Le « Raptor » : un discours étonnamment pro-liberté

OPINION : si le « Raptor » n’est certainement pas tout à fait libertarien, il est appréciable de voir qu’il est possible de tenir un discours aussi favorable aux libertés individuelles.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
https://www.youtube.com/watch?v=2pJOm-5vamo

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le « Raptor » : un discours étonnamment pro-liberté

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 23 septembre 2021
- A +

Par Elie Blanc.

Cumulant plus de 700 000 abonnés, Ismaïl Ouslimani, dit « Le Raptor » est un des Youtubeurs les plus influents de France. Régulièrement présenté par les médias comme issu de la « fachosphère », il se présente pourtant comme apolitique.

S’il faut bien admettre que ses premières vidéos étaient plus proches d’un défouloir (certaines ayant d’ailleurs été censurées depuis) que d’un argumentaire construit, force est de constater que sa dernière vidéo sur Éric Zemmour est pleine de bon sens.

Une analyse nuancée de Zemmour

De manière intéressante, un grand nombre de ses analyses sont presque ouvertement libérales. S’il reconnaît qu’un personnage comme Éric Zemmour a le mérite de mettre face à leurs contradictions ceux qui ne voudraient pas voir l’incompatibilité entre l’islam et la protection de certaines minorités, et notamment les homosexuels, il n’hésite pas non plus à fustiger son étatisme et sa tendance à ériger l’Islam en bouc émissaire.

Le Youtubeur rejoint toutefois le polémiste sur le danger d’une immigration massive qui viendrait, selon lui, mettre en péril l’identité nationale, ainsi que sur le retour de la peine de mort car elle impose au contribuable de payer pendant des dizaines d’années pour un criminel. 

Il se fait aussi le défenseur d’une liberté d’expression absolue et condamne fermement le délit d’opinion. Non seulement il rappelle que faire taire les dissidents n’est pas efficace et ne permet pas de faire disparaître leurs idées, mais il souligne aussi qu’introduire des lois qui encadrent la liberté d’expression revient à prendre un chemin extrêmement dangereux pour toutes les libertés fondamentales. Malheureusement, au vu de l’actualité, il est difficile de lui donner tort. Il ne limite pas son combat pour la liberté d’expression à l’aspect juridique mais il invite aussi à surveiller les GAFAM qui possèdent aujourd’hui une capacité de censure importante.

Quand le Raptor rejette l’étatisme

Nuancée, sa critique du programme étatiste de Zemmour a ceci d’intéressant qu’elle ne s’arrête pas aux questions économiques des idées du polémiste (qui puise régulièrement ses analyses dans la théorie marxiste) mais se prolonge aux questions de société.

Le jeune Youtubeur n’hésite pas à rappeler que les propositions de Zemmour s’inscrivent parfaitement dans la tradition socialiste française qui consiste à croire que c’est le rôle de l’État de s’immiscer en permanence dans la vie des Français. En effet, il met par exemple en lumière l’absurdité de contraindre une partie de la population à choisir des prénoms dans le calendrier chrétien et préfère « créer un climat qui leur donne envie de le faire ».

Dans la dernière partie de la vidéo, l’accent est mis sur l’importance de la responsabilité. Le message est clair : arrêtez d’attendre de l’État providence qu’il s’occupe de vous, arrêtez de chercher le prochain homme providentiel et reprenez vos vies en main. Cette vidéo est donc à mon sens un excellent vecteur des idées libérales, puisqu’elle revient plusieurs fois au triptyque cher aux libéraux : liberté, propriété privée et responsabilité. Critique envers la presse, il invite son public à faire preuve de tout autant de méfiance envers l’État qui la subventionne qu’envers les milliardaires qui en ont le contrôle, et à ne pas vouer un culte aveugle à la démocratie. 

Loin de la caricature de facho, le Raptor fait finalement preuve de beaucoup plus de tolérance et de nuance que ces médias qui ont voulu le diaboliser. Il est même le contraire de cela : quelqu’un qui se méfie de ceux qui voient en l’État (ou les grandes entreprises) un moyen bien pratique pour imposer leur idéologie, et qui se bat pour la défense des libertés fondamentales. Ainsi, si le Raptor n’est certainement pas tout à fait libertarien, il est appréciable de voir qu’il est possible de tenir un discours aussi favorable aux libertés individuelles auprès d’un public aussi large et aussi jeune. 

Voir les commentaires (14)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (14)
  • la « fachosphère »….

    • La « fachosphère » est définie par Le Monde comme « une nébuleuse de sites, de comptes sur les réseaux sociaux, visant à diffuser de la « réinformation », en clair de la propagande allant dans le sens des militants qui les animent. »

      par contre
      fachosphère , nom féminin

      Politique
      Fachosphère désigne l’ensemble des partis et mouvements fascistes, et tout ce qui est en général lié au fascisme.
      Exemple : Malheureusement, avec la naissance de ce tout nouveau groupe identitaire, la fachosphère s’agrandit.

      alors ici il faut se farcir identitaire

      La mouvance identitaire est un mouvement politique, une école de pensée ou un courant politique de l’extrême droite européenne apparu à la fin du XX e siècle en France et dérivant de la Nouvelle Droite. Elle met l’accent sur la défense des Européens, avec une vision ethnique et culturelle de la politique.

      on sait pas si ça définit l’extreme droite …ou c’est défendu par l’extreme droite… et à chaque tentative de précision on observe un » déplacement « ..

      elle met l’accent sur la défense des européens……aucune foutue idée de ce que ça signifie..

      surtout ..surtout ..surtout positionner son interlocuteur politiquement.. ne pas écouter ce qu’il dit , juste repérer des mots clefs, ne pas chercher si c’est juste si c’est vrai;;

      triste époque où il faut défendre l’extrëme droite de gens qui utilisent des méthodes qui à mon opinion sont inacceptables car deshumanisantes.

      • Le Monde fait partie de la fachosphère gauchère-marxiste-leniniste.

      • Le fascisme était de gauche, fondé après la Grande guerre par le socialiste Mussolini, rédacteur en chef du journal du PS italien. Dont la doctrine était justement que l’état dirige tout, s’immisçant dans la vie quotidienne des citoyens qui doivent tout lui consacrer: Pour le fascisme, l’État est un absolu en face duquel l’individu et les groupes sont le relatif. Sans l’État, il n’y a pas de nation. Pour le fasciste tout est dans l’État et rien d’humain et de spirituel n’existe hors de l’État, pas d’individus, pas de groupes. (Mussolini : Œuvre et discours).
        Donc Le Monde, Libération et tous les media qui prêchent le socialisme et l’étatisme sont fascistes et prêchent pour la fachosphère!

  • Je m’étais fait la même réflexion que cet article en regardant ses videos. Si on regarde sa video sur le port d’arme il arrive à des conclusions similaires. Ce mec est plus fin qu’on veut le faire croire.

  • Regardez aussi la vidéo « Ils sont devenus fous » ; il y a quelques message aussi diffusés par les libéraux.
    Et en plus c’est drôle ! 🙂

    • J’ai toujours apprécié le Raptor pour son contenu et aussi pour sa « mise en forme » de vidéos et son humour. Vous avez aussi Stéphane Édouard dans ce style libéral mais en plus « lisse », calme.

  • Le plus ironique : C’est grâce aux « articles » nauséabonds de la presse mainstream que je l’ai connu. Pour une fois merci à eux.

  • Il est très bine ce petit gars. Je suis abonné à sa chaine.
    Il en faut plus comme lui.

  • Alors que d’autres youtubeurs assimilés « de droite » ont quasi tous une compréhension étato-marxiste le Raptor est d’une finesse libérale absolument étonnante en France.
    De plus son ton pamphlétaire original attire beaucoup la jeunesse.
    Il a énormément fait depuis 4 ans pour décomplexer une « vraie » droite beaucoup plus libérale, celle des entrepreneurs, des indépendants, des gens qui se prennent en main et qui refusent la mainmise de la bureaucratie socialiste.
    .
    Avant lui, les jeunes qui n’étaient pas de gauche rasaient les murs, il a véritablement engendré une mini révolution.

    • Parfois, je me demande (j’ai peut-être tort) si les gens d’origine étrangère – le Raptor étant un étranger de deuxième génération, sauf erreur – ne sont pas plus libéraux que les Français d’origine, cela s’expliquant par le fait que leurs parents n’ont pas été biberonnés aux idées marxistes depuis… depuis… des décennies, voire des générations, comme le sont les Français, au travers de l’E.N., des médias, et bien sûr de leurs parents qui y ont été eux-mêmes biberonnés. C’est en tout cas l’impression que j’ai avec Ismaïl Ouslimani (le Raptor). D’où lui viennent donc ses idées subversives ? 🙂
      Si c’est le cas, cela montre à quel point un pays peut s’enfoncer, génération après génération…

      • Ça et il me semble qu’en plus les Français « de souche » sont très vite catalogués de « fascistes identitaires » et ont plus de peine à être publique.
        El Rayan et Valek, d’autres youtubeurs d’origine étrangère sont très bon aussi dans leur critique de la gauche, mais je ne connais pas leur positionnement libéral.
        Par contre, je n’aime pas du tout Papacito qui n’est clairement pas du tout libéral.

  • Je l’adore depuis des années ce type, ses analyses sont juste parfaites.

  • Pour l’avoir écouté il y a quelques mois, j’ai eu le même sentiment que l’auteur : j’ai trouvé étonnant (chez un jeune) et rafraîchissant son discours sur les libertés. Et au-delà du style « djeun » qui fait un peu mal aux oreilles parfois, il y a une vraie capacité de réflexion et un vrai sens de la nuance auxquels effectivement un classement par les médias dans la « fachosphère » ne rend absolument pas justice. Mais bon, les médias… un vrai sujet pour les libéraux, notamment leur financement, comme le rappelle très justement cet article, qui conduit à une absence quasi-totale d’indépendance ; sans oublier le marxisme culturel qui imprègne tellement les esprits, dans ce pays, notamment de beaucoup de journalistes.

    Quant à Zemmour, il est un admirateur de Colbert, de Napoléon, de de Gaulle (quoique sous de Gaulle, les prélèvements obligatoires étaient près de deux fois moins élevés qu’aujourd’hui), donc effectivement, sa vision est celle d’un État « fort »… quoiqu’il semble sensible à la nécessité de desserrer le carcan administratif autour des entrepreneurs, ce qui ne peut qu’être mieux qu’un Mélenchon ou une Hidalgo, par exemple.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Robby Soave.

YouTube a supprimé une vidéo téléchargée par le Comité du 6 janvier qui montrait des images de l'ancien président Donald Trump contestant les résultats de l'élection de 2020.

La fausse affirmation de Trump selon laquelle les machines à voter ont par erreur "déplacé des milliers de votes de mon compte vers le compte de Biden" a été diffusée lors des audiences du comité du 6 janvier, qui se poursuivent cette semaine. L'ancien procureur général William Barr a déclaré devant la commission qu'il n'avait découvert auc... Poursuivre la lecture

Le youtubeur Frédéric Molas, alias Joueur du Grenier, est bien connu du YouTube français. Avec plus de 3,6 millions d’abonnés, il représente un certain poids. Néanmoins ces dernières années, certaines de ses vidéos sont bloquées par la plateforme, l'incitant à prendre certaines distances du site. Une situation qui est révélatrice d’une tendance de YouTube, qui risque de perdre des créateurs de contenu au profit d’autres plateformes.

Qui est le Joueur du Grenier ?

Derrière le personnage du Joueur du Grenier se cache Frédéric Molas. Lui ... Poursuivre la lecture

Zemmour
0
Sauvegarder cet article

Par Pierre Robert.

« Le renard sait beaucoup de choses, le hérisson n’en sait qu’une seule, mais grande » Archiloque, Fragments, VIIe siècle avant JC

Dans son remarquable essai sur Tolstoï[1. Isaiah Berlin, The Hedgehog and the Fox, 1953, traduction française Le Hérisson et le Renard, Les Belles Lettres, 2020] Sir Isaiah Berlin distingue deux types d’êtres humains que tout oppose, les renards et les hérissons en suggérant qu’un grand abime sépare ceux qui, d’une part rapportent tout à une seule vision centrale et d’autre part, c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles