Hollande, pirate !

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2324 bonnets rouges

Aujourd’hui les gouvernement va serrer les fesses à cause de la manif des Bonnets Rouges de Quimper. S’il y a un clin d’œil à l’Histoire avec l’usage des bonnets rouges, si les commentateurs se sont précipités sur Wiki pour savoir de quoi on parlait, je les rassure : la dernière remise en cause sérieuse du jacobinisme français fut les révolte de la Chouannerie, guerre religieuse, aussi politique et civile, moins porteuse car pas franchement de « gauche » aux yeux des ignares historiens marxistes et bretons aussi.

On n’y est pas. Il s’agit, comme le disent les célèbres pins-up de Tipiak, de Hollande pirate. Il a essayé de multiplier les recettes de l’État qu’il pique à tout le monde, par exemple celle de l’écotaxe de Sarko, pas de bol. Les Bonnets Rouges de 1675 finirent pendus en masse aux branches basses de chênes. Prudent, Hollande a fait démonter les portiques de péage, et comme c’est un homme qui ne renonce pas, il est déjà à fouiller dans les cartons de ses collabos pour trouver, vite une suppression de postes de fonctionnaires. Je rigole.