Hulot, Hollande et le thermomètre

François Hollande a annoncé de prochaines conférences sur le climat, l’énergie et l’emploi pour donner l’illusion de l’action.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hulot, Hollande et le thermomètre

Publié le 29 août 2013
- A +

Du discours de François Hollande lors de la Conférence des ambassadeurs de mardi, la presse n’a retenu que les velléités d’intervention en Syrie. D’autres annonces ont pourtant été faites par le président : l’organisation de conférences sur le climat, l’énergie et l’emploi pour donner l’illusion de l’action.

Un article de Guy Sorman.

Mardi 27 août au Palais de l’Élysée, devant tous les ambassadeurs de France réunis en conclave, François Hollande a annoncé comme prioritaire la lutte contre le réchauffement climatique. « Si nous ne faisons rien, dit-il, la température augmentera de 4°C d’ici la fin du siècle ; mais si nous agissons, l’augmentation sera seulement de 2°C. »

Comme nul ne sait si la température augmente, ni de combien, ni pourquoi, le Président normal et modeste a annoncé qu’il confiait une mission sur le sujet à Nicolas Hulot. Frémissements et ricanements dans la salle. Et puis, il réunira une conférence sur le climat à Paris, en 2015.

Ma suggestion : casser les thermomètres ou, à la rigueur, s’asseoir dessus !

Dans un même élan, Hollande a annoncé deux conférences supplémentaires, l’une sur l’emploi des jeunes en Europe et l’autre sur l’énergie en Europe. Sachant que la France se désindustrialise en raison des coûts salariaux les plus élevés en Europe et que la France sera bientôt seule à refuser d’exploiter les gaz de schiste – la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Pologne y sont ralliés –, on voit mal comment ces conférences créeront des emplois ni réduiront les coûts de production.

Mais les conférences donnent l’illusion de l’action et permettent de ne rien décider. Les ambassadeurs sont restés perplexes mais discrets : métier oblige.


Sur le web.

Lire aussi : La taxe carbone en 6 questions

Voir les commentaires (48)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (48)
  • Hulot : quand les marchands de dentifrice se prennent au sérieux. Cet homme admire les indiens de la forêt et leur « paradis oublié par nous » (dixit).
    Espérance de vie au paradis : 40 ans, pas de dentiste et infestation de maladies « par nous oubliées ».

    • Nos écolos passent leurs vacances à Versailles et voient la nature comme un disneyland que des jardiniers choisis par eux et par népotisme entretiendraient la nuit quand les visiteurs ont le dos tourné. Des parcs nationaux pour faire la promotion du colbertisme. Dommage pour eux, les Italiens ont déjà piqué le meilleur nom : Parc National du Grand Paradis…

    • @Caesar & MichelO
      Exactement.
      Les écolo parisiens ont oublié que la nature est, par essence, hostile à l’homme. Et que tout le combat de ce dernier depuis la nuit des temps, le progrès (le vrai, pas le « progrès » dévoyé qui circule aujourd’hui) est précisément de s’extraire de cette hostilité. (maladies, intempéries, etc etc….) La nature n’a jamais été bisounoursland pour l’homme.

      • Ils passent leurs vacances à Versailles, et VT était-elle au Petit Trianon à la campagne dans sa fermette et ses petits moutons? 😉

  • Voici un site qui permettra combler vos lacunes de votre culture scientifique, ainsi que votre mauvaise foi:http://www.manicore.com/

  • Ces derniers temps, j’en viens à me demander si certains ne cherchent pas à avoir des liens depuis Contrepoints pour remonter indûment leur score dans les moteurs de recherche.

    • Rien que la phrase « La question de l’avenir énergétique est devenue essentielle. Particulièrement depuis la catastrophe de Fukushima. » est objectivement fausse. L’énergie nucléaire (uraniums) c’est au mieux moins de 10% de toutes les énergies fossiles que l’on connait. On peut très bien sans passer et donc ça n’a aucune valeur essentielle (sauf cas ponctuel comme au Japon).

      Bref, phrase d’accroche catastrophiste qui va permettre de vendre les suggestions faussement écolo de son petit lobby (cf : Dans cette perspective inéluctable de toute politique énergétique responsable).

  • A MichelO:Lisez le contenu des sites pour lesquels j’ai posté des liens, ensuite vous pourrez les critiquer. Votre attitude empêche tout débat serein.

    • Loki,
      Ne me prenez-pas pour un ignare, ma culture scientifique et mon nombre de publications valent probablement bien les vôtres. Les sites en question ne suscitent en rien des débats, ce sont des publicités pour des courants d’opinions politiques irrespectueux de leurs contradicteurs et même souvent de la réalité scientifique et économique. Pas plus que dans les conférences à convoquer par Hollande, Hulot, ou d’autres manoeuvriers, il n’y a d’exposés relevant de l’idéodiversité et de mise en balance des interprétations des uns et des autres. Ca se termine toujours par « Il est urgent que VOUS fassiez quelque chose », en oubliant de dire que ce sera cher, inutile, et au profit principal de celui qui en a fait la suggestion. Gouvernement ou sites écolos, même combat !

    • Loki,

      On ne peut pas discuter avec des bornés comme vous…
      Restez dans votre idéologie stupide !
      Vous savez très bien que toutes vos théories sur le changement climatique sont remises en cause de jours en jours…même le GIEC admet publiquement que ses propres théories sont à revoir…
      Mais il vous faut continuer à désinformer !!!!
      On en reparle dans quelques années…chiche ?

    • Vous parlez de débat, mais vous êtes celui qui vient avec ses gros sabots pétris de certitudes pour imposer son point de vue :
       » combler vos lacunes de votre culture scientifique, ainsi que votre mauvaise foi »
      Vive l’insulte et la condescendance comme argument de débat !!!

    • « Lisez le contenu des sites pour lesquels j’ai posté des liens, ensuite vous pourrez les critiquer. Votre attitude empêche tout débat serein. »

      Le nombre de fois que j’ai pu lire ce genre de sottise sur internet…

  • Un peu gros que Hollande dise « nul ne sait si la température augmente, ni de combien, ni pourquoi,.. » !!!

    Il n’a pas lu l’article de Contrepoints publié le 31/3/2013, disant : « le réchauffement de la terre est en pause depuis 20 ans ». Et même selon certaines dernières études depuis 24 ans…
    Et même, plusieurs études sérieuses indiquent que la terre a commencé de se « refroidir » depuis 2002 (voir les sources ci-après [A])

    Le GIEC-ONU qui faisait référence pour nous taxer à tout va sur le carbone, a lui-même dit, par son président Pachauri en février, que « le réchauffement de la terre fait une pause depuis 17 ans ».

    Alors sur quoi ou sur qui se base Hollande ? N’a-t-il que les pastèques «verts» comme références ?

    Est-ce Jean Jouzel ce menteur invétéré (voir ici : http://youtu.be/8-BGIMdoj1k la preuve des mensonges de Jouzel) qui disait encore il y a peu, que « la terre allait vers plus 6°C à la fin du siècle *» alors qu’il n’a même pas vu venir les 20 ans de « pause » ou le «refroidissement depuis 2002» et qui se répand dans tous les médias pour dire le contraire de son patron R. Pachauri au GIEC-ONU.

    Et pourquoi (à part Contrepoints) aucun journaliste ne pose de questions sur ces mensonges de « réchauffement » ou « taxes climat-énergie » ?
    N’oublions pas non plus que N. Hulot disait encore il y a peu que « le monde allait entre-tuer pour s’approprier les dernières gouttes de pétrole ou de gaz de la terre ».
    Alors que la terre a, en réserves prouvées, pour des siècles de charbon, de pétrole ou de gaz sans parler des hydrates de méthane. (Les anglais disaient dans The Times du 9 février avoir pour 1500 ans de gaz sous leurs pieds et se lancent à toute vitesse sur la production de gaz de schiste.)

    Pourquoi tant de mensonges ???

    [1] http://www.cnsnews.com/news/article/what-global-warming-2012-data-confirms-earth-cooling-trend
    [2] http:/www.dailymail.co.uk/debate/article-2011667/Global-warming-new-ice-age-YOURE-paying-politicians-hysteria.html#ixzz2d8eZJRA0
    [3] http://notrickszone.com/2013/08/09/major-danish-daily-warns-globe-may-be-on-path-to-little-ice-age-much-colder-winters-dramatic-consequences/
    [4] http://www.climatedepot.com/2012/02/01/new-study-russian-astrophysicist-from-russian-academy-of-science-predicts-global-cooling-from-2014-we-can-expect-start-of-deep-cooling-with-a-little-ice-age-in-2055/
    *http://www.smartplanet.fr/smart-people/jean-jouzel-agir-maintenant-sur-le-climat-pour-ne-pas-le-faire-dans-la-panique-dans-quelques-decennies-19219/

  • Cette photo montre qui est vraiment ce président « normal » : un psychorigide !!!

  • Ca tombe bien, je viens de laisser ce billet sur mon blog avant d’avoir lu comme chaque jour Contrepoints :
    http://jacqueshenry.wordpress.com/2013/08/29/nouveau-billet-dhumeur-enfumage-oui/

  • A Gyl et à MichelO: en aucun cas, je ne prétends imposer mon  » idéologie
    stupide »; j’ai juste été choqué par le ton insolent de M. Sorman, mais il semble qu’il soit devenu impossible de débattre sur un tel sujet avec un minimum de courtoisie. En conséquence, je vous adresse mes excuses si je vous ai blessés tous les deux ( ne ricanez pas , je suis sincère). En fait, je suis perturbé par la coexistence des deux opinions, (l’une climatosceptique, l’autre « carbocentriste ») qui dure depuis au moins Claude Allègre (environ 2006) . Il est d’autant plus atterant qu’il n’existe apparemment plus de source objective sur le sujet, d’ou le risque du relativisme et de l’inaction. Pour en sortir il faudrait organiser un cycle de débats télévisés( un seul ne suffira pas) sur le sujet, entre des scientifiques du GIEC (Jean Jouzel, Hervé Letreut pour la partie francophone) et les auteurs de « Climat, 15 vérités qui dérangent ».

    • OK, pas de problème. Je reconnais aussi la difficulté d’obtenir des informations fiables, et je m’énerve facilement quand on me presse d’agir en leur absence.

    • « d’ou le risque de l’inaction »
      Magnifique ! C’est la devise des shadoks !
      On agit d’abord, on réfléchit (peut-être) après.
      http://silverfox.free.fr/shadok/devise02.jpg

    • « il n’existe apparemment plus de source objective sur le sujet »
      Vous savez, lorsque l’on assiste, et de plus en plus fréquemment maintenant, à des changements de bord (toujours dans le même sens, PAS UN SEUL dans l’autre sens), ça donne une idée assez précise pour ceux qui n’y connaissent rien, tout de même non ?
      Analogie simple à comprendre : avez vous vu un seul allemand de l’ouest passer à l’est ?

      – Le suédois Lennart Bengtsson, entres-autres co-fondateur du GIEC (rien que ça…)
      – L’allemand Hans von Storch, professeur à l’Institut de Météorologie de l’Université de Hambourg et directeur de l’institut de Recherche Côtière à Geesthacht en Allemagne, spécialisé dans les modélisations climatiques.
      Tout deux changent de bord et révèlent ce qui se passe au sein de la climatologie giec-style.

    • « il n’existe apparemment plus de source objective sur le sujet »
      Vous savez, lorsque l’on assiste, et de plus en plus maintenant, à des changements de bord (toujours dans le même sens, PAS UN SEUL dans l’autre sens), ça donne une idée assez précise pour ceux qui n’y connaissent rien, tout de même non ?
      Analogie simple à comprendre : avez vous vu un seul allemand de l’ouest passer à l’est ?

      Les 2 derniers exemple en date :
      – Le suédois Lennart Bengtsson, entres-autres co-fondateur du GIEC (rien que ça…)
      – L’allemand Hans von Storch, professeur à l’Institut de Météorologie de l’Université de Hambourg et directeur de l’institut de Recherche Côtière à Geesthacht en Allemagne, spécialisé dans les modélisations climatiques.
      Tout 2 changent de bord et révèlent ce qui se passe au sein de la climatologie giec-style.

    • @Loki
      Pour en sortir, il faudrait que pour commencer tout ceux qui souhaitent imposer aux autres une mesure quelconque se l’impose à eux-mêmes d’abord pendant minimum un an ; et sans tricher, dans les conditions du mec normal, qui va bosser pour de bon tous les jours.
      Et d’une ça fait un bon tri, et de deux ça leur donnera l’occasion de développer les solutions alternatives dont tous le monde pourra utilement s’inspirer

      N’oubliez pas que de toute façon le climat change tout le temps, et que le pognon qu’on met pour chasser le dahu du réchauffement, c’est autant qu’on aura plus pour s’adapter aux changements qui se produiront de toutes façon (sans parler des problèmes actuels très réels )

    • Le problème des débats sur le sujet, c’est qu’ils risquent fort de sombrer dans l’hermétisme de chiffres non vérifiés, non vérifiables, et d’oppositions du genre « non c toi le menteur ». On ne sera pas plus avancé. Sauf a déceler quelle partie essayera de conduire le débat vers cette impasse, qui sera celle qui tient le plus a l’opacité. Ou qui a le plus a perdre… Je crois que malheureusement aucun consensus d’émergera selon les canons de la bonne pratique scientifique.

    • « Canons de la bonne pratique scientifique » : Dont une des bases pragmatiques est de commencer par reconnaitre les limites des modèles et théorie que l’on veut « défendre ». Défendre, encore un mauvais mot; une théorie on l’éprouve, on ne la défend pas.

      Sur le climat, autant il n’y a aucun débat public sur les limites des modèles mis en jeu, autant on leur fait prédire des évolutions sur des dizaines d’années, ce qui relève d’une imposture qui saute aux yeux de n’importe quel scientifique honnete et / ou compétent.

      En fait il en est des mandarins la science comme des politiques : il faut frapper fort avec des affirmations tranchées, la ou une analyse détaillée ridiculise la fatuité de leurs affirmations. Il faut bien se gonfler d’importance…

  • Notre Président est peut-être normal, mais son choix de prendre Nicolas Hulot comme conseiller climat-énergie est aux antipodes de la normalité. Car enfin, avoir un conseiller climat-énergie connu pour son incompétence scientifique et son dogmatisme bizounourso-intégriste en faveur des thèses du GIEC, est-ce digne d’un Président, fût-il normal?

  • Voici un navrant exemple de propos de Pascal Canfin, Ministre délégué chargé du Développement (on se demande bien de quoi…)
    http://www.liberation.fr/politiques/2013/08/27/contribution-climat-energie-une-reforme-de-gauche_927177

    Et voici mon commentaire:
    M. Canfin, outre le fait que vous envisagez de nouvelles dépenses publiques non finançables compte tenu de leur importance démesurée et de notre dette souveraine, ce qui m’inquiète sur la capacité de ce gouvernement (et des précédents…) à mesurer leur faisabilité, vous nous récitez la bible du GIEC, selon laquelle le méchant CO2 anthropique émis par les méchants humains serait responsable d’une forte augmentation de Tglobale depuis 130 ans et d’une augmentation cataclysmique de Tglobale dans les prochaines décennies.

    Forte augmentation? Certes, de +O,7°C depuis 1880, faisant suite au Petit Age Glaciaire, et stabilisation depuis 1997, ce qui commence à être significatif.

    Augmentation cataclysmique prévisible? Comment des modèles numériques, basés sur des hypothèses non prouvées et réfutées par diverses observations et publications, utilisant de la science fausse, et dont les projections divergent toujours plus des observations, pourraient-ils prévoir quoi que de soit de crédible?

    Par ailleurs, contrairement à ce que la propagande veut nous faire croire, l’augmentation constatée du taux de CO2 n’a pas pour causes essentielles nos émissions anthropiques, mais des processus naturels (publication d’Ole Humlum et al, et travaux de Murry Salby).

    Donc, alors que nous payons déjà la TIPP et la CSPE (qui est un impôt déguisé, servant à financer les EnR, dont l’inutilité est bien connue de ceux qui ont consulté les statistiques de RTE), nous pondre une taxe climat-énergie, aura pour conséquence, contrairement à votre discours déconnecté des réalités, de réduire le pouvoir d’achat des ménages et la compétitivité de nos entreprises, donc créer du chômage, ce qui va donc à l’encontre des engagements du Président.

    Je soumets à votre réflexion ces deux documents : le premier sur la problématique climatique, le second sur la transition énergétique :
    http://dropcanvas.com/#wJc9FpE34332em http://dropcanvas.com/#SAn7p952RfNrCE

    M. Canfin, un peu de logique serait la bienvenue : si vous croyez au rôle présumé du CO2 sur Tglobale, si vous voulez que nous ayons une production d’énergie électrique fiable, maîtrisée, non dépendante des caprices d’Eole et de l’ensoleillement, sans émission de CO2, et avec un prix compétitif du kWh, les meilleures solutions sont le nucléaire et l’hydraulique (saturé en France). Donc mieux vaut financer la recherche pour la quatrième génération nucléaire (surgénérateur, thorium), qui produira peu de déchets dont la radioactivité sera après 300 ans 10000 fois plus faible que celle des déchets de nos centrales actuelles, et qui consommera du plutonium (surgénérateur), dont la conduite sera plus facile avec les flux de neutrons rapides. Avec le thorium, compte tenu des réserves, nous aurions une source fiable pour plus de 1000 ans.

    Votre priorité n’est pas de satisfaire les fantasmes dogmatiques des Verts, qui pèsent électoralement moins de 2%, mais de satisfaire aux exigences des réformes structurelles, de réduire les dépenses de l’Etat et des collectivités locales, de favoriser le développement des entreprises, seules sources de richesses, de réduire la dette souveraine, et d’arrêter de tuer notre pays par des taxes et prélèvements allant au-delà du raisonnable. C’est en étant courageux que vous pourrez redresser notre pays, dont les citoyens ne supportent plus l’incurie de ses « élites dirigeantes », et pas en faisant n’importe quoi, comme, par exemple, avec cette taxe et le développement inconsidéré des EnR.

    • Je confirme, nous payons de la CSPE et nous allons en payer de plus en plus car le prix du marché de gros de l’électricité est en forte baisse.

      Quel paradoxe !

      Alors que l’électricité s’échange sur les marchés de gros à des cours très bas, les factures des clients augmentent tant en allemagne que chez nous…

      Ainsi les consommateurs allemands doivent se préparer à une nouvelle hausse de leurs factures, certains experts envisageant pour 2014 une augmentation substantielle de la E E G ( contribution de soutien aux énergies renouvelables).

      http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202950946962-les-tarifs-d-electricite-entrent-dans-la-campagne-electorale-595693.php

      « A l’époque, cette taxe coûtait 3,5 centimes par kilowattheure (KWh). Mais, face au développement incontrôlé du solaire et de l’éolien, elle a explosé et atteint aujourd’hui 5,3 centimes. Coût pour une famille moyenne : environ 185 euros par an. Par comparaison, la CSPE française s’élève à 1,35 centime. Or, d’après les experts, elle pourrait grimper en Allemagne de 30 % en 2014 ! Pour les Allemands, la coupe est pleine. »

      Et en France , même cause, même effet, notre Contribution au Service Public de l’ Electricité étant aussi fonction de ce prix de marché de gros, il est donc prévisible que cette contribution va sensiblement croître !

      Ne perdons pas de vue non plus que si que la CSPEest de 1,35 cts d’euros / Kwh, elle devrait normalement être de 1,88 cts d’euros au Kwh.

      Que ce soit par le biais de la CSPE ou du montant facturé du Kwh il nous faut compenser cette différence…

      http://www.cre.fr/operateurs/service-public-de-l-electricite-cspe/montant

      « La compensation intégrale des charges prévisionnelles 2013 (7,2 Md€) nécessite une contribution unitaire de service public de l’électricité estimée à 18,8 €/MWh. L’article L.121-13 du Code de l’énergie , introduite par la loi n° 2010-1657 du 29 décembre 2010 de finances pour 2011 limite sa hausse d’une année sur l’autre à 3 €/MWh. »

  • ICI A LYON LE 29/08/2013 A 18H42 ON SE LES PELLE C’EST A PEINE SI ON PEUT LAISSER LES FENETRE OUVERTES AU SECOURS RECHAUFFEMENT REVIENS SINON JE REVENDS MON FRIGO!!

    • En prévision du réchauffement je me suis acheté un stock de magnums chocolat / amande…
      Maintenant je peux bien me les mettre dans le cXX, histoire de me mettre a température ambiante…

  • Il réussira le pari des écologistes , investir dans des domaines sans
    rentabilité , juste pour tuer la croissance et faire encore plus de
    socialisme . Mission accomplie!!

    • mr loki
      je ne comprends rien à la climatologie pourriez vous éclairer ma lanterne

      comment définissez vous la température globale?
      pourquoi un changement de la température globale signifiait il que le système se réchauffe? ( mettez 20 thermomètre mini maxi dans une pièce amusez vous chaque jour à faire la moyenne de la moyenne des maxi et des mini et dites moi pourquoi diable ça signifie si ce machin augmente que ça se réchauffe ou que ça se refroidit!!!!!

      ce que je crois savoir c’est qu’il n’existe que 2 façons pour savoir su « le climat se réchauffe » la premier est de pourvoir comptabiliser l’énergie qui rentre et l’énergie qui sort de ce système…pas assez précis..
      la seconde est de mesurer l’énergie totale de ce système..pas très précis…

      J’adore poser ces question simples ..car personne n’apporte jamais de réponse…et pourtant c’est de la physique élémentaire…

      • @ Loki

        Pas d’inquiétude, il n’y a aucune blessure !

        Mais comprenez que dans le contexte médiatique actuel qui désinforme à qui mieux mieux, on puisse réagir « vertement »…

        Les variations climatiques ne sont pas d’aujourd’hui…et je pense qu’on se trompe de bataille…ne vaudrait-il pas mieux s’occuper de la vraie pollution ??? Et non pas du Co2…
        Il faudrait commencer par faire prendre conscience que notre planète n’est pas une poubelle !!!
        Certains pays ne respectent rien…et nous, nous nous tirons une balle dans le pied avec des règlementations stupides dont le but est de TAXER !!!
        Notre problème est cette notion dangereuse qu’est le « principe de précaution »…
        Et c’est vrai dans tous les domaines concernés, on n’assume plus rien…tout doit être prévu, anticipé, comme si c’était possible…
        En fait, avec ça, on déresponsabilise un maximum…et on voit le résultat…!

        Sans rancune !!!

  • Juste un biscuit jeté à ses écolos, pour qu’ils la ferment 🙂

    Mais ce biscuit risque de coûter encore des milliards à pure perte.

  • Ce qui est indigne ce sont ces gouvernements (gauche et droite) qui ajoute de l’eau au moulin d’un retour au millénarisme, de la peur de la fin du monde imminente causée par nos fautes et qui refuse tout progrès.
    Je ne donnerais plus ma voix à ces jeteurs de sorts rétrogrades.

  • ajoutENT, refusENT…

  • La question est qui est le meilleur des 2 ?

    N.Hulot = proche de zéro (Nul ‘O’).
    F.Holland = proche du pays à plat.

    On a de la marge avant de faire pire.

  • hulot et son palais a chamonix
    hulot et e nombreux déplacements personnels en heloco
    hulot et l illusion de faire mais la realite d encaiser les sous

    bove dont le fond de commerce est la pipe :en fait sa superbe maison du larzac avec wc solide et son pere chercheur a inra il travaillait sur les ogm et a inra et aux usa
    mai le fils est beaucoup plus riche que le pere car il vent du vent

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jon Miltimore.

Le jour de la Terre, Wynn Alan Bruce, un écologiste et photographe du Colorado âgé de 50 ans s'est immolé devant la Cour suprême des États-Unis.

À la suite de sa mort, ses amis ont déclaré qu'il s'inquiétait du changement climatique. Kritee Kanko, la scientifique en chef de l'Environmental Defense Fund a déclaré :

« Ce gars était mon ami. Ce n'était pas un acte de suicide. C'est un acte de compassion profondément intrépide pour attirer l'attention sur la crise climatique. »

T... Poursuivre la lecture

Qui a encore en mémoire le documentaire Gasland ? Projeté en 2010 au festival de Sundance aux États-Unis son contenu s’était répandu comme une traînée de poudre dans le monde entier.

Véritable procès d’intention à l’encontre des exploitants américains de gaz et pétrole de schistes, le documentaire mettait en avant la question controversée de la pollution des nappes phréatiques par la méthode de la fracturation hydraulique. La célèbre image du « robinet en feu » laissant supposer une eau du robinet polluée par le gaz a fait le tour du m... Poursuivre la lecture

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle rupture technologique qui pourrait, à terme, bouleverser le marché de l’emploi. Le développement des solutions d’intelligence artificielle sur des pans entiers du marché de l’emploi aura des externalités positives indéniables, encore trop mal perçues des travailleurs.

Des transformations structurelles sans destruction massive

Selon le rapport de référence « Automatisation, numérisation et emploi » du Conseil d’orientation pour l’emploi (janvier 2017), moins de 10 % des emplois existants seront menacé... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles