Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Pierre Brisson, économiste libéral de formation (MA en Economics de l'Université de Virginie, Charlottesville), banquier d'entreprises retraité, est passionné de planétologie et d'astronautique, et président fondateur de la Mars Society Switzerland.
2 followers

Articles

L'ESA souhaite plus d'argent. Développons plutôt une industrie spatiale et des partenariats comme aux USA. Et si on s'inspirait du modèle capitaliste américain, plutôt que d'attendre tout de l’État ?

 

La dépense publique pour l’espace, un geste sans possibilité de résultat

Dans un article daté du 13 septembre La Tribune rapporte que le directeur de l’ESA (Agence Spatiale Européenne), Joseph Aschbacher, veut obtenir des états membres[1. L’ESA, European Space Agency est financée par ses 22 États membres (et quelques États co... Poursuivre la lecture

En cette fin d’été boréal particulièrement chaud et sec, la Chine, comme le rapporte CNN, a « employé les grands moyens », en ensemençant des nuages au-dessus du Hubei avec de l’iodure d’argent pour amorcer la pluie. Cela pose la question du danger éventuel de cette molécule chimique et bien sûr de la nécessité d’intervenir sur l’environnement, mais aussi de la possibilité que nous avons de le faire précisément sur le climat.

Pour traiter le premier point il faut d’abord dire que cette pratique de forçage de la pluie est effectivement ... Poursuivre la lecture

Si tout se passe bien, la fusée géante SLS (Space Launch System) de la NASA pourrait faire son premier voyage dans l’espace ce 29 août. Ce serait la première mission du programme Artemis qui, outre le lanceur, son second étage et sa capsule Orion, comprend une station spatiale lunaire, le Lunar Gateway et un camp de base, au sol de la Lune. Pour joindre ces deux derniers en navette, un transport doit être assuré par SpaceX avec une version spécifique de son Starship.

 

Une préparation américaine du retour vers la Lune

Mais ... Poursuivre la lecture

Le 9 août 2022, pour le compte de l’Iran, La Russie a lancé un satellite d’observation dont l’objet déclaré est, selon les Iraniens, de surveiller les frontières du pays, améliorer la productivité agricole, suivre l’évolution de la déforestation, contrôler l’évolution des ressources en eau et observer les éventuelles catastrophes naturelles qui pourraient frapper le pays.

 

Un satellite iranien de fabrication russe

Ce satellite, baptisé Khayyam (d’après le célèbre poète du XIe siècle, Omar Khayyam, qui était aussi mathémati... Poursuivre la lecture

Le 14 juillet l’Agence spatiale européenne (ESA)[1. L’ESA n’est pas tout à fait l’Union européenne. Elle comprend 22 membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande,  France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal,  Roumanie, Royaume-Uni, Suède, République Tchèque et Suisse. Le Canada est « membre associé ».] a mis un terme définitif à sa coopération avec Moscou. C’est encore une décision politique stupide dans un domaine, la science, où la politique ne devrait pas inter... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles