L’affaire de l’épicerie musulmane de Bordeaux en est-elle une ?

L’épicerie musulmane de Bordeaux qui a mis en place des horaires différents pour les hommes et pour les femmes a déclenché critiques et fantasmes. À juste titre ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Islam (Crédits : zbigphotpgraphy, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’affaire de l’épicerie musulmane de Bordeaux en est-elle une ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 5 juillet 2015
- A +

Par Asif Arif, Avocat au Barreau de Paris, enseignant à l’Ascencia Business School et auteur de l’Ahmadiyya : un islam interdit.

Islam (Crédits : zbigphotpgraphy, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.
Islam (Crédits : zbigphotpgraphy, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

Au rang des affaires qui sont des fantasmes, il faut désormais ajouter un numéro collector : celle de l’épicerie musulmane de Bordeaux qui a mis en place des horaires de fréquentation différents pour les hommes et pour les femmes. Alain Juppé et Tareq Oubrou réagissent et affirment qu’il s’agit d’une pratique inacceptable et j’en conviens tout à fait.

L’interview avec la chaîne « d’informations » BFM TV

Tareq Oubrou, questionné sur l’ensemble de cet événement se déroulant à Bordeaux, a somme toute bien répondu aux questions adressées par le journaliste désirant ardemment que les musulmans condamnent et montrent on ne sait quelle fermeté dans l’approche de cet élément d’actualité totalement minoritaire.

C’est exactement comme si l’on demandait aux catholiques de France de s’excuser pour une affaire de pédophilie ayant eu lieu dans le fin fond de la France et dont le traitement ne doit pas dépasser un cadre pénal répressif bien particulier chargé de punir ces monstres. Pour rassurer BFM TV, qui semble voir un retour du fondamentalisme afghan ou un retour de Daech en France, nous allons exposer quelques éléments islamiques.

D’abord, dans l’islam, l’homme et la femme sont mis sur un seul et même podium. La seule différence qui existe entre eux est d’ordre spirituel. Si la femme œuvre plus dans le cadre de sa spiritualité, elle en sera récompensée tout comme l’homme le sera s’il en fait de même. On retrouve ainsi un élément de cette égalité dans la sourate 33, verset 36 (incluant la basmallah) :

« Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. »

La volonté de voir une séparation dans tout l’islam est une erreur fondamentale. Elle s’induit d’une vision particulière extrême, si l’on ose le dire, de l’islam. Elle n’est absolument pas représentative de la réalité de l’islam, tout comme cette supérette ne représente pas les musulmans de France. En revanche, si BFM TV prenait plus de temps pour parler des actions de charité que mènent chaque jour les musulmans de France, peut-être que serait mieux illustré ce que sont aujourd’hui les musulmans en France.

Créer des fantasmes autour de l’islam

Tout au long de l’interview, on peut comprendre, à chaque question, des éléments comme « musulmans de France », « égalité hommes-femmes » ou encore « extrémistes ». Bien plus encore, on déplace totalement le traitement de l’actualité pour la confronter à l’actualité internationale en faisant sous-tendre qu’à l’étranger de telles pratiques doivent exister.

Bien entendu, on vise ici les pays musulmans dont le régime, la législation et la vision n’ont fondamentalement rien à voir avec la France. Pour un sujet d’actualité qui concerne la ville de Bordeaux, la glose médiatique va trop loin. En réalité, comme bien souvent il s’agit de créer des fantasmes autour de l’islam. On traite une actualité française en la confrontant avec des exemples de l’actualité afghane.

Voilà ensuite que le co-gérant s’explique en affirmant qu’il s’agit de pratiques très spécifiques à l’islam et qu’il s’agit de faire en sorte que les hommes ne se retrouvent pas avec les femmes. Bien entendu, amener ce sujet pendant le mois du jeûne est du pain béni pour toutes les personnes islamophobes qui s’en donnaient déjà à cœur joie à propos d’une recette de couscous sur le site Marmiton.

Je crois que je vais conclure par cette parole du Prophète de l’islam que bien des personnes ont oublié (si elles en avaient eu connaissance) ou n’ont jamais lue :

« Rendez les choses faciles aux gens, ne les rendez pas difficiles, rassurez-les par de bonnes nouvelles et ne les repoussez pas. » (Hadith rapporté par Al-Boukhari). Et encore : « La religion en principe est de pratique facile. Que personne ne cherche à être trop rigoureux dans l’observance de la religion sinon il succombera à sa tâche. En conséquence restez dans un juste milieu en cherchant à vous rapprocher de la perfection. Ayez bon espoir et aidez-vous par la prière du matin et du soir et un peu aussi pendant la nuit. » (Hadith rapporté par Al-Boukhari).

Voir les commentaires (41)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (41)
  • Vous ne citez que des versets ou des hadiths qui laissent croire que les hommes et
    les femmes sont sur un pied d’égalité dans la religion musulmane.
    Mais combien de versets ou de hadiths pronent le contraire: ils sont bien plus nombreux.
    De plus, le sort réservé aux femmes dans la plupart des pays musulmans montre qu’elles sont loin d’avoir les mêmes droits que les hommes. ..

    • Oui… c’est grossier même comme procédé…. contrer un fantasme de BFM par un autre fantasme….

      • Un petit tour sur une tribune du même auteur:

        http://www.huffingtonpost.fr/asif-arif/licenciee-voile-islamique_b_7100368.html

        Là le licenciement d’une salariée en raison de son voile islamique n’est plus du tout un petit fait divers qui ne concerne qu’une entreprise unique avec une vision un peu particulière de la laïcité. Non. Là il s’agit d’un scandale qui concerne le destin du pays entier… Parce qu’avec ce licenciement, on va aller vers « une société totalement téléguidée par le chiffre d’affaires et qui ne peut pas se dire que le racisme et l’antisémitisme, les discriminations, l’injustice sociale ».

        • Un petit tour sur une tribune du même auteur:

          http://www.slate.fr/story/102383/nicolas-sarkozy-republique-falsifiee

          Morceaux choisis :

          « Comment doivent se sentir aujourd’hui les personnes de confession musulmane, pratiquantes ou non, lorsqu’on qu’au final, plutôt que de se plier aux grands idéaux des Lumières, on leur demande de se soumettre au patrimoine de cette «vieille» France judéo-chrétienne, dont certaines personnes ont d’ailleurs contesté les fondements?
          La France, fille aînée de l’Eglise, certes (même si beaucoup d’auteurs ont démontré qu’il s’agissait d’une pure fabrication); mais cela fait désormais plus de cent ans maintenant que notre laïcité constitue un acquis: donc pourquoi ne pas parler de patrimoine laïc? De patrimoine républicain? »

          « Comme l’affirmait Jaurès, «sans la République, le socialisme est impuissant; sans le socialisme, la République est vide». »

          « Voilà ce que nous a laissé la République, un patrimoine judéo-chrétien? Ce même patrimoine et ces mêmes privilèges contre lesquels tant les Lumières que les avocats du principe de laïcité ont combattu? »

        • Et ?
          Vous pensez que des femmes qui portent le voile c’est pas bien ? ca atteint votre liberté de circuler ? Moi les casquettes me genent, mais pas seulement, les lunettes de soleil quand il n’y en a pas, les string des mineures qui dépassent du pantalon dont les parents se disent qu’il faut vivre avec son temps donc on peut sexualiser son enfant,… bref tous les gauchos socialos, qui nous disent comment, en quoi est-ce bien de penser…
          Et sur l’affaire du voile, l’extreme droite et la droite, ont juste mis en évidence, leur sociali gauchisante, ou c’est trop bien de dire ce que les femmes doivent porter ou ne pas porter.
          Et je parle du voile, pas de la burqua ou truc intégral…
          Ca doit etre dur dans la vie d’etre socialo comme beaucoup de conservateurs comme vous, il faut sans arret qu’un etre superieur, politique, vous dise, comment vous habillez, quoi penser,…

          • Déjà l’objet de mon message n’était pas le voile, mais la différence d’approche de l’auteur sur deux problèmes d’ampleur comparable.

