Bastiat : la pétition des fabricants de chandelles (vidéo)

La critique du protectionnisme par Bastiat illustre à quel point nous devons nous sentir responsables de nous-mêmes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Bastiat : la pétition des fabricants de chandelles (vidéo)

Publié le 30 novembre 2019
- A +

Par Alain Goetzmann.

Frédéric Bastiat est un économiste français de gauche, qui vécut dans la première moitié du très libéral XIXe siècle… Si je l’évoque aujourd’hui, c’est pour un texte qu’il a écrit, avec beaucoup d’humour, dans le but de critiquer le protectionnisme frileux…

Sous le titre : « Pétition des fabricants de chandelles, bougies, lampes, chandeliers, réverbères, mouchettes, éteignoirs et des producteurs de suif, huile, résine, alcools et généralement de tout ce qui concerne l’éclairage et adressée à messieurs les membres de la Chambre des députés », il rédige une fable amusante…

Cette critique du protectionnisme illustre à quel point nous devons nous sentir seuls responsables de nous-mêmes… Acceptons, une bonne fois pour toutes, si nous voulons progresser, que tout ce qui arrive dans notre vie : nos résultats, la qualité de nos relations avec les autres, notre état de santé, notre forme physique et notre niveau d’accomplissement, tout, soit de notre seule responsabilité…

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Je n’adhere pas du tout a cette histoire de chandelles..un sacre farceur ce bastiat !
    Pour rire , les chandelles , on les allument la nuit ,fenetres ou pas…alors ca veut dire quoi, qu’on ne doit pas forcer les gens a consommer ,c’est ce que veut dire bastiat et ca n’a aucun sens surtout aujourd’hui où sans publicite….

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En 2003, Julien Sanchez écrivait :

"Les partisans du libre-échange sont piégés dans une version de politique publique du Jour de la marmotte, obligés de réfuter les mêmes arguments fallacieux encore et encore, décennie après décennie."

Une autre décennie s'est écoulée depuis, et le point de vue de Sanchez est tout aussi pertinent.

Blake Masters, un homme d'affaires soutenu par Trump qui se présente maintenant au Sénat américain en Arizona, a récemment tenu une séance de questions-réponses sur sa page Instagram où il a ann... Poursuivre la lecture

Par Kody Jensen. Un article de la Foundation for Economic Education

 

Mark Twain est largement considéré comme l'un des plus grands auteurs américains. Naturellement, des personnes de toutes convictions ont essayé de le revendiquer comme leur allié politique. Des libéraux classiques aux progressistes, des personnes de tous les horizons politiques ont trouvé en Twain une âme sœur.

Une preuve du côté des libéraux classiques pourrait être ce que Twain a écrit dans une lettre à propos du président américain Grover Clevel... Poursuivre la lecture

À peine Elon Musk avait-il annoncé que son offre de racheter Twitter pour 44 milliards de dollars avait été acceptée qu’il s’est trouvé nombre d’obligeants commentateurs pour expliquer à quel point la somme était indécente et comment il aurait dû la dépenser s’il était vraiment sérieux et moralement engagé pour l’avenir de l’humanité et de la planète. Ajoutez à cela son intention d’élargir la liberté d’expression sur le réseau social et la conclusion s’impose d’elle-même : cet homme n’a qu’irrévérence pour les sensibilités légitimes de ses se... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles