Pierre Moscovici voit de l’austérité là où l’argent public est dépensé sans compter

Pierre Moscovici voit de l’austérité dans notre pays champion du monde des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Pierre Moscovici en 2012 by Parti socialiste(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pierre Moscovici voit de l’austérité là où l’argent public est dépensé sans compter

Publié le 15 juin 2020
- A +

Par Nicolas Lecaussin.
Un article de l’Iref-Europe

Dans une interview accordée au journal L’Opinion du 12 juin, le nouveau président de la Cour des comptes, le socialiste Pierre Moscovici affirme : « Il faut sortir de la logique austéritaire » !

Mais où est-ce qu’il a pu voir de l’austérité dans un pays champion du monde des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires ?

Les dépenses publiques sont passées de 1020,5 milliards d’euros en 2007 à 1318,6 en 2018. Elles sont de 20 % supérieures à la moyenne de la zone euro et devraient continuer de progresser de 0,5 % en volume (hors inflation) en 2020 (fin 2019, elles atteignaient 54 % du PIB).

En Europe, de nombreux pays ont beaucoup baissé leurs dépenses publiques ces dernières années : l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède… Et la création d’emplois ainsi que la réduction du taux de chômage ont suivi cette baisse. La plupart de ces pays connaissent le plein emploi et les classes moyennes s’y portent mieux qu’en France.

Regardons aussi les dernières données Eurostat sur les dépenses publiques. Contrairement à ce que soutient le président Macron, les dépenses totales brutes des administrations publiques des pays européens ont globalement augmenté depuis la crise de 2009 : de 846 milliards d’euros entre 2010 et 2018 dans l’UE-28 et de 590 milliards d’euros dans la zone euro pour la même période.

Selon l’OCDE (décembre 2019), la France était en 2018 le pays qui avait le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé des pays membres : 46,09 %, un niveau de 35 % supérieur à la moyenne de ces pays.

Mais à quoi a pu servir le fameux Grand débat organisé par Emmanuel Macron ? À nommer Pierre Moscovici à la tête de la Cour des comptes afin d’enterrer la baisse des dépenses publiques ? Probablement. Celui qui voulait faire avec du neuf fait de plus en plus avec du vieux. Ce qui veut dire : il faut continuer à dépenser l’argent des contribuables. Non, l’IREF n’est pas d’accord.

Sur le web

Voir les commentaires (26)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (26)
  • ce type est un clown

  • Syndrome socialiste post-soixante-huitard classique : quand tout est dans la posture, les pétitions et le discours, lorsqu’on a beaucoup parlé d’austérité, on croit l’avoir instaurée – et comme les faits n’ont pas d’importance….

  • La myopie simulée par ce nouveau président de la cour des comptes signe une allégeance bien appuyée à celui qui l’a posé là pour qu’il ne voit rien… nous regrettons déjà Didier Migaud !

    • Ça, plus le conseil constitutionnel, plus les médias subventionnes…. Notre demi dieu finira par se faire couronner empereur. Après Napoléon, notre Jules Cesar… ou neron

  • une connerie de plus de la part de macron : mettre un socialiste  » président de la cour des comptes « …..il en rate pas une le poudré mignon…..

    • Migaud l’était aussi – ce n’est qu’après avoir été nommé à la cour des comptes qu’il a abandonné sa carte du parti, par respect pour sa nouvelle fonction

  • Ce monsieur ne parle sans doute pas de la france mais de son budget et de son chèque en fin de mois. Passer de ‘l’ UE à la cours des comptes , impôts salaire plus bas, plus de cadeaux des lobbys.. Très très dur à vivre pour un socialiste !

    • Aïe vous me faites pleurer ! il pleut assez pourtant ! Pauvre Mosco ! Tant de sacrifices pour son pays ! C’est absolument héroïque de sa part ! :-))

  • La novlangue est de plus en plus répandue et montre la déliquescence, la décadence de la France!!!
    Sans esprit de vérité, pas de politique qui permette à la France de s’en sortir.
    Ce pays est foutu.

  • comme on peut le constater on peut passer de l’europe ou on critique la france a la cour des comptes ou on va tout trouver merveilleux
    clown

  • tous mes commentaires sont en modération ouahhh

  • pouvait-on s’attendre à autre chose de la part de cet individu et de celui qui l’a désigné ???

  • Ce n’est pas sa sueur qu’il distribue généreusement ce pourri : c’est celle des autres. Ce trou du cul imaginerait-il l’esclavagisme 2.0 qui se met en place?

  • Ce ne sera même plus la peine de lire les rapports de la cour des comptes.

  • En bon énarque Macron ment constamment pour tromper les français! Quant à Moscovici, en bon socialiste c’est une pute. Dépensier comme ministre, pour l’austérité comme commissaire européen, et à nouveau dépensier alors que son rôle est de surveiller les dépenses!

  • Moscovici.? Le genre de Guignol socialiste, parasite politique ne servant à rien si ce n’est à coûter du fric aux contribuables. Viens d’être nommé à la Cour des Comptes cédée par Sarkozy à l’opposition (car elle aussi n’a aucune utilité). Mais fait aussi partie des obligations du Contribuable.

    • Intéressant, la cours des comptes à l’opposition.. C’était avant, aujourd’hui l’état est juge et partie, ça simplifie les choses pour le qualifier.

  • Moscovici, ou le triomphe de la médiocrité : il était président de mon agglo il y a quelques années ; à son arrivée, 20M€ de dettes, à son départ, 120M€. Réalisation principale : une piscine !!!
    Donc dans le genre donneur de leçons, et « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais », il se pose pas mal !
    Je suis scandalisé des postes qu’il a réussi à occuper successivement vu son niveau d’incompétence. Et maintenant, il va auditer les comptes publics ! C’est à mourir de rire, ou à mourir tout court d’ailleurs…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Surprise, surprise ! L’inflation - auparavant cantonnée aux produits financiers et à l’immobilier - leste maintenant le panier de la ménagère :

« On va vers des hausses qu'on n'a pas connu depuis près de 40 ans", a prévenu […] Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) […]. Notre prévision actuelle, c'est entre 7 et 10 %, de manière assez rapide", a assuré le dirigeant de la FCD, organisation professionnelle qui regroupe la plupart des enseignes de la grande distribution ».

L’origi... Poursuivre la lecture

socialisme
3
Sauvegarder cet article

Le doute n’est plus permis, nous vivons dans une ambiance socialiste assumée.

Que droite ou gauche gouverne importe peu. D’ailleurs, ce clivage politique a perdu de sa puissance fédératrice. Voter à gauche puis ensuite à droite n’était même pas envisageable il y a cinquante ans. Cela n’effraie plus personne aujourd’hui. L’explication fondamentale de ce phénomène apparaît à tout observateur de la vie politique : le socialisme a gagné. L’opposition libéralisme-socialisme n’existe plus dans la réalité économique et sociale française.

... Poursuivre la lecture

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a suggéré que les impôts sur  les bénéfices des entreprises soient utilisés pour rembourser la dette covid du pays :

Les entreprises vont rendre ce qu'elles ont réussi à obtenir grâce à la protection de l'État[...] c'est une solution juste et efficace qui mérite en tout cas d'être étudiée.

J’avoue que le propos m’a laissé pantois mais que je l’ai mis sur le compte de la fatigue.

Par contre le ministre a été impeccable en réaffirmant fermement qu’une dette devait être remboursée.Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles