30 km/h dans Paris : la chasse aux conducteurs se poursuit

Le maire de Paris Anne Hidalgo a présenté son plan de lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

30 km/h dans Paris : la chasse aux conducteurs se poursuit

Publié le 20 mai 2014
- A +

Le maire de Paris Anne Hidalgo a présenté son plan de lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier. Parmi les projets avancés : réduire la vitesse à 30 km/h dans l’ensemble de la capitale, hormis les grands axes. Une mesure qui va une fois de plus pénaliser inutilement les conducteurs… alors même qu’elle provoquera une hausse de la pollution !

Un communique de la Ligue de défense de conducteurs.

Paris-30kmhLa Mairie de Paris est décidément prête à tout pour bannir les voitures de la capitale : après la suppression des voies sur berge et l’abaissement de la vitesse sur le périphérique, elle prévoit maintenant de limiter la vitesse à 30 km/h dans toutes les rues de la ville « hormis les grands axes ».

Cette mesure, présentée dans le cadre du plan de lutte contre la pollution atmosphérique, démontre une fois de plus l’incapacité des pouvoirs publics à aborder ce problème de façon rationnelle. Se fondant sur un dogme autophobe, elle va même à contre-courant de l’objectif visé !

En effet, toutes les études réalisées par des organismes de mesure de la qualité de l’air, tels que l’Ademe1, démontrent clairement qu’en dessous de 70 km/h, abaisser la vitesse d’un véhicule augmente les émissions de particules et d’oxydes d’azote de ce dernier.

En outre, « la majorité des conducteurs responsables savent que la plupart du temps, il est presque impossible de rouler à plus de 30 km/h dans les rues concernées. Alors que signifie ce type de mesure si ce n’est une volonté affichée de brimer toujours plus les conducteurs ? » s’interroge Christiane Bayard, Secrétaire Générale de la Ligue de Défense des Conducteurs. « En réalité, ce projet de la Mairie de Paris est purement démagogique. Inutile et même contre-productif en matière de réduction de la pollution, il s’en prend en revanche directement aux automobilistes en réduisant les vitesses et en restreignant toujours plus leur liberté de circulation. Une bonne manière de plaire à ses alliés écologistes » ajoute Christiane Bayard.

Pour lutter contre la pollution, l’Ademe recommande d’agir prioritairement sur le parc roulant de véhicules anciens, notamment ceux qui ne sont pas équipés de filtres à particules fermés. L’achat récent de bus circulant au diesel par la Mairie de Paris envoie à ce titre un très mauvais signal.

La Ligue de Défense des Conducteurs dénonce une fois de plus une politique d’exclusion de la voiture. Après la suppression des voies sur berge et la réduction à 70km/h sur le périphérique parisien, la Mairie de Paris, poursuit aveuglément sa chasse effrénée aux conducteurs, quitte aujourd’hui à augmenter délibérément la pollution en centre-ville.

  1. Émissions de particules des véhicules routiers, novembre 2012, Ademe.
Voir les commentaires (94)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (94)
  • Dans les faits, la limitation de vitesse imposée n’empêche personne de circuler plus vite, elle place simplement tout le monde sous le coup de la loi, c’est une façon comme une autre d’instaurer une dictature.
    Quand tout est interdit, on peut punir et emprisonner n’importe qui à n’importe quel moment.
    Cela dit il faut remarquer que chaque français est favorable à toutes ses lois liberticides parce qu’il pense ainsi brider les autres tout en n’en tenant pas compte pour lui-même.
    Les élus ne font donc jamais que ce qu’on leur demande.
    J’ajouterai que la police n’est de toute façon pas assez nombreuse pour tout contrôler ce qui réduit d’autant le périmètre de la loi.
    Il ne reste donc que plus que l’arbitraire et la décimation.

    • « elle place simplement tout le monde sous le coup de la loi » : généralisation des vitesses conseillées, interdiction des vitesses limitées sauf exception.

      • En résumé: la vitesse de 90 km/h est celle où la consommation des véhicules est la plus faible, à toutes les autres vitesses elle est supérieure ! source IFP (institut français du pétrole) et TOUTES les notices techniques publicitaires.
        – à 30 km/h la consommation en carburant d’un véhicule augmente de 30 à 45 %
        – comme le cerveau des socialistes fonctionne au ralenti, ce n’est pas une raison pour brider les cerveaux brillants

  • de toutes façon a Paris on n avance pas…

  • Ceci était un message de la ligue des gens qui peuvent se payer une voiture, neuve, et qui se fichent que la ville soit un lieu de vie, fréquenté
    * par des enfants qu’on n’ose plus laisser sortir depuis que la liberté de rouler vite en voiture existe,
    * par des enfants à vélo, par des personnes agées à vélo…

    • Le problème Feth, c’est que ce ne sont pas les enfants et les personnes âgées qui font l’activité du pays, qui produisent de la richesse pour payer les profs et les retraites. Si on ralentit les actifs, ils auront moins de temps pour travailler.
      Mais bon, je crois que ce genre de considération n’aura aucun effet sur vous, vu le haut vol de votre commentaire…

      • Et si on permet à davantage de gens d’être actifs, la production augmentera.
        Aujourd’hui, il y a une barrière à l’entrée très élevée pour pouvoir être actif, à la fois en capital (pour s’acheter une voiture, pouvoir se loger), en niveau de formation et en condition physique.
        Et c’est vrai que la seule chose qui m’importe est le niveau de bonheur, qui est lié à la quantité de production, mais aussi au stress et surtout, surtout, à l’autonomie qu’on permet à tous.
        Ce que je veux, c’est juste une ville pour tous, pas seulement une ville pour les valides diplômés entre 30 et 50 ans.

        • Et c’est la faute à qui si c’est difficile de travailler, se loger et consommer ?

          Qui met des taxes et des impôts très élevés sur le travail ?
          Qui a intérêt que vous soyez dépendant d’allocations et d’aides ?

          La ville est pour tous depuis des décennies, vous devez être bien jeune pour croire qu’il n’en a pas toujours été ainsi. Le problème est que les socialistes et les verts qui gèrent Paris depuis 12 ans essaient de l’appauvrir pour leurs intérêts propres.

        • « la seule chose qui m’importe est le niveau de bonheur »

          Par pitié, ne vous occupez pas de notre bonheur ! Contentez-vous de vous occuper du votre ! Si vraiment le bonheur d’autrui vous préoccupe, laissez-nous tranquilles… définitivement !

          • Je ne demande que la liberté pour tous de ne pas être frôlé par des boîtes de conserve d’une tonne ou deux.

            • Restez sur le trottoir !

            • « Restez sur le trottoir ! »

              Si je reste sur le trottoir en sortant de chez mois je tourne en rond autour du pâté de maison, et tourner en rond c’est déjà ce qu’on fait tous sur Contrepoints sans jamais réussir à faire traversée la vieille dame qu’est la philosophie libérale.

            • Ah oui, pour citoyen, il faut toujours compléter. Donc, si vous avez peur, restez sur le trottoir ! Si vous avez peur, ne demandez pas aux autres de changer. Si vous avez peur, c’est vous qui avez un problème, pas les autres. Si pour vous la liberté est de ne pas être frôlé par des voitures, tant mieux pour vous ! Pour vous conformer à vos souhaits, allez donc vivre là où il n’y a pas de voitures ! Mais il n’y a aucune raison que votre choix personnel, au demeurant légitime, aboutisse à nous faire renoncer à nos propres choix personnels, ce qui est parfaitement illégitime. Bref, cessez de vouloir imposer votre monde fantasmé. Socialistes de tous les pays, ne vous occupez surtout pas de notre bonheur, on n’a pas besoin de vous pour ça !

        • Allez faire un tour sur le bon coin.
          Pour 1000 euros vous avez une Renault Megane 1 phase 2 essence en 1.4 16V voire 1,6 16V. Une caisse increvable, jolie, qui avait eu 5 étoiles au crash tests EUROncap en 2000. Une très bonne voiture.

          Emprunter 1500 euros même à 10% ça donne des mensualités de 92 euros sur 18 mois.

          • 5 étoiles au crash test ça veut dire qu’elle ne fait pas d’égratignures aux piétons qu’elle renverse à 49.999 km/h ?

            • Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas capable de rouler à 49.999 km/h sans renverser de piétons que c’est le cas de tout le monde …
              Ne faites pas de transferts freudiens.

            • victoria.melville
              20 mai 2014 at 13 h 01 min

              Et puis c’est sûr, avec une voiture neuve, tout serait différent…

        • Non, vous ne voulez une ville que pour vos goûts. Votre ville sans voitures, ça s’appelle une école maternelle ou une résidence du 3e âge. Dans une ville normale, les différents habitants s’entendent pour trouver un modus vivendi qui mécontente le moins de monde possible, et qui ne nuise pas à l’activité. Cela veut dire des lieux où il est agréable de se promener à pied, ET des voies où l’on peut circuler efficacement.

          Et à propos, il est inutile de mettre des chicanes et des ralentisseurs autour des écoles maternelles, de toute façon aux heures où les bambins entrent ou sortent, les voitures des mères bloquent toute circulation, abolissant tout danger. La barrière à l’entrée pour être mère motorisée ne doit pas être si élevée que ça…

          • Je partage votre avis sur les chicanes : on pourrait supprimer les voitures complètement devant les maternelles !

            Il se trouve que j’ai un permis B, et que je pense être un conducteur ni meilleur ni moins bon que les autres ; je suis d’accord avec vous pour n’accorder et conserver le permis B qu’aux vraiment meilleurs conducteurs ; ça fera de la place !

            • Feth : « Je partage votre avis sur les chicanes : on pourrait supprimer les voitures complètement devant les maternelles ! »
              ———————–
              Eh oh, on met son bouton fausse-indignation sur STOP et on rebranche ses neurones.
              Devant les maternelles, il n’y a que des adultes qui amènent des enfants ! Donc le plus sûr pour les protéger, sinon on en croit ta logique hystérique, ce serait de supprimer complètement les piétons.

        • Feth,
          Vous dites vouloir une ville pour tous (beau slogan) et pourtant vous souhaitez brider une partie des gens pour en élever une autre. Vous affirmez le contraire de ce que vous voulez imposez.
          De plus il faut pas exagerer Paris est plutôt (pour une grande ville hein!) sécurisé pour l’ensemble des habitants et leurs modes de transport.
          Aussi pour permettre aux « à d’avantage de gens d’être actif » il suffit pas de passer un coup de bagette magique, personne ne souhaite à autrui d’être inactif en revanche il y a beaucoup de contrainte à l’activité par exemple l’Etat et ceux qui en attende quelque chose pour tous.

          • Je n’ai rien contre une partie des gens ou contre une autre. Déjà parce que « les gens » sont, pour la plupart, tour à tour automobiliste, cycliste, piéton. J’ai quelque chose contre le fait que la voiture surdétermine la place qui reste aux autres usages de l’espace public.

            • « la voiture surdétermine la place qui reste aux autres usages de l’espace public. »

              Absolument pas. Ça c’est le fait de votre perception, ce n’est pas une réalité. Si vous habitiez en bordure d’un aéroport, vous seriez anti avion, etc…
              Les voitures servent à transporter entre autres, les enfants qui ne peuvent pas faire des kilomètres à pieds, des papies et des mamies invalides, etc…
              Mais pour les … de gauche, la voiture, c’est un des pires symboles de la liberté, de l’autonomie, de la richesse et de la technologie, choses qu’ils veulent à tout prix éliminer.

        • Feth : « Ce que je veux, c’est juste une ville pour tous, pas seulement une ville pour les valides diplômés entre 30 et 50 ans. »
          ———————-
          T’es pas un pas une drama queen toi ???
          C’est pas parce qu’il y a des voitures en villes qu’il y a un génocide d’enfants et de vieillards hein !
          Le plus con pour toi, c’est que le parc automobile a doublé en 30 ans pendant que le nombre de tués par les voitures a été divisé par 3.

          Si tu as une phobie idéologique des voitures, il suffit le dire tout suite, au lieu de te tortiller dans tous les sens avec des arguments bidons.

          • Attention, scoop sur ma vie privée : j’ai *aussi* une voiture. Et c’est super pratique, sauf dans les bouchons ou en ville.
            Génocide, je n’avais pas pensé au mot, merci, on pourrait même dire « le plus énormissime génocide ». Sauf que non, on est en train de dire des trucs entre adultes, pas juste « baaaah, pas bien la voiture » ou « bravoooo, bien ! ».

            Ce qui se passe, c’est que l’espace public a été confisqué par un moyen de transport lent (parce que trop de voitures), très encombrant et cher. C’est tout. Ça n’est pas un génocide mais c’est dommage quand même. On aurait pu en faire des tonnes de chose de l’espace public.
            Par exemple on peut avoir des vendeurs/artisans ambulants, de la restauration de rue, des enfants qui jouent. On aurait pu permettre à ceux qui n’ont pas accès à la voiture de se déplacer (par exemple, aux Pays-Bas, on voit des gens qui font du vélo en posant leurs cannes sur le porte bagage, parce que c’est plus simple que de monter/se garer en voiture).

            Bref, j’ai l’impression que les prétendus libéraux n’aiment que leur liberté à eux, qui ont une voiture.

            • Feth : « Attention, scoop sur ma vie privée : j’ai *aussi* une voiture. Et c’est super pratique, sauf dans les bouchons ou en ville. »
              ———————-
              Oui, et tu as même un permis, on va finir par le savoir. Mais ça change quoi au fait que tu sois hystérique ?
              Tu es comme un bigot, qui dis, « attention, scoop, j’ai *aussi* commis des péchés », mais comme j’ai été à la confesse, je vous crache dessus vous autres pécheurs. Chacun sa religion quoi… (scoop, je suis catholique).

              Feth : « Ce qui se passe, c’est que l’espace public a été confisqué par un moyen de transport lent (parce que trop de voitures), très encombrant et cher.
              ———————–
              D’abord, l’espace public n’a PAS été confisqué par les voitures, il suffit de voir la place prise par les couloirs de bus pour ce que ça transporte ! Alors arrête un peu tes délires parano.
              Ensuite, si tu veux plus de fluidité des voitures, il n’y a qu’à enlever 99% des feux aux carrefours et paver les croisements comme ça se fait aux Pays-Bas et en Angleterre. Ca supprime les bouchons et les accidents au piéton, c’est un fait prouvé, massif et incontestable, ça devrait te plaire vu ta si grande supposée inquiétude pour la veuve et l’orphelin.

              Et enfin, si je te comprends bien, les voitures sont trop lentes, donc encourageons le 30km/h (faute de pouvoir les interdire), c’est ça ? Pouahhh, de toute évidence, c’est pas la logique et la cohérence qui t’étouffent.
              Tu ne t’es jamais posé en te disant « mince, si j’ai des arguments aussi pourris, c’est que ce que je défends doit l’être aussi ».

            • Feth : « Par exemple on peut avoir des vendeurs/artisans ambulants, de la restauration de rue, des enfants qui jouent. »
              ———————–
              C’est beau, la planification à la soviétique…
              Ainsi tout le monde va aller au marché du dimanche et déserte les hypermarchés, temples de la civilisation de l’automobile.
              Oh wait…

            • « Ce qui se passe, c’est que l’espace public a été confisqué par un moyen de transport lent (parce que trop de voitures), très encombrant et cher. »

              Vous devriez prendre votre voiture plus souvent, ça vous éviterez un tel déni de réalité.
              Les seuls a avoir le moindre pouvoir dans l’espace public sont les pouvoirs publics. La voiture est lente (uniquement en ville hein), parce que ces pouvoirs publics refusent de faire les aménagements qui s’imposent (miam les voies de bus qui bouffent la moitié de la route, sans apporter le moindre bénéfice aux-dit bus). La voiture est encombrante pour les mêmes raisons (trop peu de parking, trop cher). La voiture est chère à cause des réglementations que les pouvoirs publics lui imposent (on va pas faire la liste des taxes et obligations qui renchérissent le coût d’une voiture…).

              Les voitures, piétons et cyclistes peuvent parfaitement cohabiter dans la rue sans devoir taper sur les voitures : on a segmenté la rue en trottoir, chaussée et éventuellement piste cyclable dans cet objectif.

            • Tu vis à quelle époque et où ?

              Il y a des parcs partout pour les gosses à Paris et de toutes façons, aucun parents dignes de ce nom laisseraient les enfants jouer sans surveillance. Pour les vendeurs ambulants, tu devrais aller à Barbes pour trouver ton bonheur. La restauration de rue, tu veux parler des camions pizzas et autres, ceux avec un moteur qui polluent et qui écrasent les chatons ?

              Paris, ce n’est pas Amsterdam, Berlin ou même Londres. Paris est une capitale assez petite en superficie et très dense. Il n’y a justement pas assez de place pour la circulation et tu voudrais encore la limiter ?

              Si tu trouves que la Hollande c’est super, pourquoi ne vas-tu pas y vivre ?

            • abitbol : « Si tu trouves que la Hollande c’est super, pourquoi ne vas-tu pas y vivre ? »
              ———————
              Peut-être qu’il y vit, parce que ce que Feth nous a décrit ressemble fortement à un univers parallèle, accessible seulement sous influence de substances récréatives 😉

            • C’est pour éviter ce genre de débat sans fin à l’issue nécessairement arbitraire que les libéraux préconisent la privatisation de l’espace public :
              http://libertarianisme.fr/2012/11/15/les-routes-et-les-communes/

              C’est juste parce qu’il y a plus urgent et que c’est inaudible dans l’opinion qu’on en parle pas ou peu ici.

              Je n’ai moi-même pas de voiture et à cause de la réglementation sur les taxis, je suis rarement passager. Mais j’essaie de ne pas imposer mon avis et de me mettre à la place des autres. Ceci dit, il y a quelques années je pensais comme vous (je viens de loin), et je vous plains car râler et haïr n’est pas bon pour la santé psychique.

            • abitbol : « Si tu trouves que la Hollande c’est super, pourquoi ne vas-tu pas y vivre ? »

              Et puis si tu ne vas pas à la Hollande, le Hollande viendra-t-à toi !

  • Tout le pays est en train de ralentir, il est donc cohérent que la vitesse dans la capitale soit pratiquement divisée par deux.
    La ville lumière est déjà passée du côté obscure il y a peu, maintenant on veut faire des automobilistes parisiens des zombies. Sûrement pour les mettre à égalité avec les voyageurs des transports en commun qui galèrent de plus en plus avec un réseau très dégradé.

    • Il est très probable que le sens de la causalité est celle-ci : c’est parce qu’on a ralenti ses habitants que le pays a perdu sa croissance aujourd’hui. Poursuivre et amplifier la même politique conduira à la récession pour tous.

      • En pratique, plus il y a de voitures, moins elles vont vite (pour faire 15km/h de moyenne aujourd’hui, franchement, a-t-on besoin d’un gros machin en métal).
        Le vélo est le moyen de transport le plus rapide en ville en particulier pour les bien portants 🙂

        • Sous une bonne pluie bien froide en hiver pour une personne agée pour gravir les rues de Montmartre avec les commissions et un de ses petits enfants dont on a la garde pour quelques jours. Formidable.

        • « Le vélo est le moyen de transport le plus rapide en ville en particulier pour les bien portants »

          Tu veux dire « pour les valides diplômés entre 30 et 50 ans. »

        • « Le vélo est le moyen de transport le plus rapide en ville en particulier pour les bien portants »

          Alors l’immense majorité constituant les autres sont-ils mal portants, ou trop bêtes pour choisir le meilleur mode de transport pour leur cas ?

          • Être cycliste urbain demande aujourd’hui de ne pas avoir peur et d’être rapidement compétent.
            Dans une ville à la hollandaise, on peut être cycliste urbain débutant sans danger, et ça change tout quant à la possibilité de devenir cycliste.
            De plus, plus il y a de cyclistes, moins c’est dangereux de faire du vélo, pour diverses raisons.

            • victoria.melville
              20 mai 2014 at 13 h 09 min

              c’est vraiment incroyable de raconter de telles âneries.
              Plus il y a de débiles et moins c’est dangereux d’être débile, pour diverses raisons. 😉

  • Un outil de liberté pour lequel on a besoin d’un pompiste, d’une multinationale du pétrole, d’une armée pour asseoir nos intérêts dans les régions productrices, d’un dictateur sur place (ok, à l’exception de la Norvège), d’une multinationale du BTP qui coule du béton et du goudron par dessus les zones rurales -je pense que je n’oublie presque rien.
    Ah si, pardon, on a besoin que les autresrestent sagement dans leur réserve, sur le petit trottoir.

    • Et oui, la vie des humains est plus complexe que celle des animaux…

      Tu as la liberté de t’asseoir sur ton cul dans le Larzac et compter les brins d’herbe et de laisser les autres s’activer à faire les choses que tu décris.

      Si tu vis en ville, comme il semble que ce soit le cas, c’est parce que des gens on construit des routes, des bagnoles et camions et raffiner du pétrole pour finalement t’amener TOUT ce que tu consommes.
      Mais c’est toujours quand il y a tout de fait, que des gugusses, qui eux n’ont pas fait grand chose, peuvent critiquer.

    • À force de vous lire, une réponse sur la forme :
      * la reductio ad socialismum c’est joli mais c’est plus facile de se battre contre des hommes de paille que contre des arguments,
      * l’insulte et la remise en cause (systématique) de la santé mentale de son contradicteur est une caractéristique des mouvements dogmatiques,
      * je me suis fait attraper par https://xkcd.com/386/ ,
      * la mention de génocides, dictatures soviétiques et autres n’est que l’atteinte du point Godwin par la conversation, qu’il est sain de clore parce qu’elle n’est pas constructive.

      • « c’est plus facile de se battre contre des hommes de paille que contre des arguments, »

        D’où vos réponses je suppose ? MiniTAX vous a apporté des arguments, on ne vous a pas vu y répondre. Soit vous répondez à coté, soit vous ignorez…

    • victoria.melville
      20 mai 2014 at 13 h 14 min

      Le jour où vous vous déplacerez aussi facilement et souplement avec autre chose qu’un véhicule motorisé individuel, on reparlera de vos arguments HS. J’imagine que dans votre monde parfait, il y a toujours des transports en commun pour faire les trajets qu’on veut, il y a toujours des voies cyclables utilisables et jamais de trajets quotidiens trop longs ou difficiles pour utiliser un vélo plutôt qu’une voiture et que tout le monde est dans la forme physique nécessaire pour parcourir 50 bornes par jour à vélo. De toute façon, c’est vrai qu’en France, il est si facile de déménager que dès qu’on trouve un boulot, la première chose qu’on fait est de s’en rapprocher. Oh wait?!
      C’est fou d’avoir un raisonnement aussi déconnecté des réalités. Vous vivez dans un monde de fantaisie. C’est bien pour vous. Certains d’entre nous vivent dans la vraie réalité avec ses vraies contraintes. Evidemment, ce n’est pas pareil.

      • Tout à fait d ‘accord avec vous,VM . On sent chez Feth , le donneur de leçons de service qui ne doit pas se frotter souvent aux dures réalités : des transports bondés , jamais fiables : grêves , pannes mais aussi malheureusement suicides en séries , dont personne ne parle ; black out total la dessus , silence on meurt.
        Alors on a Feith le Blanc , qui ne doit pas souvent sortir de sa chère (très chère ) ville de Paris et qui donne des leçons de vivrensemblisme actif à deux balles . Feth , please , sort de ton village parisien et choisis toi d’autres combats , la defense du vélo , c’est faible faible faible

        • Je n’habite pas à Paris, j’y vais en transports en commun pour gagner ma croûte, merci les assomptions.

          • Vous ne voyagez pas en vélo ? Vous n’appliquez pas ce que vous préconisez pour les autres ?

          • Donc, tu habites en banlieue. Tu fais des kilomètres sous terre avant de ressortir pour quelques mètres en surface, tes gosses (si tu en as) ne risquent pas leur vie à jouer dans une rue parisienne, mais tu voudrais quand même enquiquiner les automobilistes qui roulent à Paris ???

            Et après, il faudrait écouter tes jérémiades…

          • Je n’habite pas en banlieue, je fais du vélo à Paris. Mais c’est marrant que savoir ce que je fais de mes journées vous intéresse plus que de répondre sur le fond.
            Pour info, il y a des sources fiables pour tout ce que j’ai avancé ici (par exemple que plus il y a de cyclistes moins il y a de blessés).

          • Feth : « par exemple que plus il y a de cyclistes moins il y a de blessés). »
            ——————————-
            Sauf que toutes les sources indiquent le contraire : le nombre d’accidentés explosent avec l’utilisation croissante du vélo, cf par exemple ce qui se passe à Londres : http://www.bbc.com/news/uk-england-london-25306281
            Mais c’est aussi vrai à New-York, Toronto, Portland, Montreal… toutes les villes où les statistiques sont obligatoires et rendues publiques : plus il y a de cyclistes, plus il y a d’accidents.

            Mais bien sûr, la France et surtout Paris, c’est l’exception, c’est le seul endroit dans l’univers où c’est le contraire, puisque Feth l’a dit.
            Conclusion : Feth est un gros mytho.

    • Le crayon est un formidable outil de liberté qui permet de s’évader dans la création artistique (dessin, écriture…).

      Pourtant… Pourtant, pour pouvoir en acheter un on a besoin d’un bûcheron, d’une multinationale du bois, s’une armée pour assoir nos intérêts dans les forêts primaires, d’un dictateur (je rajoute « corrompu ») sur place (ok, à l’exception de la Norvège), d’une multinationale de la logistique qui coule des bateaux usagés et vidange en haute mer sur les pauvres poissons innocents – je pense que j’oublie encore beaucoup d’étapes qui fouettent du chaton.

      Et encore, je ne parle pas de l’industrie papetière…

  • il est de la vitesse à Paris comme du pseudo endoctrinement scolaire….

    pleurer l’impossibilité de rouler à 50km/h quand on ne dépasse pas le 10km/h .. c’est comme de crier au loup devant l’abc du genre quand l’éducation nationale n’est pas foutue d’apprendre grand chose aux élèves…

    Je suis pour la vitesse conseillée, chère à @Cavaignac… et en ville, dès lors que cohabitent vélo, scooter,bus, taxi, voiture… 30km/h n’est pas si mal…

    • Pour faire régulièrement du vélo depuis des décennies (et de la voiture, et du scooter), il est extrêmement rare d’avoir peur des voitures, y compris sur les routes où elles roulent à 100 km/h. La peur constante des voitures relève surtout de la psychiatrie légère, pathologie mentale entretenue par une propagande politisée. Les conducteurs ne sont pas ces fous du volant que les escrolos veulent nous présenter : lorsqu’ils doublent un vélo, ils ralentissent, s’écartent, bref font attention, puis reprennent leur vitesse de croisière. On se souvient que les Français parcourent plus de 750 milliards de km par an en voiture, pour un coût nettement inférieur à tous les autres modes de transport confondus, malgré une fiscalité délirante qui finance déjà plus de 4 fois le coût des routes, construction et entretien confondus. Et ils veulent encore ajouter l’écotaxe, totalement injustifiée !

      Aucun mode de transport n’est plus efficient que l’automobile. Cette efficience économique est précisément liée à la liberté de déplacement qu’apporte l’automobile.

      Méthode socialiste habituelle : ils inventent des faux problèmes pour leur donner de mauvaises solutions. Mais peu importe, car la sécurité et la pollution sont le cadet de leurs préoccupations. ils poursuivent un autre but, la lutte acharnée, obsessionnelle, contre la liberté.

      Quant à la vitesse en ville, elle a été artificiellement réduite, avec les aménagements irresponsables qu’on a vu fleurir ces dernières années, la multiplications des feux désynchronisés, des sens uniques, des dos d’âne, des zones 30 et des chicanes, l’élargissement des voies de bus vides et le rétrécissement des voies de circulation, la suppression des voies rapides… Une vitesse moyenne supérieure en ville est tout à fait possible, sans risque ni pollution, avec la même densité de véhicules.

      Quant à la généralisation des vitesses conseillées, c’est le seul moyen de rendre la loi respectable.

      • Je parle souvent autour de moi de la notion de vitesse conseillée…. je passe pour un fou : je pense que les gens ont peur de la liberté….

        J’évoque aussi la fin de l’examen du permis de conduire, pour laisser la responsabilité au formateur, comme au conducteur novice…

        • Les gens n’ont pas peur de la liberté mais de sa réciproque : ils craignent de ne plus pouvoir régenter la vie des autres.

          • Je crois que certaines personnes ont la faignantise de la liberté. Elles préfèrent ne pas être libres pour ne pas à avoir à se poser de questions, ni a assumer leur autonomie. J’ai été écoeuré de voir certains de mes (ex)collégues de travail adopter une telle attitude.

            • C’est vrai que le choix semble un des arguments anti-linux les plus percutants pour de nombreuses personnes :

              Il y a plusieurs distribs!

              J’ai le choix!

              Trop de choix au secours on va tous mourir!

              J’espère que le Pouvoir va choisir une seule distrib linux officielle autorisée en France, et un seul modèle de voiture, et un seul fromage.

        • Faites faire à vos amis le constat que les interdictions n’empêchent nullement les accidents, les décès, les drames. Les statistiques copieusement et complaisamment diffusées le prouvent à l’envi. Et lorsqu’elles deviennent abusives, les interdictions rendent la loi inapplicable. Une loi qui ne peut être respectée n’est pas respectable.

          Les vitesses conseillées n’empêchent évidemment pas la justice de sanctionner les comportements inadaptés aux circonstances de circulation, pas plus que l’interdiction de dépasser le 90 autorise à rouler à 89 au milieu de piétons qui seraient présents sur la route. Les vitesses conseillées empêchent simplement l’Obèse d’agresser les honnêtes citoyens innocents.

          • Je vous rejoins sur le fait que l’interdiction n’est pas une baguette magique.
            Il vaut mille fois mieux avoir le courage d’aménager de sorte que les déplacements de tous se croisent avec le moins d’interférence tout en conservant le maximum de liberté de mouvement possible à chacun -en proportion inverse du danger que chacun représente pour les autres (donc liberté maximale pour le piéton).
            D’ailleurs, en France, une zone 30 n’est pas sensée se limiter à des panneaux d’entrée et de sortie.

          • La baisse continue des accidents depuis des décennies n’aurait aucun rapport avec le renforcement des sanctions?

      • @Cavaignac,
        Le plus drôle, c’est que je fais plus de 5000 km de vélo par an (on fait facilement plus de 200km certains WK en virées entre potes) et bien plus quand j’étais plus jeune.

        Il m’arrive d’avoir des accidents par moi-même (glissade, virage mal négocié, collision contre obstacles). Mais la seule et unique fois où j’ai eu un accident avec une voiture, c’est quand je faufilais entre les files et fonce sur une portière qui s’ouvre juste devant moi. Et c’était un… gosse qui était responsable.
        Alors quand j’entends nos écolos des villes, dont certains découvrent les joies de la petite reine bien après 20 ans par effet de mode (il n’y a qu’à voir la vitesse à laquelle ils roulent et comment ils essayent de garder l’équilibre sur leur monture), nous pondre des arguties sur la sécurité des vélos, des piétons, des zenfants… pour diaboliser la voiture, ça me fait doucement marrer. Visiblement, tout est bon pour leur propagande autophobique, même les prétextes les plus absurdes.
        Mais bon, je rirais plus si ces clowns étaient moins pathétiques.

  • Pour ça il faudrait que les conducteurs respectent quoi que ce soit : vous brûler les feux, les stops, roulez dans les rues priorité piéton à fond, au milieu des marchés au lieu de faire un (léger) détour par la rue d’à côté

    Le conducteur (et j’en suis un) croit qu’il a le droit d’aller partout, comme il le souhaite, et refuse donc ce qui serait salutaire : des rues piétonnes comme dans n’importe quelle agglomération évoluée.

    Et quand je parle des conducteurs j’incrimine autant les automobilistes, que les gens à scooter (les pires).

    La réduction à 30km/h est une connerie, mais le comportement des autres est loin d’être irréprochable.

  • La voiture..le plus bel instrument pour tracer des lignes et dessiner des courbes!Eeh non mon vieux!ca c etait il y a longtemps!Maintenant vous vous contenterez de dessiner des points et a la rigueur des points de suspension..de permis!

  • 30 km/h dans Paris: on en rêve souvent! Démagogie, quand tu nous tiens…

  • je crois que en fait c’est Paris et ses idées saugrenues qui pollue le reste de la France
    A Singapour cela fait 30 ans que le cœur de la capitale est interdite a ceux qui n’ont de garage qu’avant 10H le matin vous ne pouvez être seul dans votre voiture et a LONDRES vous devez avoir un badge spécial pour rentrer dans la City
    Mais tout ceci ne vas pas aux écolos Je me souviens que Giscard pour éviter que les gens ne perdent du temps pour aller a Roissy avait fait un couloir spécial pour Bus et Taxi La Gôche est montée au créneau pour dire que c’était pour les riches
    Alors que Paris garde ses ecolos c’estl’undes endoits ou ils poussent le mieux

  • Je reviens de Tokyo, conurbation de plus de 38 millions d’habitants, faut-il le rappeler, et l’air est parfaitement respirable pour les raisons suivantes :
    Si on ne dispose pas d’une place de parking privé on ne peut acheter une voiture, le stationnement dans la rue est interdit.
    Les moteurs deux temps sont interdits.
    Les autobus sont majoritairement hybrides et doivent utiliser du GPL.
    Les taxis doivent utiliser du GPL.
    Les camions doivent utiliser de l’essence ou du GPL en deçà d’une charge utile de 15 tonnes. Au delà les véhicules diésel ne sont autorisés que sur certains axes.
    La majorité des habitants utilisent les transports en commun, métro et train, parfaitement bien organisés, ponctuels et propres et s’ils habitent trop loin de la gare la plus proche de leur domicile ils s’y rendent en vélo, il y a des parkings pour vélos (payants) près de presque toutes les gares.
    Pourquoi ne pas appliquer ce type de mesures dans les grandes villes européennes, pas seulement Paris. Trouvez-vous esthétiques des rues bordées de voitures, trouvez-vous supportable le bruit des autobus et les odeurs de leurs fumées d’échappement, trouvez-vous agréable de respirer les odeurs insupportables d’un scooter deux-temps, trouvez-vous supportables des RER vétustes, sales, toujours en retard, parfois absents ? C’est ça Paris !!!

    • Oui bon, Tokyo c’est 13 millions d’habitants, plus de 6000 au km carré, plus grande densité au monde. L’appartement moyen ressemble plus à une cage à lapin qu’autre chose.
      Alors comme paradis, on repassera.

      • Votre commentaire me fait dire que vous n’avez jamais mis les pieds dans cette ville ni au Japon, je me trompe ? Vous ressortez les vieux clichés éculés de la presse de caniveau française. Je vais à Tokyo deux fois par an pour voir mon fils et mes petits-enfants franco-japonais, mon fils habite à Tokyo, dans une maison avec un petit jardin, dans un quartier calme, à 15 stations de métro de Ginza où il travaille et je peux vous affirmer qu’il n’a vraiment pas l’intention de revenir se faire « chier » à Paris, la qualité de vie à Tokyo est infiniment meilleure qu’à Paris, point barre !

        • oui, oui, mais il y a bien 13 millions d’habitants à Tokyo, plus de 6000 au km carré, c’est bien la plus grande densité au monde et l’appart moyen est bine plus petit qu’à Paris. Point Barre.

          • Je me permets encore de contredire vos idées reçues qui sont fausses. Vos données concernent certains arrondissements de Tokyo centre (les special wards) où effectivement certaines personnes habitent dans des tours de 40 étages, mais c’est exactement la même chose à Yokohama, Chiba, Kawazaki, Kanagawa ou Saitama, villes qui font partie de la conurbation tokyoïte et toutes reliées par train et métro. Je suis allé chez des amis à Chibuya qui vivaient dans une tour, leur appartement n’avait rien de microscopique, il était plus confortable que beaucoup de culs de basse fosse ou de mansardes insalubres parisiens. Je vous conseille vivement d’aller à Tokyo pour modifier votre jugement !

            • Et je vous conseille d’aller y vivre si Paris vous débecte tant.
              Question jugement, j’en ai autant à votre service, vous ne pouvez comparer la situation de votre fils et de quelques connaissances avec 13 millions d’habitants vivants les uns sur les autres.
              Et c’est sans parler des tremblements de terre qui peuvent à tout moment rayer cette ville de la carte.
              Je le répète, si Paris n’est pas la panacée, Tokyo n’est pas le paradis, ni l’enfer d’ailleurs.

              Je réagissais à votre commentaire hors sujet, puisqu’il est question de Paris et de sa vitesse de circulation. Si vous écrivez un article sur les bienfaits de la vie à Tokyo, je vous lirais avec intérêt.

        • jacqueshenry : « la qualité de vie à Tokyo est infiniment meilleure qu’à Paris, point barre ! »
          ———————
          C’est pas entièrement faux, la nourriture au Japon, c’est divin. Mais bon, Tokyo n’est pas une vraie ville, c’est une mégapole qui s’étale à l’infini (entre Tokyo et Yokohama par exemple, c’est que de la ville en continu). C’est sacrément bétonné (perso, j’aime bien l’architecture urbaine même c’est pas dans l’air du temps), très loin du paradis vert où règne le transport en commun voulu par les escrolos. Parce que quand vous êtes loin de Tokyo, c’est quand-même la voiture, ou sinon, des heures de transport en commun, le lot commun du salaryman. Et encore, leurs trains sont propres à pouvoir se coucher par terre et avec zéro délinquance, rien à voir avec nos pissotières de métro & RER.

          J’ai travaillé 6 mois à Tokyo et à Osaka, le transport, c’est cauchemardesque en terme de perte de temps pour mes collègues japonais. Le cas de votre fils est quand même exeptionnellement idyllique, faut pas le généraliser !

    • Pourquoi ? Il suffit de comparer les rapports popularité/coût. Quelques panneaux 30, et Hidalgo est élue. Des transports en commun propres et ponctuels, et le budget des 40 prochaines années est englouti tandis que les Parisiens se précipitent au secours des taggeurs en colère.

    • ils peuvent se le permettre les Jap.
      Tu as vu Musashino ? imagine les memes directives en France…

      Ok pour tout ce que tu as énumérés, d’ailleurs je ne savais pas pour le tonnage en deça duquel le mazout est interdit, j’avais bien remarqué que les livreurs étaient en essence mais c’est tout.

      Les Japonnais ont une chose fondamentale que nous on a pas : l’unité culturelle et idéologique.
      Certes c’est propre à Tokyo, certes tu peux aller pisser un coup en laissant ton PC sur la table dans un bar très fréquenté, mais la répression est dissuasive, tout le monde véhicule les memes valeurs.

  • C’est comme à Lausanne ville dirigée depuis 20 ans par la gauche. Les voitures sont l’ennemis numéro 1. Elles auront disparu avant les dealers, les incivilités et les bagarres géantes en fin de soirée le week end devenu très tendance dans cette ville. Lausanne grâce à la gauche est devenu la ville de Suisse la plus criminogène. Mais elle continue à préférer pourrir la vie des automobilistes.

    D.J

  • Tout a un prix, et supprimer les limitations de vitesse en a un en centaines de morts, handicapés et blessés. Du coup la négo. n’est pas facile.

    • Ah bon ? L’an dernier, la vitesse moyenne a augmenté et le nombre de morts a diminué. Sur quelles études vous basez-vous ? Celles du GIEC ?

    • En Allemagne, il y a des portions à vitesse « conseillée », mais pas limitée, il y a pas forcement plus de mort qu’ailleurs.
      Tout est une question d’éducation, de responsabilisation.

      Si on libère la vitesse, le départ sera peut etre chaotique du fait de l’exutoire, du purgatoire d’année de repression, mais pas sur que la mortalité soit liée.

      Dans le quota de mort qu’il reste, on accuse la vitesse, peut etre, mais il faut voir que dans la majorité des accidents dont je parle, le responsable roulait comme un connard, donc limitation ou pas, il aurait roulé comme un sac quand meme…

  • Nos amis ont sûrement déjà prévu l’étape suivante, à savoir la verbalisation des excès de vitesse à vélo…

  • Mais c’est génial, à quand la baisse de la vitesse a 10km/h, d’abord autour des écoles, puis partout ?
    Comme ça les piétons pourront faire leur footing sur la route, et dire bonjour aux automobilistes !

    Je regrette tellement d’avoir quitté la France, et sa population qui sait si bien choisir ses gouvernants, pour aller m’installer dans un autre pays…

    • aux US c’est le cas, ils ont des limitations de vitesse drastique aux abords des écoles, genre 20km/h ou moins. seulement, vu qu’ils ne sont pas trop con de ce coté là, la limitation n’est effective que les jours où il y a classe. Les panneaux sont dynamiques, et le week end quand il n’y a aucun gamin tu peux rouler à 60.
      Limitations adaptées aux situations, ça c’est bien.

      • Et obligation de s’arrêter quand un school bus est à l’arrêt et allume ses warnings. On n’a pas le droit d’avancer, on doit attendre.

  • Viendra un temps ou le peuple jetera sa plaque d’immat aux ordures. …elle ne sert qu’à vous faire raquer.chiche ?

  • 30 kmh c’est encore trop.

    Avez vous déjà roulé à 20 kmh, là vous prendriez le temps de mieux appréciez les parisiennes (ou les parisiens).

    Et après tout, pourquoi ne pas rendre la marche arrière obligatoire pour circuler (dans Paris bien entendu).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Pascal Salin.

Il y a eu des époques dans le passé où d’importants efforts étaient consentis pour faciliter l’utilisation des automobiles. Il y a quelques décennies on a ainsi construit beaucoup d’autoroutes et favorisé la circulation des voitures en ville, par exemple sur les quais de Seine à Paris.

Mais nous sommes maintenant confrontés à une situation totalement inverse : il existe beaucoup de lobbies plaidant pour la limitation ou même l'interdiction de la circulation des voitures. C’est ainsi que le gouvernement diminue... Poursuivre la lecture

Par Alain Bonnafous.

Ce qui a été effacé des 150 propositions de la Convention citoyenne pour le climat enlève quelques lignes pourtant bien faites pour juger convenablement les choses ; comme dans une caricature dont on effacerait les traits les plus propices à une identification du sujet. Tout en souscrivant largement à tout ce qui a été publié par Contrepoints sur cette Convention, je regrette presque ces coups de gomme.

Les 28 heures étaient si attrayantes…

Mon premier regret concerne évidemment le choix des citoyens qui, pa... Poursuivre la lecture

Par Yannick Harrel.

La Sécurité routière a délivré ses chiffres d’accidentologie pour mars et avril 2020, ce qui aurait permis de jauger de l’efficacité de confinement sur le taux de mortalité routière. Sauf qu’il est préférable désormais de délaisser, ou plutôt de dépasser, le commentaire de chiffres. Car ils n’ont au final que peu d’importance en raison de la politique invariable du gouvernement français.

Celle-ci demeure intangible puisqu’actée sur le fondement d’une autre logique, celui de la sécurité rentière et d’une haute... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles