La crise coûte 390 milliards à l’Allemagne

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde.

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde.

Par Richard North, depuis Bradford, Royaume Uni.

Les dépenses pour la gestion de la crise des marchés financiers et l’interventionnisme dans la crise de l’euro ont augmenté l’endettement de l’Allemagne d’environ 390 milliards d’après Passauer Neue Presse via Handelsblatt.

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde, ce qui correspond à 25 000 euros pour chaque Allemand, homme femme et enfant.

Les citoyens anglais, pourtant déjà bien essorés, ne subissent comparativement qu’un léger fardeau de 1 320 milliards de dette (sans compter les extras), ce qui revient à environ 20 000 euros pour chaque homme, femme et enfant, situation prospère relativement à l’Allemagne.

On peut comprendre pourquoi les Huns sont tellement réticents à prendre sur eux l’intégralité de la dette de l’eurozone : ils ont déjà assez de mal à supporter la leur.

—-
Sur le web.