            Ensuite vous n’arrivez pas à intégrer que le voile est en soi porteur d’un discours sur ce que doivent porter ou ne pas porter les femmes et qu’il ne concerne pas uniquement les femmes, et pas uniquement les musulmans.

            Quand dans une société libre, une fraction croissante de la population distingue les femmes vertueuses qui portent le voile des traînées en petite robe à pois, on a un gros problème.

            Pour donner un exemple public, une école a du envoyer une lettre aux parents d’élèves d’une école de bavière, pour qu’ils imposent des vêtement « sobres » à leur gamine. Ceci pour ne pas provoquer de « malentendus » avec les réfugier musulmans d’un centre d’accueil situé à proximité de l’école.

            http://www.thelocal.de/20150626/refugee-school-calls-for-uniform-modesty

            Vous pouvez gloser tant que vous voulez sur les « gauchistes », le fait est qu’ils élèvent leurs enfants dans un vrai respect des femmes et qu’on a encore jamais eu besoin de recommander d’éviter de s’habiller en versaillaise avec jupe plissée serre têtes près du siège de la cnt ou du front de gauche. Ce qui n’est plus le cas dans nombre de quartiers en france.

            La question de la nécessité d’une common decency dans une société libéral est un problème complexe qui ne peut pas être réduite à des scansion  » bah alors pour vous le voile c’est pas bien? »…

            D’ailleurs, sans même pouvoir le verbaliser, vous pressentez un peu le problème quand vous dites  » ne pas parler du voile intégral et de la burka », et je vous soupçonne de vous habiller « comme tout le monde » plutôt qu’en costume d’abeille.

            • Pensez-vous qu’une adolescente qui porte un string en mini-jupe, barbouillée de maquillage est une fillette libre ? non-endoctrinée par l’image qu’on lui demande de véhiculer ? qu’un jeune adolescent qui se met la crete comme son messie de joueur de foot n’est pas endoctriné ? Vous les pensez libre ? pensez-vous qu’ils soient libre de s’habiller sans aucune marques, sans aucune typologie de vetement correspondant a la « mode » ?
              L’enfant qui s’habille à la « mode » le fait car il a peur d’etre ridicule dans l’autre cas et pas accepter par la communauté, cette obligation-non-obligatoire est exactement la meme que dans la religion, une gamine va porté le voile car, meme si ca n’est pas obligatoire, c’est mieux vu de le porter… on a affaire au regards des autres qui va vous dicter quoi penser, quoi dire, comment vous vetir… si on interdit le voile, il faut interdire la jupe, la casquette, les lunettes de soleil, avoir une coupe anormale,…
              Pourquoi dans les émissions de télés on continue a voir des femmes « libres » de se dévêtir (libre mais demander par les producteurs ou sinon pas d’argent) ? Sont-elles libres ? Pas plus que les femmes voilées ? N’est-ce pas un signe de soumission et de role de la femme de la voir à moitié a poile pour vendre un téléphone ?

              Qu’il n’y ait pas de mésentente, je me fous royalement qu’une femme se plie aux modes, a l’obligation du producteur de film, de séries, de téléréalité, de pub,… tout comme je le suis par la femme qui se soumet a la religion. Tout cela ne m’importe peu, nous sommes tous des moutons, nous achetons des voitures de marque car nous voulons véhiculer une image (et nous sommes esclaves de cela), nous nous habillons proprement car nous avons peur du regard des autres,… C’est juste la vie, alors différencier une soumission religieuse a une soumission commerciale ou autres n’a pas vraiment lieu d’etre. Nous ne sommes que ce que la société veut que nous soyons…

              • Evidemment que la mode vient d’un comportement grégaire! merci de me rappeler ce genre de truisme…

                Mais si vous n’arrivez pas à voir qu’une distinction  » musulmans / mécréant » est porteuse de plus de violence qu’une distinction « à la mode / ringard » c’est que vous avez un sacré soucis avec le monde réel.

                Je n’ai pas dit qu’il était possible d’échapper au moutonisme. Je constate que le moutonisme d’une jeunesse qui veut s’habiller « comme en amérique » est infiniment plus bénin que le moutonisme d’une jeunesse qui veut s’habiller « comme au yémen ».

                Vous vous foutez royalement qu’une femme se plie à la mode, très bien, j’en déduis que vous n’avez pas passé 20 ans dans une mosquée à apprendre qu’il faut « ordonner le convenable et interdire le blamable »…

                Et n’étant pas gauchiste je ne crois que tout se vaut, je ne met pas les injonctions vestimentaires de H&M sur le même plan que celles des religieux saoudiens. Mettre les deux sur le même plan est d’un relativisme dément.

      • La différence, c’est que quand cela passe sur BFM TV personne est la pour contredire ce fantasme, vu par des millions de personnes… quand ca passe sur contrepoint vous avez la liberté de commenté un article vu par des centaines/milliers de personnes.
        Et l’auteur sait que vous allez commenté ainsi…

  • J’ai l’impression que l’Islam contient tout et son contraire, ce qui laisse une énorme place à l’interprétation pacifique ou belliqueuse.
    Après le propriétaire de l’épicerie devrait avoir la liberté de gérer les horaires d’ouverture et laisser qui il veut rentrer dans sa boutique. N’est-ce pas cela le droit de propriété?

    • Vous avez dit l’essentiel … dans votre 2eme phrase.
      La première est bonne pour tout, la chretienneté, le judaisme,… et meme nos textes de lois laiques… tout et son contraire.
      Sur votre 2eme phrase, c’est précisément a cela qu’on voit la nature peu libérale de certains, ici, qui se revendiquent libérale, mais qui sont conservateurs avant tout. Normalement n’importe quel libéral, sérieux, devrait dire « chacun est libre de jouir comme il le veut de sa propriété », « il a le droit de vouloir refuser des personnes, refuser de vendre,… »… Mais voila, le conservatisme, en France, est plus fort que n’importe quelle valeurs chez certains…

      Tout cela me rappel une histoire vécue, un soir j’avais des invités a la maison, à la télé passe un éternel reportage sur une famille africaine qui s’habille en vetements traditionnels, un invité dit « punaise il pourrait pas s’adapter a notre pays ceux-la, quand tu viens en France, tu t’habilles comme un Francais »…. il y a quelques jours, cette meme personne revient a la maison, et la, la télé allumé, un reportage passe sur une jeune Francaise d’origine africaine, qui s’habille avec un jean un peu déchiré, et 2,3 autres trucs bien occidentaux… quelqu’un de sa famille, habillée en habit traditionnel, lui dit que c’est n’importe quoi de s’habiller comme çà, etc… et mon invité dit « t’as vu ces jeunes ils ne respectent meme pas leur parents, ils s’habillent n’importe comment »…

      Et la tu te dis, en fait cette jeune, elle ne peut pas s’habiller en occidentale car elle ne respecterait pas sa famille, et d’un autre coté elle ne peut pas s’habiller en habit trad, car elle ne respecterait pas la France… Bref le conservatisme a son apogée, si fréquente en France.

  • Vous avez raison d’affirmer que cette supérette est un cas très particulier et interprète à sa manière les versets du Coran.
    Mais dès que je lis ou entends un verset du coran ou un même du nouveau testament, les « faites ceci, faites pas cela » font écho dans ma tête.
    Libre à chacun de croire en ce qu’il veut sinon je ne serais pas en accord avec mes principes politiques mais c’est mon opinion ferme que la religion est par essence plus proche du socialisme que du libéralisme en dictant des règles de conduites pour le « bien » de l’humanité.
    Le Nouveau Testament prône des valeurs très humanistes, d’amour mais toujours à la condition de se soumettre à un « chef », Jesus.
    Je ne suis pas un spécialiste de l’Islam mais pas un ignorant non plus, et cette religion est pire encore dans sa façon d’opérer.
    La Religion Abrahamique (Juive, Chrétienne, Musulmane) finit toujours pas diviser l’humanité en deux : ceux qui se soumettent, ce qui ne se soumettent pas.

    • Oh le beau poncif de la théorie de la lutte des classes !

      Petit conseil : étudiez un peu ces religions avant de rabâcher ce que l’on vous a appris à l’éducation du politiquement correct : il n’est nul part question de se soumettre, c’est exactement le contraire.

  • Il y en a marre. Par pitié, arrêtez avec vos citations du Coran, c’est d’un autre temps ! Merci de laiser les français tranquilles avec ces préceptes ineptes.

    Quant à BFM TV, et autres chaînes d’infos en « continue », ceux qui ne regardent pas savent qu’ils sont stupides, mais c’est leur modèle économique et ils ont le droit. Ce sont des nécrophages, ils sont attirés par la puanteur des vices de l’humanité, et se nourissent de tous les déchets qu’ils ont sous la main. Et de la pub tous les 1/4 d’heure pour lier de tout.

  • Au passage, un peu moins de religion, et un peu plus de science … un résumé des connaissances sur les effets de la télévision … Comme les religions, c’est un outil de manipulation très puissant. Finalement, BFM et l’Islam, ce sont les mêmes procédés qui s’affrontent pour monopoliser les esprits … … il est donc normal que l’un tente de décrédibiliser l’autre …

    http://www.dailymotion.com/video/xpjec4_tv-lobotomie-la-verite-scientifique-sur-les-effets-de-la-television-conference-michel-desmurget-fsl5_news

    • Je ne suis pas croyant (religieux) du tout, je suis très scientifique sur le sujet, Darwin & co… mais ne remplacez pas une croyance par une autre qui serait meilleure… Je pense qu’en effet nous sommes des descendants de tritons, mais c’est une croyance, car a part si vous avez vécu il y a des millions d’années, on ne peut apporter de preuve irréfutable sur tout cela.
      Je vous rappel que la science est basé sur des écrits (ou dessins) historiques, retranscris des milliers de fois a travers le temps, tout comme les livres religieux. A l’époque ou pour les scientifiques, la terre était plate (car si elle était ronde on ne tiendrait pas debout…) …
      Laissons les gens libre de croire en quelque chose dont nous n’aurons jamais la certitude…

      • Croire, c’est suivre.
        Penser, c’est être.
        Réfléchir, c’est voir.

        Vous vous méprenez. Si des croyants veulent rester dans leur croyance, libres à eux, personne ne les force à réfléchir. Car la « liberté adorée », ce n’est pas mettre au même plan les délires de prophètes décrivant l’invérifiable après la mort et imposant des règles pendant le vivant, avec des connaissances scientifiques dont l’imperfection ne cesse de ce réduire avec le temps.

        Et la science, ça n’est pas comme les religions, ça n’est pas fondé sur des écrits qu’on « rabachent ». Les expériences sont « reproductibles » et « vérifiables ». Vous pouvez chez vous lâcher des objets, mesurer le temps qu’ils mettent à tomber de différentes hauteurs, et retrouver une loi en t².

        Alors comme vous dites, il y a longtemps, la terre était considérée plate, certes, et l’explication pouvait être suffisante pour l’époque; ils n’envoyaient pas des fusées dans l’espace et ne voyaient pas les masses d’air tourner via les images satellites). Mais ça a donné lieu à des paradoxes: pourquoi alors la lune et le soleil étaient-ils ronds, pourquoi les ombres de la terre était-elle circulaires pendant les éclipses de lune ? Pourquoi les ombres sur terre n’avaient pas les mêmes tailles aux mêmes heures à différents endroits de la terre).

        Bref, des hommes « libres » n’ont pas suivi, mais se sont emparé de ces paradoxes. Et ils ont réfléchi.
        Merci à eux.

        • Belle citation marxiste : bravo.

          C’est exactement le contraire : les croyances proviennent du milieu culturel, la religion est basée sur la foi, c’est à dire le doute.

          La raison est l’exploration de la certitude, la foi l’exploration du doute.

          C’est un sophisme matérialiste et rationaliste de considérer que le doute n’existe pas, que l’univers est entièrement prédictible et intégralement compréhensible : aucune représentation du réel ne sera jamais complète : elle ne sera jamais qu’une illusion.

          • Une illusion ? En ce moment, vous utilisez un ordinateur, qui est donc asymptotique à une illusion …. ? Or l’ordinateur est juste le fruit de 2000 ans de science … Bravo à vous !

            Vous affirmez que la science est du rationalisme, mais vous vous perdez vous-même. La science n’a jamais dit qu’elle était complète, justement, c’est son incomplétude qui la fait avancer (ses paradoxes, si vous préférez). Celui qui a la foi est agréablement, voir confortablement aveugle. Et c’est pour ça que ça marche; la nature humaine aime le confort, c’est un fait. En ce sens, la foi existe donc aussi chez les scientifiques, et ça s’appelle le déni de réalité. Voyez le Lysenkisme chez les communistes; la foi, lorsqu’elle est politisée, ça débouche sur des totalitarismes. Les religions l’ont très bien prouvé dans l’histoire.

            Les Lumières s’éteignent de jour en jour … pauvre France.

  • Même podium mais pas la même place sur le podium.

    Il parait qu’il y une sourate qui dit que l’enfer est essentiellement peuplée de femme.. mince alors ..

    72 esclaves sexuelles vierges promises a chaque bon musulman cependant.

    Elle est pas bien la récompense ? Free sex avec des jeunes filles..

    Il me semble bizarre ce podium quant aux récompenses …

    • Non l’idée que les femmes sont majoritaires en enfer n’est pas dans le coran mais dans une kyrielle de hadiths…

      « j’ai regardé le paradis et j’ai vu que la majorité de ses habitants étaient les pauvres. J’ai ensuite regardé l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants étaient les femmes. » Rapporté également par Muslim

      Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient » On demanda : « Car elles renient Allah ? » Il répondit : « [Non mais] parce qu’elles renient les bienfaits de leurs époux et les faveurs qu’ils leur font. Tu peux être bienfaisant envers une femme toute ta vie. Il suffit que tu la contraries une fois pour qu’elle dise « Tu n’as jamais été bienfaisant envers moi

      Dans le coran on trouve plutôt l’autorisation de battre les femmes dont le mari suspecte une désobéissance:

      4,34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

      • Où l’on peut souligner que, déjà, à l’époque, les pauvres sont les plus purs, forcément. A l’inverse des riches, évidemment. Le marxisme était déjà en marche pour conquérir le monde!

        Par contre « il suffit que tu la contraries une fois… », ça ressemble tellement à du vécu! Tu te plies en 4 pour satisfaire madame, mais la boulette pour laquelle tu as fait pénitence il y a 10 ans est malgré tout régulièrement ressortie du tiroir…

        Ils devaient quand même avoir un peu de bon sens, ces musulmans après tout! :-p

      • alors tout va bien. Super !

    • Ouais! Pour les mecs 72 vierges, et pour les filles, même pas un ptit bon d’achat chez Abercrombie?!

  • Je vais encore faire mon extrémiste de la langue française mais on doit écrire « pain bénit ».

  • En Libéralie, le propriétaire d’un magasin décide des clients qu’il veut bien accueillir ainsi que des modalités d’accueil des dits clients.

    En Socialie, l’Etat s’occupe de ce qui ne le regarde pas mais n’ai même pas capable d’empêcher des extrémistes de se prendre aux vies et aux biens des citoyens.

  • Donc pour l’auteur la pédophilie est associée au catholicisme…
    Voilà, la messe est dite. Après le point Godwin voici venir le point muslim.

    • Assez cocasse lorsque le Mahomet était pédophile et est le summum de la création que tous les musulmans doivent essayer d’imiter.

    • Les occidentaux associent bien l’islam au terrorisme… alors qu’il y a eu autant d’actes terroristes chez les musulmans que d’actes de pédophilies chez les prêtes cathos….
      L’auteur dit juste qu’il ne faut pas assigner une communauté entière par le biais de sa minorité… mais ca c’est plus dur a entendre quand cela touche sa petite croyance…

      • Bon ok, on commence à compter aujourd’hui …

        05.07.15 : Prêtre cathos …. / islam 44

        Vu sur l’immonde …
        Au moins 44 personnes ont été tuées dimanche 5 juillet dans la soirée par deux explosions dans la ville de Jos, située dans le centre du pays, a affirmé lundi la principale organisation nigériane de secours.

      • Tous les catholiques ne sont pas pédophiles.
        Tous les pédophiles ne sont pas catholiques.

        Tous les musulmans ne sont pas terroristes.
        Tous les terroristes sont musulmans.

        oui ce n’est pas agréable de savoir que des prêtres catholiques sont pédophiles et oui ça touche ma petite croyance.

        Ceci dit je maintiens mes propos, cette comparaison est une diversion et une facilité d’esprit qui ne tiens pas deux secondes. Les musulmans ont du mal à explicité leur désolidarisation sans se victimiser ou dire « regarder les autres aussi sont méchants ». réflexe infantile de détournement du sujet.

        Alors vive le point muslim puisqu’il plait tant et qu’il est si efficace.

  • 60 ou 72 vierges cela change quoi ? Il y a 300jours par un (un peu de repos pour le brave). Il fera quoi dans 5 ans ?

    Le gars de Bordeaux, dit que les clientes préfèrent s’adresser à sa soeur.
    Sa soeur étant sa femme, il a un petit grain ou quoi ?

    Tous les problèmes viennent des convertis. Celui-ci en est un beau spécimen.

  • Un peu scotché de voir ici des gens débattre de la justification ou pas de la légitimité de comportements par rapport à des religions.

    L’épicerie est certes un endroit recevant du public donc en dehors de certaines normes à respecter (extincteurs, ouverture des portes etc..) le gérant devrait pouvoir appliquer la discrimination qui lui plaît et didem pour le boss de l’entreprise vis-a-vis du voile. C’est la meilleure façon de traiter le problème.

    Si une personne met en place dans son commerce une discrimination vis-a-vis d’une certaine population, elle entrave elle-même la capacité bénéficiaire de son commerce en ratant de la clientèle ou des employés talentieux et en abîmant son image… c’est son problème.

    Il y a une discrimination dont on entend très peu parler c’est celle dans les boîtes de nuit ; entrée gratuite pour les filles et parité hommes-femmes au niveau des entrées.

    Y a une solution assez simple pour discriminer légalement c’est de faire de l’épicerie un club privé avec une carte de membre (à discrétion) et un règlement intérieur. Bienvenue au club !

    • Pas mal, encore un peu trop état nounou à mon goût.
      Pourquoi ne pas laisser le choix au proprio de mettre des extincteurs ou pas.

      A l’entrée de magasin : « Établissement non-équipé d’extincteur, entrée interdite en repetto, les unijambistes et coureurs à cheval sont priés de passer leur chemin … »

      Par contre l’article est complètement à coté de la plaque et ne fait que du cherry picking, rien à faire sur un site comme CP

      • Ce ne serait pas l’état qui obligerait à une réglementation… mais l’assureur si vous voulez être assuré par lui.
        Et il vous donnerait un zoli petit macaron à mettre à l’entrée pour tranquilliser votre clientèle.
        Et c’est l’assureur aussi qui se chargerait des controles… puisqu’il est le seul à y avoir intérêt.

        Elle est pas belle la vie !

      • « Pourquoi ne pas laisser le choix au proprio de mettre des extincteurs ou pas » : parce que ce n’est pas de la liberté, mais de l’irresponsabilité.

        En fait il ne faut pas obliger les extincteurs, dans une logique de justice libérale (et donc jurisprudentielle) il suffira d’invoquer un incendie où le propriétaire n’aura pas mis d’extincteur (comme preuve du risque), pour que le propriétaire soit condamné à indemniser chaque visiteur de la boutique pour les risques qu’il leur a fait porter en toute connaissance de cause et sans leur demander leur avis : enfreinte du droit naturel de sécurité.

        • Perso je trouve que dans pas mal de domaines : sécurité routière, restauration, piscine, magasins, garage, transport etc… différents labels concurrentiels distinctifs décernés par les assurances et garantissant que le commerce ou la prestation répond aux règles de base font beaucoup plus que du juridique ou de la contrainte réglementaire d’état. Et avec des applis on peut même vérifier rapidement que le label est toujours valable.

          Le but étant en final que ce soit celui qui indemnise qui fasse respecter les normes décernées par son label et s’occupe aussi des visites de contrôle.

        • Oui et non. Je préfère grandement l’approche de gameover. C’est celui qui paye en cas de sinistre qui impose ses normes. Si elles ne me plaisent pas, je cherche ailleurs. Il y a trop de subjectivité dans le droit naturel de sécurité.
          Puis-je porter plainte contre un commerçant qui a du wifi dans son magasin pour des maux de tête car il n’a pas mis à disposition des foulards anti-ondes ?

  • Nen mais en france on met sur la première marche deach attentat… Mais les bonne action de musulman comme baraka city on les écrase et on les empêche même d’être bon avec ceux qui crèvent de faim en afrique , cette petite asociation a construit 50 puits en afrique en quelque temps, que font ces milliardaire et ces gouvernement comment on t’ils aider ces gens? En envoyant l’armée? En prenant leur ressources ? Sont-ils la cause de leur malheur ou n’on t’il vraiment pas de chance?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
2
Sauvegarder cet article

Aujourd’hui, le terme croisade est passé dans le langage courant pour désigner une action militante : croisade contre le tabagisme, contre l’installation d’un champ d’éoliennes, pour une alimentation bio dans les cantines scolaires… En Occident, la référence religieuse aux croisades, l’histoire de ces croisés du Moyen-Âge partis libérer la Terre sainte, est oubliée ou enfouie dans nos manuels scolaires.

Mais pas dans l’imaginaire musulman ! Et pas seulement chez les islamistes radicaux, chez qui le souvenir des croisades est sans cesse... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Parler aujourd’hui de l’utilité de l’immigration suscite souvent une réaction violente : ce serait, au mieux, de l’inconscience, une "trahison de l’identité nationale" ou, au pire, une complicité avec l’islamisme ! Pourtant l’histoire a prouvé l’utilité économique et démographique de l’immigration et une récente étude de l'OCDE vient d'en confirmer l'impact positif pour les finances publiques des pays concernés.

Les sentiments anti-immigration sont largement utilisés dans l’actuelle début de campagne président... Poursuivre la lecture

Etatisation santé Etat Chirurgie salle d'opérations (Crédits CG94 photos, licence Creative Commons)
0
Sauvegarder cet article

Par Bernard Kron.

Certains médecins, en vous tâtant le pouls, ont une façon de vous prendre par la main qui semble tout de suite vous guider vers un monde meilleur. Paul Masson.

Les révolutions chirurgicales s’accélèrent depuis les greffes d’organes, les sutures automatiques à la fin des années 1960 et la chirurgie télévisée sans bistouri à la fin des années 1980. L’IA et le robot chirurgical annoncent peut-être des temps nouveaux. Pourtant le robot n’est en fait que le prolongement de la main du chirurgien. Il permet d’augmente... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles