Le management français : autocratique et non performant

management_france

La France est bloquée à cause d’un mode de décision « top-down » : le management français est trop autoritaire et tue la créativité.

Par Nicolas Nilsen

Vendredi encore – à propos de l’affaire SFR-Numericable – Arnaud Montebourg a donné l’image la plus détestable de ce qui tue la France : un mode de gestion étatique non seulement autocratique et autoritaire, mais également menaçant (si on n’agit pas comme le gouvernement l’a décidé, c’est le chantage au contrôle fiscal). Le Français croit malheureusement qu’il va suffire d’une élection politique pour que tous les problèmes soient magiquement réglés. Mais le mal est beaucoup plus profond et de nature plus « anthropologique »…

Le problème du management français : autoritaire et démotivant

La France est bloquée à cause d’un mode de décision « top-down », et d’un système de management autoritaire qui n’est pas seulement démotivant mais totalement inefficace dans le monde moderne où les décisions doivent être de plus en plus décentralisées. Le linguiste britannique Richard D. Lewis a réalisé une comparaison très intéressante des différents systèmes de leadership dans une vingtaine de pays. Je vous en mets quelques-un ci-dessous. C’est très instructif !

Ce qui crève immédiatement les yeux, c’est évidemment la comparaison entre le système de gestion de type français (fait d’autocratisme vertical) et le management suédois (démocratique et décentralisé, avec des employés étroitement associés et donc beaucoup plus performants), ou norvégien (où le patron est sans doute au centre du dispositif, mais très accessible aux cadres responsables)… Regardez les graphiques, ils montrent bien dans quel sens il faut aller si on veut que ça change. C’est évidemment cela qu’il faut comprendre et étudier – et pas les querelles dérisoires et nocives sur les affaires Taubira, Buisson ou Copé qui passionnent pourtant les médias.

Le management français : autocratique et non performant

Je vous laisse découvrir les autres graphiques – et lire les légendes et explications – ici.

Un effort « anthropologique » pour comprendre les blocages du management à la française

Ils nous affirment tous que le « modèle français » est un système que le monde entier nous envie – alors qu’il est de toute évidence un système totalement contre-performant et inefficace. Il est donc crucial d’arrêter de se regarder le nombril, d’ouvrir les yeux et de regarder ce qui se fait ailleurs. Ce texte de Claude Lévi-Strauss, de 1981, explique très bien l’effort – de nature « anthropologique » – qu’il faut faire.

Nous sommes affligés, en ce qui concerne notre société, d’un trouble de vision : il y a une quantité de choses que nous ne voyons pas parce que nous les voyons depuis que nous sommes nés. Et donc elles passent pour aller de soi et se fondent même dans le paysage. De plus, nous avons une quantité de préjugés – que nous avons reçus de notre éducation – qui nous font considérer comme allant de soi des choses qui ne vont pas du tout. Et pour prendre de sa propre société une vue qui soit neuve et fraîche, il faut avoir subi une quantité de chocs de sociétés qui sont complètement différentes. Et c’est seulement en se plaçant du point de vue d’une société complètement différente que nous pourrons y apercevoir beaucoup de choses importantes que nous ne verrions pas sans cela.


Sur le web.