Hollande contre les riches

Hollande propose de créer un taux d’imposition à 75% pour les très hauts revenus (« au-dessus d’un million d’euros par an »)

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 790 Hollande riches

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Hollande contre les riches

Publié le 27 février 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec

En proposant de créer un taux d’imposition à 75% pour les très hauts revenus (« au-dessus d’un million d’euros par an »), François Hollande devient méchant :il veut égorger (symboliquement) les « RICHES ». Même ses petits camarades ont été pris au dépourvu !

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Depuis au moins la Révolution française, le meurtre pour délit de réussite est glorifié et utilisé comme argument de fanatisation par tous les socialistes.

Le riche, le bourgeois, la banquier, le Juif, l’Américain, le propriétaire, le rentier, le commerçant… tout est bon pour justifier et légaliser la cupidité, la jalousie et la haine au nom de l’intérêt général. Rien de plus facile que d’essentialiser une minorité et la désigner comme étant la cause de tous les malheurs du monde.

Les koulaks étaient les milliardaires de la Russ... Poursuivre la lecture

Par Danny Duchamp.

 

Dans le discours politique moderne, "corporation" est presque une injure.

En 2021, le sénateur américain du Vermont Bernie Sanders, répondant aux critiques de sa proposition fiscale, a publié une vidéo intitulée "Yeah, we're going to TAX BILLIONAIRES & CORPORATIONS" (traduction : "Oui, nous allons taxer les milliardaires et les sociétés") dans laquelle il nous assure que les nouveaux impôts seraient prélevés exclusivement sur les grandes sociétés et leurs riches propriétaires, comme si (même ... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles