L’enfer du confinement jusqu’au 11 mai… sans Amazon !

Amazon sommé de ne livrer que des marchandises dites essentielles ? Mais qui décide de ce qui peut être important ou non pour nous ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Hello I'm Nik ? on Unsplash - https://unsplash.com/photos/r22qS5ejODs

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’enfer du confinement jusqu’au 11 mai… sans Amazon !

Publié le 15 avril 2020
- A +

Par Margot Arold.

Ca y est, ils ont gagné ! Les salariés d’Amazon (Syndicat Sud Solidaire) ont réussi à obtenir hier mardi du tribunal de Nanterre qu’Amazon doive

« restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d’hygiène et de produits médicaux, sous astreinte, d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée ».

Cela faisait quelques jours déjà que les salariés dénonçaient ces méchants clients irresponsables qui se font livrer des choses inutiles : des jeux vidéos (comment ça confiné avec 3 gosses en appartement c’est ingérable ?), des poupées (même remarque), des huiles de massage (un salarié d’Amazon célibataire et aigri sans doute). Bref, tout était devenu une « consommation irresponsable ».

Le client est un gueux et l’idéologie syndicale est sa reine

Ainsi, des syndicats et un tribunal jugent de ce qui est nécessaire au client qui passe commande. Pour ceux qui ont besoin de l’entendre sous une autre forme, cela signifie que vous ne circulez plus librement, que vous comptiez sur le commerce en ligne pour vous dépanner, et que dorénavant « des gens » ont décidé pour vous de ce que vous avez le droit d’acheter.

Des produits médicaux ? Depuis que Bruno Le Maire a plafonné le prix du gel hydroalcoolique, il n’a plus jamais refait surface dans les supermarchés, ni sur Amazon.

Vous pourrez donc acheter par exemple des thermomètres… dont le caractère essentiel est assez discutable (même si, en ce moment, ce qui se met à cet endroit semble s’être multiplié dans la règlementation…)

Des produits d’hygiène ? Pourquoi pas. Seulement les savonnettes sont comme partout en voie de disparition. Vous n’aurez plus qu’à acheter du gel douche à l’essence de Babacaï du Désert d’Orient avec paillettes d’or, 55 euros le flacon. Pas de résolution du problème d’hygiène urgent, donc…

Comment ça, vous vouliez des livres ?

Le confinement est déjà dur à vivre. Les sorties pour jogging sont finies, il vous faut rester à 1 km de chez vous, les violence domestiques augmentent… et un tribunal n’a rien trouvé de mieux à faire qu’empêcher Amazon de livrer des jouets (ô scandale), des livres (bandes de nantis intellectuels), ou des huiles de massage (espèce de pervers). En somme, tout est fait pour transformer le confinement en enfer.

Et puis d’ailleurs, pourquoi imposer cette restriction de vente à Amazon seulement ? Si les caissières des supermarchés s’y mettent elles aussi, elles pourraient bien faire un procès à leur entreprise qui serait alors obligée de ne vendre que de l’utile : de quoi se laver, de quoi manger. Après tout, hein, de quoi d’autre avons-nous besoin pour (sur)vivre ?

Mais dans l’alimentaire, qu’est-ce qui est vraiment essentiel ? Les cacahuètes ? Le pain ? Finalement, on peut s’en passer aussi. Et nous perdrons un peu de poids, comme au Venezuela où l’on voit bien qu’un peu d’austérité alimentaire avec prix plafonnés, ça ne fait pas de mal…

Alors nous pouvons légitimement poser la question : face à cette carence d’Amazon, qui ne livrera plus de nourriture pour l’esprit, n’allons-nous pas devoir envisager de rouvrir les librairies ? Nul doute que Bruno Le Maire planche déjà sur le sujet…

 

Voir les commentaires (143)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (143)
  • on va mourir de ridicule

    • ou d’ennui : on ne vivra pas plus vieux, mais ça nous paraîtra très long

    • @chdc-Je propose à tous ces groupes qui exportent chez nous de s’abstenir, vu qu’en ce moment on ne produit pratiquement plus rien.
      De plus les « attestations-d’autorisation-de-déplacement-dérogatoires » devrait porter l’adhésion syndicale et la profession du signataire, cela leur faciliterait les courses

  • Des juges encore plus rouges que les syndicalistes de Sud.
    A vouloir pénaliser sans cesse le Grand Kapital, ce sont les populations qu’ils pénalisent,
    Et parmi tous ces gens, pas un qui n’a une dose de bon sens, pour envisager que dans cette crises il faut pouvoir distraire des citoyens confinés dans 15m2?

  • Curieux de savoir si Darty a toujours le droit de livrer des enceintes blutooth, ou Zalando des escarpins… Les entreprises européennes sont certainement plus precautionneuses avec leurs salariés, n’est-ce pas ?!
    Cette décision judiciaire est surprenante. Pas sûr que ça tienne en appel : si Amazon ne prend pas les mesures de sécurité nécessaire alors il faut fermer totalement ses entrepôts en attendant des mesures barrières correctes ; la justice n’a pas à définir ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas. Cette décision, anti-concurrentielle, semble relever du plus stupide anti-américanisme primaire. C’est purement politique. Un comble dans le pays de Montesquieu !

    • çà fait longtemps que Montesquieu n’est plus lu par personne, helas

    • Il semble qu’Amazon a fait appel.

    • @Jerémy , darty et la fnac on perdu entre 80 et 100% de leur CA ;

    • 12h54 Amazon menace de suspendre l’activité de ses centres en France

      • @Thibs-Super, je vais acheter des actions Amazon, il me verseront des dividendes en plus.

        • @Thibs-J’ai récupéré sur le site : https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/amazon-contraint-par-la-justice-de-se-limiter-aux-marchandises-essentielles-n149437.html
          « Début avril, avant l’action des syndicats, la ministre du Travail Muriel Pénicaud avait déjà tapé sur les doigts de l’entreprise en expliquant que « protéger ses salariés, ce n’est pas négociable dans une entreprise, c’est une obligation. » Une intervention qui n’a pas échappé au tribunal qui explique dans son jugement que l’entreprise a « de façon évidente, méconnue son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés. »
          Et les hommes-de-l’état ne sont-ils pas sous le coup « d’avoir méconnus leur obligation de sécurité et de prévention de la santé des français » avec les deux mois de retard ?

          • « protéger ses salariés, ce n’est pas négociable dans une entreprise, c’est une obligation. »

            En revanche, l’état est dispensé de protéger les policiers ou le personnel médical !

      • c’est fait, amazon ferme ses entrepôts en France. Si seulement il pouvait les fermer définitivement et faire ainsi quelques milliers de chômeurs en plus.

    • A Jérémy Lapurée : oui, Darty livre encore, et tout ce dont vous avez envie (même pas besoin, envie…). mon fils vient de se faire livrer et je confirme.
      Oui « antiaméricanisme ». Mais pas « primaire » : réfléchi et déterminé

  • En revanche, les juges rouges sont essentiels apparemment.

  • En Coree du Nord ,aussi , on choisit pour vous.Que ces syndicalistes aillent passer quelques temps là bas…

  • Où comment favoriser ceux qui ont déjà tout ça, des bibliothèques pleines etc. Sud Solidaire a tout compris : il ne faut pas que les gens modestes puissent dépenser peu à peu pour se distraire… ou se cultiver.

  • A partir du 11 mai, les « personnes âgées » seront les nouveaux pestiférés. Désignés à la vindicte publique comme trop coûteux à laisser en liberté, ils seront exclus du monde des vivants. Chacun se perd en conjectures pour savoir à quel âge tombera le couperet qui fera d’eux des proies traquées au pays de l’âgisme triomphant.

    Pour avancer dans la compréhension de pratiques d’un autre âge ainsi remises au goût du jour, le film à revoir cette année sera la Ballade de Narayama. Ici comme là-bas, il y en a plus d’une qui devra casser ses trop belles dents et plus d’un qu’il faudra attraper au filet pour détruire une vitalité qui n’a pas droit de cité. Dans le ciel du pays, les vautours se rassemblent pour faire le festin que les dispositions annoncées préparent. Ce sera bon pour la relance. Un voile pudique de mauvaises raisons recouvrira l’ignominie du procédé et la lente agonie des sacrifiés.

    • plus prosaïquement si on exclus les plus de 70 ans il faudra bien sur aussi se passer de leur fric.. keskonsmarr!!

      • Appel à tous nos élus: nous avons été le Baby-boom, classes d’âge les plus importantes, et nous sommes maintenant le papy-boom, classes d’âge toujours les plus importantes et, qui plus est, celles qui votent le plus. Assez de nous traiter en moins que rien, en trop vulnérables pour servir à quelque chose, en trop fragiles pour être d’une quelconque utilité; rappelez vous que sans nous, les « vieux », il y aurait beaucoup d’associations ou de conseils municipaux qui seraient nettement moins en état de marche. A force de trop secouer le cocotier, vous risquez de vous prendre une sacrée volée de noix de coco sur le crâne.

        • Un appel aux élus? Parce que vous croyez que ce sont eux qui décident? Savez-vous quel est le rôle d’un élu en France? Il est là pour protéger l’Etat. Son rôle se limite à appliquer les décisions de l’Administration, les faire accepter à la population et, si elle n’est pas contente, être la cible de sa colère pour en protéger l’Etat. Alors rien ne sert de venir pleurer auprès de vos élus, ils ne peuvent rien pour vous.

      • Le virus est surtout dangereux pour les plus de 80 à 90 ans. Les septuagénaires n’appartiennent pas à la catégorie des vieillards susceptibles d’être concernés.

        • Les + de 70 ans peuvent encore servir (garder les petits-enfants, faire marcher le tourisme). Au pays d’Attali et consorts, les +de 80 ans sont les inutiles-qui-coûtent-cher et dont la mort libérera le pactole (droits de succession… Yabon les assurances-vie).

      • A claude henry de chasne.
        Pas ce souci pour eux, ils récupèreront le fric via les héritages !

    • C’est le en-même temps.
      Dans coté, on vous « protège », il faut le dire vite, et de l’autre, on vous empêche de vivre par manque de liberté.
      Bientôt, les +70 ans tous parqués en EPHAD, on ne sait jamais, ils pourraient être contaminés par un virus.

      Celui de la liberté, horrible virus.

    • On peut compter sur Castaner et Philippe pour traduire en politique bien coercitive les mesures annoncées par le PR. De quoi se demander qui gouverne la France.

    • A Virgin.
      Oui, sans l’ombre d’un doute « les vieux » sont dans le collimateur du freluquet ! Il suffit de voir ce qui se passe dans les EHPAD, on ne s’y prendrait pas différemment si on avait voulu les faire disparaître. Cela me rappelle étrangement le nazisme où l’on éliminait systématiquement tous les « gêneurs », vieux, handicapés, basanés, tziganes … etc… A l’époque ces procédés étaient inscrit dans le programme politique. Actuellement, sous couvert d’épidémie, l’injection de Rivotril (euthanasie déguisée) est autorisée pour « éviter la souffrance ». Cela résout le problème des retraites… et élimine ces gens qui ne sont plus productifs ! Cette macronie est d’un cynisme nauséabond !

    • @Virgin-Dans le monde d’avant, ils appelaient ça le « vivre ensemble »

  • Deux petits bémols à votre article:
    Qu’en est il des questions sécuritaires et sanitaires actuelles dans les entrepôts de ce  » merdeux » esclavagiste moderne . Plutôt mauvaises d’après. ce qu’il est écrit par les journalistes

    Il semble que la devise de la République Française soit Liberté, Égalité, Fraternité, donc voilà un bel exemple d’application: petits libraires en égalité avec le e commerce, il est possible de rouvrir les petites librairies.,l’Italie l’a fait .

    • les petites librairies ? dans les campagnes?

    • « D’après ce qu’il est écrit par les journalistes… »
      Ces combattants de première ligne, aussi méritants que les caissières et les infirmières, comme nous l’a rappelé notre président.
      Personne n’oblige les employés à travailler chez Amazon. Si ça leur paraît mauvais et ne pas être proportionné à leur salaire, qu’ils démissionnent. Quant à prétendre que le bouquin acheté chez le libraire serait un essentiel, mais celui livré par Amazon ne le serait pas, vous vous tordez l’esprit comment pour justifier ça ?

      • nuancez un peu certains n’ont pas le choix par ce que sans diplômes et ça fait l’affaire de nombreux commerces (NOZ etc…)

    • Les journalistes en France sont à 95% de gauche et donc biaisés.
      On ne peut jamais prendre pour acquis ce qu’ils disent ou écrivent sans vérification.
      Comme France Info qui en cas d’accident industriel va systématiquement interviewer le délégué syndical comme s’il était un expert…
      Donc si on veut se faire des opinions à partir d’informations non biaisées et le moins tronquées possible sur un sujet, il faut parler plusieurs langues et passer pas mal de temps sur le net.

    • Voyez, ce qui est dommage dans cette histoire c’ est qu’ on ne saura jamais de la part de cette entreprise qui ne « paye pas ses impôts » le manque à gagner de TVA pour l’ état, qui doit sentir ses couilles prises dans l’ étau. Ah, on me dit dans l’ oreillette que l’ état n’ en a pas. Ouf.

    • Océane Herrero du Figaro: »Les mesures semblaient avoir été jugées suffisantes par les services du ministère du Travail: alors que cinq entrepôts sur six étaient sous le coup d’une mise en demeure, trois d’entre elles ont été levées. »

    • Qu’en savent réellement nos gentils journalistes confinés?
      Pour en avoir vu relater des évènements aux Antilles alors qu’ils étaient en villégiature en Région Parisienne, pour aujourd’hui, j’ai des doutes!

    • Vous êtes tellement formaté que vous n’avez que l’insulte au bout du clavier, et qu’il ne vous vient même pas à l’idée que les employés de cette firme sont en mesure de décider eux-mêmes si leurs conditions de travail sont bonnes, et, si elles ne le sont pas, de quitter leur emploi. Vous les prenez tout simplement pour des cons.
      Mais vous avouez candidement in fine que votre but est en réalité, contre le voeux des travailleurs et des consommateurs, de favoriser des « petites librairies » (?). Toujours ces choix contraints, toujours la violence d’état comme moyen unique…Quelle pauvreté!

    • donc on bride Amazon mais pas les cdiscount , fnac, priceminister et autres ?? la justice à deux vitesses quoi ..

    • Quelles petites librairies ?
      Ici 10 bornes + parking + retour car pas dispo +re parking + PV dépassement du temps + gueule du libraire qui n’aime pas ce que je lis.
      En plus, je n’ai pas que ça à faire !!! Le bouquin dans ma boîte en 24 heures c’est top !!

    • Esclavagiste? Voilà un exemple type de rhétorique gauchiste bien française! Il y a 6 millions de chômeurs en France et vous voulez en rajouter? Un esclave n’est pas payé et n’a aucun droit, c’est un objet qui appartient à son propriétaire. N’utilisez pas de terme qui n’ont rien à voir avec ce qui la réalité. Les employés d’Amazon sont pour la plupart des magasiniers chargés de mettre les articles commandés dans des boites!

    • Les petits libraires vendent eux aussi sur Amazon, on ne vous l’a pas dit ?

  • On pourra toujours passer nos commandes auprès de amazon.de

    • C’est ce que je fais depuis longtemps. Ils ont même des livres en français. L’outillage est de meilleure qualité et les prix plus bas. Laissez amazon.fr aux rouges vif de syndicats et des juges.

  • Il est flagrant de voir à quel point la « doctrine communiste » a pu percer depuis les élites centralisées jusqu’aux individus, qui voient tout à petite échelle individuelle, sans jamais élargir le regard vers ce monde dans lequel rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. La Suisse, que j’ai découverte il y a peu, est l’exact opposé : tout y est marchandise, puisque tout y est marché libre : jusqu’au salarié qui se vend comme un produit pour un futur employeur, et en retire un bénéfice conséquent puisque deux à trois fois plus élevé qu’en France… car le marché assainit les relations : pas efficace? Dehors. Ca filtre sacrément les choses ! Mais au moins, tous avancent dans le même sens : vers le haut.

    • la france suit le chemin du Venezuela..

    • Contrairement à ce que beaucoup de bens croient, le communisme n’est pas mort en Occident. Il agit différemment c’est tout, mais tout aussi bien au niveau des élites qu’au coeur du peuple.

      • OUI ! +1000…
        Excepté ce que vous placez sous le terme « Occident ». La France évidemment; mais vraiment toute votre UE ?

    • Rien que dire que le salarié se vend comme un produit, vous méritera une balle dans la nuque au jour d’après.
      J’envisagerai bien la Suisse aussi pour me délocaliser, mais j’ai en permanence l’impression d’être au fin fond de la campagne même dans les grandes villes.

  • les librairies pourraient reprendre leur activité à partir du 11 mai ; des jardineries ont ouvert leur portes dans certaines ville en France ou elles ont été prise d’assaut ….les huiles de massage et gel hydroalcoolique ? en pharmacie ….les jeux vidéos ? en grande surface….on n’interdit d’un côté , on permet de l’autre ….ça s’appelle  » le en même temps « ….

    • oui je peux acheter des pièces de bricolage dans un super marché , mais pas dans un magasin de bricolage..
      on nage en plein délire administrativo-syndical ah les bras cassés

      • Par contre, on pourra se faire livrer depuis l’étranger… du moment que le logo Amazon est masqué. Quel bal ❗

        • exact j’achèterai désormais chez amazon luxembourg

          • Au Luxembourg, il n’y a que le siège européen d’Amazon. Il n’y a pas de magasin amazon.lu (ce lien vous redirige vers amazon.de).

            • pas grave ils livrent

              • c’est vrai, juste les frais de livraison plus élevés, souvent compensés par des prix moins chers…

                Mais je doute de la poste en ce moment, puisqu’Amazon.de n’utilise pas la livraison ‘interne’.
                Du coup je n’ai pas essayé depuis que la poste bosse 3 jours…

                • @Leipreachan-Est-ce que les salariés de La Poste perçoivent bien le prorata de leurs salaires ?

                  • Je n’en sais rien, je dis juste que je n’ai pas assez confiance en la Poste pour commander en Allemagne ou même en France si ça passe par elle.
                    Déjà que c’était pas terrible avant de retrouver un avis de passage alors que j’étais à la maison, mais avec le confinement il devront trouver d’autres excuses…

                     » Toi aussi, quand tu étais petit, tu t’amusais à sonner aux portes et t’enfuir en courant ?
                    Avec ton profil, Chronopost a un poste pour toi… »

                • Il suffit d’acheter les occasions vendues par les partenaires d’Amazon, cela compense les frais de livraison qui ne sont pas plus chers qu’en France: 2,49 euros et comme ça il n’y a pas de boite avec le logo d’Amazon dessus. C’est un peu plus long bien sûr!

  • Bof, ne vous en déplaise on vit très bien sans Amazon. Pour les livres il y a les liseuses, et un jeux vidéo ça se télécharge. Il semble qu’après inspection l’entreprise ne respecte pas les règles élémentaires (masque et distanciation) des salariés dans ses entrepôts. Le mieux c’est pas de règle, mais si certains sont irresponsables, alors la règle doit s’appliquer à tous, et pas seulement aux commerces physiques.

    • pas dans les campagnes , dans les campagnes sans amazon c’est le desert

    • Mieux vaut bien appliquer des règles débiles, que mal appliquer des règles intelligentes ❗

      C’est une belle devise chat dockienne 😉
      On est bien mal barrés dans ce pays…

    • Et si plutôt que d’interdire la livraison, on obligeait Amazon à respecter les mesures d’hygiène et de distanciation ? On résoudrait le problème sans en créer d’autres, non ?

      • Hérésie! Si l’on résout les problèmes, que vont devenir les syndicats, associations, rond-de-cuirs et autres inutiles?

    • Et que VOUS viviez bien sans Amazon n’est peut-être pas le cas d’autres. D’autres vivent certainement bien sans certaines choses qui vous paraissent indispensables.

    • @Tigrou666-J’ai donné un lien plus haut sur l’appel de la décision judiciaire, voulez-vous aller consulter. Merci de votre « déplacement » sans attestation

    • Tigrou666 Bien sûr que VOUS vivez très bien sans Amazon. Êtes-vous le centre du monde ? Vous ne souhaitez pas imposer votre conception à vos contemporains, si ? Seriez-vous communiste ?

    • @Tigrou666
      Bonjour
       » Le mieux c’est pas de règle, mais si certains sont irresponsables, alors la règle doit s’appliquer à tous, et pas seulement aux commerces physiques. »
      Comment applique-t-on une règle quand il n’y en a pas ?

  • C’est un confinement finement con.
    Les français adorent les saints.dycats. Là, ils peuvent se pencher en avant et se faire enfiler une nouvelle grosse taxe. Grosse car c’est énorme.
    Votre mobile lâche, votre écran pète, seul ou bousculé par le petit surexcité, votre PC cède, fini le télétravail.
    Les français aiment laisser parler les buses. Syndicats, partis de polytocards, tous des buses à géométrie variable. Ils sont tellement cons qu’ils volent tout seul, sans moteur. En retour, ils se font voler.
    Mais qu’ils ne se plaignent pas.
    Messieurs, penchez-vous en avant pour les autres taxes à venir. Et souriez, vous serez filmés.

  • Il n’y a aucune possibilité de faire appel de ce genre de décision scandaleusement riddicule ?
    Quid de Darty/FNAC, Cdiscount et autres, ils peuvent continuer à livrer eux ?

  • « Et puis d’ailleurs, pourquoi imposer cette restriction de vente à Amazon seulement ? »

    Tout simplement parce que cette décision est une pure action politique.

    Ces syndicalistes (et ces juges) veulent se payer une entreprise américaine, un GAFAM ultra capitaliste. C’est un symbole, et tant pis s’ils créent un enfer pour des millions de clients.

    Mais sinon, eux-mêmes tiennent à trouver tout ce qu’ils veulent dans leur supermarché et se fichent pas mal des caissières !

  • mille fois d’accord. J’ai besoin d’acheter des jouets pour distraire les enfants d’une famille déshéritée confinée dans un micro appartement. Je ne peux plus faire livrer ce jouet?
    Besoin d’aiguilles de machine à coudre pour confectionner des masques, besoin d’encre pour mon imprimante pour imprimer les cors envoyés aux enfants sur internet.
    Je n’ai plus le droit de me faire livrer ça?
    Quel est l’objectif du syndicat Sud et des juges qui auraient dû imposer non pas une restriction du domaine d’activité d’Amazon, mais le respect des règles de sécurité dans les sites de production… La France est encore un pays fortement corporatiste me semble t il. Cette décision a été prise par des juges et des syndicalistes qui achètent leurs médicaments, leurs meubles, leur HIFI et téléphone en Chine. Ils feraient mieux plutôt de restreindre le domaine d’activité d’Amazon de se soucier du financement de la solidarité nationale qui permettrait de rétablir un peu d’équité entre les productions françaises et européennes sans remettre en cause cette solidarité. A quand une TVA sociale, seul moyen de faire payer la solidarité par les consommateurs et non par les travailleurs !

    • « Quel est l’objectif du syndicat Sud et des juges  » devinez!
      créer l’avènement du communisme salvateur ! VIVA CHAVEZ

    • Allez sur amazon.de. Le site peut aussi se lire en anglais pour ceux qui ne lisent pas l’allemand. Et si vous ne parlez pas l’anglais prenez des cours en ligne, cela vous fera passer le temps.

    • Bon ça va il y a quand même pire dans la vie que rester enfermé dans un petit appart. Moi aussi je vis dans 36 m2 avec ma fille et un chien. Et j’adore commander sur Amazon mais sachez que les livreurs n’ont pas de masque ni gel, ni RIEN pour travailler en sécurité. Au pire vous allez sur amazon.de, les allemands au moins ils ont des masques et les livreurs en France, tant pis pour leur santé ! Vos histoires des jouets sont plus importants que la santé d’un concitoyen qui livre des centaines des personnes chaque jour sans masque par ce que leur big boss Jeff Bezos, billionaire ne protègent pas les gens qui travaillent pour lui et qui contribuent à sa richesse. Bon courage avec vos enfants !! et surtout bonne santé car si jamais vous perdez votre grand-mère seule en Ehpad malade du Covid, vous allez peut être relativiser un peu !!!

      • Giorgia Pas de masque, ni gel les livreurs ? Ce n’est pas grave, ils ne vous approchent pas (2 livraisons depuis le confinement, ils posent le paquet à distance et partent). Vous ramenez le paquet chez vous, vous ouvrez le carton et vous vous lavez les mains, tout simplement. Le virus ne vous rend pas malade parce qu’il est sur vos mains et il ne vole pas du livreur à votre nez.
        Cette affaire de confinement et de lavage de cerveau fait des ravages niveau panique.

  • votez a gauche! mais ne venez pas vous plaindre apres

  • Il faut savoir que les syndicats utilisent une certaine opinion anti-Amazon pour se mettre en valeur, mais que parallèlement, ils torpillent des PME françaises.

  • Le scandale est surtout la propagande mondiale qui exploite cette épidémie.

  • du coup, les salariés d’Amazon ont été mis au chômage technique ?

  • Ainsi des salariés d’Amazon ont obtenu d’un tribunal de restreindre son activité. Ils cherchent donc leur propre mise au chômage ou licenciement économique. Que l’idéologie marxiste puisse pousser des gens à se sacrifier est proprement admirable. Est-ce que ce précédent va produire une émulation dans le camp adverse? Verra-t-on un jour des gens prêts à se sacrifier pour défendre la liberté?

    • Bonjour, Jacques.

      Je vous ai mis -1 parce que vous faites un procès injuste au travailleur d’Amazon.

      Le travailleur d’Amazon ne fait que subir. Le gros des troupes d’Amazon est constitué d’intérimaires. Je le sais, j’en ai été. Quand on est intérimaire, on est pas syndicalisé et on a ne que faire des « combats syndicaux ». Le seul chose qui préoccupe l’intérimaire, c’est savoir où et pour combien il va faire sa prochaine mission intérim (et surtout s’il va en avoir une nouvelle dans un délai court, les joies d’une vie au pays du chômage perpetuel).

      Les syndicats, véritable métastase, ne sont composés et suivis que par des travailleurs en CDI qui ont pour la plupart été embauchés au lancement de l’entrepôt. Ultra-protégés se permettant d’être à 20% de la productivité demandée en tout point de l’année. Quand l’intérimaire lui est renvoyable du jours au lendemain.

      Merci de ne pas confondre syndicalistes avec travailleurs. Ça n’a rien à voir.

      • assez d’accord pour avoir travaillé sur une plateforme de low discount en intérim vous êtes corvéable à merci , mal payé et n’avez aucuns droits..c »est un défaut des libéraux de toujours penser que les travailleurs dans les entreprises sont heureux, très bien payés et le font de leur plein gré .

  • Certains gauchos veulent la peau d’Amazon ça commence. Ils y arriveront.

  • Sud&Compagnies, pour eux tant que ne nous sommes pas au pain noir, à la soupe claire et à la bougie en cette période de confinement, ils ne seront pas satisfaits…
    Très bon article au passage.

  • Nos bons maîtres sont proprement sidérants. J’imagine qu’ils vont très bientôt bloquer les Netflix, Steam et autres sources de distraction honteusement capitaliste.
    De cette façon le bon peuple pourra se concentrer sur l’essentiel: cultiver son ressentiment et aiguiser les fourches.
    Ça va bien se passer.

  • il me semble qu’on peut acheter à Amazon en Allemagne en Italie ou en Belgique ce jugement est stupide et il faut aussi fermer les librairies qui avaient pu rester ouvertes pour ne pas être pénalisées par … Amazon

  • Cet article ne vaudrait quelque chose que si on connaissait:
    – le tribunal qui a rendu la décision
    – le texte, au moins les motifs, de la décision.
    Jusque là un texte non référencé ne peut pas servir de base à un commentaire aussi négatif.

  • Devant qui ces juges sont-ils responsables?
    Supprimons le mot LIBERTE de notre devise et beaucoup s’en réjouiront.

  • Le jugement qui s’abat sur Amazon est particulièrement douteux.

    D’une part, le tribunal limite l’activité d’Amazon à quelques gammes de produits qualifiés d’essentiels, sans aucune base légale. On se souvient que ce sont les commerces et non les produits qui ont pu être listés, non en raison de la nature des produits vendus mais du fait de l’accueil du public. L’article 8 du décret instaurant le confinement précise clairement que les magasins de vente et les centres commerciaux ne peuvent plus accueillir du public, sauf pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes, et sauf s’ils font partie des commerces précisés en annexe. En outre, la vente par correspondance ne subit aucune limitation. A partir du moment où un commerce n’est pas concerné par le confinement, il peut distribuer indifféremment n’importe quel assortiment de produits, sans autre limitation légale que les réglementations habituelles. Avec ce jugement, on est dans l’abus de pouvoir manifeste, relecture libre et particulièrement imaginative d’un décret qui pourtant ne permet aucune interprétation farfelue pour un lecteur sincère, honnête et de bonne foi.

    D’autre part, le tribunal reconnaît lui-même qu’Amazon a fait le nécessaire pour protéger ses salariés. La principale motivation du jugement se résume à un manque de concertation préalable avec certains représentants du personnel, représentants qui ne représentent qu’une infime minorité du personnel en l’occurrence. On se demande si le syndicat extrémiste ne cherche pas plutôt à punir les travailleurs, à se venger des salariés de l’entreprise qui, dans leur immense majorité, refusent d’adhérer à son idéologie désastreuse, jusqu’à espérer la fermeture définitive des sites en France avec une procédure qui est une instrumentalisation éhontée de la crise sanitaire et de la souffrance des Français malades.

    Amazon a fait appel (non suspensif). Vu l’inconsistance du jugement, le résultat de l’appel ne devrait pas faire l’ombre d’un doute. Mais rien n’est sûr dans la petite URSS franchouillarde, en dehors la mauvaise foi sans borne des socialistes. Ce n’est pas avec une telle (in)justice qu’on va réindustrialiser le pays, encore moins attirer des capitaux étrangers quand il faudra retrouver de la croissance. On risque même d’observer le phénomène inverse, les derniers industriels prenant la fuite, découragés par le délire rouge qui vérole ce pays.

  • Si on ne se concentre plus que sur l’essentiel ,l’économie n’est pas prête de redémarrer d’autant plus que tout doit changer après paraît-il et que nous serons des consommateurs vertueux.
    Je ne sais pas si les produits Hermès sont essentiels mais tout cas les boutiques qui ont rouvert en Chine ont explosé leurs chiffres.
    Le monde d’hier est tenace.

  • Répétons-le 100 fois : Amazon est une Place de Marché. Amazon ne produit RIEN, mais distribue tout ce que nos petits entrepreneurs et libraires veulent bien lui présenter.
    Amazon est une bénédiction pour les PME : elle ouvre la distribution de produit sur un marché mondial.
    La grande distribution est donc à la manœuvre derrière ce décret.
    Eux, peuvent se payer des avocats fiscalistes, et délocaliser leurs centrales d’achat aux Pays-Bas.
    Pour les gueux, les PME, les artisans, .. rien de tout cela .. on paye plein pot, et pas question de prendre la mauvaise habitude de contourner la grande distribution.
    Rappelons aussi que la grande distribution « paye les affiches », et certainement pas Amazon.

    • Merci de ce commentaire plein de bon sens sur un point évident : Amazone ne produit rien, par contre de nombreuses entreprises passent par Amazone pour commercer, se faire connaître et toucher une nouvelle clientèle.

      Bref, encore une fois il y ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas. (ou plutôt ce qu’on ne veut pas voir)

  • Ce verdict est absolument scandaleux, mais nullement surprenant sachant que les ¾ des magistrats sont de gauche, « progressistes », terminologie très en vogue. Par contre, je trouve ce jugement absolument « génial », il accélère la tension croissante de la colère qui gronde. L’explosion de la cocotte minute est proche….

  • Le confinement va durer longtemps… C’est sûr.. Voici une petite vidéo qui peut nous aider à comprendre les bonnes raisons de rester confinés! https://www.youtube.com/watch?v=ioH_2bHPSCw

  • Le déconfinement va ressembler pour partie à ça.

  • @Roros-Il y a une excellente vidéo sur le mensonge des hommes-de l’état, à se tordre de rire :

  • Je vous trouve bien égoïste Margot !! Genre mon ennui est plus important que la santé de mes concitoyens. Que Amazon continue à vendre c’est super pour nous (d’ailleurs j’adore commander sur Amazon) qui sommes confinés. Mais que Amazon le fasse de manière humainement correcte et « safe » pour le salariés. Caramba !! Justement hier j’ai reçu des croquettes renal pour ma petite chienne. Las animaleries étant fermées, j’ai commandé sur amazon plus des livres. Quand le livreur est arrivé sans masque, j’ai eu de la peine pour lui et je me suis demandé comment pouvoir les aider. Merde !!! Jeff Bezos, le boss d’Amazon est bilionnaire et se dit philantrope. Quand on a tellement d’argent et on se la raconte mec sympa lors de galas de charité et des annonces bidon sur combien d’argent il va donner pour le Covid, la moindre des choses est de protéger les gens qui travaillent pour toi et t’on aidé à t’enrichir de la sorte. Alors NON, les salariés doivent être protégés et en attendant on ferra avec. Il y a une caissière qui est morte du Covid quand même. Mais vous vivez dans quel monde Margot? Vous avez un coeur? Vous êtes un robot?

    • ce n’est pas amazon qui livre mais des prestataires

    • si vraiment vous vouliez aider ce livreur, je suis sûr que vous lui avez donné 2 euros de pourboire pour qu’il puisse s’acheter quelques masques dont l’absence vous effraye tant ?
      mais en fait, je n’en suis même pas sûr. je vois en vous une chouineuse aigrie et jalouse de la réussite des autres. et apprenez aussi à vous exprimer correctement, en français, on dit milliardaire, pas billionaire.

  • C’est répugnant!

    Comme certains commentateurs l’ont noté. Amazon ne produit rien mais procure un service inestimable aux producteurs qui vendent et livrent par son intérmédiaire.

    Non seulement ça, mais de plus, Amazon ne transporte que d’entrepôt à entrepôt. C’est-à-dire que Amazon fait appel aux services de diverses entreprises de transport, petites et grosses, et même ceux de La Poste pour les « derniers kilomètres » de ses entrepôts à votre maison.

    Et encore en plus, Amazon fait appel au service d’un tas de petits commerces, du style bureau de tabac, comme point de relai pour vous permettre d’acheter encore un peu moins cher.

    Ce n’est pas seulement attaqué Amazon, c’est attaqué toutes ces entreprises et leurs tavailleurs.

    J’ai l’intuition que dans pas longtemps, la population des Foulards Rouges va trouver étonnant l’augmentation de la population des Gilets Jaunes venu pour casser tout leurs beaux monuments parisiens…

  • On remarque que nos gouvernants continuent à faire tout ce qu’ils peuvent pour emmerder Amazon et ses clients! Pourtant en confinement il est bien utile.

  • Je monte dans la voiture pour aller récupérer mes courses au drive, panne de batterie !!! Amazon m’en a livré une par UPS et j’ai pu retrouver ma liberté… Avec les nouvelles règles je n’y avait pas droit. Et de quel droit les employés des transporteurs se permettent d’ouvrir des colis pour vérifier si vous avez commandé un truc utile d’après eux ???

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La plus grande menace de la Terre du Milieu n'est plus Sauron ou Morgoth, mais Jeff Bezos. 

Amazon a publié une bande-annonce pour sa nouvelle série Le Seigneur des anneaux : les anneaux de pouvoir pendant le Super Bowl, et le produit annoncé n'inspire pas trop de confiance.

La série se déroule bien avant que Frodon et la Communauté de l'Anneau traversent la Terre du Milieu et se concentre sur une toute nouvelle distribution de personnages que nous n'avons jamais vu à l'écran. Certains d'entre eux sont des créations de J... Poursuivre la lecture

log4shell
1
Sauvegarder cet article

Cet article est disponible en podcast ici.

Ce 10 décembre, une faille de sécurité baptisée log4shell et touchant la brique logiciel log4j a été découverte. Dès lors, des millions de serveurs, y compris ceux d’Apple, Google, Amazon ou Tesla devenaient piratables.

Cette faille montre comment, sans même commettre d’erreur en programmation, une faille critique peut apparaître. Elle montre aussi l’énorme château de cartes que représente chaque application informatique.

Log4shell : une faille ne reposant sur aucune erreur ... Poursuivre la lecture
jeff bezos
0
Sauvegarder cet article

Par Quentin Briendo.

Dès l’entame de l’article, il s’agit pour le journaliste de montrer que le parcours de l’entrepreneur n’a rien d’extraordinaire : « Beau parcours que celui-là : parti de rien si on oublie ses études à Princeton et un premier investissement de 250 000 dollars, financés tous deux par ses parents... »

Le parcours pas si exceptionnel de Jeff Bezos

En ce qui concerne l’université, il est intéressant de voir que le ton employé n’est pas le même suivant que Libération parle de Jeff Bezos ou de Michelle Obama, pou... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles