Encore un rude hiver en préparation?

Météosuisse a signalé de la neige dans les alpes suisses à des niveaux sans précédent pour un mois de septembre.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Encore un rude hiver en préparation?

Publié le 23 septembre 2011
- A +

Le froid et la neige précoces qui gagnent une partie de l’Europe annoncent-ils un nouvel hiver rigoureux?

Par Richard North, depuis Bradford, Royaume-Uni

Concomitamment aux médias traditionnels britanniques qui prévoient un hiver précoce, l’agence météorologique suisse, Météosuisse a signalé de la neige dans les alpes suisses à des niveaux sans précédent pour un mois de septembre.

Dans la station de ski de St Moritz, au sud-est du canton de Grison, près de 46 cm de neige ont été enregistrés. Les chutes de neige ont provoqué des perturbations du trafic routier dans la montagne avec la fermeture des cols de St Bernard, Fluëla et Nufenen, selon Viasuisse qui informe de l’état des routes suisses. Les cols du Gothard, Lukmanier et Oberalp étaient aussi couverts de neige.

La survenue précoce de l’hiver a aussi touché l’ouest de l’Autriche, provoquant l’arrêt du trafic ferroviaire à Salzburg. Plus de 200 passagers ont été pris au piège pendant des heures dans leur train après que des arbres se sont écroulés sous le poids de la neige et sur les voies ferrées.

Plusieurs routes de l’ouest de l’Autriche ont été fermées au trafic après que de substantielles quantités de neige ont recouvert Salzburg et le Tyrol. Dans le Tyrol, approximativement 22 000 foyers ont été privés d’électricité pendant des heures. Automobilistes et routiers ont dû utiliser des chaînes dans les quelques cols de montagne qui n’avaient pas été fermés dans ces circonstances.

Avec ces neiges, on s’attend à un début de saison de ski précoce en Suisse et en Autriche. Stations Thermales et hôtels devraient bénéficier des conditions actuelles.

Ici, au Royaume Uni, nous n’avons rien vu (jusqu’ici) qui pourrait se rapprocher d’un été indien, après un mois d’août médiocre et parfois frisquet. Nous semblons prêts pour ce qui serait le quatrième hiver rigoureux d’affilée. Et peu importe comment les « réchauffistes » essaient de tourner la chose, leur religion ne survivra pas à une autre longue période de froid extrême et de neige.

On se demande également si les hommes politiques comprennent ce qu’ils ont à perdre. Quand le froid s’installera réellement, leurs folles formules sacrées répétées à l’envie concernant la nécessité de sauver la planète vont sembler de plus en plus pathétiques, et le peu qui reste de crédibilité aux élites politiques sera mis en pièces.

—-
Sur le web
Traduction : HR pour Contrepoints.

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • gardons la tête froide…Je passe une partie de mes vacances en suisse centrale depuis 53 ans déjà (!) et j’ ai de nombreux souvenirs de cols fermés momentanément en août voire en juillet pour qques jours (1 où2 en moyenne), rien de nouveau là dedans…Même si la hausse des températures est nulle où très faible statistiquement parlant depuis une dizaine d’ années, elles sont stables à un niveau relativement élevé, et ceci associé à des hivers très secs ( 2010/2011 ayant battu des records), on continue à assister à un recul impressionnant des glaciers, que je constate années après années en tant qu ‘ alpiniste amateur. j’ ai vu en quelques années diparaître des petits glaciers de basse altitude qui » décoraient » les montagnes de mon adolescence, et la saison de ski de montagne qui se terminait  » dans le temps » fin juin, a vu les skis retourner au placard avec un mois et demie d’ avance ces deux derniers hivers.Quand aux » débuts de saisons de ski précoces », la neige tombée il y a une semaine sur un sol chaud à fondu en trois jours, et faire des pronostics sur ce qui se passera météorologiquement parlant à l’ ouverture des stations dans trois mois relève de l’ astrologie. Les articles de M North ne font en général pas de bien à la cause sceptique, un peu trop faciles à réfuter….Comme dit l’ autre, » sauvez moi de mes amis, mes ennemis je m’ en charge ». IL y a d’ autres climato-sceptiques plus crédibles.

  • Il est vrai que ces chutes de neige ne laissent en rien présager de la suite de l’hiver…

    Ceci dit, concernant le recul des glaciers alpins, absolument rien d’anormal, aucune accélération par rapport au recul observé entre 1910 et 1945…

    Cela est très bien expliqué dans cette page >>

    http://www.pensee-unique.fr/oceans.html

    et plus spécialement en milieu de page où une corrélation avec l’AMO est largement démontrée…..

  • sans oublier la mise à jour du 21 octobre 2008 au 2/3 de cette page >>>

    http://www.pensee-unique.fr/bonnetdane.html

    où le titre du point 2/ est>>

    Exemple 2 : Des gens vivaient et se promenaient sur les sommets des glaciers des Alpes, il à 5000-6000 ans. Plus maintenant. Mais c’est parce que les causes naturelles qui agissent sur le climat ont disparu, entre temps.

    Et donc, non seulement ces glaciers ont déjà été absents mais leur vitesse de fonte n’a pas augmenté… je dis bien « vitesse de fonte » !

    Juste un petit mot aussi sur l’expérience CLOUD qui démontre que le rôle du CO2 est mineur dans le réchauffement que personne ne nie……

    http://www.pensee-unique.fr/theses.html#cloud4

    et là, je rejoins donc les propos en fin d’article….

    RCA que personne ne nie… mais ne devrait-on bas un peu ? >>>

    http://www.objectifliberte.fr/2011/08/rechauffement-climatique-non-global.html

  • http://www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/meteo/actualite_meteo/herbsthoch.html

    « Pour beaucoup de stations en Suisse, septembre 2011 restera comme un des mois de septembre les plus chauds de ces 150 dernières années. Pour Sion et Lugano, il sera même très probablement le plus chaud. Les projections actuelles donnent une température moyenne de 20,4° pour Lugano, soit 0,3° de plus que le précédent record qui date de 1961. Quant à Sion, septembre 2011 égalerait le record de septembre 2006 avec 17,9°. »

  • « Weather is not climate » –

    Gardons nous de conclusions hâtives, la variabilité météo étant imprévisible. Prévoir un hiver froid à partir d’événements isolés est aussi débile que prédire un hiver ou un été chaud à partir de modèles climatiques bancals, ce que nous avons assez reproché au MET…

  • c’est aussi un vieux truc pour faire courir les parents afin de ne pas être dépourvus de skis pour leurs bambins le moment venu.Si il a neigé y’a pas de quoi en faire un fromage excepté pour ceux qui l’attendent de pied ferme!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En 2019, le Parlement européen a déclaré l’état d’urgence climatique. Il faut dire que les sujets liés à l’environnement ont pris soudainement une ampleur considérable en 2019 : réchauffement climatique, extinction des espèces, effondrement de la société humaine… plus personne ne peut les éviter.

En tant qu’acteurs du débat politique, les libéraux ont évidemment leur rôle à jouer. Pourtant, face à l’ampleur des enjeux, force est de constater que nombre d’entre eux ne sont pas à la hauteur, loin de là.

L’ensemble de notre économi... Poursuivre la lecture

12
Sauvegarder cet article

Nouvelles gesticulations gouvernementales alors que des orages assez violents ont traversé la France il y a quelques jours : pour les ministricules de la République, pas de doute, voilà un nouveau signe du réchauffement climatique forcément anthropique contre lequel il faut lutter au quotidien, de préférence avec des petits gestes inutiles mais religieusement effectués pour apaiser Gaïa.

C'est ainsi qu'Amélie de Montchalin, propulsée ministre des Trucs Verts en Transition après cinq années de succès retentissants au service de la Macro... Poursuivre la lecture

Le 6 août 2014, je publiais un article sur La neutralité de la Suisse et la guerre en Ukraine. J'y rappelais que la neutralité de la Suisse trouvait son origine dans la défaite de Marignan (1515) à partir de laquelle fut mis fin à la politique d'expansion des Confédérés.

Après une courte période, entre 1798 et 1815, la neutralité de la Suisse a toujours été effective, jusqu'en 1989. Elle est devenue de plus en plus relative notamment à la suite de son adhésion à l'ONU en 2002, bien que deux articles de la Constitution suisse énoncent q... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles