Le retour du masque obligatoire en extérieur

OPINION : la science est devenue pour certain un argument parmi tant d’autres comme la sécurité ou la santé pour imposer aux Français une société de surveillance.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
covid-19 BY Prachatai (CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le retour du masque obligatoire en extérieur

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 25 juillet 2021
- A +

Par Adnan Valibhay.

 

Les Lumières permettent à l’homme de sortir de l’immaturité, de la minorité dont il est lui-même responsable. Celle-ci est l’incapacité d’employer son entendement sans être guidé par autrui. Cette minorité est imputable à l’homme non pas si le manque d’entendement mais si le manque de résolution et de courage d’y avoir recours sans la conduite d’un autre en est la cause. Sapere aude ! Ose savoir ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà donc la devise des Lumières – Emmanuel KantQu’est-ce que les Lumières ?

A contrario, l’obscurantisme est le refus d’user de son propre entendement en laissant un autre penser pour soi. Pareil à un enfant dont seuls décident les parents, l’obscurantiste est prisonnier de son refus de la connaissance qui le condamne à l’immaturité.

Aujourd’hui sont affublés du sobriquet de conspirationnistes et d’obscurantistes tous ceux qui s’opposent aux mesures liberticides annoncées par le président de la République et dont la dernière en date est l’extension du passe sanitaire aux différents lieux de vie et de loisirs fréquentés par les Français.

Peu importent à cet égard les réserves qu’on puisse avoir pour la vaccination (quasi) obligatoire. Non, pour reprendre cette formule célèbre d’Ulpien :

Quod principi placuit legis habet vigorem
(Ce qui plaît au prince a force de loi)

Autrement dit ce que veut l’État doit être exécuté, et les Français qui sont allés massivement  se faire vacciner semblent déjà s’être acclimatés à cette servitude volontaire.

Nouvelles atteintes aux libertés fondamentales

Le 22 juillet dernier, nombreux ont été les collectivités territoriales, communes et départements, à avoir imposé de nouveau le port du masque en extérieur lequel est bien entendu une nouvelle atteinte portée aux libertés fondamentales des Français.

Dans l’inconscient collectif d’une majorité de Français, le port du masque sert à freiner la diffusion du SARS-CoV-2 et son efficacité serait démontrée. C’est vrai en intérieur, mais faux à l’extérieur.

Le 11 mai dernier, le New York Times a publié un article dans lequel il est affirmé que le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, soit la plus haute autorité de santé américaine, a déclaré que moins de 10 % des contaminations au Covid advenaient en extérieur.

Cette même source, décidément très critique, indique que cette statistique se fonde en partie sur une mauvaise classification de certaines contaminations qui ont en réalité eu lieu dans des lieux clos. La part des contaminations en extérieur se situerait en réalité sous la barre des 1 %.

Confortant cette thèse, une étude chinoise des chercheurs Hua Qian, Te Miao et Yuguo Li et publiée pour la première fois le 31 octobre 2020 a conclu que sur 7324 cas de contaminations, seulement une seule était survenue en plein air dans le cadre d’une conversation entre deux personnes.

Différentes études contredisent ainsi les récentes mesures prises au niveau local qui imposent le port du masque en extérieur. Si l’État en fait de même en imposant à son tour cette obligation à l’échelle nationale, il démontrera son refus de la science et de la raison. Nul ne saurait désormais qualifier l’obligation du port du masque en extérieur de raisonnable.

La science n’étant un argument parmi tant d’autres comme la sécurité ou la santé pour imposer aux Français une société de surveillance contre laquelle nous mettait déjà en garde Michel Foucault en 1975 dans Surveiller et punir et dans laquelle la liberté est l’exception.

Voir les commentaires (51)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (51)
  • Le retour du masque à l’ extérieur s’ interprète simplement comme une mesure vexatoire. On ne peut même pas la comprendre comme une mesure forte plutôt qu’ une absence de mesure, ce serait les croire responsables de leur choix. D’ ailleurs il suffit de vois comment une grande majorité de l’ opposition vient s’ abriter sous ce pébroque de lopettes.

  • ce n’est rien en regard de ce qui nous pend au nez ; le sénat planche sur des mesures anti pandémie du style  » bracelet électronique , portique sonore , boitier de distanciation sociale ,  » et j’en passe et des meilleures ; des « outils numériques  » qui traceront les gens jusqu’à savoir ou et à quelle heure ils vont pisser ; bienvenu dans le monde des fous paranos ;

  • Le seul avantage du masque c’est qu’il vous permet d’évoluer à l’extérieur et d’échapper aux caméras de surveillance… de tous types ???

  • Le masque est surtout un signe. Signe d’obéissance, signe de conformisme, porté par certains parce que c’est obligatoire – ce qui se comprend – porté aussi pour afficher son sentiment d’appartenance aux (prétendus) responsables. Pour beaucoup, le masque, dont on voit qu’à la façon dont il est utilisé est certainement plus nocif qu’utile, est une sorte de gri-gri, un fétiche contre le méchant virus qui rode. Ceux-là continueraient de le mettre alors même qu’il ne serait plus obligatoire. On les voit, seul.e.s dans leur voiture, leur bâillon sur le nez…

    • certain.e.s ; celleux-là
      Pas très inclusif tout ça.

    • @ René-Pierre Alié : oui pour le sentiment d’appartenance au group, comme les moutons. C’est rassurant, mais on sait tous comment les moutons finissent : tondus et en méchouis ! Bienvenue dans le monde d’après

    • Ce sont les pires ceux avec le masque entièrement mis alors qu’ils sont seuls dans la voiture

      • Taper un email ou téléphoner avec désinvolture en conduisant approximativement, est à n’en pas douter plus dérangeant et toxique que porter un masque sans conséquence mortelle pour autrui !

      • Pour des trajets courts entre 2 courses (supermarché, station service,etc), je garde le masque dans la voiture pour ne pas le contaminer en le touchant.
        Et je le porte aussi dans la rue car je ne suis pas encore vacciné, même s’il y a moins de risques à l’extérieur, ça m’évite de remettre les doigts dessus quand j’arrive à destination.

        • @deacon
          Vous avez en tout cas mis parfaitement le doigt sur le sujet car ce virus est de plus manu porté, et poser sans cesse ses mains sur le masque rend ce dernier inefficient.
          C’est la raison pour laquelle les infirmières libérales gardent le masque en permanence lors de leurs déplacements risqués au domicile de certains patients.

  • Ça serait bien que la liste des députés et des sénateurs qui ont voté ces mesures soit publique afin qu’on puisse se souvenir d’eux au moment des prochaines élections. Je pense que c’est la seule manière efficace d’agir tant la crainte pour eux de ne pas être réélu est grande. C’est la même chose pour les contrôles de vitesse sur les routes. Il faudra bien qu’un jour nos élus soient élus sur leurs convictions propres et non sur leur appartenance à un groupe politique. Le jour où quelques députés ne seront pas réélus à cause des mesures liberticides qu’ils ont prises ça commencera à faire réfléchir les autres. Je sais que c’est du long terme mais c’est le seul moyen de se débarrasser de cette clique politique qui ressemble de plus en plus à une mafia qui aurait mis la main sur la France.

  • Le masque en extérieur passe le message que les dirigeants font visiblement quelque chose. Tant que les citoyens s’attendront à être protégés plutôt qu’à définir eux-mêmes spontanément leur protection par une attitude sensée, les dirigeants continueront à l’imposer.

    • Vous avez raison mais il ne faut pas oublier que nos politiques et nos médias matraquent l’idée que si un individu pense être libre de savoir ce qui est bon pour sa santé, il n’est qu’un égoïste, complotiste, dangereux pour la société, etc… Je me suis entendu dire par une de mes collègues que l’on ne devait plus penser en terme d’individu mais de groupe et de société (le fameux bien de tous) ! Je lui ai conseillé, sans espoir, de lire Hayek

    • Cela ne me gêne aucunement de croiser une personne portant un masque.
      En revanche que ma voiture soit volée ou que je ne sois pas en sécurité en circulant dans une rue semble un plus problématique.
      Sachons relativiser !
      De nombreux touristes asiatiques portant un masque circulaient encore récemment en France dans les régions touristiques en passant inaperçus, bien avant la pandémie actuelle.
      Le masque est-il nécessaire et prouvé scientifiquement efficace ?
      Les nombreux articles édifiants de CP traitant le sujet ont permis d’avancer dans la réflexion et l’on pourra, à ce stade, éviter les redites inutiles !

      • Selon les études scientifiques, le masque sert en intérieur sur des périodes courtes. Pour des périodes longues (genre bureau ou école) ce n’est pas prouvé du tout, et à l’extérieur non plus.
        Depuis le début c’est du foutage de gueule, même les médecins de plateaux jugeaient son utilité assez incertaine, alors qu’ils voulaient mettre tout le monde sous confinement.

        • Vos remarques méritent de l’attention menesdred.

          Il ne faudrait surtout pas oublier les atermoiements et les nombreuses incohérences qui ont semé la confusion dés le début de cette pandémie s’expliquant, entre autres, par l’état d’avancement des recherches insuffisantes, et les limites de la science pour maîtriser rapidement la propagation de ce virus alors peu inconnu.

          Tel n’est plus le cas aujourd’hui, et les scientifiques fondent de grands espoirs sur la vaccination de masse pour éradiquer la pandémie,mais pas les variants problématiques à long terme,puisque d’autres vaccins devront être étudiés pour les nouvelles souches à l’instar du vaccin contre la grippe relativement maîtrisé depuis plusieurs décennies.

          Pour conclure : À chacun de prendre ses responsabilités, en veillant à se protéger spontanément par une attitude sensée définie avec la logique qui s’impose,et que les autorités ne pourront que prendre en compte avant d’imposer de nouvelles mesures coercitives.

          • Justement avec 18 mois de recul, il n’y a toujours aucune étude prouvant l’intérêt de la chose. Et intuitivement, j’ai des doutes qu’il y en ait.
            Par contre les hypothèses de carence de vitamine D, balayés par nos agences de santés se sont avérés justes.

            • De même,cultiver sa force morale et physique est important pour lutter contre toutes les agressions.(« Anima sana in corpore sano »)

              Les gestes barrières permettent en toute logique de limiter la propagation du virus.
              Son éradication reste évidemment une toute autre question !

    • @MichelO,

      Il est scientifiquement prouvé que la charge virale reste déterminante lors d’une contamination.
      Une flânerie sur les berges animées du canal St Martin n’est donc en rien comparable à une promenade champêtre !
      Une attitude « sensée » n’est jamais une certitude, tant le bon sens est la chose au monde la mieux partagée !
      Sauf que……. nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses : c’est bien là où le bât blesse…….

  • Dostoïevski avait dit
    Si on demande au peuple
    Si il préfère la liberté ou le bonheur il choisira le bonheur
    Ma question est le bonheur est il un but à rechercher et comment peut il y avoir un bonheur sans liberté
    A en croire les manifestants d hier il va peut-être enfin se passer quelque chose

  • Le masque en extérieur ne fonctionnant pas,et l’état ne pouvant pas rester les bras croisés, dans quelque temps il faudra avoir mangé de l’ail pour avoir le droit de sortir, idéal pour la distanciation sociale. Des pillules d’ail seront distribuées dans vos mairie à partir de…. 1 septembre ‘?
    L’ ail faisant fuir les vampires, sans doute que vous ferez également fuire les moustiques tigres..

  • Si les mesures prises par notre gouvernement étaient réellement justifiées par des raisons médicales, nous ne serions plus aujourd’hui en « pandémie ».
    Ces mesures n’ont jamais été que des moyens de museler la population à grand coup de propagande. Les études que vous citez (et bien d’autres) sont censurées en France ou démontées par des pseudo-médecins ou pseudo-scientifiques qui ont depuis longtemps oublié que la vocation d’un soignant est de soigner justement !

    • Tout à fait d’accord avec vous, si les mesures prises étaient efficaces, on aurait du le constater au bout de 18 mois.

      • @dekkard

        « L’esprit critique », souvent évoqué,n’est-il pas en rapport avec les situations particulières vécues par chacun d’entre nous ?

        Pour simple exemple,(parmi tant d’autres), à méditer :

        D’aucuns s’étonnent encore du port du masque dans la voiture par certains automobilistes, en ignorant que bon nombre exercent des professions libérales avec de nombreux contacts journaliers à domicile chez des personnes gravement atteintes de comorbidités.

        Ces personnels stressés se doivent de changer impérativement leur masque plusieurs fois par jour, ce qui explique leur contrainte de le garder en permanence en tous lieux.

        Le port du masque obligatoire n’est pas facile à gérer loin pour les personnes actives qui supportent le plus de désagréments.

        Je tiens à leur exprimer toute mon admiration pour leur courage et leur refus de l’assistanat.

        • « n’est pas facile à gérer,loin s’en faut,pour les personnes actives »

        • Et moi je trouve indigne que vous vous permettiez de juger quand et comment une aide ménagère à domicile, par exemple, peut porter un masque. Allez donc au Japon.

        • Il s’agit de l’ argumentaire d’une infirmière libérale que je partage à 100%, et que je respecte, car elle est confrontée au quotidien au caractère foireux de ce virus insidieux et retors qui n’a rien d’une vue de l’esprit,ne vous déplaise.

          • Nous vous savons gré de votre brillant diagnostic que nous ne manquerons pas d’analyser le plus objectivement possible.

            Nous devons cesser à regret ces échanges ressassés et contre productifs

            Les dérives sont sans intérêt car elles nous éloignent du sujet,
            Prenez soin de vous,et Bonjour chez vous !

  • ce n’est pas en effet une mesure hygiénique, le serait elle qu’on aurait le droit de la discuter..

    mais il ne faut pas se tromper, la contestation ou la rebellion ne peuvent porter sur des symboles sans préciser que ce ne sont que des symboles..
    le masque en extérieur est en soi dérisoire.. risible..

    la vraie problématique serait de signifier aux politiques qu’ils ne sont pas légitimes à faire n’importe quoi du fait de l’élection..

    • Le civisme et le respect de la loi sont les bases d’une société pacifiée et civilisé, mais pour respecter la loi il faut désormais se forcer. Pire, chacun vit désormais convaincu qu’il viole des lois… on peut même se demander si la folie législative n’a pas pour but de rendre le citoyen craintif..

      • Dans leur folie législative, ils aménagent tout de même de petits statuts particuliers et des aménagements douillés pour leurs pommes, ce qui revient un peu à nous dire que la loi, ils s’ assoient dessus. En dernier date les justifications de Ferrand sur le pass sanitaire des élus.

  • Le masque à l’extérieur est insuffisant pour se protéger de la pécole. Je propose que toutes les femmes adoptent la burqa pachtoune bien plus protectrice et les hommes le costume seyant des Touareg ne laissant paraître que leurs yeux qui seront obligatoirement chaussés de masques de plongée. Les palmes et le tuba restant facultatifs pour les vaccinés.

  • Le masque, le voile, la croix, etc… Un signe d’appartenance ou un signe de soumission ??? Mais où est la neutralité de l’Etat ? Tout signe distinctif est à proscrire dans un Etat laïc et républicain !

  • En même temps….. ils investissent dans des caméras de surveillance faciale.
    Si l’on ajoute les lunettes de soleil et les chapeaux ou casquettes bien utiles pendant cette saison, (ou les bonnets pendant l’hiver), nous pouvons nous demander quelle sera l’efficacité de ces nouveaux systèmes de surveillance !

    • @Marigal,

      Une application de la technologie RFID à grande échelle serait bien plus efficace que les caméras de surveillance nécessairement limitées.
      Un tel système d’organisation quasiment infaillible ne serait pour l’instant qu’en phase d’étude.
      Faut-il rappeler la percée récente des modifications corporelles, expression d’une mode qui connait un fort regain d’intérêt depuis la fin du 20 ème siècle ?

  • Ce retour est surtout la preuve que l’État dit successivement tout et son contraire.

  • Quand le NYT va contre les prescriptions du gouvernement démocrate, c’est que vraiment vraiment, ces prescriptions sont tellement fausses qu’on ne peut même pas l’ignorer en étant massivement myope…
    Le masque en extérieur est donc au delà du totalement inutile, probablement néfaste !

  • Au mieux, panique sanitaire.
    Au pire, incompétence.
    Dans les 2 cas, pas glorieux dans la France des Lumières et des droits de l’Homme.

    • A ce niveau de responsabilité, la panique ne pourrait être que le résultat de l’incompétence.
      Cherchons-nous encore à trancher entre malveillance et incompétence? Quand l’incompétence a des conséquences aussi malfaisantes, la question est triviale, et les deux se confondent. L’incompétence n’est pas une excuse, c’est même plutôt une circonstance aggravante. Qu’on en finisse avec ce mensonge: ministre ou pas, on est responsable ET coupable des préjudice qu’on a causés.

  • Le masque n’est pas juste inutile à l’extérieur, il l’est aussi dans les endroits, les pièces correctement ventilés. Autrement dit, quasiment partout !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
l'inflation
0
Sauvegarder cet article

Par Jonathan Bydlak.  Un article de Reason

 

Les avis divergent pour savoir qui est à blâmer pour l'inflation. C'est le président. C'est l'ancien président. Les chaînes d'approvisionnement. La Russie. Les entreprises.

Avec une inflation de 8,5 %, il est important de comprendre d'où vient la faute. Et avec des problèmes sous-jacents allant des effets économiques liés au Covid-19 et des décisions prises par les banques centrales aux politiques adoptées par les récentes administrations présidentielles et à l'interconn... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par David Waugh. Un article de l'American Institute for Economic Research

Shanghai, la capitale financière de la Chine, qui compte 25 millions d'habitants, connaît actuellement sa troisième semaine de forte augmentation des cas de covid-19.

En réponse, le Parti communiste chinois (PCC) a mis en place des restrictions sévères à Shanghai, en envoyant une armée de travailleurs de la santé pour les faire respecter. Les citoyens ne peuvent pas quitter leur domicile. Ils ne peuvent recevoir des soins médicaux que sur présentation d'un... Poursuivre la lecture

Les EHPAD existent dans les sociétés devenues prospères, et où les progrès médicaux, l’abondance alimentaire, l’amélioration des conditions de vie ont permis le vieillissement. Malheureusement, certains sont devenus dépendants. De manière concomitante la prospérité a donné les moyens matériels de prendre soin de ces personnes, dont la prise en charge est trop lourde pour les familles... quand famille il y a.

L’État maltraitant

« En 2018, la dépense de soins de longue durée aux personnes âgées s’élève à 11,3 milliards d'euros. L’essent... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles