Covid : la peur et la menace nous tueront à petit feu

A abandonner des libertés, des liens sociaux par peur d’une épidémie, on oublie que l’être humain est un animal social, et que les menaces permanentes nous tueront plus sûrement que le coronavirus.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by engin akyurt on Unsplash

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Covid : la peur et la menace nous tueront à petit feu

Publié le 12 septembre 2020
- A +

Par Margot Arold.

Des médecins, chercheurs, et universitaires signent une tribune dans Le Parisien, demandant au gouvernement de cesser de gouverner par la peur.

Avec habileté et mesure, ils critiquent le terme de « guerre » qui a été employé et a permis de justifier des atteintes à l’État de droit et des restrictions des libertés publiques. Mais « ce n’est pas le cas d’une épidémie », disent-ils.

« Nous, scientifiques et universitaires de toutes disciplines, et professionnels de santé, exerçant notre libre arbitre et notre liberté d’expression, disons que nous ne voulons plus être gouvernés par et dans la peur. »

Peur et communication anxiogène

« Nous appelons les autorités politiques et sanitaires françaises à cesser d’insuffler la peur à travers une communication anxiogène qui exagère systématiquement les dangers sans en expliquer les causes et les mécanismes. »

« Nous appelons également l’ensemble des journalistes à ne plus relayer sans distance une communication qui est devenue contre-productive. »

Il faut bien constater que la majorité des médias relayent l’ « augmentation des cas », « la progression exponentielle de l’épidémie », sans aller vérifier par eux-mêmes les chiffres de France Santé publique, qui étaient très loin d’être alarmants cet été tandis que l’on imposait le port du masque en plein air, les restrictions d’accès aux plages, l’interdiction des loisirs de l’été… autant de mesures anachroniques, non étayées scientifiquement, et draconiennes alors qu’on était dans la période d’accalmie.

Pour rappel, au 27 août, il y avait en réanimation 381 patients testés positifs au Covid (sans que cela soit forcément la cause principale de leur séjour en réanimation). Il y en avait 376 au 16 août. Tout l’été, ce chiffre a oscillé sans dépasser 410.

De même d’après les médias, le nombre des contaminés augmente de façon « inquiétante » alors que forcément, plus on teste, plus on trouve de cas. Et quand on voit les files d’attentes pour se faire tester, composées de patients majoritairement asymptomatiques, on comprend que la peur a gagné la population et qu’elle embouteille les laboratoires.

Laisser planer la menace de reconfinement n’est pas responsable

« Le confinement général, mesure inédite dans notre histoire, a eu des conséquences individuelles, économiques et sociales parfois terribles qui sont loin de s’être encore toutes manifestées et d’avoir été toutes évaluées. Laisser planer la menace de son renouvellement n’est pas responsable. »

Avoir privé les grands-parents de visites de leurs petits-enfants au motif que ces derniers seraient devenus dangereux à fréquenter est en effet inepte : vivre plus longtemps, mais isolé de tout contact social ou familial, est-ce un sort si enviable ?

« Isoler les malades et protéger les personnes à risque ne veut pas dire les priver de tous droits et de toute vie sociale. Trop de personnes âgées sont décédées et se dégradent encore actuellement dans un abandon motivé par des motifs sanitaires non justifiés. Trop de familles souffrent de ne pouvoir leur apporter l’affection indispensable à leur bonheur et à leur santé. »

Suppression du conseil scientifique

« Nous appelons également le gouvernement à ne pas instrumentaliser la science. La science a pour condition sine qua non la transparence, le pluralisme, le débat contradictoire, la connaissance précise des données et l’absence de conflits d’intérêts.
Le Conseil scientifique du Covid-19 ne respectant pas l’ensemble de ces critères, il devrait être refondé ou supprimé. »

Or Jean-François Delfraissy, président de ce conseil scientifique, prend désormais la parole dans les médias (il était ces trois derniers jours sur Europe 1, sur LCI, sur RTL) pour développer des théories encore plus anxiogènes.

Ce conseil, laissé soigneusement dans l’ombre, et sur lequel le gouvernement pouvait se défausser au printemps pour éviter de porter la responsabilité de déplaire à la population, ce conseil peu transparent, accusé de conflits d’intérêt avec les laboratoires détenteurs de molécules jusqu’ici inefficaces mais auxquelles « on » espère trouver une application, sort maintenant de l’ombre en la personne de son président qui joue au « bad cop » annonciateur de l’Apocalypse, tandis que le « good cop » sortira grandi (pour de prochaines élections ?) en atténuant des mesures trop restrictives.

Ironie du sort, ces mêmes politiques et « scientifiques » dénonçaient la confusion des esprits créée à une époque par un certain professeur Raoult accusé d' »outrepasser » sa fonction en apparaissant dans les médias. Aujourd’hui, entre un Delfraissy qui assure que le pire est à venir, et un président qui temporise, on se demande bien si la confusion n’est pas justement l’objectif à atteindre.

Il s’agit donc dans cette tribune d’une réflexion que les Français devraient considérer comme véritablement salutaire : car à abandonner des libertés, des liens sociaux, familiaux par peur d’une épidémie qui n’a plus la forme qu’elle avait en mars, on marche les yeux fermés en oubliant que l’être humain est un animal social, et que les menaces permanentes (auxquelles, peut-être, on finira par s’habituer) nous tueront plus sûrement que le coronavirus.

Voir les commentaires (110)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (110)
  • Heureusement, Jean Castex est là pour nous sauver. Après 3 jours de « les mesures seront difficiles », « vous allez voir ce que vous allez voir » et autres retours de la peste noire, notre notre Gaston Doumergues qui se serait pris les doigts dans une porte annonce solennellement après un conseil de Défense autour du président de la République et tous les ministres au chevet de la Nation en danger, que la bête est toujours là et qu’il faut tousser dans son coude.
    Finalement, je suis rassuré. J’avais peur qu’ils nous imposent de nous promener avec une plume dans le derrière pour brasser l’air quand on marche.

    • Le gouvernement a effectivement brassé de l’air et paraît comme le gentil sauveur du peuple après les propos de Delfraissy…. pour laisser aux préfets et collectivités territoriales le soin de prendre d’autres mesures liberticides.
      Finalement, c’est encore plus pervers.

      • En effet, avec les préfets (et les maires) se sera une nouvelle course à la surenchère de mesures débiles, liberticides, incompréhensibles et inefficaces voire contre-productives … C’est la foire.

        • Entre autres exemples, demain, le TDF sera sans spectateurs dans la montée du Grand Colombier, laquelle est annoncée comme un des moments les plus spectaculaires cette année…

    • On remarquera que Mr Castex est, selon les définitions de son propre gouvernement, un sujet contact à rique et qu’il est donc obligé de rester confiné en milieu intérieur et sans aucun contact extérieur. Or, le voilà, triomphant, sans masque sur le perron de Matignon. Vous avez dit 135€?

  • vous vous souvenez des 60 000 vies sauvées? dixit salomon..

    pas sûr que les gens ont peur ce n’est pas ce que je constate autour de moi..les gens subissent, certains se la joue « plus civique que moi tumeurs »..mais peur??

    par contre, les autorités joue avec la peur c’est certain;;
    Le problème c’est vraiment les médias..qui se choisissent des croisades : épidémie, racisme, migrant, biodiversité , urgence climatique trump ou je ne sais quoi..et qui ensuite développent un narratif..

    Il est m^me mal vu de simplement relativiser l’épidémie…avec l’impression étrange que mourir du covid c’est pire que de mourir pour toute autre cause..

    et encore vous aviez des gens « capables » au début de l’épidémie d’estimer le nombre de morts « possibles ».. et nous avons des gens qui désormais évitent de chiffrer quoi que ce soit..

    or ce nombre de morts possibles à venir a été la « cause »..

    • Les causes inavouables ( mais qui se voient comme le nez au milieu de la figure) est que l’ hôpital public n’ avait pas la capacité d’ absorber un grand nombre de malade et qu’ avant mars dernier la France était un vrai bordel, la police était à cran, que le virus est venu à point nommé pour siffler la fin de la récré et mettre tout le monde entre quatre murs. D’ une pierre deux coups. Si la motivation était de minimiser le nombre de morts, le gouvernement ne se serait pas enfermé dans une crise économique sans précédent. Il a juste sauvé ses miches.

      • et quel virus va t il invoquer pour sauver ses miches quand les sous vont manquer? et je le répète le problème c’est les médias..

        • Il suffira juste qu’ il décide que la guerre contre le covid est gagnée, la plupart pousseront un ouf de soulagement et Paris sera libéré, il y aura des bals partout et vive la République.

          • et justement si il ya une presse ..il devra y avoir évaluation..

            • Je suis clairement d’ accord avec vous sur la très très grande responsabilité de la presse mainstream.

              • je dirais absence de professionnalisme recherche de la vérité, faits etc… connerie? ou militantisme à l’insu de leur plein gré..ou sentiment de supériorité..de la presse…ou tout mélangé..???

                • et la question des questions pourquoi une meilleure presse reste confidentielle voir inexistante ..pourquoi les gens se contentent de cela?

                  • Tout simplement pas fainéantise. Il est tellement plus facile de s’asseoir dans son canapé et d’appuyer sur 1 bouton pour s’abreuver sans efforts et on peut même manger en même temps !

                  • Pour contrôler un pays démocratique, il suffit de contrôler la presse

                • Ou paresse intellectuelle qui pousse à commenter les infos de l’AFP sans se poser de questions?

                  • C’est tellement plus facile. En plus, on ne froisse personne, pas de polémique inutile, et on ne se grille pas pour continuer de percevoir les aides et autres subventions de l’Etat.

      • « l’ hôpital public n’ avait pas la capacité d’ absorber un grand nombre de malade  »

        Tout à fait, mais on peut relativiser en observant que depuis des années, les services d’urgence sont encombrés en permanence par les victimes de pathologies qui relèvent plus de la bobologie, où d’opportunistes coincés du portefeuille ( c’est gratuit, c’est l’état… etc…) plutôt que de pathologies graves nécessitant une prise en charge immédiate lourde. De là à observer que certaines hospitalisations causées par le coronavirus étaient abusives voire inutiles, on peut légitimement se demander si tout ce cirque (confinement strict, autorisation de circuler, limitations en tous genres) n’avait pas un autre objectif que d’alléger la charge des soignants?
        Quant à sauver ses miches? le gouvernement a comme d’habitude pris des mesures absurdes sans évaluer leur impact sur le long terme (i.e. au delà des prochaines élections), et on observe de plus en plus de réactions populaires contre ces mesures. Il n’y a plus de consentement car il n’y a plus de confiance. Seules la contrainte et la peur de la sanction pécuniaire font que la majorité se plie aux injonctions gouvernementales. Je doute fort que l’obligation de porter le masque en permanence en extérieur se passe bien, car c’est la totalité de la population qui est touchée par cette mesure, bien plus nombreuse que les précaires gilets jaunes. A mon avis, on devrait voir bientôt les effets contre productifs de ces mesures.

        • le contrainte la peur et aussi…la peur de l’anarchie.. les gens obéissent aussi parce qu’il pense que une forme d’action concertée est justifiée..contre l’épidémie..  » ça ne vaut pas une révolution »..

        • Relativiser n’a jamais résolu le moindre problème. Pour résoudre, il faut réformer, et bien !

          • Quand je dis « relativiser », c’est juste mettre en perspective tous les problèmes affectant l’hôpital public. Les résoudre impose d’observer les faits, faire un état des lieux et définir un programme d’actions correctives. Ensuite seulement on peut agir, mais il ne faut pas oublier que le résultat de toute action doit être évalué, et l’action corrigée si elle ne donne pas le résultat escompté.

          • En France, on ne réforme plus. On déforme.

      • Le but est aussi de gouverner par la peur. Macron a d’évidence lu Machiavel

    • Ecoutez France culture et éteignez la télé..C’est très bien

  • Il faut souhaiter que cette tribune, fortement relayée, ne reste pas isolée, mais qu’elle amorce un vrai revirement. Le prétexte sanitaire a trop servi d’excuse au « silence dans les rangs! », alors que la brutalité des mesures prises, leur bêtise et leur inefficacité auraient dû générer des levées de boucliers depuis longtemps !

  • la suède , la Norvège , le Danemark sont des pays ou le masque en extérieur n’est pas obligatoire ; il est préconisé le lavage régulier des mains et une certaine distanciation sociale ; peu de décès , peu d’infectés…..les gens vivent normalement …..comment not bon gouvernement peut expliquer cela ? perso , l’anxiété ne me gagne pas et je ne crèverai pas étouffer sous un masque quel que soi les menaces de l’état ; il suffit !

    • Votre question est révélatrice, nous ne devons pas attendre de notre gouvernement qu’il l’explique, mais comprendre chacun comment ça marche là-haut chez les Nordiques et les imiter. Et je vais encore me prendre des -1, mais pour moi, si ça marche là-haut, c’est parce que les gens y suivent justement d’eux-mêmes les préconisations alors qu’ici ils ne savent se positionner qu’une fois les obligations et interdictions édictées par le gouvernement.

      • la rance est un pays étrange..un pays où il me semble que les gens VEULENT pouvoir bénéficier de passe droit.. ce qui fait que des lois et règlements parfaitement absurdes peuvent exister..et où les flics qui font respecter la loi..sont des salauds…

        • en france un ministre qui impose la masque mais ne le met pas reste en poste…

          • et rien que ça permet de comprendre un certain nombre de différence pays nordique france..

          • @Jacques lemiere
            Bnjour,
            Le premier ministre reste en poste et le president lui-même n’est puni d’aucune amende quand il retire le masque dans lequel il s’étouffe alors qu’il tient un discours devant des lycéens.

      • Les Français ne sont pas moins intelligents que les Nordiques. La pandémie a atteint son pic en 10 jours. A ce moment là, on pouvait déjà voir que 95% des décès concernaient les vieilles personnes en mauvaise santé. Il fallait alors protéger ceux-là et laisser les autres tranquilles. Mais il n’existe plus de science de l’observation dans notre pays. Il n’y a plus que des pythies, des sorciers et des prédicateurs d’apocalypse.

        • Difficile de plus décider pour les autres ! L’euthanasie obligatoire à 50 ans permettrait aussi de réduire de 97% les décès dus au virus, pourtant les Nordiques ont choisi de laisser les gens décider eux-mêmes. Je ne parviens pas à trouver l’info : combien de soirées d’intégration bien collantes dans les établissements universitaires nordiques, et combien en France ?

        • Et les vieilles personnes ont le droit de dire ce qu’elles pensent

          Combien ont dit qu’elles auraient préféré attrapper ce virus et mourir plutôt que de vivre recluses dans la solitude?

      • « ici ils ne savent se positionner qu’une fois les obligations et interdictions édictées par le gouvernement. »

        C’est tout à fait logique : ici on n’attend pas du gouvernement qu’il dirige le pays mais qu’il arbitre pour savoir qui bénéficiera ou pas de ses décisions.

        Il faut donc attendre de savoir si on est individuellement gagnant ou perdant pour juger l’action du gouvernement.

      • Je ne pense pas MichelO que si ça marche là-haut c’est parce que les gens y suivent les préconisations, mais parce que les préconisations sont « normales », logiques. On aurait les mêmes en France, les gens les suivraient aussi.
        Que dire du dernier film de propagande ? On y voit un gamin faire un câlin à un copain, un adulte embrasser une collègue, et ces 2-là font ensuite un câlin à leur mère/grand-mère et hop, la grand-mère est en réa. Personne pour dire que ce qui est grave, ce n’est pas le câlin aux copains ou collègues, mais celui avec la grand-mère (vpersonne à risque) ?
        Oui, chez nous on fait de la surenchère de bêtise, mais les gens qui réfléchissent un peu font le tri, mais sans avoir le droit de le montrer (t’as pas ton masque dans la rue même si tu es seul hop 135€).
        Dans les pays du Nord, toute la population réfléchit parce qu’elle y est encouragée depuis toute petite, alors que chez nous, on est habitué à ce que le gouvernement soit papa/maman et que la moindre critique soit interdite de plateau-télé et verbalisée.

        • +1000
          En fait, je le crois aussi, mais uniquement dans les 95% de France profonde où la condamnation est unanime pour ceux qui font les zouaves. J’aime les pays nordiques justement parce qu’ils ressemblent à cette France profonde. Mais les médias, quand il y a 95%/5% invitent deux représentants de chaque camp, et comme ceux des 5% parlent mieux que ceux des 95% et que, comme vous le faites remarquer, la population n’est éduquée qu’à suivre Untel ou Untel sans réfléchir, les 5% gagnent au final.

        • Vous trouvez normal que l’Etat dicte les relations sociales?
          Le discours qui consiste à prétexter qu’on em… tout le minde, mais c’est pour protéger les vieux (en les privant de signes d’affection???), ça suffit!

          • @La petite bête
            Ben non justement, je ne trouve pas normal que l’Etat dicte les relations sociales. L’Etat doit informer (sans déformer) sur la situation (sanitaire, économique etc) et les gens agissent en fonction. On n’est pas du tout dans cette logique.
            On est dans la situation où un 1er ministre dit aux vieux qu’ils ne doivent pas aller chercher leurs petits-enfants à l’école. Scandaleux !

      • Les Français seraient moins dans la transgression si on ne les assommait pas de mesures imbéciles. Les règles de bon sens (exemple : ne pas fumer dans les espaces clos) sont suivies sans problème.

    • en fait je me rends compte que je n’ai pas vraiment de retour sur l’opinion des suédois ou norvégiens..j’ai lu les tribunes..destinées aux français..façon mon gouvernement ( suédois) déconne …
      en france on a peu beaucoup de sondage sur la perception de l’épidémie me semble t il..

  • La France est ce beau pays où on ne testait pas pendant l’épidémie et où le port du masque était déclaré inutile (sans parler de la pénurie de ceux-ci) et une fois l’épidémie passée on s’est mis à tester à tout va.

    Conclusion : pendant l’épidémie jusqu’en juin nombre de cas inconnus, pas de masques et beaucoup de cas graves voire mortels et des hôpitaux engorgés et des cliniques vides pour cause d’ingérence et de gabegie étatiques. A l’automne explosion du nombre de cas détectés, port du masque obligatoire et répression des libertés alors que le virus à évolué comme d’habitude vers une forme moins pathogène et plus contagieuse ce qui maximise son expansion ; tous les virus évoluent comme ça parce que ça maximise les probabilités de leur diffusion (un virus qui tue son hôte a moins de chance de se répandre).

    • Un virus qui tue les hôtes dans une classe d’âge et pas ceux des autres qui le transmettent à qui mieux mieux est très compétitif aussi, non ?

    • excusez moi mais les virus ne cherche pas à se répandre au maximum …

      le virus de la grippe espagnol a muté me semble t il pour revenir en plus mortel..

      ce sont des fausses évidences..qu’on se sert pour combler le fait qu’on ne sache pas..et soutenir une opinion sur ce qui va se passer..

      il n’y aucune raison à penser que les virus évoluent TOUJOURS vers des formes moins graves…

      • C’est vrai qu’il ne cherche rien, mais que la sélection naturelle (survie du plus apte) peut donner l’impression d’une volonté de survie.

        • oui ou on commet cette erreur de langage par facilité..reste que..
          pourquoi un virus ne peut il pas devenir plus létal avec le temps? on peut tout aussi bien arguer que plus une épidémie dure…plus il ya des chance de voir apparaître une mutation.

  • On parle souvent d’avoir sauvé des gens grâce à toutes ces contraintes mais, ne serait ce pas l’inverse, on a empêché les gens de se soigner on a empêcher les vieux d’aller à l’hôpital , on empêche la vie normale d’exister en créant la peur de l’autre. lors de toutes les autres épidémies, genre grippe,. Ça ne se passait pas comme ça, du tout et la mortalité était plus faible.

    • et il ya même pire…forcer tout le monde à considérer que le bilan global est plus important que son propre sort et celui de ces proches..il faudra admettre au final la pertinence du nombre de morts global..ce qui sera difficile quand si pour une raison ou une autre vous pouvez penser qu’un de vos proches est mort à cause de cette politique..
      le confinement a agi comme des quarantaines ( non sécurisées) forcées.. ça a du rendre la contagion plus probable ans les quarantaines mais limiter la propagation géographique..

      je constate juste que des régions furent épargnées..
      le vrai critère me semble être la précocité des mesures..efficaces..avec un confinement des malades..

      et bien sur…quand le seule sortie d’épidémie est l’immunité de groupe…c’est une conclusion temporaire…

  • Avant la Frrrance était une marionnette qui s’agitait en tous sens tirée par les gros fils du gouvernement, des média et des activistes.

    Maintenant que la France s’est dérochée, on ne voit plus que les gros fils qui bougent dans tous les sens.

  • Exact. Je milite pour l’interdiction des tests des asymptomatiques. Et hop, la Covid disparaît en effet.
    Ne conserver que les distances et les mains propres avec les personnes à risques, et c’est tout.

    • non, il faut tester..parce que on a l’occasion de VOIR une épidémie pour la premiere fois.. ce qu’on fait des tests est une chose mais connaitre l’épidémie sur le plan scientifique en est une autre , ce que je regrette c’est qu’il y en ait moins eu. avant.sinon on va encore se farcir des modèles pour donner le nombre de contaminés..parce qu’il n’y aura rien d’autre.
      des campagnes de test bien menés en vue d’observer une épidémie moi je suis pour..

      donner le nombre de cas détectes.. comme un indicateur absolu de l’épidémie est stupide.. c’est si stupide que tout le monde le sait et ce qui est fascinant est que malgré cela, il est donné..tant il est important de supporter le narratif… »ça sonne bien »..
      en plus ça ne trompe personne..

