Répondre à l’ascension du FN

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Répondre à l’ascension du FN

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 29 mai 2014
- A +

Par Anthony Végat

Dans son éditorial du 27 mai, Libération demandait aux « acteurs de la société française de réfléchir à une réponse encore introuvée à l’ascension du FN, une réponse populaire au populisme ». Un appel salutaire.

Le développement de cette mouvance politique constitue à la fois une inquiétude et une incongruité. Une inquiétude, évidemment, car cela semble traduire une adhésion de plus en plus large à l’idéologie du repli sur soi que véhicule le FN. Et une incongruité, car la moindre parcelle de son programme peut en réalité être battue en brèche par le bon sens et l’argumentation. Malheureusement, aujourd’hui, la stratégie de riposte la plus répandue consiste à invectiver et caricaturer le Front National. Une réponse outrancière à un programme outrancier ne mène qu’à l’escalade. Les sympathisants, se sentant incompris et insultés, ne peuvent que renforcer leur soutien à ce parti qui lui, les comprendrait.

Plutôt que d’alimenter cette escalade stérile, il suffirait en fait de répondre systématiquement aux idées frontistes par l’argumentation, et d’agir en conséquence.

À mes yeux, la réponse à cet appel de François Sergent dans Libération se résume à trois mots : démonter (l’argumentaire du FN), proposer (les solutions adéquates), diffuser (le plus largement possible ces réponses).

Alors il faut s’y atteler. Par exemple l’immigration, l’un des piliers des préoccupations frontistes. Les immigrés prendraient le travail des nationaux. Cela est faux : un immigré, lorsqu’il vient travailler en France, ne passe pas 24h/24 sur son lieu de travail. Il consomme aussi. Il achète des produits alimentaires, va chez le coiffeur, se divertit et crée ainsi des emplois qui n’existeraient pas sans sa présence sur le territoire. Par ailleurs, de nombreux travailleurs immigrés occupent des postes où les difficultés de recrutement sont importantes, que ce soit dans le bâtiment, l’hôtellerie-restauration ou l’entretien. Donc, non seulement le travailleur immigré crée des emplois en consommant mais il occupe souvent des postes susceptibles d’être vacants.

L’autre accusation classique est que l’immigré viendrait profiter des prestations sociales. Mais prend-il le travail des nationaux ou vient-il percevoir des allocations chômage ? Nouvelle incohérence du discours d’en face. Pour percevoir des allocations chômage, il faut avoir travaillé. Donc de quoi parle-t-on ? S’agit-il plus précisément des aides versées aux demandeurs d’asile qui patientent des mois dans l’attente d’une réponse à leur dossier ? Il y a là effectivement un dysfonctionnement majeur : l’administration verse des aides, financières et en nature, aux demandeurs d’asile mais leur interdit de travailler. Tout en plaçant le demandeur en situation de complète dépendance économique, elle répand auprès de certains Français un sentiment d’injustice. Pour équilibrer la situation, le demandeur d’asile doit certes pouvoir être aidé le temps d’obtenir la réponse à son dossier mais il conviendrait de lui permettre de travailler sur le territoire pendant cette période. Cela lui éviterait d’une part de tomber dans les affres du travail clandestin, et d’autre part, d’être considéré par une part croissante de la population comme un poids économique. Le problème n’est donc pas l’existence de l’asile politique mais les conditions de sa mise en œuvre.

Un autre sentiment d’injustice parfois répandu est lié au fait que des étrangers obtiendraient des titres de séjour via le regroupement familial dans le but de vivre ensuite des allocations familiales obtenues « grâce » à leurs enfants. Il convient là aussi de rationaliser cette crainte pour mieux y faire face. Si des étrangers bénéficient du regroupement familial, c’est qu’un membre de la famille vit déjà en France et y dispose de revenus suffisants pour les accueillir. Cette condition de revenus est une condition légale. Une fois arrivés en France, il se peut alors effectivement que ces étrangers restent au foyer et perçoivent des allocations familiales et d’autres avantages sociaux. Ils se retrouvent alors dans la même situation que des millions d’autres foyers français dans lesquels il est possible de vivre avec un seul salaire, voire pas de salaire du tout mais en recevant allocations familiales, RSA ou autres aides spécifiques. Il est évident que lorsque la différence de revenu est faible entre un travail rémunérateur et la perception d’aides sociales, un grand nombre de personnes seront naturellement dissuadées de subvenir par elles-mêmes à leurs besoins, qu’elles soient françaises ou étrangères. Le problème est donc issu d’un dispositif social et fiscal dissuasif en France, et non pas de l’immigration familiale.

Lorsqu’il parle d’immigration, le FN offre une vision simpliste et démagogique. Pour le contrer efficacement, il convient non seulement de répondre point par point à ses incohérences, mais également de traiter les dysfonctionnements qu’il met en évidence sans s’en rendre compte. Il s’agit notamment de revoir en profondeur le système social et fiscal français, afin qu’il assure certes, une protection, mais surtout qu’il stimule l’initiative individuelle, au bénéfice à la fois des Français et des étrangers que nous accueillons.

Voir les commentaires (143)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (143)
  • L’introduction était encourageante, mais la suite ne tient pas. L’argumentation, d’abord, ne doit pas être contre le FN, mais pour une politique différente de celle qu’il propose. Elle doit s’attacher à montrer des bénéfices économiques, et non se fonder sur le déni d’excès, peut-être plus rares que le FN ne le prétend, mais bien présents néanmoins. Surtout, la focalisation sur l’immigration, le sujet favori du FN, est évidemment une erreur pour ses opposants. Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur la dépense publique, la redistribution exagérée, la réglementation à outrance, l’interventionnisme de l’état dans les entreprises. Là, vous pouvez mettre le FN en difficulté. Et si vous résolvez ces questions, vous verrez que l’immigration cessera aussi d’être un problème aux yeux des gens. Mais en sens inverse, si vous faites disparaître l’immigration, rien ne sera résolu.

    • @MichelO … pas faux .
      Je vote pour le FN alors qu il est en parfaite opposition à ma vision politique .
      En revanche nier la véracité des problémes soulevés par le FN est ridicule.
      Lisez « France Orange mécanique », « Les yeux grands fermés » de M. Tribalat (directrice de l INED).
      Il est parfaitement clair que ceux qui veulent lutter contre le FN pourraient le faire simplement en modifiant les donnes fiscales et sociales .
      Mais … ils ne le font pas … preuve que les argumentations de MLP ne sont pas toutes fausses.

      • Nous votons tous pour le moins mauvais.
        L’arrêt de l’immigration est une urgence absolue.
        L’incompétence économique du FN le défavoriserait si elle n’était partagée.
        L’extrémisme, c’est le socialisme.

        Sans suivre le FN sur aucun sujet, je considère que c’est le seul choix utile.
        Voici plusieurs raisons suffisantes:
        1 – Il faut prendre acte du contexte géo-démographico-politique, totalement renversé en un siècle, et stopper le phénomène qu’on n’a pas le droit de nommer ici mais qui est décrit par Michèle Tribalat, Xavier Lemoine, Christopher Caldwell, J-F Revel
        2 – Le PS et le FN sont frères ennemis, aucune connivence n’est possible: Au pouvoir, celui-ci démolira la mainmise de celui-là sur l’État et l’école
        3 – Le FN concurrence le PS dans son exploitation de ses propres ravages: Plus il y a de chômage et plus les français, économiquement obscurantistes grâce à l’école publique, demandent la protection de l’État socialiste.
        4 – Le FN a bien moins de raisons de s’opposer à l’avènement de la démocratie semi-directe, dont on peut rêver qu’il se fasse le vecteur.

        • « L’extrémisme, c’est le socialisme. »
          Et le FN est aussi socialiste que le FdG…

          • Je suis d’accord pour considérer qu’il l’est beaucoup trop, et m’en désoler.
            Il faut faire avec ce qu’on a.
            Je préférais voter pour ceux dont je me sens le plus proche, mais ils sont marginaux et cela donnerait le pouvoir aux socialistes.

            Prenons du recul: Si les Français sont à ce point obscurantistes en matière économique qu’il faille leur tenir de tels discours, c’est à cause de l’école publique et de la mainmise socialiste sur elle.

            Les socialistes voyaient loin quand ils ont expulsé les congrégations afin de déchristianiser et d’endoctriner les enfants dans le socialisme, à partir de 1880.
            Comme eux, il nous faut renoncer à l’avènement du libéralisme à court ou moyen terme, et nous employer à démanteler l’école publique pour que nos descendants puissent redécouvrir la liberté de conscience, l’esprit critique, le libéralisme.

      • « Je vote pour le FN alors qu il est en parfaite opposition à ma vision politique . »

        LOL

        • Je suis opposé au jacobinisme , pas républicain, plutot régionaliste, favorable à la conservation de l euro, pas gaulliste, européiste convaincu mais opposé à l Europe de Bruxelles . Je suis enfin minarchiste … et monarchiste et opposé à tout interventionnisme de la part de l état.
          Pour qui voteriez vous ?
          Le FN demeure le seul vote utile … désolé .

  • il ne faut pas que la jeanne d arc au sourire carnassier vienne salir la mémoire des millions de morts aux commémorations du debarquement

  • immigration ,que les étrangers viennent en france bosser et faire les boulots que les français refusent , c’est exact , qu’ils touchent des allocs c’est exact , mais ce dont vous ne parlez pas , c’est de leur comportement envers les français , incivilités , agréssions verbales ou autres , provocations , sans gène , et puis ils sont trop nombreux pour un petit pays comme la france et en plus ils nous détestent ;moi je veux bien être cool mais il faut que ce soit réciproque ;

    • Tous les étrangers sont comme ça ?

      Certains posent des problèmes. Pourquoi y inclure dans vos modèles ceux qui sont intégrés, font des efforts, travaillent, sont polis ? Ce n’est pas rendre justice envers leurs efforts.

      Et puis franchement, on n’a pas attendu d’avoir des étrangers pour avoir des cons agressifs, impolis et inciviles.

      • Ce qui gêne les français peut être, c’est qu’au final, les immigrants leurs renvoient leur propre image à la figure. Les immigrés deviennent violents et commettent des incivilités oui, mais dans un pays où de toute façon c’est un sport national.

        Et ça commence par des choses bêtes. Par exemple, il y a quelques jours, Thiago Silva, un joueur du PSG, expliquait son adaptation à la vie parisienne, et notamment le comportement des gens dans les restos: froids, désagréables, voir agressifs. Pourtant la plupart sont de bons français de souches. Mais ils sont aussi et surtout dépourvu de respect pour les clients qu’ils méprisent.
        Autre exemple: pourquoi l’idéologie socialiste est si bien implantée ici? Parce que les français se comportent de manière envieuse envers leur prochain! Quand l’idéologie officielle implique de voler son prochain pour satisfaire son propre train de vie, est ce anormal que les étrangers deviennent ainsi? Quand l’idéologie officielle prône la lutte guerrière des classes, il ne faut pas s’étonner de voir une société conflictuelle apparaître…

        Regardez bien l’organisation de la vie en France: tout est toujours en opposition, aucun débat, aucune idée, aucune initiative, rien ne peut exister sans être dans l’idée de lutter contre quelque chose: les termes de lutte, de combat, de guerre sont régulièrement employés dans les médias pour décrire la politique de nos jours. Ce vocable guerrier n’est pas innocent.

        On a les immigrés que l’on mérite. Mais bon, c’est toujours pareil, nos immigrés sont pas gentils c’est injuste, on a pas d’argent, c’est la faute de l’Europe, on est tombé par terre, c’est la faute à Voltaire…

        Il serait peut être temps de réfléchir au comportement global de notre société.

        •  » les immigrés sont violents parce que la société française est violente  »

          je suppose qu’en pourcentage, le pays d’origine d’ou ils viennent le plus régulièrement est l’algérie ? je ne doit guère me tromper ?
          dans les années 90 , l’algèrie a connue une guerre civile comparable à ce que l’hexagone a connu à la fin du 18 ième siècle, avec des massacres et des contre massacres à cause d’une idéologie religieuse. la dernière guerre civile à faire de nombreuses victimes en france, fut la commune de paris en 1871 . depuis, la société est largement pacifiée, et l’on ne s’étripe plus pour ses idées.

          moralité : avant de dire n’importe quoi, il faut tourner sa langue 7 fois dans sa bouche …

          • « les immigrés sont violents parce que la société française est violente »

            Alors que la société musulmane est opposée à la peine de mort et aux châtiments corporels, comme chacun sait.

      • À quoi je réponds systématiquement : « Tu habites où ? »

        Parce que ça change tout. Je ne connais aucun blanc qui ne souffre pas dans les quartiers à dominante musulmane. Et je ne connais aucun musulman qui souffre dans les quartiers à dominante blanche.

        « Y’a des cons partout » ne tient pas. Tous les cas de blancs que j’ai rencontrés qui le disent vivent dans des quartiers très blancs. 100%.

        Mate un peu cette liste : http://www.avisderecherches.interieur.gouv.fr/personnes1.asp?T=R

        À part ça, j’exècre le FN. Mais c’est un autre sujet.

        • Super, la liste, va t’il y a voir une asso (cran, crif …. ) qui va crier a la liste raciste ?

        • @ Pascal

          Auriez vous des éléments qui pourrait accréditer le lien entre les faits qu’ils leur sont reprochés et leur islamité réel ou supposée ?

        • C’est là qu’on voit la bêtise humaine … S’il n’y a quasi que des étrangers dans la liste de recherche, c’est justement parce qu’ils sont … étrangers et qu’ils sont recherchés parce qu’il y a de fortes chances qu’ils se soient barrés dans leurs pays. Pour les criminels bien français, ils sont retrouvés en … France ou en cave ! Voilà l’explication.

  • @michelO: en théorie vous avez raison, mais il me semble que dans une relation avec un autre individu ça reconnaissance en tant que tel passe par l’écoute de ce qu’il dit et lui montrer qu’il a entendu.
    Donc l’immigration pose problème, notamment à Marie, moi il me semble que répondre:
    Marie j’entends votre remarque, je conçois parfaitement que cela puisse vous énerver et qu’il s’agisse d’une raison suffisante pour voter FN. Maintenant, vous pourriez imaginer un autre scénario au lieu de ressentir de la colère ( exprimé ou non)? Par exemple réfléchir au raison de leur venue en France? Que faire pour limiter leur venue?
    Selon le niveau de réflexion de Marie vous pourriez lui présenter les idées libérales, apporter une réponse à l’immigration pourquoi pas. Mais nier ce problème alors que c’est celui de nos concitoyens cela n’aidera aucun libéral.

    • attention , je pense ce que j’écris mais je n’ai pas voté le pen ni au présidentielle , ni au municipale ni aux eupéennes , comme quoi l’immigation je ne la rejette pas , à condition qu’elle soit positive pour tout le monde ; je sais bien que si ces gens là viennent chez nous , c’est parce que dans leur pays c’est le bordel mais la france , sous certains aspects est bigrement attractive , un peu trop même ; et pour limiter cette immigration , c’est aux dirigeants de ces pays là de rendre leur pays vivable ; sinon , on n’en sortira pas ; et je réitère le souhait de voir le comprtement de immigrés changer de manière positive , ce n’est quand même pas demander la lune ;

      • Ok Marie, je comprends juste un petit effort et nous feront le suivant ( car les agressions elles viennent des 2 côtés), pourquoi pas, mais parfois je ‘ me dis que nous pouvons attendre longtemps le « petit effort » et que si c’est nous qui commençons eux peuvent nous le rendre aussi et ainsi de suite. Je me fais même jeter par des français, blancs ( méchants alors que je veux simplement faire preuve de gentillesse et d’intérêt) alors franchement tendre la main aux immigrés plutôt qu’aux français, ben pour moi c’est du pareil au même!

        •  » je me fait mème jeter par des français , blanc…  »

          surtout ceux qui s’appellent rivendel ?

      • moi, j’ai souvent voté FN , et j’en suis fière ( je pourrai dire aussi : et je vous emmerde )

        le vote FN est clairement un vote de rejet , mème maintenant , vu son programme économique , qui est inapplicable …

        quand au sujet des  » immigrés « , de quoi parle-t – on ? des pieds noirs venu en 62 avec leur accent et leur habitudes curieuses ? des travailleurs maghrebiens venu dans les années 60 à l’époque du plein emploi ? de leurs fils et filles venus dans les années 70 à cause du regroupement famillial ? de l’antillais catholique qui fait la bamboula tous les samedi soirs ? des noirs du sahel globalement inintègré voir inintègrable ? des ressortissants des pays de l’est qui viennent travailler pour un salaire supèrireur aux leurs ? du manouche du camp d’à coté ? de l’asiatique qui tient un restaurant ou il ne faut  » surtout pas aller manger car il y a des rats, du travail au noir et des asticots « 

        • Mathilde de St Amour
          29 mai 2014 at 17 h 42 min

          Vous votez ce que vous voulez, cela m’est égal.
          Je pense que nos vues d’esprits divergent, du fait de mon histoire personnelle. J’ai beaucoup déménagé donc je me considère de nul part, en plus on m’a souvent fait des réflexions cherchant à savoir de quel pays j’étais originaire.
          Moi je m’intéresse à toutes les cultures, ensuite concernant le travail nous pouvons quasi dire la même chose des Français que des étrangers, alors pourquoi stigmatiser les étrangers?
          Je ne suis pas contre une immigration régulée, mais pas pour les raisons que vous vous évoquez ou que le FN évoque.
          Et puis, j’adore les pâtisseries orientales et la musique tzigane et vivre dehors et parler fort ou avec les mains et envahir l’espace sans qu’on me le demande!!!

          • Nadège Rivendel
            30 mai 2014 at 1 h 00 min

            @ Sissi, DITE Mathilde dededededede St Ammmmmmmoooooouuuuurrrrr
            ou le contraire…

            J’ai compris pourquoi j’avais cette impression d’une similitude entre les deux : centrées sur leur nombril et débitant des fadaises à tous vents. Parce que, en réalité, j’ai affaire à la même personne. La preuve ? le même logo ! MDR !!!!!

            • Mathilde de St Amour
              30 mai 2014 at 6 h 53 min

              Ohhhh, je suis démasquée… J’avais peur, ne sachant pas vraiment ce que ce site contenait et puis y avait Franz, je me suis dit qu’avec Sissi, il se sentirait soutenu, c’est plus sympa à 2, et Pascal m’a convaincu que je pouvais utiliser mon prénom et nom de famille.
              Pardon Franz, je crois que je vous sers de boulet plus qu’autre chose, la fée clochette centrée sur son petit nombril qui débitent des bêtises s’est trompée, bonne chance et bon courage!

        • « vu son programme économique , qui est inapplicable »

          C’est la nouvelle grande excuse des frontistes. « Vous inquiétez pas, on n’appliquera pas notre programme ! » Pitoyable.

          Le programme de Hollande aussi était inapplicable. Il a été appliqué.

  • Faites une recherche d’image sur Google en tapant: terrain detritus rom

    Supprimez tout ça, et le nombre de frontiste diminuent.

    • Je vois que vous avez vu le même reportage que moi, même chez eux, ils montent un mur pour séparer la racaille, je crois qu’ils les appellent les parias si je me souviens bien.

    • « Supprimez tout ça »

      La question, c’est comment vous mettez en application cela.
      D’autres ont pris ce mot trop au pied de la lettre, les résultats n’étaient pas très beaux à voir.

      • On remets le contrôle des gens a la frontière, pour les empêcher de rentrer. (Ça va même empêcher ceux qui font des gofast de passer avec du hakik, des armes ….).

        On utilise nos avion cargo militaire C130, et retour au bled.

        • Si des personnes violent la loi en montant un camp illégal la solution n’est pas de démanteler immédiatement le camp mais de restaurer le contrôle au frontières, autrement dit d’empoissonner la vie de million de voyageurs qui pour la plupart n’ont rien à se reprocher et ne sont d’ailleurs même pas des immigrés. Admirable logique.

          • Le petit désagrément peut être vite réglé, 2 files passeport français dans l’une et étranger dans l’autre.

            Le désagrément comparer aux multiples avantages, y’a pas photo, moins de trafiquants, moins d’armes, moins de racailles, la Suisse y arrive pourquoi pas nous.

            • « Le petit désagrément peut être vite réglé, 2 files passeport français dans l’une et étranger dans l’autre. »
              Vous savez quand même que le national d’un pays est l’étranger d’un autre ? Autrement dit un français EST un étranger quand il va en Espagne ou Allemagne (par exemple).

              « Le désagrément comparer aux multiples avantages, y’a pas photo, moins de trafiquants, moins d’armes, moins de racailles, la Suisse y arrive pourquoi pas nous. » La Suisse est membre de Schengen, et ne pratique pas de contrôle systématique d’identité à ses frontières (ni à ses frontières terrestres ni dans ses aéroports lors d’arrivé depuis un pays de l’espace Schengen). Il n’est pas interdit de se renseigner cinq secondes avant de s’exprimer sur un sujet.

          • Ca ne les a pas empêché de passer avant Shengen.
            De plus, pour faire passer par exemple une kalache de Suisse en France, il faut la faire passer de Russie à la Suisse.
            Les barrières légales ne nuisent qu’aux innocents.

  • Un peu de bon sens.
    Moins d’immigration, en contrepartie des gens mieux payés pour les travaux pénibles.
    Aucune aide pour les nouveau entrants.
    Moins d’aides sociales regroupées en une seule, interdiction d’en rajouter d’autres (les petits copains de gauche ne se gênent pas), diminution progressive vers le Zéro (et non le million de zéros derrière un Huns)

    Supprimer les aides, et les français et immigrés se mettront à travailler comme des malades!
    Supprimer les aides, et les immigrés ne viendront que pour travailler 50 heures, et les français ne penseront plus qu’ils viennent pour les aides, ce qui n’est pas toujours vrai, mais il est vrai que certains seraient stupides de ne pas en profiter.
    Supprimer le PS, et vous verrez, le FN, son frère siamois, disparaîtra comme par enchantement!

    Vous avez sans doute vu ce qui se passe aux enclaves espagnoles en Afrique ?
    Comment donner du taf à tous ces gens alors qu’il y a autant de chômeurs ?
    Pourquoi pas des aides à ceux qui retournent au pays et rien en France ?
    Presque 6 millions en France ?

    Retour aux fondamentaux et non au chaos économique.

    • Supprimez le SMIC, laissez le marché réguler le niveau des salaires.
      On verra bien si les gens restent …
      S’ils ne sont pas satisfaits de leurs salaires, eh bien, ils pourront toujours tenter le Danemark, la Suède socialiste, l’Allemagne, la Suisse, la Norvège ou la Finlande (faut aimer le froid …).
      On ne retient personne de force.
      Ceux qui restent travaillent et respectent la loi, sinon « Exit Tax » ❗
      Et nous, on pourra aider nos petits neveux et autres, qui on veut et pas en se faisant mettre en esclavage par l’état-

  • Faut faire comme a Hong kong:

    Les étrangers n’ont pas le droit de travailler a HK s’ils prennent la place d’un travailleur Hongkongais.

    Exemple: Un pâtissier français ou un cuisinier français auras le droit de travailler dans une entreprise locale, car il a un savoir faire que les locaux ne connaissent pas.

    Un français n’auras pas le droit d’être plongeur dans un restaurant, car ce travail nécessite aucunes connaissance et est réservé aux locaux.

    Suffit de ne pas verser d’allocation RSA ou autres. et tu verras que le français feignant, se mettra a travailler fissa. (y’a pas de sous métier, chaque métier est nécessaire).

    • Et au nom de quoi un français devrait-être contraint d’embaucher un autre français plutôt qu’un étranger si il veut embaucher un étranger ? La liberté d’entreprendre cela n’existe pas ? Il n’existe pas de droit d’être embaucher de force par quelqu’un qui ne veut pas de vous !

      • Ça coute plus chers pour embaucher un étranger, il faudra lui créer un numéro de sécurité sociale, l’enregistrer dans les caisses de retraite, dans une mutuelle, l’enregistrer fiscalement ….

        Un salarie local a déjà tout ça, il coute beaucoup moins cher.

        Vous pouvez rentrer a Hk sans visa pour 3 mois, mais vous avez interdiction de travailler (touriste), si vous êtes pris, vous irez en prison + expulsion et interdiction de territoire pour plusieurs années, de plus le patron auras une amende colossale, il seras pas prêt de recommencer.

        • « Ça coute plus chers pour embaucher un étranger, il faudra lui créer un numéro de sécurité sociale, l’enregistrer dans les caisses de retraite, dans une mutuelle, l’enregistrer fiscalement ….

          Un salarie local a déjà tout ça, il coute beaucoup moins cher. » Et bien cela justifie quelque euros de plus pour les frais de dossiers, prise en charge par l’employeur ou le salarié, rien de plus. En tout cas certainement pas une interdiction d’embaucher un étranger quand un national est candidat. Vous noterez au passage que l’enregistrent du salarié local qui est employé pour la première fois dois passer par exactement les mêmes démarches.

          On notera que les libéraux ont vu le numéro de sécurité sociale comme une abomination étatiste quand il a été crée : désormais c’est devenu une raison légitime de restreindre la liberté d’embaucher qui on souhaite. Quel dégringolade.

          « Vous pouvez rentrer a Hk sans visa pour 3 mois, mais vous avez interdiction de travailler (touriste), si vous êtes pris, vous irez en prison + expulsion et interdiction de territoire pour plusieurs années, de plus le patron auras une amende colossale, il seras pas prêt de recommencer. » Rien ne sonne plus libéral que la prison, l’expulsion et les amendes contre des individus pacifiques qui ne rentrent pas dans les bonnes cases administratives.

          • mème si ça coutais moins cher , d’embaucher un etranger , il faudrait prendre un français :

            1 pour faire chier le français, car comme ça , il serait pbliger de travailler …

            2 car un état ne sert qu’à ça , protèger le groupe . sinon , pas besoin de cette grosse méduses visqueuse …

            • Je vous signale que :

              1) Les employeurs français font partie du groupe des français, et ils ont le droit de choisir leurs employés librement.

              2) Les étrangers présent en France font partie du groupe de ceux qui ont droit à la protection de l’Etat français, puisqu’ils sont soumis à son monopole territorial. Et oui : l’Etat est censé défendre aussi les droits des étrangers, par exemple vous n’avez pas le droit de les tuer !

              •  » vous n’avez pas le droit de les tuer  »

                je n’ai pas besoin qu’un état m’empèche de tuer les gens, qu’il soit mes compatriotes ou non ! je suis assez grand pour comprendre cela moi-mème !!

                • Non mais apparemment vous avez un besoin d’un Etat pour vous mêler des affaires des gens, qu’ils soient vos compatriotes ou non.

      • Un patron français peut embaucher un étranger que si il a des papiers en règles.

        Un étranger qui viendrais en touriste et décide de ne pas repartir, il n’a pas le droit de travailler, c’est la même chose a Hong kong, avec un avantage a hong kong, c’est qu’au bout de 7 ans de résidence, tu peut obtenir un passeport hong kongais en plus du français.

        • « Un patron français peut embaucher un étranger que si il a des papiers en règles. » C’est illégal parce que c’est illégal. Merci pour ce monument de la pensée.

    • « Les étrangers n’ont pas le droit de travailler a HK s’ils prennent la place d’un travailleur Hongkongais. »

      N’importe quoi. On y crée une entreprise en 48 heures.

  • L’auteur commet l’erreur d’infantiliser les gens en se prenant à expliquer ce qu’est le FN à ses électeurs, alors que tous connaissent son programme et votent en pleine conscience. Il faut accepter ce fait.

    Il y a une part de rejet et aussi une grande part d’adhésion dans le vote FN, les deux disent la même chose ! Pour la plupart, l’état est la matrice et il doit subvenir à tout, dès lors il est vain de croire que les électeurs FN puissent voter différemment, ils oscillent du PCF au FN, il viennent maintenant de toutes les tendances avec la caractéristique commune d’être en attente de l’état.

    La plupart de ceux ayant voté FN (et autre) aux européennes n’ont que faire des sujets sur l’immigration, d’où le fait qu’il est insultant de dire que les européens versent dans la xénophobie, que ceux qui avancent ce genre de thèse balayent déjà devant leur porte.

    Tout comme il faut arrêter de vouloir contrer le FN (comme l’UMP, le PS, le FDG, etc…), je n’ai de cesse de le répéter !

    S’adonner à l’un ou l’autre exercice en revient à s’opposer à tous les partis, les électeurs sont volages et passent d’une élection l’autre d’un parti à l’autre, formulant la même demande et recevant une fausse réponse apportée par des politiciens qui ne sont que leurs miroirs aux alouettes.

    Les libéraux doivent apporter des propositions concrètes et lucides et cesser de bercer dans la rhétorique, le discours sur les esprits ne passe pas, il est inaudible, il effraie, il en demande trop. D’autant plus, insulte suprême, que les références libérales sont souvent issues d’auteurs outre atlantique, alors que les USA sont devenus le premier pays socialiste de la planète tout en passant pour des ultras libéraux pour le reste du monde.
    Personnellement, c’est la première chose que je dis à des gens qui quelque part m’agressent lorsque je parle de libéralisme et qui ne manquent pas de citer les US et leur supposée dérèglementation, je signale qu’au contraire, les US ce n’est que régulation et règlementation ainsi que protectionnisme, c’est vérifiable et du coup ça apaise les tensions.
    L’expansionnisme US n’est qu’un report sine die et surtout sur les autres des coûts que génèrent leur politique ultra étatiste, une fuite en avant, l’emprunte même du socialisme.
    Du reste, quand le Tea Party (mouvement analogue à celui constaté en europe) a reculé aux US ? depuis que l’état a repris les commandes et instille via la FED et ses QE à répétition de l’argent facile à destination des marchés et des banques. Il y a un jour, quoi qu’en disent les supporters d’une telle économie, le mur de la réalité s’imposera aux US, aussi.

    Un libéral s’adresse à des drogués à l’état, le sevrage ne peut être facile et il est utopique de croire qu’un toxicomane fasse preuve de la moindre volonté tant que le dealer (état) subvient à ses besoins, ou lui en donne l’illusion.

    Le vote FN traduit une chose essentielle : constatant que les partis traditionnels sont identiques, ces derniers oscillant entre réformes et accentuation du social, sans ne plus avoir les moyens de leurs politiques, les gens se dirigent alors vers des partis qui leur promettent finalement les mêmes choses mais avec un discours plus clair et moins hypocrite. Bien évidemment les résultats ne seront pas au RDV et le pire c’est que nous le savons tous.
    Dites vous que le vote FN est un retardateur d’échéance, la dernière piqure, promis après celle la j’arrête.

    La demande vient des électeurs, pas des partis ! c’est une fois admis cela que les libéraux descendront de leurs grands chevaux pour s’impliquer dans la vie politique. Ça va être long et particulièrement difficile, mais, la bonne et mauvaise nouvelle, c’est que le clientélisme se tari, faute d’argent des autres disponible, il y a dès lors une brèche grande ouverte pour les libéraux et sans attendre que le phénix libéral puisse renaître des cendres d’un monumental crash mondial, car si cela arrive nous serons tous en terre inconnue, le libéralisme sera même devenu le cadet de nos soucis.

    • Mathilde de St Amour
      29 mai 2014 at 14 h 15 min

      C’est la question que je me posais hier sur un autre article, je me demandais si finalement ce n’était pas un vote qui disait « encore un peu d’état, on est pas près pour trouver des solutions pérennes à nos problème de vivre ensemble ». Merci pour votre réponse 🙂

  • Humm..
    L’article débat de la bonne réponse à la montée du FN.
    Je pense que la réponse proposée par l’article est la mauvaise réponse. En gros c’est du déni. Répondre à un frontiste que non l’immigration n’est pas un problème mais au contraire ‘une vraie chance pour la france’, le fera bien rigoler (au mieux).
    Il faut au contraire attaquer le FN sur sa vision anti-liberale de sa politique.
    Donc +1 au premier post de MichelO

  • xxx@laposte.net
    29 mai 2014 at 11 h 03 min

    Ca commence fort : un auteur d’articla anonyme et des references a « Libe ».

    « Repondre aux inepties frontistes par l’argumentation »,……
    deja un gros parti pris dans l’introduction!

    Pas bon, pour un article qui se voudrait explicatif et non militant !

    Vos « arguments » rabachent une rhetorique banale contre le FN…… quel ennui !

    Posez-vous la question : pourquoi les gens votent FN ?

    L’immigration n’est pas un probleme ? Sur le fond, je suis d’accord avec vous SI ET SEULEMENT SI il y a un apport pour le pays.

    Avons-nous des problemes avec les asiatiques qui viennent pour travailler ????
    Jamais de manifs, jamais d’agressions, peu d’affaires,…..

    Certains pays (comme le Canada) choisissent leurs immigres pour leurs competences.
    Et je ne ne pense pas que le Canada soit un modele de fascisme.

    En conclusion, mon pauvre Anthony, ….. c’etait bien tente, mais vous avez 30 ans de retard sur le mandat Mitterand !

    • Je confirme a 100%.

      Vous prenez Hong Kong par exemple, les immigres qui foutent la merde et vendent du hakik, sont tous a la station de métro « Tsim sha shui », comme par hasard, c’est la qu’est la mosquée. bizarre, dans n’importe quel pays ce sont toujours les mêmes qui sont rejetés. Je constate.

    • C’est amusant ce concept « d’apporter quelque chose pour le pays » ! Les individus sont des fins en soi.

    • « L’immigration n’est pas un probleme ? Sur le fond, je suis d’accord avec vous SI ET SEULEMENT SI il y a un apport pour le pays. »

      On devrait aussi permettre aux Français de naitre que s’ils prouvent qu’ils apporteront quelque chose au pays et qu’ils valent donc la peine de suivre une instruction.

      En attendant, un immigré, c’est comme un nouveau né excepté qu’on n’a pas du l’instruire (même si son niveau est faible) et est prêt au travail.

      Une société où un homme doit prouver son utilité pour avoir le droit d’exister, on appelle ça du totalitarisme.

      • Certes, mais un mec qui vient uniquement pour les allocs, on appelle ça : un parasite.

      • Un immigre qui vient en France pour travailler et vivre doit respecter le pays qui l’accueil, et les coutumes des français, ils ne doivent pas nous imposer la leur.

        Quand j’en vois un avec un sac poubelle sur la gueule, je me sens insulte. qu’il mettent son sac poubelle, chez lui, mais pas sur la place publique.

  • La vraie menace que pose l’immigration, c’est le remplacement des populations de souche européenne par des populations venus d’Afrique.

  • Pourtant, ce sont des théories sur des liens causaux abstraits, basées bien plus sur des convictions que sur des faits.

    • La démonstration et le raisonnement de Supercycle baissier sont implacables. Je partage l’idée que les libéraux auraient plus à gagner en faisant passer MLP qu’en s’abstenant ou en votant pour les partis traditionnels, dits respectables (« républicains » dans la langue du politiquement convenable).

      Il est vrai que MLP et son parti ont choisi la stratégie marketing de l’interventionisme, contrairement à son père plus libéral. C’est plus vendeur et porteur dans une France shootée au socialisme et au keynésianisme. Tout libéral ne peut être qu’en désaccord avec ce type de programme, comme c’est le cas de Supercycle. Néanmoins, il arrive que MLP dévoile une nature libérale, notamment lorsqu’elle souhaite laisser respirer les entrepreneurs qui sont accablés d’impôts et de réglementations.

      Quant à vos théories sans réelle connexion avec les faits, c’est un jugement totalement erroné. La réalité des tensions sociales en France est plus que manifeste, contrairement aux censeurs qui voudraient planquer l’origine de ses tensions. L’immigration d’un collectivisme religieux (ayant vocation à instaurer une théocratie comme l’édicte leur livre sacré) n’est pas la cause première de ces tensions mais elle ne fait que les exacerber. C’est une opinion totalement fondée et soutenue par les faits, pas sur une théorie abstraite.

      • Sauf que Marine Le Pen ne s’oppose pas uniquement à l’immigration musulmane. On le voit par exemple avec le cas des européens de l’est (même en mettant de coté le cas des Roms).

        Si vraiment le problème c’est l’Islam et pas l’immigration pourquoi ne pas défendre la liberté de circulation depuis les pays non musulman (qui après tout forme la grande majorité des pays du monde) ? Toute l’Amérique et toute l’Océanie, presque toute l’Europe, le sud du continent africain et la majeure partie de l’Asie… c’est déjà pas mal. Mais vous ne verrez évidemment jamais les partisans du FN défendre ce genre de chose (alors que mécaniquement cela ferait baisser la proportion de musulman en France).

        En réalité l’Islam est essentiellement un prétexte. On retrouve exactement le même genre d’attitude anti-immigration aux USA contre les mexicains, qui sont chrétiens et (assez) blanc. Où comme je l’ai dit en France contre les européens de l’Est (blanc et chrétiens aussi). Les causes réelles de l’opposition à l’immigration c’est la mentalité nationaliste et protectionniste. Ce n’est donc pas un simple hasard si le FN est étatiste : c’est parfaitement cohérent avec sa vision du monde. Ce sont les « libéraux » du FN qui se mentent à eux-même.

        Vous noterez au passage que l’électorat du FN national est assez proche sociologiquement de celui du Parti Communiste Français du temps de sa splendeur : on a certes gagné au change, mais y voir le moindre espoir libéral c’est se moquer du monde.

        • « Les causes réelles de l’opposition à l’immigration c’est la mentalité nationaliste et protectionniste. »
          Vous croyez réellement à ce que vous dites ?
          Décidément, il y a encore des gens qui n’ont pas encore réalisé qu’on est en plein processus de remplacement de population.

          • Merci d’illustrer ce que je disais : l’islam est un prétexte. Ce n’est pas une question de religion totalitaire : si demain le « remplacement » était du à des noirs chrétiens ou à des asiatiques bouddhistes cela reviendrait exactement au même. Il s’agit de protéger contre l’étranger en tant que tel.

      • Que des libéraux votent pour Le Pen, Staline ou Hitler, c’est leur problème s’ils croient qu’ils résoudront les problèmes des autres partis.

        « C’est plus vendeur et porteur dans une France shootée au socialisme et au keynésianisme. »

        Oui, c’est cela. MLP est une libérale dans l’ame, elle se prétend socialiste pour le marketing, mais en secret, elle ne jure que sur l’ordre spontané, respecte l’opinion d’autrui, prône la libre circulation et le libre-échange…

        « il arrive que MLP dévoile une nature libérale »

        Vous rêvez.

        « Quant à vos théories sans réelle connexion avec les faits »

        Être sceptique vis-à-vis de théories pseudo-scientifiques serait donc mes « théories sans réelle connexion avec les faits » ? Mais ouiiii…

        « La réalité des tensions sociales »

        C’est quoi, des tensions sociales ? Ce qui arrive lorsqu’il y a une playtasse sociale ?

        « C’est une opinion totalement fondée et soutenue par les faits, pas sur une théorie abstraite. »

        Tout comme les justifications des politiques de relance, les zinégalités, les rapports de force, l’injustice sociale, la lutte des classes, le décroissantisme, le réchauffement climatique et toute autre théorie collectiviste…

        Vous voulez critiquer une religion soi disant collectiviste (en quoi ?) avec un point de vue qui est… collectiviste… C’est ironique…

        Il y a des faits, il y a des opinions, des biais cognitifs et des croyances, il y a surtout une bonne partie d’extrapolations à partir de tout ça qui aboutissent à cette « vérité » abstraite…

        Maintenant, je ne nie aucunement les faits, je suis sceptiques seulement envers les extrapolations.

        • Supercycle baissier
          29 mai 2014 at 20 h 15 min

          Je me définis comme un libéral-souverainiste (tant pis pour ceux que ça choque). Cela signifie que la notion de pays ou de nation est pour moi essentielle, et qu’à l’intérieur des frontières de mon pays je souhaite une politique économique libérale.

          Il y a une raison pragmatique et simple à vouloir protéger son pays : quand le niveau moyen (éducation, productivité) d’un pays est significativement au dessus de la moyenne mondiale, ses habitants bénéficient d’un effet « pays » lié à une dynamique de groupe favorable (meilleur niveau de vie, meilleures infrastructures, meilleure sécurité, libertés individuelles mieux garanties). A niveau d’instruction égal, un ingénieur algérien ou indien vivra par exemple largement moins bien que son homologue français .

          Si nous faisons rentrer chez nous librement des immigrants de niveau trop faible, nous perdrons tous les bénéfices de notre « effet pays », sans parler du risque spécifique (énorme) lié à l’importation d’une doctrine religieuse dont le livre de base est fondamentalement collectiviste et opposé aux libertés individuelle. Cela se traduira par un immense recul de notre qualité de vie et de nos libertés.

          Je ne suis pas opposé à l’immigration en soi, tant que celle-ci reste très sélective. Mais face à l’absence totale de prise en compte de ce problème (et des autres que j’ai cités plus haut, notamment l’Europe, qui sont tout aussi importants) par le PS, l’UMP ou l’UDI, je ne peux que choisir le FN.

          P.S : les amalgames entre FN et « fascistes », « Hitler » ou « Staline » qu’on peut lire par endroits ici ne sont pas de nature à élever le débat et sont sans doute là pour compenser un manque d’arguments.

          • En tant qu’autrichien vous devriez savoir que si les salaires sont plus élevés en France qu’en Inde, et que cela attire les travailleurs indiens en France, cela s’appelle le mécanisme des prix et c’est la manière dont le marché fonctionne. L’effet pays comme vous dites permets aux travailleurs qui immigre en France d’être plus productifs que si ils étaient resté chez eux, et c’est donc évidemment un avantage et pas un inconvénient. C’est un magnifique exemple de la manière dont le marché alloue les ressources rares, en l’occurrence ici le travail.

            Et cela crée aussi une excellente dynamique politique : le fameux « vote avec les pieds ».

            http://mises.org/daily/6543/Free-Immigrants-Free-Capital-Free-Markets

        • L’islam a des tendances collectivistes, mais pas en économie. La propriété est tout à fait respectée en islam.

    • Quel rapport ?

    • Cher Souslov,
      c’ est gonflé de la part de quelqu’ un qui n’ étaye rien des bêtises qu’ il déroule sur ces sujets.
      Franchement, chapeau!

    • Aucun pays à dominante nettement musulmane ne respecte les Droits Fondamentaux. Aucun.

    • @ph11 Pour avoir simplement évoqué ces faits E.Zemmour a monté les marches .
      Il les a montées non parceque ses déclarations étaient mensongéres mais uniquement parcequ elles risquaient de « stigmatiser » nos « jeunes »

  • Theotimedesavoie
    29 mai 2014 at 13 h 39 min

    Et ben, ce n’est pas avec de tels arguments que je vais arrêter de voter FN!

    Libéral conservateur, je suis pleinement conscient du programme économique étatiste du FN. Cependant, l’impérative nécessité de l’arrêt de l’immigration, la sortie de l’euro (défendue par un libéral comme Charles Gave) et le démantèlement complet de l’UE qui est un monstre anti -libéral…compensent largement l’inconvénient de la dérive gauchisante du FN.

    En outre, la frange libérale du FN et les anciens poujadistes rappelleront les idées libérales à Ceete chère Marine.

    • Supercycle baissier
      29 mai 2014 at 14 h 06 min

      Tout à fait d’accord. Ceux qui se posent en donneurs de leçons devraient réfléchir à leurs propres contradictions (quid de la collaboration entre « libéraux » du PLD-AL et fédéralistes étatistes de l’UDI ?) avant de se poser en détenteurs du savoir et du « juste » raisonnement face à ceux qui ont voté FN.

      Les libéraux qui ont choisi le vote FN savent parfaitement ce qu’ils font, ont compris les enjeux, les avantages et inconvénients de ce choix, et n’ont vraiment aucune leçon à recevoir !

      La vraie leçon à retirer de ce scrutin, pour moi c’est celle des faits : La claque subie par les lib-dems anglais et la large victoire de l’UKIP.
      Les libéraux qui refuseront de voir en face les problèmes liés à l’immigration non sélective, à l’insécurité et à l’utopie étatiste qu’est l’U.E et sa monnaie unique n’auront aucune audience électorale dans les années à venir.

      • 120% d’accord avec vous. Au fond, dommage que le FN ne soit pas comme l’UKIP. D’ailleurs le vieux FN, malgré ses dérrapages, pas toujours contrôlés, était libéral sur le plan économqiue. C’est MlP qui a pensé que faire une bonne louche de démagogie avec son étatisme à la Mélanchon rammènerait plus de voix.
        Il faut dire qu’avec le lavage de cerveaux marxisant que les français ont subi depuis des lustres, ce raisonnement se comprend.

        • « le vieux FN était libéral sur le plan économqiue. »

          Oui oui, on connait cette théorie… 😆
          Le poujadisme, vieux ou récent, n’est pas du libéralisme.

        • sans oublier les données sociologiques : il n’y a malheureusement plus d’électorat pour les thèses libèrales en france : il ne reste plus que des salariés et des assistés …

      • 100% d’accord d’autant qu’en l’espèce le Front National est le seul parti à défendre la liberté des francais.

        Beaucoup de libéraux méconnaissent les fondements de leur liberté.

        Beaucoup me disent que l’Europe est libérale parce qu’elle défend la concurrence et elle défend l’ouverture des services public.

        C’est vrai, mais ce n’est pas parce que certaines lois sont bonnes que vous êtes pour autant des hommes et des femmes libres : on peut-être un esclave et avoir un bon maître.

        C’est la propriété de la loi qui définit votre condition d’esclave et d’homme libre. Si l’on vous prive de la possibilité de faire la loi. Si vous avez de la chance vous tombez sur un bon maitre mais sinon …

        Au long terme c’est l’oppression qui attend systématiquement les peuples dans un tel ordre. Et c’est ce qui est clairement en train de se mettre en Place.

        Marine Le Pen est la seule à avoir défendu nos libertés. Je pense que le courant libéral de ce pays ne comprend pas bien ce qu’est la liberté en fait.

        • « Le Front National est le seul parti à défendre la liberté des francais. »

          Rappelons le programme du FN : Planification de l’économie, protectionnisme, contrôle des prix, flicage de la pensée, nationalisation, éducation de masse, politique de la planche à billets, restriction des libertés de circulation…

          Pas de doute : ça va pulser les libertés, avec de telles mesures !!

          • Flicage des pensées? Pouvez vous développer?

          • Oui j’ai les mêmes préoccupations que vous. ceci dit il y a 15 ans le crédo de ce parti c’était la flat tax et reagan. Nicolas Sarkozy a été élu en criant haut et fort qu’il fallait libéraliser l’économie…

            On verra ce que ce parti dira le jour où il se présentera aux élections.

            Ou avez vous vu que le programme du FN c’est le flicage de la pensée et la restriction des libertés de circulation ?

            Le flicage de la pensée c’est une spécialité Européenne !!!!

            • La planification, prônée en toutes lettres dans le programme du FN, est un flicage de l’économie.

              La liberté des patrons, c’est de la liberté.

    • @ Theotimedesavoie

      « Libéral conservateur »… Pour info, cracher sa haine contre les immigrés, ce n’est pas être conservateur, c’est être xénophobe.

      Pour le reste, le projet du FN est de renforcer le monstre étatique au plan national : planification de l’économie, protectionnisme, contrôle des prix, flicage de la pensée, nationalisation, éducation de masse, politique de la planche à billets, restriction des libertés de circulation… Tout cela est inscrit noir sur blanc dans le programme du FN. Et tous ces délires étatistes liberticides sont en grande partie impossibles dans le cadre réglementaire de l’UE. C’est uniquement pour cette raison que le FN souhaite un démantèlement de l’Europe. Pas pour nous libérer des dérives bureaucratiques de l’UE, mais bien au contraire pour avoir les mains libres afin de renforcer le monstre étatique au plan national.

      La « frange libérale du FN »… 😆
      Merci de nous faire rire. Pour info quand même, le poujadisme frontiste que vous prenez pour du libéralisme n’est rien d’autre qu’un corporatisme réactionnaire.

      • Je crois cher monsieur que vous devriez vous renseigner avant de parler.

        Qui parle d’élire le FN à la présidence ? Vous croyez sérieusement que les français voteront pour un tel programme.

        Pour l’instant le FN nous permet d’en finir avec cette grande imbécillité qu’est l’Europe qui nous mène à la ruine et à la haine entre les nations. Il nous permet aussi de forcer la porte d’entrée à l’assemblée et peut être d’arriver enfin à ce que ces imbéciles de l’UMP et du pS laissent la place à d’autre.

        le FN est notre meilleur atout ! Au lieu de lui cracher bêtement dessus au nm des fantasmes que vous cultivez sur ce parti, on devrait l’aider.

      • Theotimedesavoie
        29 mai 2014 at 17 h 57 min

        Et bien soit…

        Aujourd’hui j’assume totalement ce genre d’insultes…raciste, xénophobe et homophobe, et toutcequevousvoudrez-phobe…

        Je suis un gros PHOBE!

        Car malheureusement, l’immigration massive provoque et provoquera de plus en plus des réactions violentes et irrationnelles. En outre, elle met en difficulté les anciennes générations d’immigrés et leurs descendants qui ont fait l’effort de l’intégration.

        Le mythe du multi-culturalisme engendrant une société métissée apaisée est un leurre! Toutes les sociétés métissées dégagent une profonde violence latente.

        Le libéralisme ne peut se mettre en pratique que sur des territoires petits et bien définis, homogènes où règne le principe de subsidiarité à tous les niveaux. Chacun de ces territoires, chacune de ces cellules échangent, dialoguent, commercent avec les autres cellules qu’on peut appeler régions, provinces, länder ou cantons.

        Non, le mondialisme et l’homogénéisation culturelle qu’il induit n’est pas libéral. Il est d’essence fondamentalement totalitaire puisqu’il nie les différences qui sont à l’origine de la créativité et de la possibilité même de l’échange. L’UE en est le prototype le plus monstrueux.

        Comme « Supercycle baissier », je suis viscéralement anti-européen. Relisez l’extraordinaire discours de Philippe Séguin en 1992 à l’Assemblée et je pense que vous comprendrez à quel point l’UE de Maastricht est un monstre.

        • « Aujourd’hui j’assume totalement ce genre d’insultes…raciste, xénophobe et homophobe, et toutcequevousvoudrez-phobe… »

          Mais alors, j’ai le droit de vous taxer de crétinerie volontaire et d’aveuglement assumé ? C’est fête !

          • Theotimedesavoie
            31 mai 2014 at 11 h 07 min

            Bravo, c’est de l’argumentation de haute volée.

            Traiter de crétins les électeurs du Front National va vraiment les convaincre.

            Je ne sais pas de quel côté se situe l’aveuglement!

  • Theotimedesavoie
    29 mai 2014 at 13 h 53 min

    Bravo!
    100% d’accord.

    Moi aussi ingénieur et ayant une maîtrise de philosophie, travaillant dans un milieu où je dois parler trois langues, spontanément et naturellement libéral, j’ai voté FN à toutes les dernières élections…

    et vous savez quoi, je vais continuer

  • Qui a progressé ou est resté stable lors des européennes ? Les partis qui ont un chef qui a des coui..es.
    Si l’Ump ou le PS veulent faire baisser le FN, ils font donc qu’ils s’en fassent greffer.

  • D’accord avec vous.

  • petite question, c’est seulement moi ou bien est-ce que tous les commentaires sont modérés maintenant sur le site ?

    • Mathilde de St Amour
      29 mai 2014 at 15 h 28 min

      Non moi aussi depuis quelques jours, j’osais pas le dire, je dois mettre trop d’Amour dans mes commentaires…
      Je crois qu’au lieu de chercher à tout expliquer, à comprendre les erreurs des autres pour ne pas faire les mêmes, à chercher la meilleur façon de faire, j’ai bien l’impression que vous ne croyez pas suffisamment en vous et vos idées.
      Baptiste Creteur demandait ce que nous attendions. La réponse est simple: rien. Il faut essayer, j’ai beaucoup de rêves et j’essaies de les réaliser et chaque fois j’en suis très heureuse même si ils prennent une tournure inattendue parce que ce je compose avec ce que je suis, avec mes rencontres, les lieus où je suis, vous savez quelle direction il faut prendre et quel chemin vous devez suivre, le reste n’a pas d’importance. L’important c’est de croire, croire vraiment en vos idées, de faire ce que vous aimez, vivez vos rêves et comme l’a dit Baptiste  » tout ira bien » 😉

  •  » je suis libéral ( partizan de l’école autrichienne ) avec un excellent niveau d’éducation …  »

    et à part ça , tu travailles ?

    • Oui quand on dit qu’on a voté FN on se fait insulter et traiter d’abrutis. Alors maintenant on précise qu’on n’est pas des que des abrutis (juste un peu tu vas dire).

      Sur le dernier forum libéral ou j’ai dit avoir voté FN, on m’a dit qu’on devrait me couper les couilles comme ça ça m’empêcherait de me reproduire …

      C’est ça la liberté Européenne, dès que tu ne votes pas pour des fonctionnaires ou que tu ne t’agenouilles pas devant leur grande imbécillité et leur capacité à ruiner le continent, tu te fais insulter !

  • Jean Philippe06
    29 mai 2014 at 16 h 08 min

    Concernant l immigration manifestement vous n avez rien compris sans doute parce que vous êtes encore protégé comme beaucoup de bobos parisiens . Moi je viens de l immigration et j utilise de la main d’oeuvre
    marocaine ou tunisienne sans problèmes majeurs et parfois mieux que des « nationaux » mais après il y a ces millions d’immigrés qui viennent chez nous et que nous ne pouvons ni employer ni nourrir ni loger etc… et posent des problèmes insolubles . ces hordes qui n’ont plus rien à perdre vont évidemment se révolter .
    sous quelle forme ? nous le saurons sous peu

  • vive le fn pour renverser la table … panique chez umps et medias !!

  • Pourquoi Marine Le Pen, le Front National et les français moyens ont TORT.

    La Fable du jour : « Les fourmis et le pot de miel »

    Il était une fois une gente dame, fort bien de sa personne
    Qui tous les matins déposait, à l’heure des cloches qui sonnent,
    Un petit pot de miel sur le rebord de sa fenêtre
    A l’attention des oiseaux qui n’étaient point ses Maîtres.

    Les oiseaux de toutes les couleurs, d’abord intrigués
    Furent, par l’odeur et l’aspect, rapidement attirés
    Et se mirent à fréquenter, de plus en plus nombreux,
    Ce perchoir douillet qui n’aimanta pas qu’eux !

    Les fourmis, d’abord par milliers puis ensuite par millions,
    Se prirent peu-à-peu à envahir toute la maison.
    La gente dame, d’abord amusée, rapidement agacée,
    Fût bien vite débordée et les envahisseurs se mit à critiquer

    Mais le mal était fait et la Dame se mit à blâmer
    Ces vilaines fourmis à qui bien l’entendre voulait.
    Pourtant à bien y réfléchir, des deux le plus coupable
    Est bien cette gente Dame, morale de cette fable.

    En s’attaquant aux immigrants qui « profitent » du système redistributif français, c’est comme si on s’attaquait aux fourmis et non à ceux qui ouvrent tous les matins un pot de miel sur le rebord de notre fenêtre.

    En conclusion, Marine Le Pen, le Front National, les français moyens se trompent totalement de cible ; en faisant ainsi le mauvais diagnostic, il est évident qu’ils ne risquent pas de proposer le bon traitement.

    Cessons d’ouvrir des pots de miel, supprimons toutes ces aides (lourdement) imposées. Nous n’attirerons plus les parasites.

    Rejoignez La page des Libertariens. Vite.

    • les « français moyens » ? Quelle suffisance !

      Il n’y a pas que les moyens, il y a les grands aussi et les petits et même les nains !!!

      • Bien sûr vous pouvez toujours vous attarder sur une interprétation des mots. Et vous en avez le droit. Je pense néanmoins que ma petite fable va plus loin que ça…

    • D’accord avec vous : plus d’aides.
      Des parasites, il en restera, mais on pourra les traiter puisqu’il y aura plus de ressources.
      Cependant immigration zéro, cela semble très difficile à mettre en oeuvre.

      • Si plus d’allocations et aides diverses, alors je vous avouerais que je me fiche de l’immigration, dans la mesure où celui ou celle qui voudra venir dans notre pays viendra pour travailler et vivre, ce qui, à priori, ne gêne personne.

        Les parasites (au sens propre du terme) sont créés par les aides. C’est évident.

  • Une contre argumentation assez limitée dans le premier paragraphe.

    Un immigré consomme, soit et va chez le coiffeur soit… mais s’il consomme des produits importés parce qu’il ne mange pas local et si son coiffeur est lui-même un immigré, alors la portée de sa consommation c’est pas terrible… En plus, il y a un petit problème d’immobilier en France et l’immigration renforce la pression sur ce secteur sensible. Enfin, concernant les postes à difficulté de recrutement. Si les français ne prennent pas ces jobs, c’est peut être parce qu’ils sont sous payés. Normalement, dans un marché libre, si l’offre ne correspond pas à la demande, c’est à l’offre de s’adapter. Si un jour plus personne dans le monde ne veut travailler pour des frifrelins, ira-t-on chercher des travailleurs sur la lune ?

    Ensuite, vous ne parlez que des prestations chômage, mais quid de toutes les autres qui ne sont pas forcément liées à une activité professionnelle, tel le RSA, les allocations familiales, les APL, la CMU, etc…

    Les problèmes de la France ne sont évidemment pas tous liés à l’immigration, loin s’en faut. Mais, elle entraîne d’autres problèmes de sécurité, culturels, de religion, etc… Et de plus en plus de français disent stop, apparemment.

  • Prendre au premier degré l’argumentation économique est une erreur. C’est une fausse barbe qui cache autre chose.
    En vérité l’immigration est vécue par nos compatriotes comme une colonisation à l’envers.
    Ce qui est reproché c’est plus des comportements de non-assimilation, et le vote FN est un vote vers ceux qui parlent de cette réalité sans la pudibonderie des autres partis.

  • Diffusez cette « analyse » et vous renforcerez le FN:
    Ceux qui sont confrontés quotidiennement aux « immigrés » n’ont pas besoin qu’on leur décrive leur quotidien.
    S’ils ne souhaitent pas ce métissage culturel, c’est leur droit.
    La conclusion logique en est la fermeture de l’immigration, disons, non souhaitée.
    Puis, une telle discrimination étant exclue pour des raisons politiques, la fermeture à toute immigration.

    Les vertus économique de l’immigration sont entièrement dépendantes de la culture des immigrés.

    • « Ceux qui sont confrontés quotidiennement aux « immigrés » n’ont pas besoin qu’on leur décrive leur quotidien. » Toujours le même discours absurde. Vous en connaissez beaucoup vous des gens habitant une grande ville qui ne sont pas « confrontés » quotidiennement aux immigrés ? Si j’étais taquin je dirais que même le premier ministre est un immigré ! En parlant spécifiquement des Noirs et des maghrébins je vous ferais remarquer que n’importe quelle personne prenant le métro pour aller travailler (pas besoin d’être pauvre pour cela) en voit tous les jours des immigrés.

      Au passage on notera qu’au dernières élections l’IDF est l’endroit où le vote pour le FN est le plus faible, alors même que c’est là où il y a le plus d’immigrés. C’est d’ailleurs amusant tout ce trip sur le bobo parisien à l’abri des immigrés alors qu’un type habitant Paris (qui ne se limite pas au septième arrondissement) est bien plus souvent confronté aux immigrés qu’un type habitant l’Orne (ou le FN fait 30%, contre 10% à Paris).

      Je sais pas pour vous mais moi des noirs et des maghrébins j’en ai eu comme colocs, amis, voisins et collègues. Alors vos clichés vous pouvez les gardez pour vous.

      « S’ils ne souhaitent pas ce métissage culturel, c’est leur droit. » Ils ont le droit de ne pas vouloir fréquenter qui ils veulent, mais il n’existe pas de droit de choisir qui les autres (les autres propriétaires, employeur ou commerces) doivent fréquenter. Si j’ai envie d’embaucher un « étranger », de lui vendre mes produits, de lui louer mon appartement… c’est mon droit aussi.

      • Ce n’est pas une question de croiser des immigrés, mais d’habiter dans un quartier où ils sont tellement majoritaires que tu te trouves isolé. C’est à ce moment-là que naît le sentiment (ou ressentiment) identitaire. Ne pas le comprendre, c’est passer à côté du débat.

        • « Ce n’est pas une question de croiser des immigrés, mais d’habiter dans un quartier où ils sont tellement majoritaires que tu te trouves isolé »
          Vous savez que c’est possible à Paris aussi (Triangle de Choisy, Belleville, Barbes) ? En tout cas plus que dans l’Orne.

          La majorité des gens qui votent FN ne sont tout simplement pas dans cette situation.

          « Il ne vous est pas venu à l’ idée que le remplacement de population d’ une zone géographique entraîne un vote en faveur du développement des usages des nouveaux majoritaires, et ce , de manière irréversible? » Donc la solution des grands partis pour contrer le vote du FN ce serait PLUS d’immigration ? Finalement c’est pas compliqué.

          • « La majorité des gens qui votent FN ne sont tout simplement pas dans cette situation. »

            Ouvriers, employés, chômeurs. You lose.

            • « Ouvriers, employés, chômeurs. You lose. »
              Donc pour vous ouvriers/employé/chômeurs = blanc habitant dans un quartier où les blancs sont minoritaires ?

              • C’est les catégories les moins argentées, oui. Normal. Où est le problème ?

                • Le problème c’est que ce sont des catégories qui ne se recoupent pas. Pour autant que je sache la majorité des « employés » blancs ne vivent pas dans des quartiers majoritairement non blanc.

                  Dire « la majorité des électeurs du FN sont des employés/ouvriers/chômeurs » n’a donc strictement rien à voir avec dire « la majorité des électeurs du FN sont des blancs vivant dans des quartiers non blancs ». Le deuxième point est tout simplement faux.

                  Vous savez que le score du FN est plus ou moins équivalent en Creuse par rapport au reste de la France ? J’imagine que les creusois doivent se sentir envahis par les étrangers… (Je donne cet exemple pour cause d’origine familiale : mais d’une manière plus générale la corrélation géographique entre taux d’immigré et vote FN est pour le moins approximative).

                  • Et quand bien même. Ce que vous niez, c’est que de plus en plus de blancs sont forcés de quitter des quartiers des villes à dominante musulmane, parce que la pression communautaire qu’ils y subissent est insupportable. Des gens comme ça, j’en connais, plein. Nier cela, c’est jouer avec le feu. Ensuite, vous pourrez brandir toutes les théories que vos voudrez, ces blancs sont pauvres, et c’est la raison pour laquelle ils se retrouvent cernés. Et il est évident que le FN est devenu un parti de pauvres, de chômeurs, de jeunes désargentés. Quant à ceux qui n’ont pas le malheur de vivre cette situation mais votent FN, sans doute ont-ils peur. À mes yeux, ils ont tort de voter FN, mais ils ont raison d’avoir peur. Allez donc habiter Saint-Denis, ayez une fille de 15 ans blonde aux yeux bleus qui commence à sortir le soir, et on en reparle.

          • « Donc la solution des grands partis pour contrer le vote du FN ce serait PLUS d’immigration ? »

            Cette incohérence-là est peu probable. Mais à peu près toutes les autres seront autorisées et encouragées.

      • Il ne vous est pas venu à l’ idée que le remplacement de population d’ une zone géographique entraîne un vote en faveur du développement des usages des nouveaux majoritaires, et ce , de manière irréversible?
        C’ est ce qui a été constaté lors des dernières présidentielles où des agglomérations présentant une population de française de souche en délin démographique on vu leur score FN en baisse par rapport à 2007.
        Et cela, les socialistes l’ ont très très bien compris, et exploent encore le record de l’ UMP sur le chiffre des naturalisations.

  • Modération Contrepoints
    29 mai 2014 at 21 h 32 min

    Pour information : quelques messages ont été supprimés. Floodings, propos haineux ou xénophobes et appels au meurtres ne sont pas tolérés sur Contrepoints.

  • Je vous rejoins et j’ajoute que:

    – Le pouvoir attire les socialistes comme l’aimant la limaille, d’autant plus qu’elle est centralisée. Il faut donc détruire celles de l’Union Européenne pour des raisons anthropologiques: Aucune vigilance ne pourra éviter qu’elles soient perverties par les constructivistes.

    – Le FN est si haï par les socialistes, et notre appareil d’État à ce point infesté de socialistes, que l’accession au pouvoir du FN obligera le pouvoir à affronter l’appareil d’État pour y faire le ménage

    – Le FN fait concurrence au PS dans l’exploitation politique des ravages du socialisme (permise par l’obscurantisme économique des français, produit de la mainmise socialiste sur l’école), et cette concurrence introduit une incitation pour les deux partis à limiter ces ravages.

  • Franchement on a l’impression d’entendre tous les poncifs de la bien-pensance concernant l’immigration.

    « L’immigré est un consommateur qui fait marcher l’économie ». Eh non bien souvent l’immigré est un sacrifié qui travaille, vit d’expédients et/ou totalement immergé dans sa communauté, pour dégager un maximum de fric qui sera investi dans son pays d’origine, que ce soit dans un projet ou dans sa famille.

    Concernant les arabes, il y a un vrai problème, persistant, qu’il soit sociétal, historique, ou je ne sais quoi encore. Tout le monde le sait, le voit, l’a expérimenté, et le FN a beau jeu d’être le seul a le dénoncer – tant tous les autres de cachent derrière des concepts fumeux de minimisation ou de déni.

    Jusqu’a provoquer l’ironie : l’expression « les chances pour la france » a de beaux jours devant elle.

    • C’est une maladie en phase ascendante chez les jeunes libéraux contemporains en France : fuck la réalité, vive le dogme.

      Du coup, ils deviennent politically correct sans même s’en rendre compte.

    •  » Eh non bien souvent l’immigré est un sacrifié qui travaille, vit d’expédients et/ou totalement immergé dans sa communauté, pour dégager un maximum de fric qui sera investi dans son pays d’origine, que ce soit dans un projet ou dans sa famille. » Et c’est là une mauvaise chose ?

      • Je dis pas que c’est bon ou mauvais. Mais faut pas me raconter des histoires.

        • Cela dépend évidemment de qui ont parle. Les personnes issue de l’immigration de la deuxième ou troisième génération, même peu intégré, envoie très peu souvent de l’argent au bled. Cela dit je suis d’accord avec le fait que l’argument de la consommation est mauvais (il est toujours mauvais).

          • Il n’y a que trois arguments : la démographie (les quartiers où les blancs sont tellement minoritaires qu’ils se sentent agressés – ou le sont réellement), l’assistanat (dans les cas où l’immigré entre en France pour être assisté), et la religion (l’islam). Tout le reste est abstraction.

  • Ca me fait toujours rire les « libéraux » qui nient les individus et leur préfèrent un fourre-tout plus facile à stigmatiser…
    Et oser dire que le FN est « libéral » est une excellente blague, quand on parle d’un partie nationaliste et socialiste.

  • Je suis anarcho-capitaliste mais à défaut, je vote front national. L’UE et le gouvernance mondiale de monsieur Attali, c’est pire. C’est une planification totale de l’économie. Une dictature.

  • Répondre par l’argumentation ?
    Un autre mot pour la propagande ?

  • Franchement, s’autoproclamer libéral et voter FN c’est le comble de la confusion voir même c.. tout court.

  • J’ignorais que Contrepoints s’inquiétait des conneries débitées par Libération.

  • il faut d’abord comparer lesprogrammes du ps du front de gauche,d des verts de l’udi et de l’ump,voir ce qu ils ont de faux ,faire un bilan de leur programme une analyse critique,après on peut s’interesser à celui du fn qui n’a jamais été au pouvoir;il faut commencer de balayer devant sa porte

    • Si vous croyez encore que la solution se trouve dans les urnes… pour moi, « mon siège est fait » comme on disait dans l’ancien temps.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nouvelle année est souvent synonyme de nouvelles résolutions. Comme la perte de poids semble toujours aussi populaire, je vous invite à l’appliquer plus largement et ainsi diminuer votre consommation… d'État.

Oh, je ne propose pas une utopie à la Galt’s Gulch. Néanmoins, voyez comment de nombreuses vies peuvent s’améliorer à mesure que le périmètre d’action de l’État diminue.

Éducation

En effet, au début de la troisième année du « deux semaines pour aplanir la courbe », beaucoup d'enfants ont pris un sérieux retard dans leur app... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par la rédaction de Contrepoints.

Il arrive souvent que, même sur ce site, des commentaires témoignent d’une certaine ignorance en matière économique.

C’est l’occasion de rappeler l’existence d’un petit livre écrit il y a quelques années par notre contributeur régulier Gérard Dréan dans le but justement de combler cette lacune.

Cet ouvrage de 230 pages vise à présenter les faits fondamentaux de la réalité économique, en se gardant bien d’entrer dans la confrontation des théories et encore plus des idéologies.

Il pa... Poursuivre la lecture

« Projet contre projet » a déclaré Bruno Le Maire. Il a sans doute raison. Le choix des Français en avril 2022 sera largement déterminé par leur opinion sur les projets des candidats, c’est-à-dire sur la crédibilité et la qualité de ces projets, et en particulier sur leur précision.

Valérie Pécresse a été très précise sur certains de ses projets, et très vague sur d’autres.

Le programme migratoire de Valérie Pécresse

Pour le contrôle de l’immigration, elle a tenu compte de l’avis de son directeur de campagne, Patrick Stefanini,... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles