Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Henri Astier vit à Londres. Il travaille comme journaliste pour le site de BBC News et collabore au Times Literary Supplement.
0 followers

Articles

Par Henri Astier.

Les ouvrages de Marc Fumaroli sur le XVIIe siècle et l'histoire de la littérature lui ouvrirent les portes du Collège de France, de l'université américaine, et de l'Académie française. Mais sa célébrité auprès du grand public, sa transformation d'érudit distingué en intellectuel reconnu, il les doit à un court essai polémique paru en 1991, L'État culturel.

Fumaroli ne fut pas le seul à dénoncer les politiques culturelles de l'après-1981. De talentueux auteurs tels que Michel Schneider ou Maryvonne de Saint-Pulg... Poursuivre la lecture

Par Henri Astier, depuis Londres.

En remettant leur sort et celui du pays entre les mains de Boris Johnson, les conservateurs britanniques ont choisi le saut dans l'inconnu. Rien ne permet d'affirmer si le nouveau Premier ministre est populiste ou libéral, nationaliste ou globaliste.

Sa longue carrière de journaliste ne nous renseigne guère sur sa philosophie politique. Les articles du jeune correspondant du Daily Telegraph à Bruxelles, de 1989 à 1994, tenaient du ludisme iconoclaste et non de l'argumentation sérieuse : la Comm... Poursuivre la lecture

Par Henri Astier.

Homo Deus, le dernier livre de l'historien israélien Yuval Noah Harari, s'inscrit dans la tradition du pessimisme libéral. Le qualificatif libéral peut surprendre, appliqué à penseur pour lequel le capitalisme globalisé mène à la catastrophe et qui s'alarme du fait que l'humanité "cède l'autorité au marché et à la sagesse des foules".

Mais si on s'écarte d'une conception purement économique du libéralisme – ou "néolibérale", dans le langage de la gauche d'aujo... Poursuivre la lecture

Par Henri Astier.

Eduardo Mendoza, l'un des écrivains les plus célèbres de Barcelone, déclarait dans une interview de 1989 :

L'effet le plus pernicieux de la censure a été de nous faire croire que le jour de sa disparition tous les livres seraient bien écrits. Nous sommes tombés dans une illusion.  Puis nous avons pris conscience que nous étions très arriérés.  Ce fut douloureux.

Cette vérité profonde peut être généralisée : l'effet le plus pernicieux de la répression est de faire croire que sa disparition résoudra tous l... Poursuivre la lecture

Par Henri Astier.

Alors que la Catalogne s'apprête à tenir un référendum jugé illégal par Madrid, un indépendantisme festif règne dans les rues de Barcelone.  Mais ceux qui souhaitent se pénétrer de l'esprit officiel de rébellion au-delà des slogans et des concerts peuvent le faire au Musée d'Histoire de la Catalogne, près du vieux-port.

Deux grands thèmes s'en dégagent. Le premier est le nationalisme : à chaque détour, dans chaque salle, l'identité catalane est célébrée. Loin de moi l'idée de critiquer ce patriotisme : on peut ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles