Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Marius-Joseph Marchetti est diplômé d'un Master en Économie appliquée à l'Université de Corse Pasquale Paoli. Il est adepte de l'École Autrichienne, libertarien et partisan d'une société de loi privée.
8 followers

Articles

Première partie ici Deuxième partie ici Troisième partie ici Quatrième partie ici

 

Les penseurs de la loi de Say de nos jours : Steven Kates et Mark Skousen 

Comme nous avons vu dans cette série d’articles, les dépenses improductives trouvent leurs fondements dans la rhétorique keynésienne de la déficience de la demande (qui trouvait déjà des échos chez les mercantilistes, et après Malthus et Sismondi).

Cependant, des dépenses qui n'ajoutent rien en termes de valeur ajoutée re... Poursuivre la lecture

Première partie ici Deuxième partie ici Troisième partie ici

Dans ce dernier billet qui clôture notre chronologie de la Loi des débouchés, nous nous intéresserons aux économistes qui ont écrit sur la loi de Say après l’effet de Lord Keynes dans le domaine de la science économique.

Je passe, ici, volontairement sur Leijonhufvud et Hutt, car ils ont chacun fait l’objet d’un article qui peut être relié au concept théorique de la Loi de Say (la théorie de l’oisiveté des ressources pour Hutt, la théorie Z pour Leijonhufvud).

J... Poursuivre la lecture

Nous voilà, pour le troisième billet de cette série, dans une autre nécessité : celle de juger la compréhension de la loi de Say par des économistes qui ont précédé de peu Lord Keynes, qui a été un point de basculement dans la compréhension de l’économie des économistes classiques. Nous aborderons ici deux auteurs : Alfred Marshall et Frederick Lavington.

 

La compréhension de la loi de Say par le professeur de John Maynard Keynes

D’autres économistes, autres qu'Alfred Marshall, avaient une certaine vision de la Loi de Say,... Poursuivre la lecture

Première partie de la série ici.

Continuons aujourd’hui avec l’examen du texte de référence des Classiques lorsqu’il s’agit de trouver une défense pertinente de la loi des débouchés, à savoir les Principes d'économie politique de John Stuart Mill.

 

John Stuart Mill, et les quatre propositions fondamentales du capital : le test du bon économiste 

Quelles sont les quatre propositions fondamentales du capital rédigées par John Stuart Mill dans son Livre Premier (Production) de ses Principes d'économie politique ? Les v... Poursuivre la lecture

J’ai écrit à de multiples reprises sur la loi de Say, ses implications en théorie monétaire, ses reformulations diverses. Il me semble nécessaire maintenant, de faire une chronologie de l’évolution de la loi des débouchés, en même temps que les différentes étapes d’évolution de celle-ci.

Le lecteur se rendra compte à quel point la vision de la loi des débouchés peut être éloignée de ce qu’il entend dans les médias et la vision qu’en avaient les économistes classiques. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce sujet, vous pouvez s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles