Fête de la Liberté : manifestons autrement

Rejoignez-nous le samedi 20 mars, fêtons la liberté ensemble ! Protestons contre les mesures liberticides.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Fête de la Liberté : manifestons autrement

Publié le 11 mars 2021
- A +

Par Élodie Keyah.

Le samedi 20 mars 2021, la Fête de la Liberté invite tous les Français à signaler leur rejet des mesures liberticides en portant un second masque sur le bras, comme un brassard.

Au travail ou en congés, en public comme en famille, il s’agit d’afficher ses convictions de manière strictement non-violente et non-partisane, sans empêcher ses concitoyens de vivre et circuler librement. Parce qu’afficher son opposition à cet état d’exception permanent nécessite avant tout du courage personnel, et non d’empiéter sur les libertés d’autrui.

L’association libéraux.org veut ainsi innover en changeant la façon dont la contestation publique a lieu en France. Trop souvent, prendre la rue, gêner le public et attenter à la propriété d’autrui est considéré comme le seul moyen de faire entendre ses idées.

Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas : durant l’hiver 1792, le bonnet phrygien rouge est devenu à la mode parmi les sans-culottes. Ce moyen de manifester, par définition individuel et respectueux de la vie et de la propriété d’autrui, est éminemment libéral.

La France n’a pas besoin d’une manifestation de plus, avec son lot de blocages et de dégradations. Les Français doivent trouver une autre façon d’exprimer leur mécontentement.

Nous vous invitons donc à prendre une photo avec votre masque-brassard, et la poster sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FêteDeLaLiberté

Pour plus d’informations sur l’événement : https://fetedelaliberte.fr/

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • Pourquoi pas mettre 3 masques l’un sur l’autre en protestation pour les libertés ?
    Enlevez juste ces masques ridicules, personne ne nous donnera la liberté, nous devons la prendre.

    • Avec un masque à chaque bras et un autre sur la figure vous avez le compte: liberté, égalité, fraternité !

    • Commençons pacifiquement avec cette proposition d’un masque sur le bras avec Liberté écrit dessus. J’aime l’idée pacifique et non bloquante de la circulation des autres. Je vais le faire et peut-être continuer après, peut-être jusqu’à la levée de toutes ces contraintes.
      Il faudra quand même un jour faire le point de tout cela

  • et à la même date, en plus ( mais il proposait un défilé )

  • Dans d’autres pays ce sera une vraie manifestation sur la voie publique (sans la moindre violence naturellement).

  • Mélenchon en a rêvé, mais il s’est contenté de bavarder. Les libéraux agissent, eux.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L'entrepreneur Sébastien Laye a déposé sa candidature pour la présidence des Républicains. Sébastien Laye est diplômé d’HEC Paris et de Sciences Po Paris et titulaire d’un Commercial Real Estate Executive Education Program du MIT (Boston). Entrepreneur dans le domaine de l’immobilier et du financement de l’immobilier (en Europe et aux États-Unis).

Entretien réalisé par Contrepoints.

 

Contrepoints : Quel est votre parcours, qu'est-ce que vous pouvez apporter aux LR que les autres candidats, même putatifs, n'ont pas ?... Poursuivre la lecture

Par Dan Sanchez.

 

Partout dans le monde, les États ont mené une guerre contre la liberté, faisant disparaître nos droits par une succession rapide de politiques radicalement tyranniques. Comment ceux d'entre nous qui croient en la liberté peuvent-ils contrer cela ?

Tout d'abord, nous pouvons persuader davantage de personnes de se joindre à nous pour s'opposer aux mauvaises politiques. Mais, cela peut être une bataille difficile. Comme vous le savez peut-être par expérience, il est difficile de faire changer les gens... Poursuivre la lecture

Il y a 250 ans, la Pologne subissait le premier partage de son territoire, prélude à sa disparition en tant qu'État. En effet, le 5 août 1772, Autrichiens, Prussiens et Russes officialisaient leurs actes de brigandages étatiques. Cet épisode lointain prend aujourd'hui une autre tonalité avec le conflit ukrainien. En effet la « Pologne » historique englobait les territoires des actuelles Pologne, Ukraine, Biélorussie, Lituanie. Comment cet État longtemps si impressionnant a-t-il pu disparaître ? Ne jouissait-il pas d'une « liberté dorée » qui ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles