Situation de la France, par Pierre Manent

Les musulmans doivent donc trouver leur place en France, c’est-à-dire dans un pays de marque chrétienne. Ils doivent le faire comme les catholiques le font eux-mêmes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Situation de la France, par Pierre Manent

Publié le 31 décembre 2015
- A +

Par Francis Richard.

pierre manent situation françaiseDans quelle situation est la France ? Mauvaise, mais pas désespérée selon Pierre Manent dans Situation de la France (Desclée de Brouwer, 2015).

Omniprésent là où on ne l’attendrait pas, l’État n’est pas là où il faudrait peut-être qu’il soit. Pierre Manent ne le dit pas dans ces termes, mais cela y ressemble quand il dit que l’État « n’a plus ni volonté ni autorité pour orienter la vie intérieure de la société« .

À ce constat sur l’État, il ajoute que la France n’a plus d’espérance, dans laquelle ses habitants puissent se retrouver, et qu’elle est sans force : « Nous avons partie liée à une société qui défait ses liens, non plus à une nation qui s’efforce au rassemblement et à l’indépendance. »

La France est désarmée face au fait religieux. On lui a tellement dit que l’humanité devenue majeure était sortie de la religion, laquelle ne serait plus qu’une affaire privée, qu’elle n’est plus en mesure de comprendre un fait religieux tel que l’islam.

La société française « est d’abord l’organisation et la garantie des droits individuels« , alors que, pour les musulmans, la société est « d’abord l’ensemble des règles qui fournissent la règle concrète de la vie bonne« .

Comment concilier ces deux formes de vie ? Pierre Manent ne croit pas que l’islam puisse se réformer dans le cadre de la laïcité française telle qu’elle est conçue abstraitement, c’est-à-dire comme la simple séparation de l’institution religieuse et de l’État.

D’une part, l’expérience française ne donne pas l’exemple d’une société religieusement neutre et d’un État simplement protecteur des droits individuels :

« La laïcité à la française n’a pas neutralisé religieusement la société française, qui est restée une société de marque chrétienne, principalement mais point exclusivement catholique, avec une présence fort caractérisée des protestants et des juifs. »

D’autre part, la poussée de l’islam, « pris comme un tout significatif en mouvement« , est un fait à constater. Le rétrécissement de l’Europe, son désarmement en son coeur, en est un autre, « démographique, politique, militaire, spirituel« .

Trois éléments sont à prendre en compte dans cette poussée de l’islam :

  • « l’installation de populations musulmanes nombreuses dans des pays comme la France
  • « l’influence croissante des pays du Golfe aux capitaux illimités« 
  • « le terrorisme islamique« 

Ces trois éléments sont bien évidemment distincts. Ainsi « l’immense majorité de nos concitoyens musulmans n’ont rien à voir avec le terrorisme, mais« , car il y a un mais, « le terrorisme ne serait pas le même, il n’aurait ni la même portée ni la même signification si les terroristes n’appartenaient pas à cette population et n’étaient pas nos concitoyens.« …

À cette poussée, indéniable, à cette situation qui n’a pas été voulue, il faut répondre : « Nous devons donc nous défendre. Cela veut dire plus précisément nous défendre sans autre perspective que de nous défendre et de préserver autant que possible ce qui est nôtre, nos biens matériels, moraux et spirituels. »

Pierre Manent, en guise de réponse, propose une politique possible, qui est « un compromis entre les citoyens français musulmans et le reste du corps civique« , reposant sur deux principes inséparables :

  • l’acceptation des musulmans comme ils sont, sans prétendre moderniser leurs moeurs, ni réformer l’islam (c’est trop tard), avec pour seules restrictions « la légalité exclusive du mariage monogame » et l’interdiction du voile intégral
  • la sanctuarisation de « certains caractères fondamentaux de notre régime et certains traits de la physionomie de la France« , tels que la « liberté complète de pensée et d’expression« , c’est-à-dire pouvoir « traiter l’islam comme depuis au moins deux siècles on traite toutes les composantes politiques, philosophiques et religieuses de nos sociétés« .

L’Union européenne ayant échoué à devenir une forme politique nouvelle susceptible d’abriter la vie européenne et à se substituer à la pluralité des nations, Pierre Manent voit dans la nation « le cadre principal et décisif de la vie des Européens » :

« Le problème spécifique posé par l’islam ne fait que rendre ce cadre plus nécessaire et plus salutaire. Si l’islam s’étend et se consolide dans un espace dépourvu de forme politique, ou dans lequel toutes les formes du commun sont livrées à la critique des droits individuels devenus la source exclusive de toute légitimité, alors il n’y a plus d’autre avenir pour l’Europe qu’une islamisation par défaut. »

Comment retrouver ce cadre ? En effet « les droits de l’homme ont été radicalement séparés des droits du citoyen et, au lieu de libérer les sociétaires pour les rendre capables et désireux de participer à la chose commune, ils sont désormais censés se suffire à eux-mêmes. » Eh bien, en recouvrant un régime représentatif du peuple français en son tout, qui comprend les musulmans.

Cela suppose un préalable : « commander aux musulmans de France de prendre leur indépendance par rapport aux divers pays musulmans qui dépêchent les imams, financent et parfois administrent les mosquées » ; cette initiative aurait le mérite de « nouer la relation représentative et d’engager une conversation civique animée et révélatrice pour tous« .

À ce prix (les financements par les collectivités locales des mosquées et des associations culturelles musulmanes continueraient, parce qu’ils seraient moins corrupteurs que ceux d’institutions ou de pays étrangers…), les musulmans de France, musulmans toujours, pourraient devenir des citoyens libres :

« Le citoyen en tant que tel n’est ni musulman, ni juif, ni chrétien, ni membre de quelque autre communauté d’opinion ou de religion que ce soit, sinon précisément de la communauté des citoyens. »

Le choix de la France par les musulmans ne peut être sincère que si, se donnant à la France, ils reçoivent leur religion en retour : « dans cet échange qui ne change rien et qui change tout, le groupe religieux éprouve un rétrécissement et un agrandissement, ou, en termes chrétiens, une humiliation et une élévation. »

Pierre Manent précise : « Rétrécissement ou humiliation car il faut accepter d’être la partie d’un tout ; agrandissement ou élévation puisque, par la participation à ce tout, le groupe accède à plus grand que soi. Cette opération est à la fois politique et religieuse. Dans cette opération, le politique et le religieux sont articulés sans être séparés. »

Les musulmans doivent donc trouver leur place en France, c’est-à-dire dans un pays de marque chrétienne. Ils doivent le faire comme les catholiques le font eux-mêmes, en accomplissant l’opération délicate qu’est « l’union sans confusion entre le politique et le religieux« .

Les catholiques peuvent bien sûr se sentir pris entre deux fronts, celui de la laïcité, dans son interprétation agressive et partiale, et celui de l’islam, avec sa place de plus en plus considérable dans l’espace public. Mais ils ont un rôle de médiateurs à jouer.

Aujourd’hui l’Église catholique, son passé d’intolérance est le passé, est la seule force spirituelle capable de nourrir une relation significative et spirituelle avec les autres forces spirituelles que sont le judaïsme, le protestantisme évangélique, l’islam, l’idéologie des droits de l’homme.

Pierre Manent le rappelle : « L’Europe fut grande par ses nations tant qu’elle sut mêler les vertus romaines, courage et prudence, à la foi dans un Dieu ami de toutes et chacune. » L’Europe ne redeviendra grande que si elle prend forme et a pour but le bien commun.

Il conclut : « Il ne suffit pas pour réunir les hommes de déclarer ou même garantir leurs droits. Ils ont besoin d’une vie commune. L’avenir de la nation de marque chrétienne est un enjeu qui nous rassemble tous. »

À méditer.

Sur le web

Voir les commentaires (115)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (115)
  • Je suis en train de lire cet essai, et n’est donc pas encore une opinion tranchée. Par contre, qu’on le souhaite ou non , l’Occident moribond, sans consistance, sans véritable but, niant désormais toute ligne ferme et choisie où les droits individuels ou communautaristes ne primeraient pas sur l’intérêt commun, fragmentent ainsi la nation en de multiples « tribus ».
    La religion musulmane devient un enjeu politique et géopolitique, et il ne serait pas courageux d’exclure ce dernier dans le débat et rester dans le registre du bien vivre ensemble, que toutes les religions se valent, affirmer que l’Islam est aisément soluble dans la démocratie, alors que son fondement est l’obéissance à un dieu unique parmi d’autres, le seul à régir la vie des hommes exigeant l’application stricte de la charia si chère à ne nombreux états musulmans.

  • Décidément, Pierre Manent a complétement oublié ce que c’était que le libéralisme, pour se réfugier dans els idées collectivistes à la mode depuis 200 ans, et qui ont ravagé et ravagent encore le monde :

    l’état nation, le contrat social, les groupes religieux.

    Il ne sait pensr qu’en terme de groupes, alors que nous sommes tous des individus …

    Quel abaissement intellectuel pour quelqu’un qui a connu Raymond Aron …

  • « La société française est d’abord l’organisation et la garantie des droits individuels »
    Ça, c’est la théorie…

    • @ Dominogris :

      C’est surtout le préalable de la constitution française, qui sont la DDLC de 1789, et qui est devenu complétement du domaine de la théorie, comme vous le dites si bien, depuis que les droits de l’homme sont bafoués en permanence par l’entité même qui doit en assurer le respect, cad l’état/le gouvernement…

  • « À ce prix (les financements par les collectivités locales des mosquées et des associations culturelles musulmanes continueraient »

    Aïe! Dans ce cas il n’y a pas de réel séparation entre le public et le religieux. Je propose que les musulmans de France financent eux-même leurs lieux de culte, comme la logique le voudrait. Et il en serait de même pour les autres religions.

  • ça m’énerve au plus haut pont à chaque fois que j’entends que la France est un pays dont les racines seraient ( judéo ) -chrétiennes, car en fait elles sont paiennes et gréco-romaines ! C’est seulement en 380 , à cause de Théodose , que le religion chrétienne a été déclarée religion d’Etat obligatoire et que tous les autres cultes ont été interdits !
    Maintenant , nous sommes encore malheureusement très imprégnés de cette religion , elle est la cause indirecte de toutes nos lois liberticides. Prenez le code civil et pénal , tous les articles sont peu ou prou inspirés de la morale judéo-chrétienne . Même pour le rapport à votre corps , la loi considère qu’il ne vous appartient pas , d’où l’opprobre concernant le suicide ou l’euthanasie , même si vous avez une maladie incurable qui vous fait horriblement souffrir . Savez-vous que dans l’Antiquité , le suicide ( avant le concile de Braga en 561 ) était honorable et même recommandé , notamment pour recouvrer un honneur perdu ,ou encore en cas de maladie dégradante ?J’ai vu quelqu’un mourir en soins palliatifs soit-disant instaurés pour vous soulager : sachez que c’est un mensonge , l’ami en question a souffert horriblement , il n’y avait qu’à voir les grimaces de son visage ! quelle hypocrisie , cette loi ! d’ailleurs vous remarquerez que bien souvent , le législateur a des convictions religieuses . Pour vous dire que la religion est encore , contrairement à ce que l’on pourrait croire , très régnante , notamment dans les classes sociales supérieures ! mais comme ce sont ces gens là qui souvent , ont un pouvoir , politique ou autre , eh bien c’est mal barré pour nous!
    Et la valeur travail ( dans le sens de  » ponos « , travail pénible ) : encore une belle connerie judéo-chrétienne dont la morale nous poursuit encore aujourd’hui ( tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ). Savez-vous également que pour un grec ou un romain de l’Antiquité , travailler ( toujours dans le sens de  » ponos  » , travailler la matière de manière pénible ) était considéré comme dégradant ? que travailler pour quelqu’un était indigne car ils considéraient que c’était se rendre esclaves ? Savez-vous que le travail était réservé aux esclaves et aux personnes de basse condition et qu’un homme libre devait se consacrer à l’entretien de son corps et de son esprit par les sports , la culture ( philosophie , mathématiques ,poésie etc ) , les arts et à la chose publique ( ce qui concerne les choses de la cité ). *
    Et encore maintenant , en 2015 , comme je l’ai écrit , l’emprise de cette religion est encore beaucoup trop présente . Elle influence encore énormément les lois votées . Quand vous grattez le vernis , vous vous apercevez par ex que Leonetti est croyant ! Il a le droit évidemment , mais là où il emm….. le monde , c’est quand il impose sa vision de la société aux autres ! vous croyez sincèrement que lui et tous les autres  » chétiens  » ne subissent pas l’influence de leur subconscient lorsque qu’ils votent des lois?
    Et C .Boutin , qui venait à l’Assemblée Nationale en brandissant la bible ( véridique ) . Maintenant elle est au Sénat , comme quoi la gamelle est bonne ! Ces politique sont comme des chiens , ils ne lâchent jamais l’os !
    p our revenir à la valeur travail , comme disait Coluche :
    –  » les gens veulent du travail….non non , des sous leur suffiraient  »
    Ben oui , tout le monde préférerait passer ses journée à la salle de sport et ensuite lire , se cultiver en ouvrant de bons ouvrages dans son fauteuil plutôt que de passer son temps à travailler comme un con pour un autre ( surtout que bien souvent , les boulots les plus mal payés sont complètement inintéressants: Qui peut me dire sans rigoler qu’une caissière à Auchan , une femme de ménage, un éboueur , un policier qui se fait cracher dessus tous les jours dans les cités , qu’un ouvrier d’usine à la production ou un agent de sécurité s’épanouissent dans leur travail ? ils le font parce qu’il faut bosser , c’est tout ! et croyez-moi qu’ils ne sont pas aussi bêtes que la classe politique le pense , ils ont bien conscience d’être esclaves !

    • La France et l’Allemagne sont nés du paratage de l’empire carolingien de Charlemagne, voir traité de Verdun et serment de Strasbourg vers 850 . Les carolingiens étaient des francs . Les francs sont devenus chrétiens à leur arrivée en Gaule romaine avec le baptême de Clovis vers 500. Bon une fois dit celà vous pouvez vous tortiller le c.. et ronger voutre os tel le gauchiste moyen.

      • je ne sais pas ce qu’est un paratage ni le mot voutre .
        Je n’ai jamais dit le contraire me semble t-il , et lors de la succession de Charlemagne l’empire a été partagé en 3 . Je sais tout cela , merci !
        J’ai bien parlé de Clovis aussi en tant que fondateur , lisez avant de critiquer . Vous ne m’apprenez rien , désolé !
        Mon commentaire est gauchiste? vous buvez?

        • D’ailleurs Bernard votre dernière phrase est vulgaire , contrairement aux autres commentateurs de ce site qui sont polis comme tout libéraux . je soupçonne , à votre vulgarité , que le véritable gauchiste c’est vous car c’est leur façon de s’exprimer en général ! vous êtes démasqué !

        • Pour qui me prends-je ? Si je dis que vous donnez l’apparence d’avoir un peu le melon, serai-je considéré comme vulgaire ? On peut être très savant, voire érudit sans être condescendant ou méprisant.

    • le mot  » travail  » vient d’ailleurs du latin  » tripalium  » qui signifie :  » instrument de torture  » . C’est bien l’église qui a transformé le mot  » ponos ( travail de la matière de manière pénible ) en valeur travail , car , comme je vous l’ai dit , il était dégradant dans l’Antiquité grecque et romaine de travailler ( surtout pour quelqu’un ) pour un homme libre car c’était réservé aux esclaves et aux personnes de basse condition . L’église a transformé cette conception en dogme » valeur travail  » ( tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ) pour que les gueux de l’époque acceptent leur triste sort car c’est la volonté divine et ne se révoltent pas .
      Cela m’étonnerait qu’une femme de ménage , un éboueur , une caissière d’hyper , un ouvrier d’usine à la production ou un agent de sécurité à une barrière trouve que son travail est une valeur et que ce qu’il fait est épanouissant . Ils font ça parce qu’il faut bouffer et payer les factures , croyez-moi que s’ils gagnaient au loto ils arrêteraient leur boulot immédiatement . La preuve que ces boulots ne sont ni une valeur ni épanouissants , sinon expliquez -moi svp pourquoi tous ceux qui faisaient ces jobs là et ont gagné une grosse somme n’ont pas continué? Si c’était si bien que ça ils auraient continué !
      Quand je suis dans mon fauteuil et lis Stendhal , que je me cultive et qu’ensuite je ma rends à la salle de sport , là ok , c’est épanouissant .

      • La culture, c’est comme la confiture… vous semblez un peu cultivé, vous connaissez la suite.

        • Ben non , pas de chance ! toute ma vie je me suis énormément cultivé et tout ce que j’écris peut être confirmé par les historiens . Oui , je sais beaucoup de choses , et vous pourriez en savoir autant . Sachez que la jalousie est un vilain défaut , vous auriez pu vous instruire , vous aussi !
          Nous pouvons confronter nos connaissances dans le débat qu’il vous plaira et ceci dans n’importe quel domaine , nous verrons qui aura du mal à suivre ! Commençons , voulez-vous ? je vous laisse le choix du sujet ! Les autres commentateurs jugeront !

          • De plus , je ne fais pas un cours d’histoire , j’ai juste remis les choses dans leur contexte historique . Par contre , il n’aura pas échappé aux autres commentateurs que j’ai surtout émis une opinion philosophique sur les religions et la valeur travail .Bizarrement , à part vous et Bernard , tout ceux qui m’ont répondu l’ont compris et semblent contents de ces rappels historiques !
            Seriez-vous jaloux de mes connaissances en matière d’histoire des religions ? Vous savez , je vais vous faire un scoop : il existe des choses que l’on appelle des livres . SI si !

          • La suite (attribué à Édouard Herriot) : moins on en a et plus on l’étale.

            • Alors , de grâce , ne commentez plus!

            • Herriot , c’est bien lui , qui , en 1933 , se rendant en URSS à l’invitation se Staline dans le cadre d’un rapprochement franco-soviétique , a déclaré :  » je n’ai vu que des jardins potager de kolkhozes admirablement irrigués et cultivés …lorsqu’on soutient que l’Ukraine est dévastée par la famine, permettez -moi de hausser les épaules ( phrases écrites dans son ouvrage  » Orient  » l’année suivante ! )
              Alors vous savez , un type qui ose soutenir des propos pareils , je n’ai cure de ses leçons
              Un conseil : renseignez-vous sur les personnages avant de publier leurs citations ! Comme je l’ai souvent dit , quand on gratte le vernis , ça pue !

  • Si vous êtes dans une des 3 religions abrahamiques , vous pensez que votre corps ne vous appartient pas , que vous ne pouvez en disposer à votre guise et qu’il appartient à dieu . Dans ce cas vous n’êtes pas un homme libre mais un esclave . Si vous pensez que vous êtes sur terre pour travailler pour quelqu’un comme un con vous êtes également son esclave . Si vous travaillez pour vous , vous êtes déjà plus libre ( enfin pas vraiment en France ni même en Europe ) .
    Si comme moi , vous êtes simplement dans une spiritualité et non dans une religion , vous pensez que votre corps vous appartient , vous en faites ce que vous voulez et vous êtes un homme libre . C’est pour ça que je suis un libéral dans l’âme , car je mets la liberté individuelle ( à condition évidemment qu’elle ne nuise à personne ) au-dessus de TOUT et je me battrai pour ça
    Et sachez que nous sommes sur terre pour nous épanouir et non être esclave de quelqu’un et encore moins de l’Etat -tyran ( pléonasme ).

    • Il y a une chose que je ne comprends pas dans votre raisonnement : si le travail est mauvais, alors, il ne faut plus travailler. Que faire dès lors pour créer des richesses matérielles qui vous manqueraient sans cette notion de travail ? Voici une chose qui m’échappe…

      • si , il aura toujours des gens comme Lomo , qui bien imprégnés de morale judéo-chrétienne , seront contents d’être serf …….pardon , je voulais dire , de travailler pour quelqu’un . Ben oui , il faut soi-disant expier !

      • Le travail et les richesses peuvent être faits par les machines et les robots .

  • je dois préciser , par honnêteté intellectuelle , que si l’auteur entend par  » France  » le pays géographique  » , débuté par Clovis , continué en 843 par la création de la France occidentale et l’avènement de la conscience nationale due à la guerre de cent ans , je suis d’accord , cette France là est de culture chrétienne car le fondateur Clovis s’était converti au christianisme .
    Mais généralement , quand des auteurs parlent de France chrétienne , ils veulent parler en réalité de culture occidentale judéo-chrétienne , et c’est d’ailleurs bien ainsi que eux l’entendent . Et là je dis non , notre culture , si l’on parle de nos racines , ne sont pas judéo-chrétiennes mais paiennes et gréco-romaines . Jésus est un dieu ( ou fil de dieu pour ceux qui le croient ) venu de la lointaine Palestine .
    Je signale aussi que Noel est une fête paienne récupérée par l’église pour en faire la nativité de Jésus ( aucune preuve historique , d’ailleurs Jésus serait né en – 4 ou – 7 avant lui-même ) afin d’éradiquer le paganisme . C’était , auparavant , la fête de Sol Invictus ( culte de Mithra , qui lui aussi , vient de Perse me direz-vous ) !

    • @ Jacques : vous confondez la religion chrétienne avec la secte catholique il me semble.

      post d’un protestant.

      Sinon, parfaitement d’accord avec vous sur le concept de « nation » et de nos ancètres les gaulois

      • En effet j’ai toujours dit que nos véritables racines sont paiennes !

        • Le sujet de l’article n’est pas sur les origines païennes ou non de la france. Toutes les religions ont des origines païennes. Noêl est une fête païenne.
          Mais notre culture est bien chrétienne. Ce que nous sommes aujourd’hui découle de notre passé chrétien.

          • Je ne veux pas vous contredire pour le plaiisr: préalable nécessaire: la France vient des Francs, entité de création romaine, semble-t-il, mais en fait de migrants venus de l’est comme un autre groupe (« ligue ») auto-appelé « tous les hommes » (« alle man », « allamanicus », « allamans », « allemands »).

            En fait nous descendons tous des primates, para-simiesques, qui ont migré.

            Croire qu’il n’y avait pas de contact entre le moyen-orient et la « Grèce » ou que la philosophie grecque du Vième siècle, ce n’est pas raisonnable.

            Croire que tous ces peuples ne possédaient pas de divinités, de spiritualité ou de croyances est nier bien des vestiges dont certains restent bien mystérieux (et le druide Panoramix en estt le représentant!).

            Ne pas voir dans la mythologie grecque, avec ses divinités, déjà des considérations sur le bien et le mal, et l’humain quasi de type « psychologique » (d’où son utilisation chez Freud ou dans les tragédies de Racine).

            Le judaïsme était une religion à « dieu unique », ce qui fut, semble-t-il, un trait de génie qui plut. Mais croire que la bible de l’ancien testament soutient l’évangile du christianisme, n’est vrai qu’en partie.

            Alors que l’empire romain, au départ étrusque, a subi l’influence grecque avant sa conversion officielle impériale et impérialiste, bien plus tard, au christianisme, c’est clair.

            Et oui, il est de tradition, (historique ?), que ce soit Clovis qui se convertissant, qui soit le « père » de « la Fille Aînée de l’Église »!

            Alors ça me fait toujours rire quand les Français « anti-calotins » trouvent dans la laïcité et sa loi de 1905 un argument suffisant pour gommer des siècles d’histoire, ses propres guerres de religion, ses persécutions de protestants, puis réconciliations, ses rois de droit divin et son pillage de l’Église à la révolution de 1789, ou ses papes à Orange, sans oublier le concordat de Napoléon.

            Alors, « judéo-chrétien », peut-être pas, mais laïque non plus: c’est encore le clocher de l’église qui « définit », qu’on le veuille ou non, un village!

            Et il n’y a a aucune contradiction entre évangile et « liberté », contrairement à ce que pensent ceux qui confondent encore l’évangile et le Vatican!

            Contrairement à ce qu’on croit en France, la civilisation n’est pas réductible au discours, aux mots ou aux lois écrites car le meilleur de la vie est dans la tolérance envers ceux qui ne pensent pas comme moi, qui peuvent m’expliquer et que je peux comprendre sans pour autant devoir me trahir.

            Mais ça, ça nécessite de choisir le pragmatisme aux « grands principes » (mythiques).

          • Encore une fois , non ! notre culture est gréco-romaine ! Mais bon sang lisez des livres d’histoire et d’histoire des philosophies . Nous n’avons RIEN à voir avec un dieu venu de la lointaine Palestine et qui nous a fait BEAUCOUP de mal comme je l’ai expliqué dans mes commentaires ( dont les conneries de la valeur-travail et le fait que votre corps ne vous appartient plus mais appartient à dieu ! C’est INCROYABLE cette obsession avec des racines chrétiennes , vous êtes au FN ou quoi ?
            Bon , apparemment vous êtes ensecté(e) avec votre culture chrétienne , c’est peine perdue , continuez avec cette morale judéo-chrétienne à la con , pendant ce temps là moi , comme je ne m’en préoccupe pas, j’avance !

            • Mon commentaire plus haut s’adresse à libellule et non à mikylux .

            • Et bien bonne route.

            • Je ne sais qui est le plus sectaire des deux mais en tout cas il ne faut pas vous contredire. Je ne suis pas une grenouille de bénitier, je ne vais pas à l’église tous les dimanche, je ne me fouette pas dès que j’ai commis un pêcher et je ne vote pas FN, Autrement dit, je ne suis ni croyante ni facho.
              comme disait Lao tseu « celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas ! Vous qui êtes passionné de la chine et du tao méditez un peu sur ce dicton.

              • Donc d’après vous les universitaires dont c’est le métier de parler ( conférences , cours universitaires aux étudiants et débats télévisés concernant leurs enseignements ) , donc qui par définition parlent beaucoup , devraient se taire car ne savent donc rien !
                Bizarre , votre réflexion….
                Ne venez pas sur le terrain des philosophie orientales avec moi , je les connais beaucoup mieux que vous . Vous allez perdre à ce petit jeu là . Restez avec vos évangiles !
                J’ai moi aussi un pêcher dans mon jardin . Il me donne de beaux fruits .

                • Du reste , je vois que vous êtes allée sur un de mes derniers commentaires concernant les arts martiaux et le Tao . Vous me suivez , ça c’est de l’amour !
                  Vous savez , aller sur wikipédia pour se renseigner sur le Tao et donc Lao Tseu et ses citations , tout le monde sait le faire . Je suis sûr qu’il a encore 2 jours , vous ne saviez même pas ce qu’était le Tao ni qui était Lao Tseu !

    • @jacques : le problème, c’est de dater à partir de quand commencent nos racines ?

      Nos racines gréco romaines ?

      mais avant,il y avait les celtes, et avant les celtes, des peuples du néolithique, et avant d’autres peuples, etc etc …

      Voilà pourquoi, quand on parle de mes racines, j’ai plutôt tendance à évoquer mesparents et grands parents, parceque totu simplement je les ai connu.

      Voilà aussi pourquoi le concept d’état nation est absurde, quel rapport entre les racines/origines des corses et des réunionnais, des martiniquais et des basques ou des bretons ou des alsaciens ?

      • Le rapport ? Ils regardent tous le journal de 20h de TF1/Fr2.

        • 🙂

          ben pas moi.

          zut, je suis pas français alors 🙂

        • Je lis le New York Times et le Wall Street Journal tous les jours mais ça ne fait pas de moi un Américain, pas officiellement.

          Sinon je suis d’accord, les racines gréco-romaines, ça me parle plus que « judéo-chrétiennes »

      • L’ histoire de la France commence avec les francs qui envahissent la gaule romaine.

      • Tout à fait d’accord , j’ai toujours dit que nos véritables racines sont paiennes .

      • Tout à fait d’accord , nos véritables racines sont paiennes , je l’ai toujours dit !

        • Tout dépend de la date à la quelle vous pensez qu’ est né la France…..Certains pensent que la France est né en 1789.

          •  » laquelle  » est collé et  » né  » se met au féminin !

            • L’orthographe française est absurde, à coup sur c’est la faute aux cathos.

            • Euh….quand on écrit « soiT-disant  » et « comme tout libéraUX », on peut balayer devant sa porte et méditer la paille et la poutre. Happy New Year!

              • Et j’oubliais de signaler la faute de ponctuation concernant la virgule, qui doit être accolée au mot qui la précède. Un espace suit impérativement toute ponctuation. La règle est simple, logique, visible, et pourtant…! Heureusement que notre héritage culturel, nos livres saints, sont là pour remettre les pendules à l’heure de… l’humilité.
                Évangile de Luc, 6, 41 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. » (Traduction Louis Segond).
                Également mentionné dans Matthieu 7:3.

                • je sais bien que l’on écrit  » soi-disant  » quant à  » tout  » , je suis allé vérifier sur des sites de grammaire : j’ai raison , on écrit bien  » tout  » !
                  Et sur le net , je ne mets pas d’espace car j’écris comme j’écrirais sur du papier à lettre : vous mettez des espaces après les ponctuations lorsque vous écrivez sur papier libre , vous ?
                  J e n’ai aucun respect pour les évangiles car un livre qui dit qu’il faut tendre l’autre joue au lieu de répondre n’est qu’une bonne excuse pour justifier sa lâcheté et son manque d’honneur ! Je me fais molester mais je ne ma défends pas , je porte simplement plainte au commissariat …. Zut , je ne peux pas , je suis mort….voilà où on en arrive avec cette morale à 2 balles .
                  J’ai bien plus de respect , à la limite , pour prométhée-Lucifer qui ne s’agenouillent devant personne !

                  • X à libéraux , je suis d’accord ! inattention ! vous pensez VRAIMENT que je ferais des fautes pareilles consciemment ?

                    • Tout le monde fait des coquilles, mais n’éprouve pas le besoin de se justifier, avec le ton sentencieux du redresseur de torts.

                      Cracher sur les Evangiles dans un procès d’intention cadre mal avec un discours soi-disant « libéral », qui en viole allègrement les canons
                      Un exemple:
                      « la religion est encore , contrairement à ce que l’on pourrait croire , très régnante , notamment dans les classes sociales supérieures ! mais comme ce sont ces gens là qui souvent , ont un pouvoir , politique ou autre , eh bien c’est mal barré pour nous! »
                      Où le militantisme laïcard de base se double d’égalitarisme bobo, et le « nous » renvoie aux orphelins de la Cause du peuple…et au discours de notre valeureux président: « j’aime pas les riches… »

                      La forme est bien à l’aune du fond.

                      Et merci à Mikylux d’avoir remis la pendule de l’Histoire à l’heure du pragmatisme, essence du libéralisme:
                      « il n’y a a aucune contradiction entre évangile et « liberté », contrairement à ce que pensent ceux qui confondent encore l’évangile et le Vatican! » ….et font un procès stalinien aux deux.

                • Je crois que nous nous sommes simplement mal compris . Je voulais dire , en fait , que souvent les politiques , venant tous des classes dites  » supérieures  » déposaient des propositions ou des projets de lois très souvent en fonction de leur orientation religieuse , qui agit de façon inconsciente .
                  Vous conviendrez qu’il y a quand même beaucoup plus de cathos dans les classes dirigeantes que chez les ouvriers d’usine !

        • Teutatès (le « Toutatis » d’Astérix) était une divinité celte! Le paganisme est encore, aujourd’hui, souvent confondu avec l’animisme, qui est un type de religion, encore répandu et « résistant », avec ses croyances et ses rites.

          La liberté, c’est aussi celle de croire ce qu’on veut!

          « Qui suis-je? D’où viens-je? Et où vais-je? »: c’est un questionnement qui occupe encore certains de nos contemporains. Et notre nombril est là pour nous le rappeler!

  • Pierre Manent: « À ce prix (les financements par les collectivités locales des mosquées et des associations culturelles musulmanes continueraient, parce qu’ils seraient moins corrupteurs que ceux d’institutions ou de pays étrangers…) »

    Les imams des pays étrangers vont pouvoir venir diffuser leurs idées sans avoir besoin de payer. Tout bénéfice.

    Il ne restera plus qu’a créer un label « 100% financé par la France » et faire imprimer les autocollants à Munich.

  • Un point de vue « anthropologique ». Le libéral qui met sa liberté individuelle au dessus de TOUT (je dirais même de TOUS) me fait penser aux free-riders ou aux cueilleurs-pêcheurs homo-sapiens, aux types incapable (par construction mentale) de s’intégrer dans un groupe.

    D’autres homo-sapiens préfèrent vivre en clans, communautés, comme depuis les tribus de la Bible. Dans ce cas on fait preuve d’abnégation, de sacrifice de soi. Pour privilégier la survie du groupe et en fait de sa descendance, de ses gènes.

    Comme c’est le deuxième groupe de Sapiens qui domine chez nous, la question de fond est de savoir si notre modèle social de « solidarité forcée », y compris envers des gens qui nous maudissent, est le plus pertinent. La réponse est NON, et les évènements récents nous montrent que ça va mal finir.

    • Bien d’accord avec vous , la solidarité forcée c’est non . Quand je parle de liberté individuelle au-dessus de tout , je parle bien évidemment de la liberté en tant que VALEUR au dessus-de tout , ce n’est évidemment pas par ex la liberté de tuer mon voisin parce que je ne l’aime pas , et la coopération entre individus est bien entendue nécessaire ( sinon il faudrait que je construise ma maison et mes meubles moi-même , toute ma production alimentaire moi-même , fabrique mes vêtements moi-même….. ça je l’ai évidemment bien compris !

      • Oui , la compassion et la charité doivent être des choix individuels et non imposés par l’Etat . Je suis d’accord avec vous !

        • Vous ne souffririez pas de logorrhées. Vous débitez et vous vous répétez c’est fatigant !

          • Je n’aurais pas osé l’écrire sous peine d’être traité d ignare, mais c’est déjà fait. Bonne année à vous. Vous semblez plein de bon sens.

          • Les sciences psychiques ont prouvé qu’il existe certaines personnes à qui il faut répéter plusieurs fois pour qu’elles comprennent le sens des phrases, j’ai simplement été charitable car j’ai pensé que vous en faisiez partie .

            • J’ai compris !!!
              Cette méthode a été votre méthode d’apprentissage ?. Vous avez gardé des séquelles d’ailleurs, vous êtes persuadé que l’on ne peut pas vous comprendre si vous ne répétez pas la même chose ? Ah pardon tout s’explique.

              • Les libellules sont éphémères .

                • Les libellules sont légères.

                  • Oui , comme leur cerveau !

                    • et lorsqu’elle dit que je n’ai aucune culture , je la mets au défi de trouver une seule erreur concernant mes commentaires sur l’antiquité grecque et romaine , aussi bien sur les dates que sur leurs valeurs et conceptions philosophiques .

                    • Jacques vous me faites rire ! On vous lance une banane et vous accourez tout de suite. Vous n’avez pas compris que je vous titille. Que vous pensiez que je suis idiote, sectaire, catho et facho, je m’en contrefiche. Votre haine glisse sur mon parapluie d’indifférence.
                      Vous lisez soit disant des philosophes mais apparemment vous n’avez rien appris d’eux et c’est dommage pour vous.

                    • Que votre tête soit bien pleine, personne, ici, ne semble l’avoir mis en doute. Quelle soit bien faîte reste la question centrale ! Tel Montaigne, il me semble qu’il est plus utile d’avoir une tête bien faîte, plutôt que bien pleine.

                      Cracher sur le christianisme et les Évangiles comme vous le faîtes, pour ensuite écrire : « Oui , la compassion et la charité doivent être des choix individuels et non imposés par l’Etat . Je suis d’accord avec vous ! », il faut le faire. C’est le thème central du sermon sur la montagne – d’où est issu le principe de tendre l’autre joue – et c’est ce que Jésus reprochait aux juifs : ne pas séparer l’Église et l’État, la morale et le droit.

                      Quant à nier farouchement les racines chrétiennes de la société occidentale, c’est un déni complet de l’Histoire. Mais comme l’a dit DCS, Mikylux a heureusement remis les pendules de l’Histoire à l’heure.

            • Eh bien vous en êtes le parfait exemple…. Et votre modestie n’a d’égale que votre abnégation.
              Et vous confirmez brillament que les « sciences psychiques » sont un magnifique oxymore
              Happy New Year!!!

      • Petite remarque : j’écrirais plutôt la coopération entre individus est bien ENTENDU nécessaire.

        • Bien vu l’artiste , vous n’êtes pas complètement lomotisé par le christianisme .

          • le terme exact est :  » lomotomisé  » .
            Allez , c’était une blague , faisons la paix et concentrons- nous sur cet ennemi commun qu’est le socialisme dans toutes ses déclinaisons totalitaires .

  • @Jacques

    Quand vous analysez l’influence du christianisme sur nos vies, vous faites la même érreur de raisonnement que les marxistes, vous confondez causes et conséquences.

    • Veillez l’expliquer car pour moi la morale judéo-chrétienne très prégnante dans notre société est la conséquence de l’entrée de cette religion ( qui a remplacé nos anciennes valeurs issues de la culture gréco-romaine ) dans notre monde occidental .
      Et que se soit la cause ou la conséquence , franchement , quel rapport avec le marxisme ?

  • OK pour les grand principes. Mais maintenant, comment les appliquez-vous,
    – si vous êtes directeur d’école et qu’on vous demande de la viande Halal ?
    – si vous êtes chef d’entreprise et vos employés posent des congé maladie au moment du ramadan ou encore viennent au travail mais sont incapables de travailler et risquent des accidents du travail ?
    – et s’ils se mettent à faire la prière dans un couloir trois fois par jour tous les jours ?
    – si vous êtes médecin et vous vous faites insulter par le mari d’une patiente qui ne veut pas que vous la touchiez ?
    – si vous êtes policier ou pompier et vous ne pouvez pénétrer dans une banlieue pour faire votre métier ?
    – si vous habitez une banlieue « sensible » et vous avez peur d’entrer dans votre immeuble parce que l’entrée est occupée par quelques dealers et leur caïd ?
    – si votre enfant est harcelé dans sa classe où il y a plus de la moitié d’immigrés ?
    Avez-vous des clés pratiques pour aider tous ceux qui sont réellement confrontés aux problèmes ?
    Cordialement.

    • Le seul choix pratique est la conversion. Et on voit que ça coince.

      Aujourd’hui il est interdit de demander la religion de quelqu’un lors d’une embauche, de la signature d’un bail ou de l’entrée dans une école. Mais ça pourrait changer 😉

    • Ben non personne n’a la clé et on est pas prêt de la trouver. C’est pas bisoucompatible et cela nuit au vivre ensemble.

      A part,
      Ne pas embauchez de musulmans
      De ne pas soigner les musulmans
      Ne pas protéger les musulmans
      Ne pas habiter dans le même immeuble que les musulmans
      Ne ne pas mettre son enfant dans une école publique à forte population musulmane

      il n’y a pas de solution et nos élites ne veulent pas trouver de solution. Il faut la mixité qu’on vous dit c’est bon pour le vivre ensemble.

    • C’est bien facile : notre grand Regis Debray et un préfet ont commis un « abécédaire de la laïcité qui repond à toutes les questions. Mieux que le petit livre rouge en son temps et vous osez encore dire des si et des mais. Vous devez avoir une forte tête, vous, ou alors trop de bon sens.

      • Pour lomo : Régis Debray est une ordure communiste , compagnon de  » che, celui qui prenait grand plaisir à voir torturer ses adversaires ) . C’est tellement un bon copain et un brave de chez les braves qu’il est fortement soupçonné d’avoir donné aux autorités boliviennes des renseignement leur permettent de localiser cet humaniste qu’était le  » che  » et de le capturer !

    • MINGOT: « OK pour les grand principes. Mais maintenant, comment les appliquez-vous, »

      Dans les états de droits libéraux (qui existent) ça se passe comme ça :

      Directeur et viande halal: égalité de traitement, c’est niet tout simplement, quand un menu contient du porc, l’autre est différent, mais ça n’est pas spécialement lié à la religion. S’ils veulent absolument un traitement special ils vont en école privée ou changent de pays.

      Chef d’entreprise et congé pour le ramadan: aucun souci pour les congés si ça ne pose pas de problème à l’entreprise. Sinon ils doivent faire un choix de qui prend congé, si pas possible, la porte pour ceux qui gênent jusqu’à que le problème soit résolu.

      Prière dans un couloir trois fois par jour: Les lois sur la tranquillité publique s’appliquent, sinon les règlements des immeuble qui interdisent la nouba dans les couloirs à tous le monde.

      Médecin et insultes : plainte systématique, justice rapide, condamnation effective.

      Policier & pompier: Avoir une force publique correctement dimensionnée et des tribunaux qui jugent et condamnent.

      Si vous habitez une banlieue « sensible »: voir plus haut, la situation n’est due qu’a l’impunité totale dont bénéficient les délinquants et les emmerdeurs. La Suisse compte 4 fois plus d’étrangers par rapport à la population et il n’y a aucun problème de banlieue sensible.

      • Ilmryn: « Chef d’entreprise et congé pour le ramadan »

        Et évidemment, aucune loi débile qui interdit la discrimination à l’embauche, le chef d’entreprise est totalement libre du choix (ou du renvoi) de ses collaborateurs.

        En Suisse, il n’y a pas besoin de motif pour un licenciement et les délais sont les suivants :
        -Pendant les trois mois d’essai : une semaine de délai.
        -Pendant la première année hors période d’essai: un mois.
        -Après un an, c’est deux mois de délai et trois mois à partir de cinq ans d’ancienneté.

        • Bonjour !
          Cependant je trouve que sur ce site beaucoup idéalisent trop la Suisse . Elle a aussi beaucoup de lois liberticides . Voyez-vous , je pratique les arts martiaux , et savez-vous qu’en Suisse , la détention de nunchakus est interdite et qu’il vous faut une autorisation spéciale ( en Belgique aussi me direz-vous , mais la ce n’est pas étonne car c’est une ministre socialiste qui a fait voter ça ) pour en posséder ? que vous ne pouvez pratiquer qu’en club?
          Non ,vous ne rêvez pas , je parle bien de 2 bouts de bois reliés à une chaine que tous gamins des années 70 s’amusaient à faire avec des manches de balais après avoir vu des film de Bruce Lee….
          Un jour , la connerie sera telle qu’un karatéka ( qui a rendu par l’entrainement ses bras et ses jambes très dangereuses ) devra déclarer et obtenir une autorisation pour avoir ses 2 bras et ses 2 jambes car elles seront considérées comme armes ! Dans un monde de plus en plus liberticide cela ne m’étonnerait pas !
          Vous savez , quand on gratte le vernis et que l’on se renseigne bien , je crois que TOUS les pays sont plus ou moins liberticides !

          • En fait , tous les pays ont des lois liberticides , mais pas dans les même domaines . Certaines lois liberticides en France n’existent peut-être pas dans d’autres pays, mais ces autres pays ont peut-être aussi certaines lois liberticides qui n’existent peut-être pas en France .
            Rien qu’aux States , la législations peut être complètement différente selon les Etats ( par ex port d’arme )

          • jacques: « la détention de nunchakus est interdite »

            Mais tous les hommes aptes au service militaire ont un fusil d’assaut chez eux avec 50 cartouches 5,56 mm OTAN, le chômage de jeunes est à 3.6% au lieu de 24% et le salaire moyen à 5000 euros au lieu de 1750 euros, elle est finalement classée 4eme pour la liberté économique avec un état à 35% alors que la France est en 71eme position avec un état à plus de 50%.

            Effectivement, idéaliser la Suisse alors que la détention de nunchaku est soumise à autorisation est peut-être un tort.

      • Rappel à la loi ! Code Pénal Article R625-7:
        La provocation NON PUBLIQUE à la discrimination ..à l’égard ..d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, VRAIE OU SUPPOSÉE, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.

      • Bonne année IImrn
        Dites-moi dans quel pays libéral ces mesures s’appliquent et j’ vais tout de suite avec ma famille !

        • Le pays que la France a fermement condamné pour racisme quand le peuple a voté pour referendum pour l’interdiction des minarets.

    • Monsieur , ma réponse peut prêter à rire mais elle est sérieuse : il ne reste plus qu’un quitter un pays ( si on peut encore appeler un pays ) où de telles choses sont permises . Car un pays qui permet de telles choses est foutu . Faites comme moi , envisagez de partir en Chine ( pays qui n’a plus de communiste que le nom et qui , à bien des égards , est plus libéral que la France ) .
      Encore une fois je me répète , tout cela est la conséquence indirecte de la morale judéo-chrétienne ( qui imprègne même notre code civil et pénal )
      – tu aimeras ton prochain ( de force s’il le faut )
      – tu tendras l’autre joue !
      Et autres conneries du même genre !

      • A JACQUES : Eh oui ! Si je n’avais pas 67 ans et une épouse en mauvaise santé, il y a longtemps que je me serais fait la malle.
        J’ai travaillé à peu près dans tous les pays d’Europe occidentale, et je me verrais bien vivre dans un quelconque d’entre eux : l’embarras du choix… ou en Chine, qui, comme vous le dites, est bien plus libérale que la France !
        Tous mes voeux vous accompagnent pour votre projet chinois.

        • Bonjour Mingot , je vous souhaite également une bonne année et j’espère très sincèrement que la santé de votre épouse s’améliorera .
          J’ai posté un autre commentaire concernant la Suisse .
          La Chine me plait beaucoup de par sa culture , son ouverture exponentielle au libéralisme , sa politesse et propreté légendaires , la propension des gens à vous rendre service , sa médecine traditionnel et le tai-chi et kung-fu (disciplines que je pratique ) , sa spiritualité ( le Tao dont je suis bien plus proche que la religion judéo-chrétienne ) .
          Je ne suis plus tout jeune non plus , j’ai 56 ans . Mais quand j’arrêterai d’avoir des projets et d’aller toujours de l’avant c’est que je serai mort ( enfin mon corps physique sera mort ) .
          Regarder Serge Dassault ( né en 1925 ) ! Bon évidemment je n’ai pas sa fortune mais je ne parle pas de son argent , je parle de l’homme : Quel battant , même à son âge !

      • Et pourtant certains défendent l’idée que Jésus était une libéral, suite à article et nombreux commentaires sur ce site à retrouver dans les archives.

    • « si vous êtes directeur d’école et qu’on vous demande de la viande Halal ? » le problème n’existe que dans les écoles publiques : aucune réponse libérale à un problème socialiste.

      « si vous êtes chef d’entreprise et vos employés posent des congé maladie au moment du ramadan ou encore viennent au travail mais sont incapables de travailler et risquent des accidents du travail ? » … congés maladie, accidents du travail, incapacité de discussion, rapport de force entre employeur et employés … uniquement des problèmes socialistes.

       » prière dans un couloir trois fois par jour tous les jours  » : vu que le « salariat » n’est pas un contrat, mais un esclavage réglementé, il n’y a clairement pas de solution. Idem : problème socialiste.

      « si vous êtes médecin et vous vous faites insulter par le mari d’une patiente qui ne veut pas que vous la touchiez ? » …vu que comme vous êtes médecin, vous n’avez absolument aucun droit de choisir votre clientèle, clairement, vous n’avez aucune solution.

      etc…

      Tous ces problèmes n’existent que parce que nous vivons dans une société où l’Etat régule la moindre interaction, alors dès qu’un cheveux dépasse de la ligne, ca coince.

  • Je vais être clair : ce que je n’aime pas du tout dans la culture judéo-chrétienne , c’est cette propension à la culpabilité de tout et pour tout , cette éternelle repentance cet amour dégoulinant envers ceux qui vous haissent et de devoir expier à tout prix ( expier quoi , mystère ! ).

    • Vous n’avez pas besoin d’en rajouter une couche, on a compris que vous n’aviez aucune culture religieuse et vous interpréter les textes au doigt mouillé. Vous êtes celui qui regarde le doigt lorsque le sage montre la lune.

      • Tout faux mon ami : je suis au contraire à fond dans la spiritualité mais elle n’est pas de type monothéiste . Lisez mes posts un peu plus haut !

        • Vous êtes à fond dans la spiritualité ? Il faudrait penser à laisser tomber la voiture à pédale et prendre une Ferrari. En fait, vous êtes super drôle sans vous en rendre compte.

          • Ben si : croyance type sciences occultes , états de conscience modifiés pour développer certaines facultés pschiques, wicca, chamaniques et réincarnationistes . J’ai aussi étudié les philosophies bouddhistes , le chi , shintoistes et taoistes , ainsi que les doctrines panthéistes et polythéistes , même la théorie du solipsisme . Avec beaucoup d’expérience réalisées et réussies dans ces domaines .
            Et je vous réponds plus désormais car vous n’êtes pas assez importante à mes yeux pour que je continue . J’ai l’habitude de fréquenter des gens intéressants voyez-vous ! Vous , vous n’avez jamais existé , vous n’existez pas et vous n’existerez jamais .

      • J’ai certainement beaucoup de connaissances sur les religions que vous et j’ai remarqué que dès que je poste , vous vous croyez investi de la mission divine de me répondre : seriez-vous un harceleur maladif ?
        Les libellules sont éphémères .

    • Jacques = SPAM
      47 messages sur ce post. Record à battre ?

  • Bonjour Turing ,
    Il n’est nul besoin d’avoir une religion quelconque pour éprouver de la compassion ou exercer la charité , il suffit de faire preuve d’empathie .
    Les évangiles ne sont absolument pas authentifiés par aucun historien . Les rares livres d’histoires qui parlent de Jésus le décrivent comme un des nombreux meneurs de cette époque ( occupation romaine ). Pourquoi les romains , toujours si prompts à tout consigner , n’ont laissé aucun écrit le concernant ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Paris finances publiques
0
Sauvegarder cet article

Dans la première partie de cet article, nous avons dressé le succinct tableau qui a mené à la situation présente de la France. Nous y avons rappelé comment sont apparus dans son histoire l’idée de nation, le principe de la laïcité, ainsi que le phénomène de l’immigration. Il nous reste à accomplir la tâche fixée dès le début, nous permettre de répondre à la question initiale qui a servi à l’intitulé de notre réflexion : Qu’est-ce que la France au XXIe siècle ?

Deux axes seront l’objet de cette deuxième partie.

Nous devrons d’a... Poursuivre la lecture

restrictions covid france XXIème
1
Sauvegarder cet article

Qu'est-ce que la France au XXIe siècle ?

Voilà une question lancinante, capable d'hystériser le débat public. En témoigne la violence avec laquelle Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon se sont opposés lors d'une récente émission télévisée. S’invectivant sans cesse l’un l’autre, les deux candidats à la magistrature suprême y sont apparus en total désaccord sur les contours à donner à l'identité nationale, et donc à la définition de la France. Le constat de leur absolue division est tout sauf une surprise. Pour guider les Français dans leu... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Parler aujourd’hui de l’utilité de l’immigration suscite souvent une réaction violente : ce serait, au mieux, de l’inconscience, une "trahison de l’identité nationale" ou, au pire, une complicité avec l’islamisme ! Pourtant l’histoire a prouvé l’utilité économique et démographique de l’immigration et une récente étude de l'OCDE vient d'en confirmer l'impact positif pour les finances publiques des pays concernés.

Les sentiments anti-immigration sont largement utilisés dans l’actuelle début de campagne président... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles