Minecraft fête ses 10 ans sans son créateur, trop politiquement sulfureux

Le créateur de Minecraft, Notch, a été exclu de la soirée fêtant les 10 ans de Minecraft à cause de ses idées.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Source https://unsplash.com/photos/6eL_lMJDwjM

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Minecraft fête ses 10 ans sans son créateur, trop politiquement sulfureux

Publié le 8 mai 2019
- A +

Par Dern.

Minecraft est un jeu dit « bac à sable », aux possibilités infinies, basé sur l’exploitation des ressources naturelles qui servent ensuite à des constructions.

Il existe sur absolument toutes les plateformes ( Xbox One, Nintendo switch…). On estime le public à 74 millions d’utilisateurs actifs, propulsant Minecraft au titre de jeu le plus acheté et le plus joué de l’histoire. Markus Persson dit Notch, son créateur, fait gagner énormément d’argent à Microsoft, le détenteur de la licence. Ce succès l’a mis à l’abri du besoin : il peut profiter de sa retraite à un milliard de dollars.

Agent Perturbateur

Mais l’argent met-il à l’abri de la police de la pensée ? Notch l’a cru un moment, ne s’interdisant pas de prendre des positions qui n’ont aucune chance de lui faire gagner le prix Lénine Nobel de la paix. Ses incartades ont débuté en 2017 lorsqu’il a lancé sur Twitter « it’s ok to be white ». On pourrait penser la phrase innocente, mais il s’est pris un contre-feu assez coquet sur le réseau social qui n’est pas connu pour apaiser les mœurs.

Notch persiste en 2018 après s’être fait prier de « s**** ma **** féminine, sale fasciste » par une personne transexuelle, il répond sur un registre équivalent qu’il préfère être fasciste qu’avoir une **** féminine.

Voici la légendaire trollface 

Twitter n’est décidément pas le lieu de la courtoisie par excellence et ce type de langage est déplorable de la part d’une personne totalisant plus de trois millions de followers. Mais au final ses propos ne contiennent pas plus, ni moins, de motif de scandale que ceux de Brie Larson déclarant qu’elle se moque de l’opinion de certaines personnes pour peu qu’elles aient l’indécence d’être de sexe masculin et d’ethnie blanche.

Notch poursuit sur sa ligne en attaquant les pronoms que se donnent ceux ayant une sexualité non hétéronormée (iel, cellui…). En adepte de la théorie qu’il n’existe que deux sexes, masculin et féminin, et que le sexe biologique prime toujours, il explique sur Twitter son refus de donner aux personnes qui le demandent des pronoms qui lui semblent ne pas convenir.

Blacklisté

Mais l’argent ne permet pas tout, ainsi que Notch va bientôt s’en apercevoir. Si Brie Larson peut insulter des millions de personnes en se basant sur leur ethnie et leur sexe tout en continuant à être accueillie sur tous les plateaux télé, il est des choses avec lesquelles on ne plaisante pas. Microsoft, pris de peur pour son image, fait de son mieux pour retirer ses billes de son incontrôlable développeur.

Pour commencer, le géant de l’informatique supprime le 23 mars toute référence à Notch dans le jeu Minecraft en lui-même, faisant disparaître son nom auparavant sur l’écran d’accueil du jeu.

Mais c’est à l’occasion de la soirée des dix ans du jeu que Microsoft tape le plus fort. Là où Notch, le créateur, aurait du être la star de la soirée, on ne lui adresse même pas un carton d’invitation. L’ex développeur sera personna non grata à la fête du 17 mai consacrant les dix ans de son jeu.

L’homme et l’œuvre

On peut se demander dans quelle mesure le système en vigueur en Chine n’est pas adopté de manière plus subtile sous nos latitudes : la notation sociale des citoyens. L’empire du Milieu a en effet mis en place un système dans lequel les citoyens sont évalués en fonction de leur adhésion et conformité aux critères de bienséance et bien-pensance locaux. Au final, l’Occident ne met pas encore de note, mais la liste de ce qui est autorisé de penser ou non existe bel et bien de manière tacite.

la réalité dépasse la fiction Black Mirror

Qu’est-ce que cette affaire dit de Microsoft, une des plus puissantes entreprises au monde, qui fournit en interface plus des trois-quarts du parc informatique mondial ? On s’interroge sur ses capacités à distinguer les opinions d’une personne et le travail que cette personne est capable de fournir. S’il n’est pas bon de partager sa passion pour la libération des moules de bouchot au travail, militer pour ce faire hors des heures de bureau doit rester une option pour chacun de nous. Bientôt existera un nouveau critère de discrimination contre lequel on ne pourra pas lutter : l’adhésion à des idées différentes que celles de la liste autorisée.

L’arrestation musclée de Julian Assange est un reliquat du XXe siècle et de la guerre froide.

Pour le XXIe siècle, ça sera l’attrition sociale. Attendons-nous à nous faire Notcher.

Sur le web

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • A la fois, celui qui connaît un tant soit peu Micr*s*ft, sait que seule la pensée unique est tolérée : la sienne . C’est pour cela que je n’ai jamais voulu bosser pour eux. J’ai trop vu d’ex collègues -venus de boîtes plus libérales- cesser d’avoir tout esprit critique. Bref Micr*s*ft fait du Micr*s*ft .

  • Mais non, la pensée est libre, heureusement, et la France, pays des libertés et de la pensée anti-conformiste en est le parfait exemple !
    Cocorico !

    La preuve ? le succès des Bodin’s !
    Chef d’oeuvre d’autodérision, ou tous les excès sont permis pour un grotesque salvateur, voilà une saine remise en question de nos petits travers !

    En fait il faut juste faire gaffe que les ‘héros’ ne soient pas parisiens, ou noirs, asiatiques, juifs, arabes, lbgt, vegans, etc… ;
    après TOUT est permis, c’est le principe de la liberté…

  • Mea culpa ! Mea maxima culpa ! Je m’excuse platement de n’être qu’un vil mâle blanc hétérosexuel. Sainte Marlène me pardonnerez-vous ?

  • Effacer de la mémoire collective son adversaire est aussi vieux que la politique. Il y a 3500 années environ, les Egyptiens de l’Antiquité ont tenté d’effacer la reine Hatchepsout de la mémoire. C’est la damnation de la mémoire, qui s’oppose à l’héroïsation, voire à la divinisation.

    C’est curieux cette persistance de pratiques primitives dans notre monde qui se croit moderne.

  • Notch a l’avantage de disposer d’un niveau confortable de « fuck you money »; on lui saura gré d’en profiter pour faire des vagues, cela met du baume au cœur de ceux, for nombreux, qui sont obligés de fermer leur clapet, d’assister aux « formations » d’inclusivité et de sensibilité, et de cacher leurs opinions déviantes.

  • Notons que la personne qui l’a insulté de **** l’a fait de manière personnelle et libre. Je salue l’esprit libéral de cette personne, qui ose donner son point de vue (de manière grossière) quelque soit la personne en face, riche ou pas.

  • Cet article est pour gens branchés
    Tous ces articles pour ou contre alimentent le racisme. Il existe une censure de fait qui opprime la libre pensée
    Ce qui importe le plus ce sont les faits et la même la tolérance physique à l’autre
    Ce que dit ce farfelu m’importe peu

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
jeux videos cadeaux
1
Sauvegarder cet article

Les gamers, faites attention. La gauche radicale va s'occuper de vous.

Un nouveau rapport d'Axios dénonce :

« Les extrémistes de droite sont de plus en plus présents dans les jeux vidéo [...]  la faible modération du contenu et la politique de l'autruche entravent l'évaluation et la lutte contre le problème. »

Axios a cité un rapport de 2019 du notoirement partisan Anti-Defamation League, ou ADL, comme preuve que les abus et l'extrémisme sont endémiques dans les jeux.

Le rapport de l'ADL affirme :

« 53 % des... Poursuivre la lecture

Les jeux vidéo rendent-ils violents ?
0
Sauvegarder cet article

Depuis des décennies, de nombreux psychologues américains affirment que des médias de plus en plus violents – télévision, films, jeux vidéo – augmentent le risque de violence dans la société. Pour appuyer ce prétendu consensus scientifique, différentes organisations universitaires ont diffusé des communiqués dénonçant les effets toxiques de la violence dans les médias sur la société. Par exemple, en 2005, l’American Psychological Association a publié un communiqué qui affirmait que « des décennies de recherches en sciences sociales révèlent l... Poursuivre la lecture

Par Éric Martin.

La saison des fêtes approche, c’est aussi l’occasion de s'offrir, ou d’offrir quelques jeux vidéo, par exemple en profitant des soldes de fin d’année. Nous vous en suggérons quelques-uns dont le scénario et les mécaniques valorisent la liberté.

 

Jeux d'exploration en monde ouvert

Dans ce type de jeu, le joueur peut explorer à sa guise une carte, dans laquelle il peut débloquer l’accès à de nouveaux lieux, y découvrir des missions (dont certaines font avancer l’intrigue prin... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles