Aurélie Filippetti : Gentil Virgin France vs méchant Amazon Luxembourg ?

Facade du Virgin Megastore Champs Elysées

Aurélie Filippetti a dénonce la « concurrence déloyale d’Amazon dont a souffert Virgin ». Ignorance ou incompétence de la ministre ?

Aurélie Filippetti a dénonce la « concurrence déloyale d’Amazon dont a souffert Virgin ». Mensonge ou incompétence de la ministre ?

Un billet d’humeur du Parisien Libéral.

Façade du Virgin Megastore Champs Élysées

Aurélie Filippetti, la ministre française de la Culture a dénoncé la « concurrence déloyale de distributeurs en ligne comme Amazon, dont a souffert le groupe de distribution de produits culturels Virgin Megastore » qui a annoncé son dépôt de bilan. Ces entreprises « ne sont pas soumises à la même fiscalité que les entreprises localisées physiquement en France », a expliqué Aurélie Filippetti, si on en croit Capital.

Ah ! Encore une entreprise bien de chez nous, victime d’Internet/des étrangers/du giga ultra libéralisme super débridé anglo-saxon et très méchant. Un peu comme PSA, probablement (-16% cette année), sans doute eux aussi victimes des téléchargements illégaux de voitures à l’étranger…

En même temps, la déclaration d’Aurélie Filippetti est une bonne nouvelle ! Elle signifie qu’il y a des économies faciles à réaliser du coté du Ministère de la Culture et de la Communication. Quand on fait une déclaration pareille, c’est que le staff qui a préparé le dossier est clairement incompétent, non ? On peut donc les virer pour incompétence, sans indemnités (que les éventuels avocats en droit social me lisant corrigent si erreur).

16 membres de cabinets, tous X, Ena, HEC, etc., et qui doivent coûter ensemble au grand minimum 83 200 euros par mois, et pas un pour expliquer à Aurélie Filippetti que :

  • peut-être que c’était la bonne santé du marché du disque, durant les années 90, l’exception,
  • le commerce de produits culturels est difficile, tout simplement, surtout en période de taux de chômage qui explose, parce que le gouvernement préfère se concentrer sur le mariage pour tous plutôt que sur la dérégulation du pays.

De toutes façons, les salariés, eux, n’accusent pas Amazon et le Luxembourg. Ils disent que c’est l’augmentation de loyer imposée par le propriétaire de leur bâtiment, le Qatar, qui a tué leur business model déjà fragile. C’est d’ailleurs pour la même raison que le bureau de Poste des Champs Élysées avait fermé en 2011 : loyer trop cher ! Même raison pour Brentano’s en 2009.

Des consultants spécialistes du secteur comme Jéremie Herscovic disent de toute façon que Virgin est avant tout victime de ses erreurs stratégiques, bien plus que d’Internet. Virgin avait pourtant lancé son offre web.

Enfin, on se demande si les membres du gouvernement se parlent entre eux. Apparemment, non. Sinon Aurélie Filippetti saurait que non seulement Amazon est au Luxembourg, mais qu’en plus Arnaud Montebourg, le collègue du redressement productif, offre des aides, des déductions fiscales et de l’argent public pour qu’Amazon se développe en France, de préférence dans la circonscription de Montebourg !

Ainsi va la France.

Pendant que 1000 entreprises meurent et 900  se créent, le gouvernement, au lieu de créer l’environnement qui ferait que 1001, 1050 ou 1100 ou pourquoi pas 2000 entreprises naîtraient, préfère commenter ce qui se passe sur les plus grosses et les plus médiatiques, avant de sortir la panoplie de taxes/aides/sanctions/lois/réglementations/subventions/procès.

Tout cet interventionnisme ultra étatique, ça n’est pas ce que les entrepreneurs demandent. Les entrepreneurs veulent juste qu’on les laisse bosser, sans carotte étatique mais sans bâton non plus, bref, qu’on leur fiche la paix, comme dirait Hervé Morin, le président du Nouveau Centre.

En ce qui concerne les Champs Élysées, ne nous en faisons pas, la plus belle avenue du Monde a déjà changé de visage à plusieurs reprises. Les changements ne sont pas finis !


Sur le web