La crise coûte 390 milliards à l’Allemagne

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La crise coûte 390 milliards à l’Allemagne

Publié le 4 septembre 2012
- A +

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde.

Par Richard North, depuis Bradford, Royaume Uni.

Les dépenses pour la gestion de la crise des marchés financiers et l’interventionnisme dans la crise de l’euro ont augmenté l’endettement de l’Allemagne d’environ 390 milliards d’après Passauer Neue Presse via Handelsblatt.

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde, ce qui correspond à 25 000 euros pour chaque Allemand, homme femme et enfant.

Les citoyens anglais, pourtant déjà bien essorés, ne subissent comparativement qu’un léger fardeau de 1 320 milliards de dette (sans compter les extras), ce qui revient à environ 20 000 euros pour chaque homme, femme et enfant, situation prospère relativement à l’Allemagne.

On peut comprendre pourquoi les Huns sont tellement réticents à prendre sur eux l’intégralité de la dette de l’eurozone : ils ont déjà assez de mal à supporter la leur.

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Dominique Finon.

Duplicité et effets d’annonces sont à la manœuvre dans l’Union européenne pour saborder discrètement le nucléaire dans les faits.

Paradoxe et duplicité

La Commission européenne a publié le 31 décembre 2021 un document appelé « taxonomie » sur les critères de classement des technologies pouvant donner lieu à financement privilégié par les fonds verts. Le nucléaire y figure ainsi que les centrales électriques à gaz très émettrices de CO2 (plus de 400 gCO2eq/kWh), sous le prétexte de faciliter la ... Poursuivre la lecture

Pierre Baudry. Un article de The Conversation.

Angela Merkel a incontestablement marqué l’histoire moderne de l’Allemagne. Son arrivée au pouvoir en 2005 et son exceptionnelle longévité – comparable uniquement à celles de Konrad Adenauer (1949-1963) et de Helmut Kohl (1982-1998) – font d’elle une figure centrale de la politique allemande et européenne contemporaine.

Toutefois, après la fin de son dernier mandat en 2021, son parti (CDU-CSU, démocrate-chrétien) et son successeur désigné, Armin Laschet, ont été vaincus dans les urn... Poursuivre la lecture

Par David Camroux. Un article de The Conversation

L’alliance AUKUS, réunissant l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, a officiellement vu le jour le 22 novembre 2021, lors d’une cérémonie de signature discrète à Canberra, environ deux mois après l’annonce publique et spectaculaire de l’accord par les dirigeants des trois pays concernés.

Dans l’intervalle, une avalanche d’analyses s’est concentrée sur les aspects stratégiques et géopolitiques de cette entente pour l’Australie et les États-Unis, tendant à minimiser ses dyn... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles