Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Pierre Robert est agrégé de sciences économiques et sociales, ancien professeur de chaire supérieure/classes préparatoires aux grandes écoles. Auteur, conférencier, expert auprès de l'institut Sapiens, il est chef économiste du Laboratoire Industries & Cultures / EMDP-Paris II, membre du Collectif Art faber. Il est l'auteur de "Fâché comme un Français avec l'économie" paru chez Larousse en 2019.
3 followers

Articles

En réélisant le Président sortant, les Français ont majoritairement rejeté le programme attrape-tout de sa challenger, un programme de fermeture du pays bourré d’incohérences et de mesures inapplicables.  Mais s’ils ont repoussé le scénario du pire, l’horizon économique du pays n’en reste pas moins sombre et ne devrait pas s’éclaircir de sitôt.

La tâche de ceux qui vont impulser la politique économique des 5 prochaines années va donc être particulièrement difficile avec un cumul d’obstacles à surmonter dans un environnement financier d... Poursuivre la lecture

En 1991 Michel Albert, alors patron du groupe des Assurances Générales de France (AGF) constatait qu’à l’issue de sa victoire contre le communisme « le capitalisme n’est pas homogène, mais qu’au contraire il s’est différencié en deux grands modèles qui s’affrontent » (Capitalisme contre capitalisme, Éd. Le Seuil, 1991, page 12).

Celui qu’il qualifie de « néo-américain » est fondé sur la réussite individuelle et le profit financier à court terme. L'autre, centré sur l’Allemagne et qu’il nomme « rhénan », valorise la réussite collective,... Poursuivre la lecture

Le présent d’une illusion

La démondialisation que certains appellent encore de leurs vœux s’opère sous nos yeux et ce n’est pas une bonne nouvelle, contrairement à ce qu’avaient imaginé ses promoteurs. Dans leur esprit il s’agissait d’établir de nouvelles règles pour endiguer les effets du libre-échange, réputés néfastes par nature. Il fallait réhabiliter l’État et faire reculer le marché. Cela passait par la mise en place de taxes douanières et la reterritorialisation de la production, deux processus supposés vertueux par définition. Ils dev... Poursuivre la lecture

Si le sentiment national ukrainien a des racines historiques multiples et anciennes, il se nourrit également des ravages provoqués par les mesures de politique économique appliquées à ce pays de façon inhumaine pendant plus de 70 ans par les instances soviétiques.

Avant de parvenir au poste de premier secrétaire du Parti Communiste de l’Union Soviétique (PCUS), Nikita Khrouchtchev (1894-1971) a été un acteur et un observateur de premier plan des sévices imposés par l’URSS aux Ukrainiens.

À la fin de sa vie il a consigné ses souv... Poursuivre la lecture

En Chine, dès qu’un cas de contamination fait son apparition, ce sont des villes entières, des ports ou des centres de production qui sont perturbés, voire paralysés. Une fois encore ce scénario vient de se répéter à grande échelle. Le 14 mars dernier, 5280 cas ont été enregistrés, ce qui peut paraître dérisoire pour un pays de cette taille. Le même jour la France levait la majorité des restrictions alors qu’on y dénombrait 4 fois plus de cas nouveaux. Fidèle à la stratégie liberticide de zéro covid ordonnée par Xi Jinping, les autorités chin... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles