Fiat perd 10 000 euros par voiture électrique vendue

Pour Sergio Marchionne, PDG de Fiat-Chrysler Automobiles, la production de voitures électriques est du « masochisme industriel ».

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Sergio Marchionne

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Fiat perd 10 000 euros par voiture électrique vendue

Publié le 10 juin 2014
- A +

Par Patrick George

Sergio Marchionne

On dit que chaque fois qu’une cloche sonne, un ange perd ses ailes. De même, chaque fois que quelqu’un achète une Fiat 500e électrique, Sergio Marchionne perd 10 000 euros. C’est ce que Marchionne, PDG de Fiat-Chrysler Automobiles, célèbre pour ses remarques au débotté, a déclaré il y a quelques jours dans un débat sur les séquelles du plan de sauvetage de la Brookings Institution à Washington.

Ce n’est pas souvent que le principal manager d’un constructeur automobile vous dit qu’il préfère que vous n’achetiez pas une de ses voitures. « Si vous envisagez d’acheter une 500e, j’espère que vous ne l’achèterez pas, parce que chaque fois que j’en vends une ça me coûte 14 000 $1», a déclaré Marchionne.

La 500e est amusante, intéressante et puissante, et elle obtient l’équivalent électrique de 116 miles par gallon (2 litres aux 100 km). Malheureusement, Fiat-Chrysler prend un bouillon sur toutes les ventes. Déjà l’année dernière, Marchionne disait qu’ils allaient perdre 7000 euros sur chaque 500e vendue, ce qui doit compliquer les choses à grande échelle. « Masochisme industriel » est le terme qu’il utilisait alors !

Pourquoi les pertes ont augmenté de 3000 euros depuis n’est pas clair, mais les coûts de production pour la 500e restent assez élevés pour Fiat-Chrysler. La voiture est vendue 32 300 $ aux États-Unis (23 600 euros) avant les primes à l’achat, et peut être louée pour 199 $ par mois seulement.

Heureusement, les pertes ne devraient pas être trop importantes. Vous ne pouvez acheter une 500e qu’en Californie pour l’instant, et c’est en grande partie en raison du zéro émission de CO2, obligatoire pour un véhicule d’État.

Eh bien, maintenant nous savons comment acculer Fiat-Chrysler à la faillite s’il le fallait : rendons-nous en Californie et achetons tous des Fiat 500e. Voilà qui est bon à savoir.

Source : Jalopnik.com – Traduction : Jean-Pierre Cousty pour Contrepoints.

 


 

Et pendant ce temps, les mêmes causes produisant les mêmes effets…

Mia : l’échec cuisant de Ségolène Royal

Elle rêvait de constituer une filière de la voiture électrique en Poitou-Charentes, investissant des millions. Mais l’expérience a tourné au fiasco. Article du 14.05.2014 à lire sur Le Point.fr.

royal-mia-roulante-jpg-2635273-jpg_2273052
Ségolène Royal avait fait de Mia sa voiture officielle.

 

Sauf que l’on parle d’argent public engagé et perdu : « Dernier avatar en date de la micro-voiture électrique, chère à Ségolène Royal… avec  l’argent public ! Mia Electric (ex-Heuliez) devrait être repris. La présidente PS du Conseil régional de Poitou-Charentes, actionnaire à 11,88% de Mia Electric, se déclare  « très satisfaite ». »

Un article du Monde du 12.03.2014, titré « Liquidation judiciaire pour la voiture électrique chère à Ségolène Royal », expliquait les déboires du constructeur Mia Electric, malgré le soutien de la région : « Résultats : seules 201 Mia ont été immatriculées en 2013, selon les relevés officiels. Bien loin des 700 à 900 visées initialement par Mme Boos, et des 12 000 unités par an attendues à une époque. »

Au vu de l’expérience de Fiat, de ce que Mme Royal a réalisé avec Mia et de ce qu’elle compte faire avec sa « transition énergétique » relancée ce 8 juin, on peut avoir quelques inquiétudes concernant les orientations économiques et écologiques prises par la France.

  1. 14 000 dollars = environ 10 000 euros.
Voir les commentaires (47)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (47)
  • et le comble est que la FIAT n’est pas non plus capable d’apporter la lumière dans le garage…

  • C’est absurde de transformer un véhicule moteur en véhicule électrique et non partir sur une base 100% électrique. Pourquoi il le fait d’ailleurs si il perd autant d’argent?

    • Faire de l’électrique est bien moins coûteux quand il ne faut pas réinventer les roues, les suspensions, la carrosserie, les portes, les sièges, la boite à gants, le volant…

      Même en faisant appel aux technologies existantes pour tout ce qui n’est pas lié au moteur, le coût de développement de l’électrique est insurmontable parce que les clients n’en veulent pas. Personne ne veut d’un véhicule d’une autonomie de 100km par temps sec et tempéré (beaucoup moins quand il fait froid ou chaud et humide) et nécessitant 15h de recharge, ce qui met un bête Paris-Lyon à plus de 70 heures de trajet… Si on en croit le PDG de Fiat, la 500e devrait être vendue $46000 pour trouver l’équilibre financier, soit un vrai gag industriel et commercial, à comparer aux $25000 (avant remises) nécessaires pour acquérir un F150 neuf.

      Il faut se faire une raison : en l’absence d’une hypothétique rupture technologique, la voiture 100% électrique est pour le moment une illusion technologique, industrielle et commerciale, avant d’être un mensonge écologique.

    • « Pourquoi il le fait d’ailleurs si il perd autant d’argent? »
      ————————–
      Fiat est obligé par la loi californienne de vendre des voitures électriques s’il veut vendre des voitures à essence en Californica !
      Eh oui, du racket par les pastèques, mais comme c’est « progressiste » et « durable » et que c’est inscrit dans la loi, c’est que c’est forcément bien.

      • Ferrari, Bentley ou Rolls ne font pas de voitures électriques et je pense qu’ils vendent plus ensemble de fiat ne vend de 500 en Californie. Vous etes sur de cette obligation?

        • http://www.afdc.energy.gov/laws/laws/CA/tech/3270

          « Manufacturers with annual sales greater than 60,000 vehicles must produce and deliver for sale in California a minimum percentage of ZEVs for each model year »

          • Vous noterez la douce musique de l’absurde de la loi : « doit produire et mettre en vente un % minimum… ».
            Visiblement, ça n’a pas traversé la tête des bourreaucrates qui ont commis cette bouse que ce n’est pas les moyens qui importent mais le résultat (càd les ventes EFFECTIVES).

            Grâce à l’Etat et aux pastèques, on arrive à une situation où les vendeurs espèrent… ne pas vendre, même Kafka n’aurait pas trouvé mieux.

            • français : « Si vous roulez 35000km par an avec une 300cv très sobre(7L5/100km), vous amortissez la Tesla à 70000eur en 10ans, rien qu’avec le carburant!  »
              ——————————–
              On aimerait bien voir votre calcul d’amortissement, parce que le compte n’y est pas ! Il faut aussi savoir que Tesla ne fait des bénéfs que grâce aux subventions à l’électrique et au mécanisme d’échange carbone, c’est ce qu’un escrolo appelle « développement durable ».
              Une Tesla à 70k€ en entrée de gamme, pour… faire des économies, tu parles d’un argument à avancer ! Et pourquoi pas une Ferrari parce que c’est pratique pour chercher des meubles chez Ikea tant qu’on y est ?

              Et puis la batterie Tesla au bout de 10 ans, je ne vous explique pas la tronche qu’elle aura ! Regardez juste ce que deviennent les batteries des PC portables au bout de 5 ans (ce sont les mêmes qui équipent la Tesla), utilisées pourtant dans des conditions bien moins sévères.

              • ça y est, il y en a un qui a fait le calcul!
                En ce qui me concerne, je fais généralement environ 35000, et ma voiture sur autoroute peut ne consommer que 7L5 dans les 130, 3100 trs/mn. pourtant je dépense par an 6500€/7000€ de carburant environ (je ne vais pas raconter ma vie, n’allez pas calculer, ça n’a pas d’intérêt, je ne vais pas inventer des histoires, il ‘arrive même de faire 50000km/an ou peut-être 51000!), si je dois aller voir un ami à l’hôpital pendant trois mois et que l’année d’après c’est ma femme qui conduit, à 200 dans les virages, et on ne compte pas non plus la surconsommation! :-).
                Si on ajoute les vidanges, les pneus, les freins, les pannes dues au moteur, on est à 8000€/an minimum.
                Je ne suis pas aller voir les bénéfices marginaux de Tesla, mais là par contre, il est indispensable d’être très précis; les informations que vous reprenez sont-elles vérifiées? l’emprunt de départ qu’ils ont remboursé par anticipation à l’Etat américain était important..Ceci ressemble à du dénigrement médiatique. A vérifier..
                Le seul inconvénient, qui est de taille, c’est l’investissement de départ, qui ne peut pas se faire par un emprunt bancaire, car sinon la banque vous gaule tout et plus avec son prêt de 10ans à 4%, même avec 3.7% ou 4.3!

                Il faut avoir mon point de vue, ne pas changer de voiture tous les 5ans, ne pas acheter allemand sinon le bénéfice est consommé par les consommables, ne pas aimer les objets jetables, apprécier vraiment ce qu’on achète pour ne pas avoir envie d’en changer tous les 4 matins, ou peut-être 5!
                70000€ n’est pas l’entrée de gamme, ce n’est pas loin mais ce n’est pas l’entrée de gamme et puis aux EU, elle est vendue 65000$… D’ailleurs le cafouillage du vendeur il y a un an pour justifier le différentiel était amusant. Et en plus il insistait lourdement.
                Les batteries sont garanties 8ans; Et dans huit ans quid du prix et de la technologie.

                Contrepoints est très intéressant, mais les partis pris se révèlent trop souvent, dès lors qu’on n’hurle pas avec le groupe. C’est un peu fatiguant quand on veut apprendre des autres et que l’on ne parle que de ses expériences. les réponses fluctuent souvent entre ad hominen et ad personam. Il s’agit de commentaires, pas d’une bataille pour la subsistance sociale que diable! Si on veut se débarrasser des collectivistes il faut jouer collectif.

                • français : « 7L5 dans les 130, 3100 trs/mn. pourtant je dépense par an 6500€/7000€ de carburant environ »
                  ——————————-
                  7000€ pour 35000km, ça correspond à 15 L/100km, soit une conso énorme et irréaliste pour une voiture récente, quel que soit votre style de conduite, avec ou sans virage, surconsommation ou pas. Quant au chiffre de 8 k€/an pour l’entretien, c’est carrément du délire.
                  Vos chiffres sont de toute évidence FAUX, donc votre « calcul » d’amortissement est irrecevable. Hypothèses fausses => conclusion fausse.

                  français : « Je ne suis pas aller voir les bénéfices marginaux de Tesla, mais là par contre, il est indispensable d’être très précis; les informations que vous reprenez sont-elles vérifiées? l’emprunt de départ qu’ils ont remboursé par anticipation à l’Etat américain était important..Ceci ressemble à du dénigrement médiatique. A vérifier.. »
                  ————————–
                  Les subventions à Tesla n’ont rien d’un scoop, les sources sont multiples et faciles à recouper, il suffit de se renseigner sur les ZEV (zero emission vehicles) et les magouilles du CARB.
                  Sur une model S, Tesla touche jusqu’à 45 k$ de subventions (aides à l’achat + crédit carbone qu’il peut vendre aux autres constructeurs automobiles grâce au prétendu « zéro émission », comme si l’électricité pour charger les batteries pousse directement sur les arbres, pouahhh),
                  Cela correspond à presque la moitié du prix de vente !!! (cf source par ex. http://articles.latimes.com/2013/may/05/business/la-fi-electric-cars-20130506 ), avec un tel rapport, il est clair que Tesla est un modèle de business basé totalement sur le racket du contribuable et qui n’aurait jamais existé sans la propagande réchauffiste et les magouilles étatiques qui en découlent.

                  Soit dit en passant, je ne dénigre pas techniquement la Tesla hein ! Je dis juste que c’est du vol organisé.

                  • Mes chiffres ne sont pas faux, je ne vais pas raconter ma vie, je voulais simplement donner une information.
                    Quand on dépense 7000€ de carburant par an, on peut valablement se poser la question de l’électrique de bonne qualité, voilà ce qu’il fallait retenir. Et comme un maximum de gens en France utilise des chaudières à roulettes qui puent un maximum, même quand on fait le plein et même avec un filtre à « grosses particules qui disparaissent comme par magie c’est beau la technique »…
                    Mais là, je me rapproche encore trop des thèses des écolos gauchistes, alors je vais encore me faire agresser! Non le diesel ne sent pas mauvais, il n’y a pas de particules, c’est une vue de l’esprit endoctriné.
                    je fais plus de kilomètres c’est tout, pourquoi voulez-vous dénigrer systématiquement ce qui ne vous convient pas. Si c’est pour information, utilisez un autre ton, question de politesse élémentaire. Nous n’avons pas gardé d’ovins ensemble.
                    Mais vous pouvez encore continuer à penser en rond, si ça vous chante.
                    Moi qui apprécie beaucoup les oiseaux (mais ce n’est pas un passe temps gauchiste écolo, les oiseaux existent et ils me plaisent, c’est tout) je vous précise que même les alouettes des champs qui passent des heures en altitude dès qu’arrive le printemps, voient leurs fientes s’écraser sur le sol!
                    Et ne perdez pas votre temps pour me dire que c’est 59mn30s au maximum, pour dénigrer encore :-))
                    C’est chaud bouillant Contrepoints en ce moment! Je n’aime pas les forums à cause des dérives de psychologie, je suis conforté encore une fois.

                    • Les réactions paraissent parfois véhémentes parce que la spoliation est devenue manifestement insupportable.

                      Si l’Obèse immoral et ses 40 voleurs dogmatiques ne spoliaient pas des montagnes d’impôts pour financer des projets crétins (ici le véhicule électrique), le ton général serait indubitablement plus tempéré. D’ailleurs, le débat est fondamentalement déséquilibré car selon son issue, soit il ne se passera rien (chacun gardant son fric dans la solution libérale) soit une des parties se fait braquer (spoliation dans la solution collectiviste). Que les parasites commencent par nous laisser notre fric ! C’est seulement ainsi que nous pourrons débattre en toute quiétude des mérites du projet socialiste. Dans la cas contraire, il faudra bien que les voleurs soient châtiés, d’une manière ou d’une autre.

          • De là à penser que ceux qui ont conçu et pondu la loi, ont reçu une Bentley, Rolls ou Ferrari en cadeau…

        • Tesla, electrique, logeable, interessante à conduire, 490km par recharge en roulant tranquille(testé par moi), équivalent à peu près à 450cv, et pas mal physiquement.
          Si vous roulez 35000km par an avec une 300cv très sobre(7L5/100km), vous amortissez la Tesla à 70000eur en 10ans, rien qu’avec le carburant! Quid du reste…même si je ne roule pas en chaudière à roulettes, je m’intéresse fortement à ce véhicule.

    • Hélas c’est encore plus absurde partir sur une base 100% électrique.
      En fait c’est le concept de véhicule électrique qui est absurde : un véhicule a besoin d’énergie concentré dans un minimum de poids et de volume, exactement ce que l’électricité ne sait pas faire.

      • Le concept électrique en soi n’est pas absurde, un scooter ou un vélo électrique font parfaitement sens, surtout en tenant compte des progrès rapides des batteries.
        Les absurdités et il y en un paquet, sont ailleurs, notamment celle qui consiste à faire comme si les moteurs à explosion ne feraient aucun progrès.

      • A quand la voiture à panto?

  • d’autant plus que pour avoir de l’electricité, il faut déja avoir de l’energie, l’electricité étant un vecteur, mais pas une source…

    une couillonade de plus de la part des ultraconservateurs qui voudrait qu’on en revienne aux diligences et à la marine à voile.

  • En meme temps ce n’est pas tres revelateur. Son plan industriel ne semble pas tres bien ficelé.
    Il y a des marques qui s’en sortent, mais elles communiquent et ratissent large. La ils ne visent qu’un territoire tres restreint, donc impossible d’envisager des economies d’echelles, et avec une communication negative qui vise a dissuader l’acheteur…

    Il est clair que l’electrique est un investissement et necessite forcement un plan rigoureux et efficace. Dans ces conditions, forcer les constructeurs a produire qu’ils ne veulent pas produire est, il est vrai, voué a l’echec. Encore une fois, l’etatisme fait des ravages. Car il est clair aussi que les marques qui s’en sortent en electriques le font par choix assumer et reflechit, pas par contrainte.

  • Parallèlement au(x) cout(s) et à l’autonomie:

    Le rendement des centrales électriques est inférieur à celui d’un moteur thermique diesel.

    Viennent ensuite les rendements de transformation en continu et celui de la voiture.

  • La voiture électrique est un véhicule d’avenir qui le restera longtemps.

    Aussi longtemps que le ratio poids/énergie sera très inférieur à celui de l’essence ou du gasoil.

    La seule puissance remarquable là, est celle de la démagoécologigantescroquerigolade

    DEMAGOECOLOGIGANTESCROQUERIGOLADE.

    • ordre de grandeur pour touriste simple !

      1 kg de batterie = 0.1 kWh.
      1 kg de carburant = 10 kWh.

      Corrigé des rendement respectifs des moteurs électrique et thermique :

      1 kg de batterie = 0.1 kWh.
      1 kg de carburant = 35 kWh

      Le rapport est de 1 / 350 en défaveur de la batterie électrique.

      • N’importe quoi, encore.

      • ben non il faut tout voir.. et d’ailleurs la batterie n’est pas un carburant…
        ça a du sens de parler du poids bien sur, mais ça ne porte pas tout le sens…

        si si si alors il pourrait intéressant d’avoir un véhicule électrique..

      • « Corrigé des rendement respectifs des moteurs électrique et thermique : »
        ————————–
        Un moteur électrique a un rendement 3x meilleur qu’un moteur thermique. Donc pour les valeurs corrigés du rendement, il faudrait diviser l’énergie massique du carburant par 3 et non multiplier.

        Et 100 Wh/kg, c’est quand même très daté comme densité. Les batteries des smartphones récents dépassent facilement 300 Wh/kg.

        • Bon, allons pour 300 Wh/kg contre 35 kWh/kg le rapport est de 1 à 100.

          rendements inclus.

          l

          • Le raisonnement reste faux car vos densités énergétiques ne tiennent pas compte du poids du moteur bien plus massif pour un moteur thermique, sans parler de la boîte de vitesse et de l’embrayage qui n’existent pas sur un véhicule électrique (certains n’ont même pas d’arbre de transmission !).

            De toute façon, le poids et donc l’énergie massique n’a jamais été un facteur décisif sinon, les batteries au plomb n’auraient jamais été utilisées (il s’agit de véhicules sur roues donc ce n’est pas parce qu’on double le poids de carburant qu’on double les pertes par frottement).
            Ce qui importe, c’est le prix des batteries, la vitesse de charge, la fiabilité en toutes conditions climatiques, la tenue de la charge…

  • Il faut dire que Fiat a fait le choix d’une autonomie sans limite.
    Leurs voitures électriques peuvent rouler autant qu’une centrale nucléaire peut produire d’électricité, ils ont fait le choix de ne pas embarquer de batteries et ont équipé leurs bagnoles d’une rallonge électrique de 1km, ce qui réduit tout de même le rayon d’action.
    Ceci expliquant cela, sans évoquer le fait que la longueur de la rallonge reste problématique pour des déplacements urbains.

  • suis un tifosi ferrari je suis pret a reprendre g=ratuitement 0 euros pour demettre a plat fiat ferrari

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Jean-Jacques Nieuviaert.

 

Selon un rapport du 28 avril du « Centre for Research on Energy and Clean Air », bien que les volumes de ventes aient diminué, la Russie a presque doublé ses revenus issus de la vente de combustibles fossiles à l'UE pendant les deux mois de guerre en Ukraine grâce à la flambée des prix. La Russie a perçu sur cette période environ 62 milliards d'euros de ses exportations de pétrole, de gaz et de charbon, dont environ 44 milliards vers l’UE, ... Poursuivre la lecture

Ce 8 juin 2022, le Parlement européen a voté en faveur de la proposition de la Commission européenne d’interdire en 2035 au plus tard la vente de véhicules thermiques y compris pour les camionnettes et les hybrides. L’Italie est parvenue à obtenir une dérogation pour les voitures de luxe et de sport (Maserati, Ferrari). Le Conseil de l’UE doit à présent adopter la proposition. La volonté de se passer de pétrole et surtout du diesel russe favorise cette décision malgré la dépendance chinoise qui pointe sur les batteries et les matériaux qui le... Poursuivre la lecture

Toujours plus large, toujours plus long, toujours plus lourd. Tel pourrait être le credo des constructeurs automobiles pour nous acheminer des véhicules ne cessant de gagner autant en taille qu’en poids. Et ce pour des infrastructures qui, loin d’évoluer dans le même sens, iraient plutôt dans celui de la démobilité avec contraction des axes jusqu’à leur disparition pure et simple.

L’on pourrait même se demander s’il n’existe pas une règle universelle qui voudrait que plus les ralentisseurs et chicanes gagnent en taille, plus les véhicu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles