souhaite…marre d’être des vaches à lait

      • Ils n’attendent même plus que l’encre soit sèche pour dénoncer leurs propres paroles. Les voir courir ainsi dans tous les sens comme des poulets sans tête en dit long sur le niveau de panique qui les étreint.

    • combien ça coute en essence pour produire un litre d’essence verte?

      • Rien, pas d’essence en agriculture, elle pourrait s’en doute être entièrement autonome en énergie lorsque le gasoil coûtera plus cher qu’un litre d’huile

      • C’est du même ordre que le rapport des semences à la production à l’hectare.

        • si vous voulez mais ça transforme le carburant en nourriture pas en carburant…

          • L’idée de la concurrence des biocarburants avec l’agriculture vivrière relève soit du mensonge éhonté soit de la bêtise crasse.

            Non, ce n’est pas « si on veux ». Si vous n’avez que ça comme argutie, vous pouvez passer votre chemin.

            • je passe donc… je ne dis pas ça d’ailerus je dis que c’est un carburant curieux…par rapport aux distillats de pétrole..mais ce que je pressens.
              sans beaucoup chercher
              https://news.cornell.edu/stories/2005/07/ethanol-biodiesel-corn-and-other-crops-not-worth-energy
              corn requires 29 percent more fossil energy than the fuel produced;
              switch grass requires 45 percent more fossil energy than the fuel produced; and
              wood biomass requires 57 percent more fossil energy than the fuel produced.

              vous allez dire c’est pas grave en tant que tel??ainsi si on prend du charbon et qu’on le transformer en carburant liquide..ce serait » pareil. ».

              je ne crois pas.. d’abord une bonne part de l’énergie utilisée est du carburant justement…

              par contre vous ne pouvez pas manger du fuel…
              donc comparer le rapport semence à production avec la production d’ethanol pour trouver une justification relève d’une logique que je ne saisis pas.

              qui a beaucoup de biomasse peut sans doute s’amuser à produire marginalement du carburant… il s’agit juste d’un calcul économique…
              je doute que l’E10 soit économique sans subventions…

              • et vous faites CHIER à toujours finir par insulter les gens.

                • argutie

                  PÉJORATIF (GÉNÉRALEMENT AU PLURIEL)
                  Raisonnement pointilleux, vaine subtilité du langage.

                  NON.

                  • des que l’ecologisme est présent il FAUT être subtil et précis subtil avec le langage car sortir des ambiguïtés découvre les contradictions… et quand on veut évaluer un truc..le diable et dans les détails..donc pointilleux..

                    par contre le cavaignac..

                    « L’idée de la concurrence des biocarburants avec l’agriculture vivrière relève soit du mensonge éhonté soit de la bêtise crasse. »

                    vraiment???
                    et est ce que c’est ce que j’ai dit…. même pas..

                    cavaignac a le même problème d’ego que raoult..

              • L’étude de Cornell a été sévèrement contredite dès après sa publication par plusieurs articles un peu plus sérieux. On peut notamment lire ce genre de sympathiques constats : « Studies that reported negative net energy incorrectly ignored coproducts and used some obsolete data. All studies indicated that current corn ethanol technologies are much less petroleum-intensive than gasoline. » Autrement dit, il faut moins d’essence pour produire de l’éthanol que pour produire la même quantité d’essence. Pour résumer, les gars de Cornell, ce sont des clowns qui déblatèrent des calembredaines.

                Un minimum de logique élémentaire aurait pu vous aider. Un tracteur ne consomme pas 10000 l/100, à moins de le confondre avec un navire porte-conteneurs. Problème de vue ? Si vous ne voulez pas « chier », évitez de publier n’importe quoi. Propager les mensonges escrologistes, c’est assumer le risque de se faire contredire vite fait bien fait.

            • vous savez…il ya des agriculteurs qui on installé des chaudières pour brûler du blé… compte tenu des subventions et des taxes diverses c’est un calcul économique intéressant..
              POUR AUTANT…j’ai comme un doute..

              • on se retrouve donc dans ma région avec des fermes qui souvent dégagent un revenu qui correspond aux subventions..et qui cultivent un blé non panifiable destiné donc à l’alimentation animale..ou à l’ethanol… et à qui on peut effectivement conseiller de brûler du blé dans leur chaudière…

                faire de l’ethanol industriel quand on ne sait pas vendre le blé OK..pas besoin de subventions l’ethanol est un produit qui a un débouché mais subventionner la production de blé ou de mais pour produire de l’ethanol qu’on va subventionner…on en est là.. EN europe…

  • Je fais partie de ces professionnels qui montent et descendent de leur voiture une centaine de fois par jour.
    J’ai, en fin de carrière, opté pour un SUV; mon dos me dit merci.
    Mais, depuis bientôt 40 ans, je fais tout pour regrouper mes déplacements, minimiser les distances parcourues.
    Parce que c’est bon pour mon portefeuille et la planète.
    Je n’ai pas attendu les écolos/fachos pour le faire.
    J’ai fait mes choix en citoyen libre mais maintenant ils veulent m’imposer leurs décisions.
    foutue société!

    • vous avez raison mais il faut éviter d’.assimiler l’economie et la lutte contre le gaspillage..

      bon pour votre portefeuille n’a aucun interet « vert »…

      à moins que vous ne travaillez moins vous allez dépenser ailleurs.

      il est jute plus économique de rationaliser ..tout..donc ses déplacements..

    • Il sera moins coûteux de se déplacer en utilitaire…
      Ils sont fous à lier 🙁

    • Moi, dans les années 1995/2000, quand je préconisais à mes clients le télétravail ( quand c’était possible) ou les contacts commerciaux par internet ( mails, skype et autres,) on me riait au nez, c’était parait-il impossible, il fallait du contact humain, de l’empathie…. patati patata! Aujourd’hui, je ne vois plus de clients, mais je rigole bien! Moi aussi depuis 40 ans, j’essayais de limiter mes déplacements ( surtout ceux inutiles pour aller juste serrer la louche d’un client!). J’avais sans doute raison….. trop tôt!

      • Il n’est jamais ni trop tôt ni trop tard pour faire ce qui nous semble juste.
        Mais au final, la décision personnelle d’individus bien informés sera toujours plus efficace que les systèmes globaux imposés par la collectivité sur base de taxes (encore faudrait il définir l’objectif des taxes).

  • Encore une idée géniale de la secte du cornichon, faut dire que c’est un véritable festival, à croire que le tofu rend crétin
    Mais si le but c’est de protéger gaia du gaz satanique, pourquoi ne pas examiner le cas des camping cars?
    voilà bien un monstre énergivore, cela pèse des tonnes, cela roule au diesel,et on ne voit pas l’intérêt d’aller d’un endroit où on se les brise, vers un endroit où on s’em…
    D’ailleurs avec le covid permanent, les vieux devraient se consacrer à surveiller leurs tomates, et trier leurs déchets, chez eux avec surveillance permanente.
    Citez moi une « avancée » voulue par la secte verte, qui aie eu la moindre utilité, sinon de cramer un pognon de dingue, quand cela ne finisse par un massacre?
    Tiens, dans la rubrique « sciences settled » en dehors de la courbe CO2 qui ignore complètement la réduction catastrophique des fossiles, celle-ci n’est pas mal

    https://electroverse.net/observation-program-finds-ozone-hole-over-antarctica-is-among-largest-ever-recorded/

    cela pose-t-il un problème, un questionnement, Greta a-t-elle vomi son 4 heures à cette nouvelle?
    Ah, c’est purement politique?
    Ah oui, cela a été un grand succès d’AlGore, comme quoi, on retrouvre toujours la même clique

    • C’est sûr, les camping car sont devenu des monstres. En 70 c’était des combi volkswagen, petit mais qui consommaient 12-13l/100km.
      Mais les camping-caristes ne sont pas le coeur de la cible des écolo, c’est plutot les urbains. Alors que le camping-car ce sont des beaufs, retraités de la fonction public encartés CGT. Pas touche..

    • Geta ❓ Elle a le nez dans sa banane bio de Suède … 😉

  • Aux allures d’escargots autorisées dans ce pays socialiste et empêcheur de jouir de la vie, il est vria qu’un SUV ou autre chose, bof.
    De toutes façon, comme le CO2 n’a aucun ou si peu d’effet sur la température du globe qui varie naturellement, que ce soit un SUV de 400cv ou une Ferrrai de 780cv (ma préférence), qu’est-ce que cela peut bien faire, sinon dans l’esprit taré de quelques idéologues tendance pastèque?

  • De toute façon, un jour, il n’y aura plus de pétrole. Alors, un peu plus tôt ou un peu plus tard…

  • Bon, c’est vrai que si l’Europe n’avait pas réglementé les normes de pollution depuis bientôt trente ans, les constructeurs auraient spontanément réduit la pollution des véhicules…!!! Il ne faut pas rêver, la liberté, c’est bien, la modération et l’arbitrage de l’état c’est mieux.
    Les SUV ne doivent pas disparaitre, du moins tant que les clients (plutôt versatiles) ne s’en seront pas lassé, mais devenir plus légers. Avec de l’aluminium et du carbone, cela doit être possible.

    • « la modération et l’arbitrage de l’état c’est mieux »

      « L’état » est en train de détruire les productions d’énergie les moins productrice de CO2 et la France est totalement et complètement en faillite avec 25% de chômage des jeunes, un pouvoir d’achat en chute libre, une dette réelle de 360% du PIB un déficit réel de 15% chaque année, des retraites non financées et j’en passe et des meilleures.
      .
      « Modération et arbitrage » pour parler du gouvernement français, vous avez un humour à toute épreuve. Quant à l’Europe, sa législation est de plus en plus le produit d’une bureaucratie déconnectée.

  • Ça pue la jalousie tout ça. J’ai bon ?

  • Pour ma part, j’ai eu le bonheur d’avoir dans cet ordre :

    -Une citadine 3 p, 90 CV essence, 880 Kg ;
    -Un monospace compact 5 p, 100 CV diesel, 1380 kg
    -Un SUV 5 p, 200 CV hybride (163 CV diesel + 37 CV électrique), 1660 kg.

    Ce qui donnait en terme de consommation :

    -La citadine : plus de 7 L au cent ! Faire le plein tous les 450 km.
    -Le monospace : idem environ 7 L au cent, 800 km max avec un plein.
    – Le SUV : 5,8 L au cent, facile plus de 900 km avec un plein… et la capacité de transporter toute une famille et les affaires qui vont avec. Et un filtre à particules auto-régénérant.

    J’ai choisi mon camp !

    • Vous oubliez de préciser dans quel conditions Routes départementale , Villes , Autoroutes ?

      Quant à moi j’ai une citadine de 900kg de 70 ch essence qui consomme 5 l / 100 sur route. Aucun suV hybride ne peut rivaliser avec une citadine pour un parcours hors ville. les 3 litres économisé ne finissent pas dans les poches des Saoudiens, pour financé des mosquée en France et endoctrinez des jeunes dans nos banlieue, ni non plus dans les poches de Maduro. Continuez à acheter des SUV vous faites le bonheur des Saoudiens et Maduro.

      • N’ayant pas la chance de posséder une voiture volante, les consommations constatées l’ont été sur route évidemment. C’est un peu le principe des véhicules individuels, dont la vocation est d’être utilisés sur tous les types de voies à peu près carrossables.
        L’avantage des familiales (donc les SUV) est qu’elles permettent en outre l’emport d’une famille et des bagages y afférents, à la différence des citadines. C’est en grande partie ce qui motive le choix d’achat : ces véhicules répondent à un BESOIN des consommateurs.

        Quant à l’approvisionnement en pétrole, il n’est pas inutile de se tenir un peu informé.

        Par exemple ici :
        https://www.insee.fr/fr/statistiques/2119697

        Ou là :
        https://www.ufip.fr/activites/distribution/un-approvisionnement-en-petrole-et-en-gaz-fortement-dependant-des-importati

        « Aux importations de pétrole brut s’ajoutent celles de produits pétroliers, en particulier de gazole, du fait du déséquilibre structurel entre les marchés de l’essence et du gazole en Europe. Les volumes de gazole nécessaires à la satisfaction des besoins français proviennent essentiellement de Russie, des Etats-Unis et de certains pays de l’Union européenne. »

        ou encore ici :
        https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/crise-en-arabie-ou-la-france-achete-t-elle-son-petrole-1132047

      • Même si tout le monde roulait en Zoé en France les mosquées seraient quand même financées. On est sur des ordres de grandeur absolument incomparable.
        .
        Les facteurs prédominant sont quand même:
        -Les gauchistes qui ont flingué l’entrepreneuriat français: 50% de chômage chez les jeunes des cités.
        -La gauche bobo qui organise depuis plus de 30 ans la venue de populations musulmanes inassimilables contre l’avis de la majorité des Français.
        -Toujours la gauche qui infeste la justice et qui refuse le sécuritaire, refuse les prisons, relâche les multirécidivistes faisant des quartiers des zones sans droit.
        -Encore la gauche écolo-bobo qui est en train de flinguer le nucléaire nous rendant encore plus dépendant des fossiles.

  • Ravie de votre article! J’ai un SUV pour les raisons que vous mentionnez et je dois dire que c’est un véhicule extrêmement confortable et pratique. Je ne vois en quel honneur je devrais m’en priver , voire payer des taxes supplémentaires pour jouir de sa sécurité et de son confort de conduite!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En 2019, le Parlement européen a déclaré l’état d’urgence climatique. Il faut dire que les sujets liés à l’environnement ont pris soudainement une ampleur considérable en 2019 : réchauffement climatique, extinction des espèces, effondrement de la société humaine… plus personne ne peut les éviter.

En tant qu’acteurs du débat politique, les libéraux ont évidemment leur rôle à jouer. Pourtant, face à l’ampleur des enjeux, force est de constater que nombre d’entre eux ne sont pas à la hauteur, loin de là.

L’ensemble de notre économi... Poursuivre la lecture

Carlos Tavares n’en démord pas. Pour le patron de Stellantis, groupe automobile formé il y a un an par la fusion entre PSA et Chrysler Fiat, les pouvoirs publics se sont engouffrés dans le « tout électrique » et ils nous l’imposent maintenant à marche forcée sans que la question ait reçu une attention scientifique, industrielle et sociale suffisante. Il le disait déjà en 2017, il l’a répété en décembre dernier et il vient de le confirmer sans langue de bois dans un long entretien accordé cette semaine à quatre médias européens dont Les Échos ... Poursuivre la lecture

Depuis le 1er janvier 2022, les fournisseurs d'accès internet et opérateurs mobiles (Orange, Bouygues, Free et SFR) doivent communiquer aux consommateurs les émissions de gaz à effet de serre en lien avec leurs usages internet et mobile. Mais attention, sur-informer rime aussi avec danger !

Oui, Internet ça pollue !

À destination des abonnés (soit tous les consommateurs français), cette information doit servir un objectif de « sensibilisation à l'impact de leur activité et leur consommation numérique sur l'environnement et le climat »... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles