Les joies de l’e-administration à la française

En France, on est vraiment les meilleurs. Y compris pour l’administration en ligne. Non ?

Par Nicolas Nilsen.

Ameli.fr (tous droits réservés CPAM)

Ce qui est bien en France, c’est qu’on est vraiment les meilleurs. J’en ai encore eu la démonstration hier, en cherchant à créer mon compte numérique sur ameli.fr, le site de l’assurance maladie en ligne. J’avais besoin d’un truc banalissime (une simple attestation de couverture) et donc j’ai pensé que ça irait plus vite en passant par Internet. Après tout, j’avais entendu la secrétaire d’État chargée du numérique, Axelle Lemaire, nous dire qu’elle était précisément là pour « mettre le numérique au service des citoyens » et que son ambition était de « construire la République numérique« . Et bêtement je l’ai crue.

Le site de l’assurance maladie a l’air super : ils parlent de « temps réel », de pouvoir « télécharger une attestation », qu’ils répondent « sous 48h »… Moi qui suis impatient c’est très exactement ce qu’il me fallait. Donc je demande aussitôt mon code provisoire. Ça a l’air super simple en plus : vous entrez votre numéro de sécu, votre email et hop !

Enfin non, pas hop. Car au bout de la troisième étape on vous annonce qu’il faut… attendre 10 jours ! Et qu’il faut que je surveille ma boite aux lettres… physique. Arrghhh.

Ameli 10 jours (Crédits Nicolas Nilsen, tous droits réservés)

Dix jours, vraiment ? Au XXIe siècle, à l’heure du numérique ? Et juste pour obtenir un compte provisoire qui permettra, ensuite, d’effectuer la démarche proprement dite ? J’hallucine. Du coup je suis allé voir sur Mappy ce que je pourrais bien faire pendant tout ce temps où Amélie se tournait les pouces. 10 jours ça fait environ 256 heures. Donc voyons voir….

D’après Mappy, en 256 heures je pourrais aller de Lille à Marseille à pied… Ou, toujours à pied, faire Brest-Strasbourg.

Mappy (Tous droits réservés)

Bon, Brest-Strasbourg c’est un peu plus long (294 heures) mais comme Amelie est souvent inaccessible, c’est peut-être jouable.

Site Assurance maladie en panne (Crédits Nicolas Nislsen, tous droits réservés)

Quand je pense aux belles déclarations d’Axelle Lemaire dont l’ambition est, paraît-il de « construire la République numérique »… Et qui nous assure que « La France a tous les atouts pour ne pas rater la prochaine décennie du numérique »…

Dans un discours pompeux, il y a quelques temps, elle nous balançait qu’elle avait « le sentiment d’être un peu une pionnière du 21e siècle en inaugurant ces infrastructures numériques comme on a pu autrefois inaugurer des lignes de chemin de fer »… On voit qu’elle n’est pas allée sur ameli.fr ! Et d’ailleurs, puisqu’elle parle de trains, je ne suis pas allé vérifier, mais je crois bien qu’en 7 jours de Transsibérien je pourrais aller de Moscou à Pékin ! Mais bon, faudrait déjà que j’aille à Moscou et je n’ai vraiment pas que ça à faire en attendant qu’Amélie me réponde.

Déjà à l’époque j’avais eu un problème identique avec EDF dont les ordinateurs (c’était avant la loi Macron) ne travaillaient pas le dimanche ! Ce pays est vraiment très malade.


Sur le web