La crise coûte 390 milliards à l’Allemagne

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La crise coûte 390 milliards à l’Allemagne

Publié le 4 septembre 2012
- A +

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde.

Par Richard North, depuis Bradford, Royaume Uni.

Les dépenses pour la gestion de la crise des marchés financiers et l’interventionnisme dans la crise de l’euro ont augmenté l’endettement de l’Allemagne d’environ 390 milliards d’après Passauer Neue Presse via Handelsblatt.

La dette allemande s’élève maintenant à 2 049 milliards et s’alourdit de 1 335 euros par seconde, ce qui correspond à 25 000 euros pour chaque Allemand, homme femme et enfant.

Les citoyens anglais, pourtant déjà bien essorés, ne subissent comparativement qu’un léger fardeau de 1 320 milliards de dette (sans compter les extras), ce qui revient à environ 20 000 euros pour chaque homme, femme et enfant, situation prospère relativement à l’Allemagne.

On peut comprendre pourquoi les Huns sont tellement réticents à prendre sur eux l’intégralité de la dette de l’eurozone : ils ont déjà assez de mal à supporter la leur.

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Si le renouveau revendiqué par Emmanuel Macron pour son second mandat présidentiel signifie qu’il ambitionne de renouveler, au sens de reconduire, le « quoi qu’il en coûte » budgétaire des années précédentes, on peut dire que le Projet de loi de finances 2023 ou PLF 2023 présenté lundi dernier en Conseil des ministres répond à merveille à cette ambition. Il n’est que de comparer les avis successifs de la Cour des comptes ou du Haut Conseil des Finances publiques (HCFP) rendus chaque année sur le sujet pour s’en convaincre.

Avec une rég... Poursuivre la lecture

Le gouvernement allemand a demandé aux exploitants le maintien en réserve jusqu’au 15 avril 2023 de deux centrales nucléaires dont la fermeture était prévue au 31 décembre 2022 afin de fournir, si nécessaire, de l’électricité au cours de l’hiver à venir.

« La tâche consiste à assurer la sécurité de l’approvisionnement » a déclaré le ministre fédéral de l’Économie et de la Protection du climat, Robert Habeck.

Est-ce la dernière cigarette du condamné, ou le mégot qui permettra de rallumer le foyer du nucléaire allemand ?

&n... Poursuivre la lecture

Le gouvernement doit chaque année résoudre un problème récurrent : le budget.

Il consiste à faire correspondre une liste de dépenses prévues, ordinairement classées dans l’ordre des ministères qui les présentent à l’approbation des parlementaires, avec une liste d’impôts et de taxes. Les gouvernements n’ont en effet aucun autre moyen que ces deux instruments pour se procurer de l’argent.

Depuis plus de 40 ans néanmoins, devant la difficulté d’équilibrer ses comptes, le gouvernement a fait appel au crédit. Comme chacun le sait, c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles