Bastiat : la pétition des fabricants de chandelles (vidéo)

La critique du protectionnisme par Bastiat illustre à quel point nous devons nous sentir responsables de nous-mêmes.

Par Alain Goetzmann.

Frédéric Bastiat est un économiste français de gauche, qui vécut dans la première moitié du très libéral XIXe siècle… Si je l’évoque aujourd’hui, c’est pour un texte qu’il a écrit, avec beaucoup d’humour, dans le but de critiquer le protectionnisme frileux…

Sous le titre : « Pétition des fabricants de chandelles, bougies, lampes, chandeliers, réverbères, mouchettes, éteignoirs et des producteurs de suif, huile, résine, alcools et généralement de tout ce qui concerne l’éclairage et adressée à messieurs les membres de la Chambre des députés », il rédige une fable amusante…

Cette critique du protectionnisme illustre à quel point nous devons nous sentir seuls responsables de nous-mêmes… Acceptons, une bonne fois pour toutes, si nous voulons progresser, que tout ce qui arrive dans notre vie : nos résultats, la qualité de nos relations avec les autres, notre état de santé, notre forme physique et notre niveau d’accomplissement, tout, soit de notre seule responsabilité…

Sur le web

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.