Engie vend les meubles sous couvert de partenariat « stratégique »

Photo by bert sz on Unsplash - https://unsplash.com/photos/An47h8KcnaA — bert sz ,

Comme la SNCF, Engie se met à vendre des actifs pour alléger de 0,4 milliard d’euros sa dette qui s’élevait fin 2019 à 25,5 milliards.

Par Michel Gay.

Tout comme certaines retraites militaires en rase campagne devant l’ennemi sont « stratégiques », Engie recule « stratégiquement » dans le solaire en Inde. Le géant tricolore de l’énergie a annoncé le 22 janvier la vente de 74 % de ses actifs dans le solaire, soit 813 mégawatts (MW) installés, à Edelweiss Infrastructure Yield Plus Fund (EIYP), un fonds d’investissement indien.

Engie allège sa dette

Comme la SNCF, Engie se met à vendre des actifs pour alléger de 0,4 milliard d’euros sa dette qui s’élevait fin 2019 à 25,5 milliards.

Elle semble due à une mauvaise gestion, à des investissements douteux, et aussi au contrôle de l’État dont le rôle principal semble être de mettre des bâtons dans les roues des entreprises.

Ainsi, Engie annonce que cette « opération » (le mot « retraite » aurait été plus exact) marque le début d’un « partenariat stratégique » entre Engie et EIYP, dont l’objectif est de renforcer une plateforme solaire en pleine croissance…

Toutefois, Engie déclare que le Groupe restera en charge du développement, de la construction et de l’exploitation des centrales solaires actuelles et futures.

Cette stratégie subtile baptisée Develop Build Share Operate (DBSO) permet, selon Engie, de décupler l’impact du potentiel de développement solaire et éolien dans de nombreux pays.

Paulo Almirante, Directeur général adjoint et Directeur des opérations d’ENGIE a déclaré :

« Cette transaction nous permet d’accélérer la mise en œuvre de notre modèle stratégique dans les énergies renouvelables, et de libérer des capitaux afin de poursuivre nos investissements dans le marché solaire indien très dynamique. »

Engie emploie environ 1000 collaborateurs en Inde dans les services énergétiques et le Groupe annonce avoir encore en perspective plusieurs projets solaires… qui vont certainement alléger sa dette.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.