Le monde compte 16,3 millions de foyers millionnaires

La crise ne semble pas impacter les plus aisés : entre 2012 et 2014, le nombre de millionnaires dans le monde a augmenté de 19%.

BCG Global Wealth 2014Selon Boston Consulting Group, ils seraient aujourd’hui 16,3 millions à travers la planète. Au cours de la seule année 2013, le nombre de ménages ayant un capital (hors immobilier) égal ou supérieur à un million de dollars a augmenté de 2,6 millions. Les foyers millionnaires représentent 1,1% des ménages dans le monde.

La densité de millionnaires par habitants est la plus forte au Qatar : 175 ménages pour 1 000 foyers. La Suisse se hisse sur la 2e marche du podium, avec 127 ménages millionnaires pour 1 000 foyers. Le podium est complété par Singapour (100 ménages millionnaires pour 1 000 foyers).

En chiffres absolus, ce sont les États-Unis qui restent leaders : 7,1 millions de ménages y détiennent un capital égal ou supérieur au million de dollars. À eux seuls, les USA concentrent donc 43% des millionnaires de la planète. L’an dernier, ils n’y étaient que 5,8 millions. Et la progression est encore plus impressionnante dans la tranche des plus riches : les foyers détenteurs d’un capital égal ou supérieur à $100 millions sont désormais 4 754 aux USA, soit une hausse de 58% sur un an.

Les performances boursières sont la principale explication de cette inflation des fortunes américaines : les foyers américains dans leur ensemble (millionnaires ou non) ont vu leur capital croître de 16,3% en un an, tandis que la part de leur patrimoine détenu en titres boursiers a augmenté de 29,1%.

Plus impressionnante encore est la croissance des millionnaires en Chine : +76% en un an. Ils sont désormais 2,3 millions de foyers à détenir une fortune d’un million de dollars ou plus. Si cette part reste encore loin des 43% des États-Unis, les millionnaires chinois représentent désormais 14% des millionnaires dans le monde. Le Japon, avec 1,2 million de foyers millionnaires, complète le podium.

Si l’archipel nippon voit son nombre de riches croître moins vite que celui de son puissant voisin, il reste solidement ancré à la troisième position. Il faudrait cumuler les foyers millionnaires du Royaume-Uni (513 000), de l’Allemagne (386 000), de l’Italie (280 000), de la France (274 000) et des Pays-Bas (221 000) pour que l’Europe récupère la 3e place, avec un peu moins d’1,6 million de ménages millionnaires. Loin des taux de croissance américain et surtout chinois, l’Europe n’a vu ses millionnaires n’augmenter que de 5,2% l’an dernier sur les cinq pays de tête. Locomotive continentale, le Royaume-Uni se retrouve quand même en 2e position mondiale pour les très grandes fortunes : 1 044 foyers détiennent un capital égal ou supérieur à $100 millions.