Prime de présentéisme: la carotte attitude

imgscan contrepoints317

Pour tenter de guérir les agents municipaux de leur absentéisme chronique et aigu, certains maires leur donnent une prime

L’imagination des élus pour dépenser l’argent des contribuables n’a pas de limite.

Pour tenter de guérir les agents municipaux de leur absentéisme chronique (et aigu), certains maires donnent une prime aux fonctionnaires qui n’auraient pas été malades ou absents sans raisons valables (absents avec des raisons valables, la prime est tout de même offerte, hein !).

Nous devons cette merveilleuse idée au maire PS de Florensac (Hérault), M. Vincent Gaudy, qui va ainsi donner une prime de 50 euros par mois, soit 600 par an, aux fonctionnaires municipaux qui n’auront rien fait d’autre que leur métier.
C’est la carotte grâce à laquelle notre élu veut faire avancer ses troupes.

 

Donc le principe se résume ainsi.

Pour ces fonctionnaires, être absent ou malade, c’est normal et être assidu au boulot, c’est très bien et ça mérite une prime. Une incroyable translation des valeurs. L’image des fonctionnaires avait-elle vraiment besoin de ceci ?

M. Gaudy dit que la prime de présentéisme est la carotte du fonctionnaire mais c’est en fait le bâton du contribuable.