      • Et on oublie les faux positifs, de l’ordre de 3%, ce qui est énorme.
        Avec cette mentalité, il y aura toujours une épidémie.
        De connerie en tout cas.

        • J’allais le dire : 3% de faux positifs, cela représente 30.000 faux positifs par semaine – sur 1 million de tests/semaine.
          À ramener aux (environ) 10.000 cas détectés quotidiennement.

          Suppression de ce dépistage massif (sur fonds publics, comme par hasard). Le dépistage massif n’a d’intérêt que si les indicateurs objectifs que sont les hospitalisations et les consultations en ville virent à l’orange (le vrai orange, pas un vert légèrement jauni).

          • au point de vue de l’alerte en effet..en tant que veille sanitaire ça n’ a pas d’intérêt… quoique…
            10 000 nouveaux cas par jour tu ajoutes juste une assez grande barre d’erreur…
            c’est une information…si ça augmente , modulo des reserves méthodologiques, c’est une information qui indiquera que l’immunité de groupe n’était pas atteinte ..
            et que le confinement n’a pas servi à RIEN…
            si ça peut servir à contredire qui affirme le contraire c’est déjà ça..
            si ça peut servir à contredire salomon et se s 60 000 morts sauvées c’est déjà ça..

            mais en ce qui concerne la connaissance des épidémies..donc on va ENCORE dépendre des modèles pour comprendre une épidémie..
            pas la peine en effet de tester en grand, mais tester avec un protocole standard..savoir…c’est différent..

          • 3 % de faux positifs, c’est 3 % des positifs qui sont erronés, soit 300 par jour, ou 2100 par semaine, si on projette 10.000 nouveaux cas par jour.

        • pas vraiment..il n’y aura pas toujours une épidémie « avec cette mentalité » « .3% de faux positifs c’est grand si vous voulez mais gérable..

          je ne me suis pas intéressé à ces tests en premier lieu je ne sais pas comment ils sont décidés..

        • Que 3% des gens qui se croient positifs ne le soient pas et se comportent comme s’ils l’étaient, c’est sans grande importance.

          • Non, ils alimentent les statistiques… et la panique auto-entretenue: les gens ont peur, ils veulent le test, le nombre cas augmente avec le nombre de tests dont les résultats alimentent la peur etc…

            • Pour les statistiques, les faux négatifs sont entre 20 et 40%, donc on a pour des tests effectués sur un ensemble comprenant 100 personnes réellement infectées et bien plus de personnes saines, moins de 80 détectées positives, dont 3 en réalité saines.

      • Les tests ne sont pas fiables, vous pouvez avoir eu un rhume à corona plus ou moins récemment et être positif…
        L’inventeur des tests PCR avait dit qu’ils ne devaient pas servir à détecter des virus ou des bactéries…

        • Et en plus, le resultat dépend du taux d’amplification (qui n’est pas normalisé)

        • L’inventeur est en général le plus mal placé pour juger des utilisations de son invention.

        • La PCR détecte la signature génétique du virus. Qu’elle ne la trouve pas alors qu’elle devrait la trouver est possible, mais qu’elle confonde deux signatures supposées distinctes est bien peu probable. Ma copine est chimiste bien compétente en biomol, manifestement pas vous ni la vôtre…

  • donc vous remarquez des choses qui vous semblent peu probables..pour justifier de défendre des théories encore plus douteuses..

    ce n’est donc pas le zig qui est au commande de celui qui a touché le pentagone mais alors qui???

    les tours ont été minées…mais il faut aussi foutre dans l’avion des types qui acceptent de foncer dedans.. sinon tu as miné pour rien..

    grosso modo l’attentat a été organisé par des officines us..pour justifier sans doute antiterrorisme…
    vous remarquez que normalement ça doit se focaliser sur les terroristes..
    il me faut plus que une relation de tout ce qui vous apparaît comme « anormal »

    • Il y a des hypothèses davantage que des théories, mais le narratif officiel ne tient pas. Ne serait-ce que par la physique et les constations sur place

  • Nous sommes en france..

    lors de la crise Tchernobyl on a choisi de ne pas prendre des mesures draconiennes, sur la base d’une analyse assez rationnelle par des scientifiques , si ma mémoire, est bonne des retombées attendues et des conséquences sur la santé. qu’on peut résumer à on ne s’attend à aucun effet sanitaire detectable alors pourquoi prendre des mesures???? ( rare cas où un avis scientifique suffit d’ailleurs sinon il faut trancher sur le prix d’une vie humaine) eh bien vous avez encore des gens qui disent qu’on aurait du en prendre et que c’était CRIMINEL de ne pas l’avoir fait…

  • Dr Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor US de la politique économique dans l’administration Reagan. ok..allez directement aux avis d’experts..

    • que vous dirais ségolène candidate à la présidence, ministre de l’ecologie..sur..le glyphosate ..sur les renouvelable et autre..?? des conneries …

      donc l’appel à une autorité non compétente est curieuse..

      je ne suis pas expert en architecture..mais il me semble que un gratte ciel n’est pas conçu pour se faire » tapper dessus »…

      mais aussi en général un building est construit ,pourrait on dire, à l’économie avec juste des marges de sécurité..

      et d’ailleurs…pourquoi si « tout était prévu ne pas faire taper le Boeing plus bas?? ce qui aurait d’ailleurs rendu le minage non nécessaire..

      compliqué ce complot…

      par contre…pour moi..les preuve que saddam a des armes chimiques..

      vous devez accuser trop de monde en fait vos devez accuser presque tout contradicteur de totale ignorance ou de mensonge..

  • Je partage votre avis. pour avoir beaucoup lu , consulté et visionné à l’occasion de ce triste évènement ma conviction est faite.
    Le gouvernement américain en était soit l’instigateur, soit le complice.
    En revanche et fort de mon postulat, une question me hante depuis l’origine de ma conviction: Comment se fait-il, compte tenu du nombre très important de complices impliqués très en amont, personne (ne serait-ce que pour ce faire du fric) n’est, fait un bouquin, donner un interview, poster des documents à la presse… RIEN ! Ce silence que je trouve assourdissant en viendrait à me faire douter de ma conviction.

    • une conviction..c’est pas un preuve.. on peut convaincre..fermement convaincre de choses fausses.. et nous avons meme des scientifiques qui veulent nous faire passer leurs convictions comme des vérités..

      du peu que je viens de lire..

      il faut donc que en fait les terroristes fussent téléguidés..il fallait une certitude de toucher les immeubles.. mais alors par exemple pourquoi ne pas avoir tapé plus bas?? provocant un effondrement plus sûr et moins douteux??

      notez qu’il faut que le truc soit bien préparé..compte tenu que le premier effondrement soit au dessus de l’impact de l’avion il a fallu savoir où il aller taper.. pour ensuite faire peter le tout..

      ce qui me fait douter moi c’est aussi la complexité du scenario..qui si la maîtrise est acquise aurait permis de faire « mieux »..

      pourquoi ne pas simplement faire peter à la bas en accusant les terroristes? pourquoi deux tours?
      trop bizarre…et en effet personne qui moufte..

  • Vivre est dangereux. On en meure. Il y a toujours eu des épidémies, certaines bien plus mortelles que le virus corona.
    Qu’on cesse de nous bassiner avec cela. Nous informer est une chose, nous dire ce qu’on doit faire en est une autre. Les gens sont assez grands pour gérer leur vie librement.

  • Qu’est-ce qui est liberticide ? Vous a-t-on interdit de communiquer ? d’exprimer vos idées ? Non !
    La devise de la République est : Liberté – Egalité – Fraternité
    Être fraternel en portant un masque, en vous tenant a distance, c’est hors de votre portée.
    La liberté est toujours contrainte, je ne peux tuer mon voisin parce qu’il m’incommode, c’est pas normal de brider ainsi ma liberté. Adhérez vous ?
    On ne reconfinera pas car il n’y avait qu’un coup au fusil… Donc on va mourir plus que la première vague si collectivement nous ne sommes pas rigoureux, cela vous a échappé ?
    Les ventilateurs vont être mieux utilisés car les plus de 70 ans n’y auront pas droit, vu les gains pratiquement nul de survie. C’est l’expérience de la première vague. A quoi bon vous prolonger de 20 jours dans le coma (état liberticide le plus fort, je n’ai entendu personne contre)
    Excellente journée à tous.

    L’homme est un animal grégaire, mais depuis il a inventé les télécommunications. Quand votre famille vit à 10 000km, vous ne voyez pas vos petits enfants comme quand ils étaient à 20km… 20km, il y a 2 siècles c’était loin…

    • euh..la devise de la France est sympatoche..

      mais elle est curieuse..si je suis libre au nom de quoi dois je me sentir le frère d’un inconnu? ou lui être « égal » de façon générale?
      on ne porte pas un masque ( quand où?) par fraternité..ou solidarité..parce que on pourrait ne pas le porter par solidarité..

      je vous conseille de ne pas prendre les devises aux pieds de la lettre mais les valeurs..

      on a clairement interdit aux gens de circuler!!!!

    • « si collectivement nous ne sommes pas rigoureux »

      Mais nous n’avons jamais été collectivement rigoureux ou plus depuis longtemps ! Ceci est une utopie et une propagande socialiste, elle même rendue incohérente par la manipulation des politiques, des « élites » et des média qui s’appuient sur les peurs et les convoitises.

      Tant qu’on considère qu’un gouvernement est supposé (par une majorité lobotomisée de l’opinion) gérer la distribution des richesses et imposer les idées de ceux qui l’ont fait élire, comment pourrait-il en être autrement pour des sujets « annexes » tels que la prévention des épidémies, la sécurité du pays, la qualité de l’enseignement ou l’ordre public. Qui sait ce que veut dire régalien et pourquoi un état existe au départ.

      • Réponse du gouvernement au Covid : parachuter des billets et construire des pistes cyclables. Bel exemple de rigueur collective(iste).

      • Peut-être qu’être « collectivement rigoureux », ça devrait être être individuellement rigoureux, et collectivement conspuer et ostraciser ceux qui ne le sont pas, plutôt que laisser un gouvernement prétendre se montrer rigoureux au nom de la collectivité.

    • Euh non, être fraternel, en temps normal, c’est justement vivre et parler à découvert. Se dissimuler le visage est un geste d’irrespect et est même le moyen vieux comme le monde utilisé par les criminels pour opérer.
      Et nous sommes dans un temps normal : le virus est infiniment moins menaçant aujourd’hui qu’il l’était il y a 6 mois, à la fois pour les gens et pour le système de santé – même si ce dernier reste en piteux état pour la sixième puissance mondiale.
      Le masque ne se justifiera, éventuellement, que si les indicateurs objectifs de l’épidémie repartent significativement à la hausse ; et encore, seulement dans les lieux clos, quand la distance physique ne peut pas être respectée.
      La comparaison entre la situation actuelle du virus et le fait de tuer son voisin pour convenance personnelle est tout à fait déplacée et outrancière. C’est bien un argument de socialiste, ça.

    • vVDB a écrit: « Donc on va mourir plus que la première vague si collectivement nous ne sommes pas rigoureux »

      Oui c’est la fin repentez vous ding ding ding !
      En Suisse 24 personne sont devenues millionnaires grâce au loto et 11 personnes de moins de 50 ans sont mortes du Covid.
      L’immense majorité des décès soit 1195 personnes sont des gens de plus de 80 ans souffrant déjà de maladie et la mortalité en Suisse n’a pas été supérieure à 2016.
      .
      On se moque de nos ancêtres « ignorants » mais en 2020 ne pas savoir s’informer correctement ni avoir le sens des proportions est le signe de très sérieuses lacunes.

      • En Suisse, il n’y a pas besoin de campagnes à la télé pour que les gens se lavent les mains.

      • « on va mourir plus que la première vague si collectivement nous ne sommes pas rigoureux »

        Ou autrement dit, les 30000 morts c’est pas la faute au gouvernement, à l’immunologue collectif du conseil scientifique, au manque de masques et de gel, à la désorganisation de l’hôpital où à des consignes stupides de rester chez soi avec du paracétamol, mais au manque de rigueur collective des français.

  • Il est extraordinaire que quelqu’un puisse avoir gobé ça. Essayez d’imaginer l’intense chaleur faisant fondre l’acier, mais ne brûlant pas un passeport !
    ben explosion passeport qui se barre et qui est retrouvé dans les décombres…
    je ne vois là rien extraordinaire…

    • en outre…à quoi « sert » ce passeport dans la conspiration? ? en quoi contredit la thése ? en rien.. .. cette histoire de passeport improbable est exemplaire… accumuler des éléments sans importance.. en admettant que des gens aux usa veuillent provoquer une guerre, avec les moyens que vous leur supposez ils pouvait faire plus simple.. c’est hautement risqué!!!

  • Mais non Margot, nous avons vécu des siècles avec la terreur de l’enfer après la mort et nous avons édifié des cathédrales pour magnifier cette peur . Pendant des générations nous avons éduqué nos enfants à l’ombre de cette peur soulagée par la rédemption de la crucifixion avec un torchon sur le sexe et puis un jour nous avons chanté  » le curé de Camaret a les couilles qui pendent. Et la peur a cessé

    • Soit c’est ironique soit vous avez manqué les hurlements hystériques des écolos qui réclament prébendes et allégeance sous peine de fin du monde.
      La peur de la mort est inhérente a une espèce consciente, il existe plus de 6000 religions sur terre, si vous enlevez la religion chrétienne vous aurez simplement une autre.
      Elle avait, ne vous déplaise, aussi de nombreuses qualités, la secte écologique n’en a aucune.

  • Bainville : « Le rapport de la Commission sur le 11/9 ne repose sur aucune enquête »

    Qui peut croire de telles sornettes ?
    .
    Mais revenons au fond de l’histoire: en 1939 les nazis ont monté de toute pièce l’incident de la radio de Gleiwitz pour déclencher la 2ème guerre mondiale: 12 prisonniers polonais exécutés déguisés en soldats allemands pour faire croire à une attaque polonaise.
    .
    72 ans plus tard et alors qu’ils sont constamment en guerre sans avoir besoin d’aucun prétexte, le « gouvernement américain » décide soudainement de « dynamiter » non pas 1 mais 2 gratte-ciel majeurs, symbole de l’Amérique, 4 grattes-ciels moins importants et de tuer 5000 citoyens Américains, pour … Quoi en fait ?
    .
    Rien ne tient debout dans cette histoire. Les complotistes qui croient ce genre de choses ont le QI d’une botte de pluie.

  • Pour mémoire Bainville est un idolâtre du régime Iranien contre les méchants US, il est reprend simplement les thèses stupides de Thierry Meyssan qui est un proche du Hezbollah.

    • Les attaques ad hominem ne sont pas des arguments valables.
      Si Meyssan avait tort, il aurait suffi de démonter ses arguments au lieu de menacer sa vie au point qu’il a dû s’exiler et se cacher.
      A noter que d’autres, comme le physicien François Roby ont subi des rétorsions pour avoir critiqué la version officielle.

      • Des tas de gens relayent la théorie complotiste sans recevoir aucune menaces.
        De deux les pseudos arguments de Meyssan ont été démonté de toutes les façons possibles,
        De trois il n’a absolument pas été « menacé » mais déclaré personna non grata aux USA comme des tas de gens qui soutiennent des organisations terroristes.
        Pour finir Bainville dressait des panégyriques au régime Iranien, vous avez parfaitement le droit d’accorder votre confiance à qui vous voulez mais toute cette histoire est parfaitement ridicule.

        • Avez-vous lu mes livres de Meyssan ou vous fiez-vous à ce qu’en disent ses détracteurs?
          Vous pouvez lire cela aussi au lieu d’affirmer de contre vérités
          http://www.voltairenet.org/article194324.html
          A noter que Meyssan est un bouc émissaire, mais des chefs d’Etat aussi ont mis en doute la version officielle. Exemple:
          «On nous fait croire que Ben Laden aurait avoué l’attaque du 11 septembre 2001 sur les deux tours de New York – alors qu’en fait, les services secrets américains et européens savent parfaitement que cette attaque désastreuse fut planifiée et exécutée par la CIA et le Mossad, dans le but d’accuser les pays arabes de terrorisme et de pouvoir ainsi attaquer l’Irak et l’Afghanistan.» (Francesco Cossiga, président italien en 2007)
          Et aussi… Claude Cheysson, ministre des affaires étrangères, avait déclaré le 16 septembre 2001: «Ben Laden ne peut pas avoir attaqué les Etats-Unis de cette façon, seul un Etat en est capable.»

          • Décidément, Thierry Meyssan… vous avez de drôles de références, la petite bête. Meyssan est un pro-iranien et un anti-israélien, et antisémite, notoire. Anti-américain aussi, ça va avec le package.
            Les références sur cet individu sont tellement nombreuses qu’il n’est pas besoin de lire ses livres pour savoir ce qu’il pense et ce qu’il est – sauf à prendre les gens pour des débiles profonds.
            Et ce n’est pas parce que deux ou trois crétins comme ceux que vous citez versent dans la haine et le ressentiment anti-américains et anti-israéliens que cela y change quelque chose.
            Si vous préférez, comme ce malade de Meyssan, l’Iran des mollahs aux USA et à Israël, grand bien vous fasse. Mais n’espérez pas rallier à ces vues délirantes des gens sains d’esprit et un peu informés.

          • Meyssan… on aura tout vu. Pas besoin de lire la production de cet individu, archi-connu pour son antiaméricanisme et sa haine viscérale de l’État hébreu, et pour ses sympathies pour des régimes aussi « libéraux » que l’Iran des mollahs… (soupir)

    • Croire que les américains ont besoin de tuer 5000 compatriotes pour partir en guerre est une idée totalement idiote parfaitement au niveau intellectuel des gens du Hezbollah et de leurs admirateurs.

      • Pensez-vous vraiment que le certaines factions du pouvoir américain hésitent à faire tuer des gens, y compris américains?

        • A partir du moment ou la logique est totalement bannie de la réflexion on peu croire tout et n’importe quoi.
          Une dizaine de victimes bien choisies dans un attentats horrible suffisait à obtenir le même résultat politique avec 1000 fois moins de risques.

  • La peur a gagné la population et qu’elle embouteille les laboratoires…
    Et donc on multiplie le nombre de tests et les positifs augmentent proportionnellement (on peut vérifier).
    Et comme la com officielle rend public le nombre de positifs et non la proportion de testés…

    • Le vocabulaire a évolué aussi, ce ne sont plus des « cas positifs » mais de « nouvelles contaminations », alors qu’on sait parfaitement qu’un positif peut l’être depuis 3 mois…

  • Et que dire de l’arnaque qui consiste à proclamer que ce n’est pas à l’État central de tout décider et que se sont donc désormais les préfets qui prendront les décisions ? Les préfets sont les représentants locaux de l’État central : ils sont nommés en conseil des ministres, par décret du Président de la République, sur proposition du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur. On se fiche vraiment de notre poire.

  • Vous pouvez tous disserter sur le effets pervers du covid mais n’oubliez pas une information importante, je dirais la plus importante : toutes les statistiques en provenance des ars et du ministère intéressé sont faussées et leurs interprétations jetées en pâture à une bande de collapsologues très experts dans le domaine de la panique collective et, l’arme la plus efficace entre les mains de gouvernants irresponsables .

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
état d'urgence sanitaire cinquième vague
4
Sauvegarder cet article

LA science, les scientifiques…

Ces termes reviennent sans cesse dans les argumentaires et les conversations. En appeler à LA science, c’est se prémunir d’un argument massue mais de nombreuses personnes, pour qui le terme épistémologie se rapporte, je gage, à la philatélie, ne s’en privent guère…

L’épistémologie, philosophie des sciences, a plus que jamais à nous enseigner les objectifs et les méthodes.

Qu’est-ce que la science ?

Comment éviter qu’elle ne sombre dans son travers récurrent, le scientisme, cette relig... Poursuivre la lecture

Elle est revenue. Avec une vengeance.

L'inflation est remontée à des niveaux inconnus depuis quarante ans un peu partout dans le monde. À plus de 9 % en rythme annuel en juin au Royaume-Uni et aux États-Unis, presque 8 % en Allemagne. En France, elle ne dépasse pas encore 6 %, au plus haut depuis quand même trente-sept ans, mais sa dynamique peut la porter vers 10 % d’ici la fin de l’année.

 

Inflation : le rôle marginal de la guerre en Ukraine

Quelles sont les causes, et donc sans doute les responsabilités de cette... Poursuivre la lecture

Le pass sanitaire est devenu à la politique française ce que le sparadrap est au capitaine Haddock. Malgré tous les efforts du monde pour s’en défaire, il revient sous d’autres formes, à croire que le gouvernement cherche à l’imposer, quoiqu’il en coûte.

Le projet de loi qui sera présenté le 11 juillet portant sur le maintien d’un dispositif de veille sanitaire contre le covid comporte deux grands axes. Le premier maintient jusqu’au 31 mars 2023 les traitements informatiques SI-DEP et Contact Covid, le second laisse la possibilité au g... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles