L’huile de palme ne présente pas de risque particulier pour la santé

Il semble impossible d’attribuer à l’huile de palme un risque sanitaire particulier, selon l’Institut de Recherche Clinique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
huile de palme

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’huile de palme ne présente pas de risque particulier pour la santé

Publié le 7 novembre 2013
- A +

huile de palmeLe symposium « Huile de palme et santé » s’est tenu mardi, à Paris, sous le haut patronage de l’Institut de Recherche Clinique (IRC), à l’Académie de l’Agriculture. Il semble impossible d’attribuer à l’huile de palme un risque sanitaire particulier. Au contraire, l’interruption brutale de sa consommation entraînerait des déséquilibres dans nos besoins nutritifs quotidiens par la substitution de l’huile de palme au bénéfice de graisses surtout riches en W6 ou pire contenant des acides gras trans, voire par des sucres à index glycémique élevé. Les vraies questions de santé publiques, l’obésité et les maladies cardiovasculaires, appellent d’autres politiques publiques que la taxe nutella.

Un débat scientifique pour sortir des controverses

L’IRC a souhaité, sur un sujet récurrent et souvent caricatural du débat public, réunir les meilleures expertises scientifiques coordonnées par Guy-André Pelouze, ainsi que deux parlementaires spécialistes de la question, Catherine Procaccia et Jean-Yves Le Déaut. Pour le député Jean-Yves le Déaut, vice-président de l’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Techniques (OPECST), « il faut sortir des controverses » et engager un débat public ouvert et responsable sur la question de l’huile de palme.

Ainsi, après une introduction de Louis-Marie Houdebine (Directeur de recherche à l’INRA et ancien expert de l’ANSES), Jean-Paul Jamet (Agronome spécialiste de la nutrition humaine et végétale, membre de l’Académie d’Agriculture) a exposé les propriétés technologiques de l’huile de palme dans l’univers agricole et alimentaire mondiale. Le professeur Jean-Michel Lecerf (Endocrinologue, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille) a posé la question des effets des acides gras saturés et de l’huile de palme sur la santé cardio-vasculaire. Enfin, Guy André Pelouze, chirurgien thoracique et cardiovasculaire et président de l’IRC, a examiné les facteurs de l’athérosclérose et le rôle des acides gras saturés.

L’huile de palme : pas de danger pour notre alimentation

Pour Jean-Paul Jamet, « l’huile de palme est préférable aux huiles hydrogénées ». Jean-Michel Lecerf confirme : « Il faut garder l’équilibre entre tous les acides gras. La lutte contre l’huile de palme est sans intérêt en termes de santé publique ». Pour Guy-André Pelouze, « l’huile de palme ne présente pas de danger majeur ». Jean-Yves le Déaut confirme « l’huile de palme ne présente pas plus de danger que d’autres huiles ».

Pour vaincre l’obésité et les maladies cardiovasculaires, il faut changer nos modes de vie

Pour Guy-André Pelouze, « gérer notre santé cardiovasculaire est un puzzle complexe » et il serait très réducteur de désigner un coupable. L’huile de palme sert de bouc-émissaire, d’idée simple comme l’indique Jean-Michel Lecerf. Vaincre demain l’épidémie d’obésité nécessite de combattre ses multiples facteurs (excès de calories, tabac, sédentarité), sur tous les terrains (école, entreprise, à domicile). Pour Jean-Yves le Déaut, la médecine et la nutrition de demain seront personnalisées. C’est pour lui le défi à relever, loin des polémiques sans lendemain.

L’Institut de recherche clinique est une association loi de 1901 dont l’objectif est de développer la recherche en cardiologie et en angéïologie. Cet institut a été fondé par Guy André Pelouze, chirurgien thoracique et cardiovasculaire.

Voir les commentaires (17)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (17)
  • Comme dit, la lutte contre l’huile de palme est sans intérêt du point de vue de la santé publique. Du point de vue purement environnemental, c’est peut-être autre chose. Part contre il est utile de se demander si ce qui pose le plus problème aux forêts primaires remplacées par mhz culture du palmier tient à l’alimentation ou à l’industrie des agrocarburants. Pour «lutter contre le réchauffement climatique», bien sûr !

    • Exact : le problème de l’huile de palme consommée par l’industrie alimentaire occidentale n’est pas tant un problème de santé qu’un problème environnemental chez les producteurs.

  • L’institut de recherche clinique : c’est pour faire beau. Cela me fait penser à ces institut sur le jeûne ou les énergies célestes. Joli coup de de l’industrie agroalimentaire française, ou comment faire parler 3 « scientifiques » médiatiques qui ne font pas de recherche sur le sujet et faire croire que c’est l’avis de « la science ». Idéologie, idéologie…

    • Justement, à propos de science, la revue Science et pseudo-sciences de l’AFIS du mois d’octobre a publié des articles très intéressants concernant l’huile de palme. Et ce ne sont pas des guignols férus de prana ou autre « thérapie » alimentaire complètement barrée.

    • Oui enfin si tu cherches tu trouves. L’institut de recherche clinique est une asso scientifique menée par le docteur Guy André Pelouze. Et c’est cette même asso qui édite le blog dysnutrition (http://dysnutrition.blogspot.fr/).
      Après, si tu refuses de voir que ces gens font de la recherche, sont de vrais scientifiques qui cherchent à faire avancer le débat… Et d’ailleurs ce qu’ils disent ne sort pas complètement de l’ordinaire. Si tu regardes sur Google, la Suède a pris le même chemin recommandant de quitter le régime pauvre en graisses pour un régime pauvre en glucides. Ca c’est à l’échelle d’un pays.
      Le pays dont le système sociale et le bien-être des habitants ont toujours été devant les nôtres. A méditer donc.

    • ces scientifiques il faut les laisser avec leur conscience ( je n’ai pas dit bonne conscience )

  • Le tabac non plus …enfin tant qu’on n’en fume pas.

  • l’huile de palme mauvaise pour la santé ? c’est du bourrage de mou !

    les principaux tors de l’huile de palme sont:
    * de concurencer les ressources locales avec des prix trés bas car le palmier à huile est trés productif et est cultivé essentiellemnt dans des pays à faible main d’oeuvre.
    * d’etre asiatique, la colonisation est finie, dieux merci.
    * d’etre cultivé dans des zones ou la foret primaire est en recul, ce qui révulse les escrologistes qui vénèrent ce genre d’écosystème.

    il faut noter que l’huile de palme est fortement consommée dans les pays asiatiques ( ou peu de gens ont les moyens d’acheter de l’huile d’olive ) ou la prevalence des maladies cardiaques est plus faible qu’en occident !

    • Nous sommes tous les descendants de peuples qui ont détruit les forêts pour faire pousser du blé et pâturer des vaches.

      • waouh !… ben ya qu’a tout betonner alors pour faire des mickey lands et des supermarches partout afin d’avoir de la croissance… on ne va pas baisser notre PIB pour quelques orang outangs qui passent leur journee sans travailler et sans creer de richesses !… et si on rasait les montagnes tant qu’on y est : on relance la machine economique et on cree de nouvelles terres betonables et avec de la chance on degote des matieres premieres !…

    • La colonisation est terminées. C’est pour cela que le consommateur européen peut choisir. yeneralalcazar , votre comparaison avec les pays asiatiques, sans aucune référence, est de la pseudo science dont l’AFIS serait friante. Vous coulez comparer à la louche des gens aux vies radicalement différentes ? A l’alimentation complètement différente ? Autre chose, la politique des industriels de l’huile de palme est l’hyper rentabilité économique. Bien que la plus productive des huiles végétales, les systèmes favorisant les grandes étendues au détriment des forets est préférée à l’utilisation d’anciennes cultures en friche.

  • Et l’huile de coude alors ?

  • ce jean marie houdebine désopilante prestation du faux candide il devrait gagner son poinds en pots de nutella, il est vraiment en fin de course On se demande s’il n’a pas des actions chez nutella il a du prononcer plus de 15 fois le nom de la marque avec force éloges

  • ‘on va pas appeler les urgences quand un enfant mange du nutella’ dit houdebine en effet, même si un enfant fume une clop on ne va pas appeler les urgences non plus, sauf s’il réitère

  • il y a des scientifiques qui font peur !!!!

  • C’est pas très courageux de tomber la blouse du scientifique pour prendre le masque du candide, un candide on ne peut pas l’attaquer,
    les volées de bois vert qu’il se serait pris ce louis HOUDEBINE sinon
    Du mépris toujours et encore, comme une seconde respiration, de la lâcheté aussi

  • En fait je pense que le mieux et de manger des hamburger au bœuf gavé aux hormones et des frites OGM tout les jours, payer des frais médicaux ahurissant toute sa vie pour parvenir tant bien que mal à survivre(consommer) jusqu’à 80 ans! Voir faire moit moit, claquer ses tunes dans les médocs contre le cholestérol et la salle de gym pour perdre les kilos qu’on à pris inutilement…ça fait marcher le commerce. Luttons contre le chômage, faisons n importe quoi!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
3
Sauvegarder cet article

La crise du coût de la vie s'aggrave avec la montée en flèche de l'inflation. Dans toute l'Europe et dans le monde entier, les gens ont du mal à payer les dépenses essentielles comme les factures de carburant et d'énergie. Certaines des plus fortes hausses de prix concernent les produits de consommation courante, comme les denrées alimentaires et les cosmétiques, et de nombreuses familles ont du mal à payer leurs courses hebdomadaires. Avec la guerre en Ukraine, la lenteur de la reprise économique après la pandémie de covid et les perturbatio... Poursuivre la lecture

Autrefois, l’obésité était associée à la bonne santé, et les réserves aidaient à passer l’hiver. Mais les valeurs ont été renversées, depuis le Moyen Âge. Les enfants du confinement, victimes de l’inactivité et moralement atteints, ont peut-être constitué des réserves en prévision des abyssaux déficits qu’ils auront à combler.

Le président nous a été vendu comme un génie de la finance. Certains susurrent qu’un épicier aurait obtenu de meilleurs résultats et je ne doute nullement que l’on trouve de géniaux épiciers. Le concernant, à la ... Poursuivre la lecture

Par Pierre Bois D'Enghien.

En tant qu'ingénieur agronome avec plus de 20 ans d'expérience en plantations de palmiers à huile en Afrique et en Asie, je suis stupéfait par la médiocrité du débat sur l'huile de palme à Bruxelles. Les ONG, qui condamnent de manière péremptoire la production et la consommation d'huile de palme, ont perdu de vue à la fois les faits et la rigueur scientifiques, et les dirigeants politiques de l'UE semblent peu enclins à écouter ceux qui ont ces bases scientifiques.

Il y a bien sûr plusieurs points de v... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles