Wright et ses éoliennes

Manifestement, pour les éoliennes au Royaume-Uni, le vent tourne, et pas favorablement

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Wright et ses éoliennes

Publié le 29 octobre 2010
- A +

Les gens n’aiment pas les hachoirs à oiseaux. Plus de 230 groupes locaux différents qui luttent contre les champs d’éoliennes agissent au Royaume-Uni, depuis l’Ecosse, le Kent, Norfolk, le Yorkshire et les Cornouailles. Ces groupes obtiennent des succès impressionnants contre les installations planifiées de parcs éoliens — même s’ils luttent contre d’importantes recommandations officielles.

C’est d’Oliver Wright, de The Independant, apparemment comme « Whitehall Editor » — quoi que cela puisse être. Notez son ton incrédule : « …même s’ils luttent contre d’importantes recommandations officielles. » The Independant devrait se relire : « Recommandations officielles…« . Hum…

Quoi qu’il en soit, dans les douze derniers mois jusqu’à septembre, il y a eu une diminution de 50% dans les approbations des projets de parcs éoliens en Angleterre, et les approbations en Ecosse ont aussi chuté. Le nombre de nouveaux parcs mis en production a lui aussi baissé de 30% — baisse en partie due à la récession.

Horreur et désespoir ! Ces chiffres, révélés dans un rapport sur l’état des lieux de l’industrie en question, « jettent le doute sur la capacité du Gouvernement à atteindre ses objectifs de 20% d’énergie renouvelable dans toute notre énergie d’ici à 2020« . C’est suivi de : « Les changements introduits dans les lois de planifications, qui seront annoncées plus tard dans l’année, risquent bien de rendre encore plus compliqué l’obtention des permis pour ces projets. »

Vous pouvez détecter l’hystérie grandissante dans le ton de Wright lorsqu’il écrit : « Les militants anti-éolien expliquent que, bien que ces équipements soient nécessaires pour combattre le réchauffement global, les turbines – souvent aussi hautes que le London Eye – sont un véritable affront esthétiques aux plus beaux panoramas du pays. » Ces (terribles) militants disent que ces turbines sont « assourdissantes et déciment les populations locales d’oiseaux. Ils suggèrent que les nouvelles installations soient construites off-shore. »

Mais contre cette proposition, nous trouvons bien sûr des « experts écologistes et industriels« . Ils expliquent que c’est irréaliste. Le temps nécessaire pour construire de telles installations off-shore peut monter à sept ans, elles coûtent bien plus cher et la technologie correspondante est encore trop jeune. Si le Royaume-Uni veut atteindre ses objectifs  en matière d’énergie renouvelable, expliquent-ils, il est vital que des parcs éoliens terrestres continuent d’être installés à un rythme soutenu bien au-delà de 2020.

Et Wright de se lamenter : « L’exemple typique de la situation est donné par ce qui se passe dans le North Yorkshire, où des politiciens locaux ont récemment posé leur veto à la construction de sept turbines après avoir reçu le conseil officiel d’aller effectuer une campagne locale de concertation« . Grands dieux, jusqu’où cela peut-il aller ? Des politiciens locaux qui rejettent des conseils officiels ! Le monde est en train de s’effondrer !

Pauvre Wright. On pourrait presque sentir sa douleur.

—-

Article traduit depuis EUReferendum

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Aujourd’hui, que l’on soit pour ou contre le nucléaire, cultiver une réputation d’analyste pondéré et sérieux oblige à la posture de bon aloi consistant à assortir ses raisonnements de l’affirmation selon laquelle les énergies renouvelables « rentables » doivent être développées dans tous les cas. La réputation prend singulièrement du relief quand on va jusqu’à déclarer que, sans elles, le nucléaire seul ne parviendra jamais à couvrir nos futurs besoins électro énergétiques.

Pour faire un sort à cette dernière affirmation plus que grat... Poursuivre la lecture

Le film gratuit de Charles Thimon diffusé sur internet Éoliennes : du rêve aux réalités est plus que remarquable : il est exceptionnel !

Il représente une bouffée d’air frais pour tous ceux qui ne veulent plus entendre la bouillie de faux arguments sur les énergies, voire de mensonges, servis généralement par les grands médias, et même par certaines agences officielles.

Enfin, un talentueux réalisateur met les pieds dans le plat !

De cette plongée dans le mercantilisme le plus vil et l’idéologie la plus obtuse, il... Poursuivre la lecture

Ce 8 juin 2022, le Parlement européen a voté en faveur de la proposition de la Commission européenne d’interdire en 2035 au plus tard la vente de véhicules thermiques y compris pour les camionnettes et les hybrides. L’Italie est parvenue à obtenir une dérogation pour les voitures de luxe et de sport (Maserati, Ferrari). Le Conseil de l’UE doit à présent adopter la proposition. La volonté de se passer de pétrole et surtout du diesel russe favorise cette décision malgré la dépendance chinoise qui pointe sur les batteries et les matériaux qui le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles