Jordan Peterson devient un nazi de bandes dessinées !

Dans l’un des derniers numéros du comics Captain America, on peut voir le « super-vilain » Red Skull associé aux thèmes familiers abordés par Jordan Peterson, le psy anti-politiquement correct.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Jordan Peterson by Gage skidmore (creative commons) (CC BY-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Jordan Peterson devient un nazi de bandes dessinées !

Publié le 13 avril 2021
- A +

Par Frédéric Mas.

Jordan Peterson, l’un des intellectuels anti-politiquement correct les plus populaires dans le monde, a découvert mi-amusé mi-contrit, que le grand méchant du héros de BD Captain America, Red Skull, tenait le même discours que lui. Dans l’univers Marvel, Red Skull est un nazi ancien bras droit d’Hitler.

Dans l’un des derniers numéros du comics Captain America, on peut voir Red Skull associé aux « règles de vie » proposées par le psychologue canadien, ou à certains de ses thèmes familiers comme « le piège féministe » et le « chaos et l’ordre ». Ta-Nehisi Coates, l’écrivain qui a rédigé le scénario de la BD, est connu pour ses prises de position proches de la gauche racialiste américaine.

Peterson suscite les passions les plus extrêmes depuis son apparition sur le web. En 2016, sa popularité explose sur youtube après qu’il a posté des vidéos critiquant la loi canadienne sur l’interdiction des discriminations des personnes transgenres au nom de la liberté d’expression.

Critique de l’extrême gauche, de l’identity politics comme des excès du féminisme intersectionnel, il est élevé au rang de meme après un entretien qu’il a eu sur la chaîne britannique Channel 4 avec une journaliste hostile et de mauvaise foi.

Jordan Peterson

Un libéral britannique classique

Politiquement, Peterson a déclaré par le passé être un « libéral britannique classique », culturellement à gauche et philosophiquement individualiste.

Il s’est ainsi retrouvé à défendre la démocratie libérale en débat face au philosophe Slavoj Zizek qui lui continue de changer les louanges du communisme.

Seulement, aujourd’hui, pour une frange grandissante de la gauche identitaire, défendre la démocratie libérale et la responsabilité individuelle revient à adopter un discours d’extrême droite visant à perpétuer la supériorité occidentale, le patriarcat ou encore le suprémacisme blanc. En d’autres termes des positions autrefois assez centristes sont aujourd’hui assimilées à du quasi-nazisme.

Peu importe si la popularité de Peterson dépasse largement les clivages et les barrières raciales. Pour beaucoup, l’universitaire est devenu l’incarnation du mal, et même du mâle, puisqu’après la publication de son livre 12 Rules for life, les commentateurs lui ont accolé l’étiquette de défenseur du « masculinisme » contre le féminisme. De fait, son public est essentiellement constitué de jeunes hommes de centre-droit révulsés par les discours racialisant de la nouvelle gauche anglo-américaine.

À ce titre, lorsque son éditeur canadien a annoncé la publication imminente de son nouveau livre, (désormais disponible en librairie) des employés militants ont fondu en larmes à l’idée de publier « une icône du discours de haine et de la transphobie ».

Plutôt que de se lamenter, Jordan Peterson a fait de son arrivée inattendue dans l’univers de Marvel un nouvel argument de vente et d’auto-dérision : vous pouvez désormais vous procurer un T-shirt inspiré par la BD sur son site. Les bénéfices iront à une oeuvre de charité, selon Peterson.

[Mise à jour 13/04/2021, 13h40 : contrairement à ce qui a été écrit précédemment, Jordan Peterson utilisera l’argent du merchandising autour de la BD non pas à son profit, mais pour une oeuvre de charité.]

Voir les commentaires (15)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (15)
  • Rappelons qu’affirmer que  » une femme est individu de l’espce humaine de sexe féminin  » est aussi du nazisme..

    il en va des accusations de nazisme comme celle de racisme, il faut les juger sur pièces…..

  • En même temps, quand on voit que Marvel vire une bonne partie de son staff, renie des comics et des personnages historiques de leur univers…on peut juste ce dire qu’ils ne font que s’auto-appliquer les bonnes vieilles recette de tonton Karl…avec les mêmes conséquences :
    – une alinéation de la clientelle historique de ce type d’ouvrages
    – qui entraine une chute drastique des ventes…
    – qui entraine une vague de licenciements…
    – qui entraine une absence totale de prise de risques car on ne donne plus leur chance à ceux qui restents pour re-hacher ce qui a déjà été fait avant…ce qui les pousse à partir vers de plateformes à souscription leur permettant de vivre de leur art…
    – qui entraine une baisse encore plus importante des ventes…

    A mon sens, il faut donc voir ce coup de publicité anti-Peterson comme une vague tentative de Marvel de se signaler comme étant une compagnie éveillée auprès de certains individus, tout en espérant faire une (et une seule) bonne opération sur les vente d’un seul numéro du fait du buzz qu’il aura généré.

    Accessoirement, et d’une manière connexe, il serait intéressant que Contrepoints s’intéresse au phénomène SubStack et d’une manière générale au retour de la souscription qui permet à de nombreux auteurs indépendants d’être rémunérés directement par leurs lecteurs. Ce phénomène commence sérieusement à inquiéter les médias woke/mainstream américains…ces derniers ne pouvant plus raconter des salades sur Trump enregistrent une très (très) forte baisse de leur audience / lectora (jusqu’à -70% pour Vice et CNN).

    • Les mauvais résultats du troisième film de la dernière trilogie Star Wars ont montré qu’une bonne partie du public n’approuvait pas cette façon de transformer des sagas classiques en outils de propagande, et que les recettes risquaient donc d’en prendre un coup. Les producteurs et les éditeurs vont être obligé d’en tenir compte, au moins en partie.

  • Si ne pas avoir des pensée gauchiste c’est être nazi, c’est la preuve que les gauchistes au mieux ne savent pas ce qu’ils disent au pire qu’ils n’ont aucune mémoire.
    De plus, il renie la nature qu’ils aspirent à protéger…
    En temps normal ce serait du ressort de l’hôpital psychiatrique.

    • La nature des gauchistes est de calomnier et insulter les gens pour les discréditer. Un bel exemple nous en est fourni, si vous n’êtes pas gauchiste c’est que vous êtes un nazi, alors qu’ils ne sont que cela eux-mêmes par la mentalité et les méthodes. Ils ont massacré plus de monde que les nazis!

  • Slavoj Zizek n’est pas un philosophe mais un communiste criminel.

  • Ça me rappelle cette comédie musicale qui tournait le livre des mormons en dérision. Au lieu de geindre, les mormons ont payé pour mettre une publicité à l’intérieur même de la brochure du spectacle, qui disait :

    « You liked the show ? Now read the book! »

    Et il faut croire que ça payé : l’un des créateurs du spectacle disait n’avoir jamais rencontré un mormon agressif ou apostat. Par contre, il avait déjà rencontré une dizaine de personnes qui s’étaient converties, tant elles avaient été émues par le spectacle !

    Alors dans ce cas-ci, je ne serais vraiment pas étonné que cette BD ait l’effet inverse de celui cherché par son auteur, et que cette controverse soit une bonne publicité pour Jordan Peterson. Il gagnera des fans.

    Aux États-Unis, il existe une véritable contre-culture pour répondre à la propagande « woke ». Je crois que les jeunes là-bas sont beaucoup moins aliénés qu’en Europe et ont beaucoup moins tendance à rejeter une personnalité que les prêtres du wokisme veulent diaboliser.

    • Raison pour laquelle FaceBook / Twitter / Google / Microsoft / Amazon / Spotify essaient de censurer nombre de commentateurs politiques et autres créateurs indépendants s’ils ont le malheur de ne pas rentrer dans le moule du l’éveil marxiste.

      Raison pour laquelle de nombreuses plateformes à souscription rémunérant directement les créateurs sont en train de voir le jour. J’ai cité l’une des plus connues (SubStack) car elle commence sérieusement à tailler des croupières aux médias traditionnels facilement achetable par quelques milliardaires (cf la citation de Niel sur ses prises de participations dans un journal et l’effet que ladite prise de participation à sur l’équipe de rédaction). Sur SubStack, un créateur indépendant peut relativement facilement toucher 100k$ / an voire plus juste avec les souscriptions de ses abonnés…alors que sur une plateforme type YouTube, le même créateur toucherait moins et serait obligé de se censurer ou d’adhérer à une agence.

      • Voilà une excellente nouvelle !

        Vu que le sujet semble vous intéresser, pouvez-vous m’expliquer pourquoi des milliardaires républicains n’ont pas lancé de vrais concurrents à Twitter et Facebook depuis longtemps ?

        • – Murdock s’est déjà brûlé avec Internet dans les années 2000
          – Musk n’est pas sur ce créneau
          – le créateur de MyPillow est en train de faire bouger les lignes sur les lois électorales partout dans le pays pour exiger un contrôle des cartes d’identité et les divers procès qu’il a lancé pour défendre Trump sur l’élection de 2020 mettent à jour un nombre croissants de « problèmes » avec ladite élection
          – Trump va lancer son propre réseau social

          Ensuite, il ne faut pas perdre de vue que les démocrates contrôlent la Californie et que beaucoup de milliardaires habitent en Californie…ce qui permet une certaine acointance entre lesdit milliardaires californiens et le legislateur local (et donc national, la Californie ayant un poids électoral disproportionné). Cela dit, l’importance de la Californie devrait se réduire (on parle de 2 voir 3 sièges en moins au congrès avec le redécoupage de 2021), cet état ayant perdu énormément de monde du fait des restrictions imposées par le gouverneur local…impossible l’an passé de booker les services d’une société de déménagement à moins de 3 mois…alors qu’habituellement, les délais sont de l’ordre de quelques jours…

          Après, d’une manière générale, les milliardaires républicains sont plus dans l’industrie de l’économie « réelle » vs l’économie numérique pour les milliardaires à tendance « démocrate »…

        • Il y a eu Parler mais le cartel Big Tech se sont coordonnés pour le détruire.

  • Je suis un Fan de Jordan Peterson, son oeuvre majeure « Maps of meaning » n’est pas facile à lire, mais vaut le coup. Il a compris des choses fondamentales sur l’humanité.

  • Je ne connaissais pas cette personne et je viens de regarder quelques vidéos de lui concernant des bonnes questions tordues posées par l’audience. Le gars est juste magique ! Il est clair et objectif dans toute son argumentation, et tu sens qu’en face, les interlocuteurs sont bien gênés car en fait ils ne peuvent pas répondre à ce qu’il dit !

  • Manque de chance pour les Woke il ressemble plus à Tony Stark qu’à un fasciste, de plus le fascisme était un mouvement socialiste!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=YvpXn-Iki8o&t=439s

 

Jordan Peterson est un psychologue, conférencier et intellectuel canadien qui a l'avantage de faire enrager les élites de la gauche et de l'establishment. C'est un trait de caractère précieux en soi, mais les contributions plus sérieuses de Peterson à la vie culturelle et intellectuelle des années 2010 et 2020 résident dans ses conférences sur YouTube, ses livres (principalement 12 règles pour une vie et le récent Beyond Order) et ses conférences publiques qui ont att... Poursuivre la lecture

Ainsi donc, à Nantes, vendredi soir, les « antifas », ces militants de l’ultra-gauche qui se flattent de lutter sans relâche contre la peste brune qui menace de répandre terreur et destruction dans les chaumières de France, nous ont offert, une fois de plus, l’affligeant spectacle de leurs propres violences et destructions. Je n’exagère nullement ; même la maire socialiste de Nantes Johanna Rolland a condamné les violences, quoiqu’elle semble avoir du mal à désigner nommément les fauteurs de troubles :

Manifestatio... Poursuivre la lecture

Par Romain Bocher.

Depuis plusieurs décennies, recherches scientifiques et essais intellectuels convergent graduellement vers la description d’un monde qui s’auto-organise spontanément. Cela vaut évidemment pour les systèmes physiques ou biologiques, mais aussi pour les sociétés humaines.

Dans ce contexte, quelle peut être la place du libre arbitre et de l’initiative individuelle ? Et quid des crises qui font régulièrement voler en éclats le fragile ordre établi ?

Il peut nous arriver de penser qu’une collectivité n’est q... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles