Matthieu Creson
Reconnaissances
À propos Articles
Matthieu Creson
Reconnaissances
Matthieu Creson est conférencier, enseignant et chercheur. Il est diplômé d'école de commerce et titulaire de Masters en philosophie, lettres et histoire de l'art. Il s'intéresse en particulier à l'histoire de l'individualisme et du libéralisme comme patrimoine intellectuel nécessitant d'être conservé, rappelé et valorisé. Il s'intéresse également à l'héritage des Pères fondateurs américains, ainsi qu'aux échanges intellectuels et culturels entre la France et la jeune république américaine dans le dernier quart du XVIIIe siècle.
2 followers

Articles

Le 2 août dernier, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti s’adressa ainsi aux députés d’extrême gauche, à l’Assemblée nationale :

« Corbyn[1. Rappelons ici quelques faits : l’ancien représentant du Parti travailliste entre 2015 et 2020, accusé d’antisémitisme au Royaume-Uni, fut reçu début juin par Danièle Obono et Danielle Simonnet (LFI), toutes deux candidates à la députation pour les 15e et 17e circonscriptions de Paris. « Beaucoup d’émotion et de fierté de recevoir, ce soir, Jeremy Corbyn, député de Londres », avait ainsi écrit su... Poursuivre la lecture

On a souvent qualifié l’essayiste, philosophe et journaliste Jean-François Revel de polémiste, terme que Revel rechignait généralement à endosser, dans la mesure où pour lui le bon polémiste est avant tout celui qui s’attache à démontrer une thèse de façon convaincante au moyen d’arguments, le ton polémique n’étant qu’une manière pour l’auteur de susciter davantage l’attention et l’intérêt du lecteur.

Pour Revel, la bonne polémique ne pouvait en aucun cas se passer de thèses étayées par de solides arguments, lesquels devaient eux-mêmes... Poursuivre la lecture

Un article de la Revue Politique et Parlementaire.

 

Selon les Marcheurs du parti LREM, le traditionnel clivage gauche/droite appartiendrait au passé, dans la mesure où les Français se moqueraient de savoir si une idée censée être salutaire pour eux relève de la gauche ou de la droite, du moment qu’elle donne de bons résultats. Si l’on peut en effet remettre en question la pertinence de catégories politiques figées comme droite et gauche - le grand penseur et économiste libéral du XIXe siècle, député des Landes sous la IIe ... Poursuivre la lecture

Gustave Le Bon (1841-1931), souvent réduit de nos jours à l’auteur d’un seul livre, la Psychologie des foules (1895), fut aussi un observateur des phénomènes politiques et sociaux de son temps, de même qu’un penseur de la psychologie de l’être humain et des sociétés humaines que l’on peut rattacher au courant intellectuel de l’individualisme libéral.

Face à l’extraordinaire montée en puissance des États de par le monde depuis le début de la crise sanitaire, et devant la recrudescence d’un anticapitalisme et d’un antilibéralisme nourris... Poursuivre la lecture