Dexia a vendu Denizbank

Vendre ce qui est vendable pour assurer un atterrissage le plus en douceur possible, l’unique politique de la défunte banque…

Vendre ce qui est vendable pour assurer un atterrissage le plus en douceur possible, l’unique politique de la défunte banque…

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Siège de DexiaC’est fait ! La vente était dans les tuyaux depuis un moment, mais cette fois, c’est fait. Dexia vient d’annoncer la vente de sa filiale turque DenizBank au groupe russe Sberkank. Le montant de la vente s’élève à 3,02 milliards d’euros pour les 99,85% du capital de DenizBank que détenait la banque franco belge.

Cette vente de DenizBank à Sberkank va permette à Dexia, qui a enregistré une perte nette de 1,2 milliard d’euros au cours des 6 premiers mois de l’année, de réduire son bilan de 18 milliards d’euros. Le produit de la vente de DenizBank à Sberkank sera affecté à la poursuite de la réduction de l’exposition de Belfius, l’ancienne branche belge de Dexia.

—-
Sur le web.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.