Pendant les élections, les libertés continuent de disparaître

Pendant que le landernau médiatique s’époumone à propos des élections, les politiques continuent de rogner nos libertés au nom de la guerre contre le terrorisme !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pendant les élections, les libertés continuent de disparaître

Publié le 25 mars 2015
- A +

Par Le Parisien Libéral.

Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)
Bernard Cazeneuve Credit Parti Socialiste (Creative Commons)

Vous n’avez rien compris aux élections départementales 2015 ? Vous n’êtes pas seul ! Chacun s’est revendiqué vainqueur d’un scrutin à forte abstention, grâce à des chiffres pleins d’amalgames pour masquer le fait que le Front National est bien le premier parti de France. Et surtout, les candidats se sont donc présentés à un scrutin devant déboucher sur des assemblées départementales dont on ne connait rien des futures attributions, puisque la création des grandes régions devrait aboutir à une réorganisation de la répartition des missions publiques !

Enfin, peu importe. Ils appelleront ici ou là au Front Républicain, à la mobilisation générale, la vérité c’est que les électeurs voteront pour des partis qui proposeront soit encore plus de dépense publique départementale, soit  encore plus de dépense publique départementale.

Ça, c’est le premier point d’accord entre tous ces partis politiques qui ont finalement tous choisi de nationaliser un scrutin local.

Le second point d’accord entre tous ces partis politiques soi disant en concurrence, c’est sur la lutte anti-terrorisme et la supposée nécessité de réduire nos libertés au profit de la sécurité.

Sur ce point, il n’y a pas de débat, puisque « l’opposition » UMP-UDI a décidé de voter, à l’Assemblée Nationale, la loi sur le renseignement portée et défendue par Manuel Valls et son ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve. Sarkozy a affirmé que l’UMP voterait la loi sur le Renseignement si elle « n’est pas dénaturée dans le cadre du débat parlementaire » (vive l’autonomie et la liberté de vote des députés …!). Quand à l’opinion de l’UDI, elle est à ce jour inconnue. La seule opposition politique au projet de loi renseignement semble émaner du Parti Libéral Démocrate (ainsi que quelques courageux députés isolés comme Laure de la Raudière, UMP), qui dénonce la violation des libertés ainsi que la fin de la protection de la vie privée des Français.

 
 

Les libéraux s’appuient sur les conclusions :

  • de la Ligue des Droits de l’Homme qui pense que la loi Urvoas sur le renseignement s’inscrit dans la dérive antidémocratique de la politique actuelle
  • d’anciens officiers en renseignement affirmant que la loi renseignement nous fait gagner trop peu en efficacité pour justifier les atteintes aux libertés qu’elle comporte
  • des blogueurs comme Authueil qui pensent que la séparation des pouvoirs n’est pas un élément mineur de notre ordre juridique
  • de la CNIL qui émet de fortes réserves face à certaines dispositions clés du projet de loi qui comportent des mesures de surveillance beaucoup plus larges et intrusives que l’existant actuel (8)
  • de la CGT (!) Police (!) qui déplore le fait que le projet de loi ne concerne pas que le terrorisme mais aussi les « intérêts majeurs de politique étrangère » et les « violences collectives pouvant porter gravement atteinte à la paix publique »
  • des think tanks comme la Quadrature du Net

On nous rétorque « les gens honnêtes n’ont rien à cacher ». Si de tels propos émanaient de Vladimir Poutine, de Robert Mugabe ou de Kim Jong-Il, ne hurlerait-on pas ? Ne dirait-on pas que ces propos sont dignes de ceux de la RDA ou de l’URSS ?

La preuve en est que lorsque des SSII françaises vendent des systèmes de surveillance de masse à des pays comme la Libye, chacun est d’accord pour dénoncer ces pratiques. Alors pourquoi accepter ce genre de propos quand ils sont prononcés par des Français socialistes de gauche (PS) ou de droite (UMP), ou des Américains démocrates ou républicains ?

Quant aux Français qui adhèrent à ce genre de déclarations, pourquoi ne vont-ils pas jusqu’au bout de la logique de transparence en publiant sur leur mur Facebook leur numéro de carte bleue, un extrait de casier judiciaire, leur feuille d’impôts ou le montant et les motifs de leurs dernières amendes ?

Même les politiciens refusent de publier leurs avis d’imposition, c’est dire !

Si la vidéosurveillance ne dérange personne, pourquoi ne télécharge-t-on pas les images en permanence et en direct sur le net ? Après tout, la surveillance de son voisin via internet ne devrait déranger personne, pas même les législateurs.

liberté surveillée rené le honzecEt même si vous pensez que vous êtes une personne normale, ne vous y méprenez pas : vous ne savez absolument pas ce qui sera interdit ou considéré comme déviant dans le futur. Qui, par exemple, aurait pu penser que manifester contre le mariage pour tous puisse être considéré par le pouvoir comme étant le signe d’une proximité avec des mouvements « réac », « facho » et donc digne d’une répression policière violente, pour ne prendre que cet exemple ?

Inversement, pour le cas où vous ne vous reconnaîtriez pas dans la Manif pour Tous, si un pouvoir anti gauche, anti « progressisme » (au sens PS du terme) arrive, serez-vous toujours dans la légalité ?

Sans même évoquer la théorie des 6 degrés (nous sommes tous reliés à 5 maillons relationnels les uns des autres), pensez-vous que surveiller l’ensemble des Français aurait pu éviter l’attentat de l’Hyper Casher et la tuerie de Charlie Hebdo ?

La littérature, le cinéma, nous ont déjà décrit le monde que Valls ou Cazeneuve tentent de mettre en place. Revoyez Ennemi d’État ou Matrix, relisez 1984 pour comprendre à quel point le projet de loi sur le renseignement est néfaste pour nous tous !

Enfin, puisque son objet est la lutte contre le terrorisme, voyons les choses au moins sur le plan factuel : que recherchent les terroristes ? Certainement pas des victoires militaires contre un pays comme la France, cela parait difficile. Ce qu’ils recherchent, outre le fait de convaincre des nouveaux soutiens, ce sont des victoires symboliques, telles que l’altération de notre mode de vie. Restreindre les libertés civiles en Occident est un objectif des terroristes. Ne leur offrons pas cette victoire.

Sur le web

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • « pensez-vous que surveiller l’ensemble des Français aurait pu éviter l’attentat de l’Hyper Casher et la tuerie de Charlie Hebdo ? » => La 4eme attaque (apres Charlie, la policiere municipale et l’Hyper casher) s’est déroulé ou ? à Nice ! Ville la plus surveillée de France par ses caméras, dont le maire fanfaronne a longueur de journée que sa ville est super surveillée, que la police est super efficace,… mais au final c’est la première ville touchée par une attaque en dehors de Paris et sa proche banlieu…. Bref mettre 1000 caméras au metre carré ne change rien, c’est un peu comme interdire le port de la cagoule, les braqueurs ne vont pas se dire « oh zut, je peux pas mettre de cagoule pour braquer vu que c’est interdit »… et bien la le tueur ne va pas se dire « oh zut il y a une caméra, moi qui avait prévu de tuer a visage découvert en pleine journée, du coup je vais pas le faire vu qu’il y a des caméras »….
    Mais bon ca répond aux bas reflexe de l’homme… rassuré les apeurés, tout comme ces lois folles qui sont votés pour restreindre chaque jour nos libertés, mais pas de probleme « ce ne sont que les méchants qui sont touchés, et si tu as rien a te reprocher alors tout va bien »… et a çà je repond « c’est quoi le terrorisme ? » Le terrorisme, c’est atteindre l’Etat d’une manière directe ou indirecte… et quand vous manifestez contre le mariage homo vous voulez destabilisez l’Etat ? quand vous manifestez contre le libéralisme pour un etat liberal vous voulez destabilisez l’Etat ? quand vous voulez remettre en cause la surpuissance des politiques c’est de l’anarchisme et donc vous voulez destabilisez l’Etat ? Et finalement la moindre parole raciste, entraine des conflits donc destabilise l’Etat…

    • Tout le problème vient de tous ces apeurés qui se sentent rassurés par les mesures idiotes et liberticides. Je me demande dans quelle mesure il ne serait pas utile de leur expliquer qu’il faut qu’ils aient une peur bleue parce que ceux qui prétendent que ces mesures les protègent les trompent.

      • Ca ne pourrait (10 fois hélas) pas marcher, les politiques sont dans l’imaginaire des gens, des personnages hautement respectables…. alors oui la population dit dans les sondages à 80% qu’ils n’ont pas confiance dans les politiques, mais sont 80% a la présidentielle à aller dans un bureau de vote, et surtout, et c’est l’essentiel, si tu compares 2 personnes, tu prends un politique et une petite racaille de cité :
        – l’un a voler un smartphone posé sur une table
        – l’autre détourne des millions par le biais du cumul de mandats et d’autres systemes bien propre d’apparence

        Le premier restera toujours plus détestable que le deuxième, pourtant le premier bien qu’il soit une grosse …. le deuxième est bien pire car il vole, non pas 10 citoyens, mais des millions, tous les jours, et c’est lui meme qui décide de ce qui est légal ou non, donc peut s’autoriser n’importe quel abus.

        Donc tu pourras éternellement faire peur sur la racaille, sur l’etranger, sur le simple citoyen… mais jamais sur le parfait politique bien sous tout rapport. La seule manière pour que le peuple méprise un personnage politique, il faut que l’unanimité des médias et des politiques le condamnent ouvertement et publiquement… et c’est pas demain la veille que cela arrivera… le Francais a besoin d’une nounou, il a besoin qu’on lui dise quoi penser, quoi faire,… et on le voit a ses départementales, et on le verra multiplié par 10 aux prochaines présidentielles… Personne ne peut coller l’image du diable a un ange, si seul l’ange peut s’exprimer et est le seul à décider ce qui est bien ou non.

  • Bonjour !
    A ceux qui disent bêtement :  » les gens honnêtes n’ont rien à cacher ! ‘ , hormis le fait que cet argument prêt-à-penser prouve qu’ils sont incapables de penser par eux-même et que cela dénote une mentalité de serf et de soumis, je rétorque simplement :
     » Si vous n’avez rien à cacher , pourquoi n’acceptez vous pas qu’un gouvernement vienne mettre des caméras chez vous , dans votre salle à manger, salon et chambres à coucher ? Après tout , vous n’êtes pas en train de violer vos enfant ni de frapper votre épouse , n’est-ce-pas ? vous n’avez rien à cacher , n’est-ce-pas ? Alors , pourquoi refuseriez-vous que l’Etat vienne installer des télécrans chez vous ?  » ( voir 84 de George Orwell , Big Brother is watching you !

    • Les gens honnêtes ont tout à cacher lorsque les institutions deviennent immorales. L’Etat obèse prétend nous protéger. Mais la bonne question, la seule qui fait sens, est de savoir qui nous protègera de l’Obèse omnipotent et de ses sbires avides de pouvoir absolu ? Celui qui surveille est-il moral ?

  • Tout cela n’aurait guère évité les actes terroristes de ces derniers mois car le danger vient d’illuminés agissant seuls avec des armes disponibles dans tous les commerces (couteaux de boucher, bombes artisanales, voitures volées)…
    Cela n’est t-il pas la marque d’un régime à bout de souffle?D’une fin de règne avant l’effondrement final?

  • Les Français sont d’autant plus mal barrés que la seule personne qui trouve dangereux de ne pas passer par la case « juge » pour mettre sur écoute un individu, fermer un site web,, etc…Est elle-même l’incarnation du mal absolu, il s’agit de Marine Le Pen.

    Les écoutes téléphoniques de Mitterrand qui étaient hier illégales seront légales avec cette loi, formidable !

  • l’état au lieu de faire des lois liberticides qui sont inefficaces devraient plutôt investir dans la police et dans le renseignement (dans le renseignement humain car oui, la technologie est utile mais elle ne peut pas remplacé l’humain. or aujourd’hui, on met de coté complétement le renseignement humain pour investir dans la technologie). on préfère sacrifier le régalien (justice, police , défense,…..) pour financer l’assistanat. l’état fait des tas de dépenses inutiles sans parler des dépenses qu’il fait dans des domaines qui ne le concerne pas mais on préfère économiser dans le régalien surtout dans la défense. on sacrifie l’armée et la sécurité pour financer l’état providence. il faut réduire la taille de l’état.

    • pour qu’il ne s’occupe que des fonctions régaliennes et qu’il assure un filet minimal de survie aux personnes les plus pauvres. la sécurité dit être la priorité de l’état mais cela ne veut pas dire qu’il a tout les droits ou qu’il doit sacrifier la liberté sur l’autel de la sécurité

  • il est dans la nature du monstre étatique de vouloir toujours réduire la liberté des individus.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Olivier Maurice.

Elles ne sont plus très nombreuses, les personnes qui ont connu la guerre. La guerre, la vraie, celle de 1914-1918, celle de 1939-1945, celle de Corée, d’Indochine, du Vietnam, d’Algérie ou d’ailleurs. Celle qui dévore, brûle, détruit, ravage. Celle où des gens tuent des gens parce qu’ils en ont à la fois le droit et le devoir. Celle où la mort est partout.

Cette guerre, nous ne la voyons plus que dans les jeux-vidéo, les images d’archive et des fictions cinématographiques. Parfois aussi dans quelques images... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Il est agréable de pouvoir l’écrire de temps en temps : on dirait bien que tout n’est pas complètement pourri au royaume de l’Absurdistan de la République de France. Mardi 4 mai dernier, le tribunal correctionnel de Nanterre a relaxé Marine Le Pen et le député européen Gilbert Collard dans l’affaire de la diffusion de photos d’exactions de l’État islamique. Une victoire pour la liberté d’expression et une débandade en rase campagne pour ceux qui cherchaient à affaiblir politiquement le Rassemblement national par ... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

Gérald Darmanin à propos du projet de loi antiterroriste: "On veut être fidèles à la protection que nous devons aux Français" pic.twitter.com/G9oBnxzy3R

— BFMTV (@BFMTV) April 27, 2021

Profitant d’une opinion publique secouée par le meurtre tragique d’une fonctionnaire de police dans un commissariat de Rambouillet, Gérald Darmanin dégaine ce mercredi son projet de loi antiterroriste en conseil des ministres. Le ministre de l’Intérieur se défend de présenter un texte de circon... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles