Les promesses d’emploi et l’argent public corrompent tout

L’argent public pervertit le jugement de tous les bénéficiaires de subventions et autres menus avantages accordés pour gagner leur consentement.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les promesses d’emploi et l’argent public corrompent tout

Publié le 4 septembre 2019
- A +

Par Jean-Philippe Delsol
Un article de l’Iref-Europe

Après qu’en septembre 2017 Whirlpool a décidé la fermeture de son usine de sèche-linge à Amiens, la société WN a proposé de reprendre une grande partie du site et des salariés pour produire des casiers réfrigérés connectés et des chargeurs de batteries pour vélos et voitures. L’État avait alors versé 2,5 millions d’euros de subventions et Whirlpool 7,4 millions d’euros. Emmanuel Macron avait visité l’usine et soutenu ce plan. Las, WN a été placé en redressement judiciaire le 3 juin 2019 et ses 138 salariés ont reçu leur lettre de licenciement.

Quand la reprise d’entreprise est abondée par de l’argent public, et même parfois privé, il se trouve toujours quelque profiteur pour essayer d’en tirer parti. Mais tout projet qui naît dans l’argent des autres est déjà un projet boîteux. Il en est ainsi de la reprise de l’aciérie de Hayange et de ses 420 salariés par British Steel qui a tout aussitôt elle-même déclaré sa cessation de paiement en Angleterre et qui pourrait désormais passer sous le contrôle du fonds de pension militaire turc Oyak avec lequel des négociations sont en cours.

Promesses avec de l’argent public

4 000 emplois seraient menacés dont peut-être ceux d’Hayange. Le site Ascoval de Saint-Saulve qui appartient à la maison mère de British Steel n’est pas concerné, mais sa situation est bien précaire et il ne survit, lui aussi, qu’avec l’argent public et notamment le prêt de 12 millions d’euros que lui a consenti imprudemment le Conseil régional des Hauts-de-France en mai dernier.

Les promesses n’engagent jamais que ceux qui les reçoivent. Les projets éoliens en mer, concernant des sites importants, en sont un autre exemple. Les promoteurs de ces projets ne parviennent à surmonter l’opposition déterminée des populations à l’installation de ces machines à vent inutiles et nuisibles qu’en distribuant moult prébendes.

Grâce aux profits mirobolants que promettent les prix garantis indirectement par l’État et trois à quatre fois supérieurs aux prix de marché – pour un coût estimé de 28 milliards d’euros sur les 20 ans prochains à la charge des clients d’EDF ou du contribuable ! – les sociétés d’éoliennes en mer inondent de petites subventions les marins-pêcheurs, les écologistes, les communes… et promettent des emplois.

Ainsi, par exemple, à Noirmoutier, dans le projet d’édification au large de 62 mâts géants, il est promis la création de dizaines d’emplois à terre. Mais ceux-ci sont sans doute fonction de l’agrandissement du port qui reste hypothétique et les bateaux de maintenance pourraient trouver meilleur port non loin, à Saint-Nazaire.

Ces promesses d’emplois relèvent en fait trop souvent de la tromperie. Commet une tromperie quiconque, lors de la formation ou de l’exécution du contrat, dit ou suggère à une partie des informations inexactes et relatives aux qualités substantielles de l’objet de la convention. Ces fausses promesses pourraient donc être qualifiées de trompeuses. Plus généralement, cet argent pervertit le jugement de tous les bénéficiaires de subventions et autres menus avantages accordés pour gagner leur consentement. L’abus de confiance pourrait encore être évoqué à l’égard de tous. L’argent corrompt dit-on, mais l’argent public corrompt énormément.

Sur le web

Voir les commentaires (15)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (15)
  • « fabriquer de l’emploi » avec de l’argent public est une hérésie.. d’une part parce que c’est le marché qui fait la pérennité d’une entreprise,et d’autre part parce que çà fausse les regles de la concurrence..
    Sans compter le chantage a l’emploi qui surgit quand le marché a rendu son verdict..
    Le travail est trop cher en france.
    Le systeme social et administratif en est la cause.
    Toutes les autres considérations sont de l’ordre du « Bullshit jobs »
    et de l’escroquerie statistique et de l’idéologie qui a créé ces structures

  • Les promesses d emplois fumeuses et jamais tenues histoire de reduire la grogne des populations locales ne sont pas uniquement faites avec de l argent public comme les eoliennes cite ici.
    Exemple recent : un gros centre commercial qui veut s implanter au nord de paris (auchan je crois). Ils promettent des milliers d emplois qui n ont aucune chance d aboutir (ont ils entendu parler d amazon ?).
    Idem avec center parc qui veut detruire une foret entre valence et Grenoble …

    PS: subventionner une technologie qui demarre n est pas forcement un mauvais calcul, puisque ca vous donne une avance technologique et vous permet apres d inonder le marché (par ex l aviation a ete abondement subventionne par l Etat). Evidement il faut etre clair et dire qu a un moment ca va se reduire et s arreter.

    • L’exemple du Center Park n’est pas le plus pertinent. Il est (aurait) été situé dans une zone peu attractive d’un point de vue touristique et les Center Park ont un réel savoir faire commercial: c’est un produit qui a toute sa place, mais là encore, on évoque la sacro sainte forêt (qui augmente en taille en France…) pour torpiller un projet.
      En plus, je ne suis pas certain que Center Park ait fait du chantage à la subvention/ emplois pour l’emplacement du projet.

      • Center park ,on en construit un juste en face chez moi , les subventions sont evidement au rendez vous et c’est de bonne guerre d’abuser des hommes politiques pour minimiser le cout du projet….et subventions cachees par les travaux publics necessaires a l’eau l’electricite le telephone et l’adaptation des routes au nouveau traffic….la foret a ete tondue mais ce sont des pins le deboisement etait programme projet ou pas restent les feuillus….

      • @nevez
        entre une foret de chataigner ou de chenes centenaire et des broussailles qui poussent car un champs n est pas cultivé, il y a une sacree difference

        Sinon Center Park n est pas plus bete qu un autre. Pourquoi auraient ils crache sur une subvention (ou un terrain) qu on etait pret a leur offrir ?
        Et quand l opposition au projet s est manifeste, ils ont bien sur mis en avant le nombre d emplois cree (en gonflant les chiffres : par ex on annonce 1000 emplois en « oubliant » que c est des tiers de temps paye au smic-> impossible d en vivre)

  • il y a une modification de la constitution qui serait utile , l’interdiction de subventions des entites publiques pour qui que ce soit , associations comprises et partis politiques journaux citoyens . L’etat n’a pas a se meler de l’economie pour favoriser les uns contre les autres.apres , bah ,y a plus d’argent pour les services de l’etat ,la justice et la sante sont en ruines et avec la reforme des retraites le chateau de cartes va s’ecrouler

  • Je pensais niaisement que c’était le pouvoir qui corrompait tout. ( ok j’ai bien compris l’ironie de l’auteur )

    Je ne peux m’empêcher de citer Ayn Rand.
    « L’argent n’est qu’un outil, il vous conduira où vous voudrez, mais il ne vous remplacera pas en tant que conducteur. »

  • ha ben tiens , en parlant d’argent public , sachez que pour l’administration , nous sommes 84 millions d’habitants ; nous avons 14,7 millions de centenaires ….autant de personnes ( plusieurs millions quand même ) qui peuvent prétendre à des prestations sociales et à une carte vitale …..un rapport sur la fraude aux prestations sociales a été remis au gouvernement ; ce problème existe depuis longtemps mais aucun dirigeant n’a daigné se pencher la dessus ; voilà , mesdames et messieurs les con-tribuables ou va la plus grande partie de votre argent ;

    • Y a un peu de la legende dans cette histoire ,ma carte vitale a été désactivée jusqu’a ce que je prouve mon existence sur le territoire..il y a 4 ans.

      • jene le crois pas , le rapport présenté au sénat mets en lumiere les défaillance de la secu, puis viendront les Caf, et enfin les caisses de retraites

        • A tout les coup’c’est de la propagande pour serrer un peu plus la vis aux francais.la secu n’a pas besoin de rappports pour connaitre ses problèmes et agir..le coup des centenaires est risible ,cela fait longtemps qu’elle a jeté ces to7 pour un peu plus moderne !

    • 3.1 millions de centenaires, c’est déjà énorme, pas la peine de charger la mûle plus qu’elle l’est déjà, de toute façon elle n’avance plus . Imaginez ue seconde ce qui se passerait si on cessait le paiement des retraites aux macchabés algériens… combien de voix perdues et d’immigrés en plus???

      • de toute l’afrique de l’ouest en plus.. ah ben oui..

        je voyage pas mal en Afrique , pour aller a la pèche.. une fois j’avise dans un marché une personne qui tiens sur sa poitrine un plateau genre vente de cigarette dans les films des années 50 dans les cabarets..
        sur le plateau une montagne de médicaments.. j’interroge?
        ou trouvez vous ces médicaments?*
        c’est mon cousin , il est en france il ne les paye pas , tous les mois il m’envoie un colis , et c’est çà mon business.. »

        vive la carte vitale

    • Je n’y croyais pas… Je viens de vérifier sur d’autres sites… Il y a des millions de bénéficiaires d’allocations et de retraites fictifs, là c’est vraiment la gerbe !! quand je vois la horde de prélèvements sur ma fiche de paye….
      Bon ben y’a plus le choix faut se tirer, ce pays est complétement foutu…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La contribution à l'audiovisuel public, plus connue sous son petit nom de redevance télé, est sur la sellette. Les candidats présidentiels Macron, Pécresse, Le Pen et Zemmour ont prévu de la supprimer, les deux derniers envisageant en outre de privatiser certains éléments de notre audiovisuel public. Parmi les motivations avancées, la question du pouvoir d'achat des Français et celle du pluralisme et de l'indépendance des médias.

Marine Le Pen

Éric Zemmour

Valérie Pécresse

Emmanuel Macron

S'agissant du p... Poursuivre la lecture

Qwant
0
Sauvegarder cet article

Les internautes ont tranché depuis longtemps. Qui utilise aujourd’hui Qwant, le moteur de recherche européen qui fonctionne avec des technologies américaines et des partenaires chinois mais surtout grâce à des subventions 100 % françaises ? Comment en sommes-nous arrivés là ?

Des millions d’euros engloutis

À l’origine les fondateurs ont vendu leur projet comme un produit français (puis européen, sans qu’il ne ne devienne) avec son propre moteur respectueux de la vie privée (sur le papier).

Fleuron de la French tech, pour attein... Poursuivre la lecture

Le crédit d’impôt a été créé afin de corriger des excès d’impositions ou de soutenir certaines activités, principalement non lucratives, auxquelles un individu ou une société adhère et désire soutenir son action.

Notre administration attachée au principe « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué » a utilisé cette occasion pour en faire un instrument de pouvoir et de pression ou de récompense au peuple soumis.

Comme souvent le système a dérivé et n’apporte pas les effets souhaités.

Le crédit d’impôt : un principe... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles