Socialisme : de mai 1981 au 1984 orwellien

« Les socialistes auront tout de même mis 34 ans pour passer de 1981 à 1984. »

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Socialisme : de mai 1981 au 1984 orwellien

Publié le 4 août 2015
- A +

Par Le Parisien Libéral.

Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)
Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)

610 retweets pour cette excellente analyse qui dit tout

le parisien libéral

Franchement, n’est-il pas comique de constater que, alors que nos politiciens, tout particulièrement ceux de gauche (mais c’est pareil pour la droite) vantent la retraite par répartition à 60 ans ou après 40 ans de carrière, nous avons au pouvoir :

  • François Hollande, 60 ans, déjà à l’Élysée en 1981
  • Laurent Fabius, 68 ans, déjà Premier ministre en 1984
  • Ségolène Royal, 61 ans, déjà à l’Élysée en 1981
  • Anne Hidalgo, 56 ans, qui cumule son emploi de maire de la capitale avec sa retraite
  • Jean-Yves le Drian, 68 ans…

Plus triste est le fait que la gauche, celle qui combattait la Hadopi ou l’extension du champ d’application du secret défense, a fait adopter non seulement la dernière LPM mais aussi et surtout la Loi Renseignement, que même le Conseil Constitutionnel n’aura pas bloqué.

Comment avons-nous pu en arriver au fait que le pays des Droits de l’Homme soit maintenant critiqué par un grand nombre d’associations (Ligue des droits de l’Homme, Amnesty International, Reporters sans frontières, Syndicat de la magistrature, Quadrature du Net…), mais aussi par l’ONU ?

rené le honzec 1984Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas que le Parti Socialiste a validé la mise en place d’une loi qui ridiculise le contrôle que la RDA ou l’URSS avaient sur leurs populations.

Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas que, alors que les États-Unis reviennent enfin sur le Patriot Act, notamment du fait des activistes libéraux comme Rand Paul, la France, qui donne des leçons de démocratie au monde entier, se dote d’une législation légalisant des pratiques autrefois illégales.

Nous ne pourrons pas dire, quand sera effectué l’amalgame entre mouvements sociaux, contestation de la politique du gouvernement et terrorisme, que nous ne pouvions pas deviner que la restriction de la liberté d’expression concernerait bien plus que les bad guys officiels identifiés comme tels par le gouvernement.

Mais qui a bien pu mettre dans la tête de ces politiciens ultra-étatistes, de gauche comme de droite, que 1984 de George Orwell, devait être pris pour un manuel d’instruction ?

Sur le web

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Je me disais aussi qu’on ne devait pas être en 2015 : les voitures ne volent pas, les gens ne sont pas habillés en pyjama, on ne passe pas ses vacances sur Vénus et on ne mange pas des pilules bleues.

  • 1789, 1790, 1791…..1981,1982….2013, 2014, 2015…..1984, 1984, 1984…..1789!

  • « Ligue des droits de l’Homme, Amnesty International, Reporters sans frontières, Syndicat de la magistrature, aussi par l’ONU ? »
    Pas vraiment des garanties de sérieux
    L’onu en tête…
    Ces machins vivent pour la plupart presque exclusivement directement ou indirectement d’argent public et ressemblent souvent des cooptés qui grenouillent
    Trouvez autre chose
    La vraie sécurité viendra quand l’ensemble de la société surveillera l’ensemble de la société au bénéfice de l’ensemble de la société

    • Ben justement si même ces machins étatistes et gauchisants, ennemis des libertés individuelles, condamnent la France, c’est qu’elle est tombée très très bas.
      Enfin, c’est comme ça que j’ai compris l’article.

  • On pourrait également parler de contrepoints qui pratique le même travail que Winston Smith au commissariat des archives du ministère de la vérité….. heureusement les moyens techniques sont là ! https://www.youtube.com/watch?v=MfMVkIszaIA

    • il y a quand même une différence énorme entre un site privé que vous n’êtes nullement obligé de consulter,
      et un état qui manipule l’histoire que vous êtes obligez d’apprendre, et qui peux même vous condamné pour négation de la version officiel, non ?

      maintenant au delà de ça, la censure n’est pas le meilleur moyen de faire passer ses idées, il est vrai.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alex Gladstein. Un article de Reason

 

Le bitcoin a conquis certains des milliardaires les plus connus d'Amérique et les institutions du monde entier le considèrent comme un actif financier sérieux. Mais la hausse du prix du bitcoin n'est qu'une partie de l'histoire.

Qu'ils le sachent ou non, les personnes qui achètent des bitcoins renforcent un outil de protection des droits de l'Homme. Cette forme encore relativement nouvelle de monnaie électronique résiste à la censure, aux saisies, aux frontières, aux autoris... Poursuivre la lecture

Amnesty International a publié ce mardi son rapport 2021-2022 sur la situation des droits humains dans le monde. Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International présente en préface le rapport avec ces quelques questions :

Comment les gens ont-ils vécu les luttes de pouvoir qui ont marqué l’année 2021 ? Leurs droits ont-ils été mieux respectés dans la grande foire d’empoigne planétaire pour le profit, les privilèges et le prestige ? Les détenteurs et détentrices de droits ont-ils été davantage pris en compte, respectés et ... Poursuivre la lecture

fin de la liberté patriot act surveillance
0
Sauvegarder cet article

Par Julien Plouchard.

C’est dans l’émotion des semaines qui suivirent les attaques terroristes d’Al-Qaida sur le sol américain le 11 septembre 2001 que les États-Unis adoptèrent le Patriot Act, lequel mettait en place au nom de la guerre contre le terrorisme une société sous la surveillance d’un État policier et réduisait les libertés au nom de la sécurité. Cette loi a déjà vingt ans…

Le Patriot Act, une loi d’exception qui s’inscrit dans la durée

À la suite des attentats à la bombe du World Trade Center en 1993 et d’Oklahoma Ci... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles