Nord Stream 2, l’Allemagne face à ses contradictions

Les mêmes qui protestaient contre le nucléaire puis le charbon, se retrouvent à protester impuissants contre Nord Stream 2.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Angela Merkel By: European People's Party - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nord Stream 2, l’Allemagne face à ses contradictions

Publié le 5 février 2021
- A +

Par François Jolain.

Contradictions sur les partenaires commerciaux

En pleine crise de Crimée, l’Allemagne faisait pression sur la France pour annuler la livraison de deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie. Aujourd’hui, les rôles s’inversent. Suite à l’affaire Navalny, la France demande officiellement à l’Allemagne d’arrêter Nord Stream 2, son projet de gazoduc russe.

Or, le gouvernement d’Angela Merkel, si prompt à pointer du doigt les partenaires français peu fréquentables comme la Russie ou l’Arabie Saoudite, semble se contredire sur son propre partenariat russe.

Il faut dire que là où la France pouvait se permettre de ne pas livrer les bâtiments militaires, l’Allemagne se retrouve coincée dans une dépendance énergétique au gaz russe.

Contradiction sur son mix énergétique

Tout a commencé par l’arrêt du nucléaire en 2011, puis par un investissement massif des énergies renouvelables. Or, le renouvelable n’a pas remplacé les anciennes centrales à charbon, elles restent toujours disponibles pour pallier la volatilité des productions éoliennes ou solaires.

C’est ainsi que la capacité de production d’énergie verte est arrivée au même niveau que la capacité de productions d’énergies fossiles ou nucléaires, sans la remplacer. Si l’on installe 1 GW d’éolien, il faut aussi 1 GW de gaz pour sécuriser la production lors de vent calme. Ainsi, les deux infrastructures marchent de concert par intermittence. À la fin il y a même davantage de production par énergie fossile que par énergie renouvelable.

Avec l’abandon des centrales au charbon trop polluantes pour des centrales au gaz, le mix énergétique allemand dépend plus que jamais du gaz russe. Les mêmes qui protestaient contre le nucléaire puis le charbon, se retrouvent à protester impuissants contre Nord Stream 2.

L’Allemagne s’enfonce dans une dépendance au gaz russe. Un partenariat bien plus nocif que la vente de deux Mistrals…

Voir les commentaires (49)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (49)
  • Patience, nous aurons aussi notre moment où, merci les chinois, on aura tellement de moulins à vent et de panneaux solaires (et de centrales nucléaires fermées) qu’on sera obligé de faire appel aux camarades russes pour ne pas vivre dans le black out.

  • il faut revenir au nucléaire, mais au thorium qui est mille fois mois radioactif que l’uranium.

    • le thorium mille fois moins radioactif que l’uranium… je ne comprends même pas ce que vous voulez dire;.

      je crois le deviner..plus ou moins..

      • être radioactif est une propriété qu’on a ou pas… je répète..que voulez vous dire par là?

        une fois que vous aurez précisé votre point vous n’aurez en outre absolument pas montré l’interet d’une filière thorium…
        il n’y pas que la technique , un truc qui marche ça se constate..les gens favorables au thorium avance des atouts..eh bien il suffit d’attendre et de voir..
        amorties dont le principal désavantages est l’investissement initial..et donc peu sujet aux problèmes de combustibles..

        mais l’article illustre une chose un des véritable concurrent de la filière nuc est le gaz..

    • déjà relancer Fessenheim…

  • il faut pas rêver !!
    nous avons tous besoin d’énergie , et nous n’avons rien chez nous.
    Alors il faut l’acheter quelque part .
    Donc nous ne serons jamais indépendants , la meilleure façon de gérer l’approvisionnement est encore d’avoir un maximum de fournisseurs à mettre en concurrence.
    La Russie a toutes les ressources énergétiques nécessaires sur son sol. La stratégie habituelle de l’Otan serait de faire une bonne guerre pour amener la démocratie en Russie .. mais c’est risqué. Alors on n’a pas le choix , le gaz et le pétrole il va falloir les payer.

    • C’est la grande folie occidentale: plaquer un régime « démocratique » sur une population qui n’a pas vécu les nombreuses étapes de transition pour passer d’un régime autocratique à un régime démocratique, que nous avons déjà perdu pour revenir à une autre forme de monarchie soit-disant élective. On reproche à la Russie sa corruption, mais quand on voit les effets des « conflits d’intérêts » sur notre politique de santé, je crois que nous n’avons de leçons à donner à personne.

  • L’affaire des frégates, on l’a en travers de la gorge. L’Allemagne n’est pas notre amie.. elle joue sa partie, elle envoie ses « Verts » faire de la propagande anti-nucléaire chez nous pour nous torpiller l’économie.

    • les énarques n’ont pas besoin des allemands pour torpiller notre économie : c’est surtout là le problème !

    • Pour l’Allemagne , l’UE n’est qu’une façon de dominer l’Europe , puisque leurs tentatives militaires précédentes avaient échouer.

    • TOUS les pays européens jouent leur partie….sauf la France qui croit toujours pouvoir dominer l’europe un jour…et se croit obligée de donner des gages.
      Il est vrai que la France ne brille pas par son orthodoxie budgétaire et les taux d’intérêts de sa dette sont liés à la « caution » de l’Allemagne auprès de la BCE (entre autres pays à « bonne gestion »).
      Nous sommes ainsi de fait les vassaux de l’Allemagne.

  • article asin, que l’on dirait finançé par la nato!

    Tous libéral sait qu’un vendeur est aussi « dépendant » d’un acheteur que l’inverse.

    Plus il y aura de la « dépendance » internationale, plus il y aura de la paix!

    Tous est faux dans cet article de « Kriegstreiberei » comme on ne peut dire que dans cette langue, (ou dans l’anglaise Warmongering)

    • En ce qui concerne l’Ukraine , les Russes ont été particulièrement patients.
      L’Ukraine avait des retards de paiements que bien des fournisseurs n’accepteraient pas , et pompait même dans le gaz destiné aux autres pays.
      La meilleure façon pour l’Europe de limiter sa dépendance c’est d’avoir plusieurs fournisseurs pour le gaz.

      • Le prix du gaz en Ukraine était et est toujours ridiculement bas. Subventionné à mort pour éviter les émeutes. Si le prix réel était appliqué, tous les Ukrainiens, gelés, seraient dans la rue ……

      • Et de reprendre l’exploration production de gaz et pétrole de schiste.

    • reste que la russie a besoin de vendre du gaz comme l’arabie du pétrole…

      se couper un doigt pour que l’autre se coupe la main..

    • On pourrait croire à la bonne foi de Monsieur Machin s’il avait ajouté, après avoir allégué que le marcé de l’énergie en Russie était contrôlé par l’état, que c’était encore beaucoup plus le cas en Allemagne et en Europe.

      Ce qu’il eût convenu au contraire de relever et de souligner dans un semblable article, c’était que, même si ce sont des quasi agences étatiques qui étaient ici à la manoeuvre, le fait pour elles de s’engager dans des relations de type commercial les entrainera -et entrainera leurs gouvernements respectifs- nolente volente vers des rapports plus pacifiques que guerriers.

      Que ce soit précisément ce que regrettent des neo conservateurs du genre machin, on peut le comprendre.

      Mais un journal libéral??

      • en plombant ses revenus.. tout dépend donc des « avantages » considérés.. il vaudrait mieux dire pour servir sa politique..

        nous pouvons dire d’ailleurs que bous pouvons AUSSI utiliser la menace d’aller voir la concurrence pour faire pression sur la russie sur tel ou tel sujet…

  • Le commerce international est toujours difficile à comprendre, alors inutile d’essayer sans avoir une bonne source d’information.. Les frégates françaises… Belle opération russe, n’ayant pas vraiment besoin d’elles et qui a vendu l’armement à l’Égypte il me semble. Nord stream, il se fera parcequ’il est indispensable à la politique énergétique européenne sans que cela nous empêche d’importer du gaz américain et autres.

    • les frégates !!
      Les Russes n’en avaient effectivement pas besoin. Cadeau de Poutine à Sarko ?
      Toujours est-il que le gouvernement français a été lamentable dans cette affaire.

  • Voila ce qui arrive quand on gobe toutes les billevesées des écologistes politiques…

  • Nous avons le nucléaire et sommes indépendants énergétiquement parlant..Point…EDF lance son projet d’EPR « léger » en remplacement des anciens réacteurs..faut juste attendre 2022 , la branlée des Jadot et consorts et pis remiser les âneries de moulins à vent et autres panneaux solaires..C’est pas sorcier…!!! Quant aux allemands , le vent tourne…

    • Pas sûr , nous verrons cela à la présidentielle , mais dans la vie de tous les jours les français verront bien que leur facture d’électricité augmente entre autre car ils financent les énergies vertes…L’écologie est importante , les plus jeunes s’en saisissent mais la France est agée et les anciens, entre nous, ils s’en « tapent » des moulins à vent..!!

    • non nous ne sommes pas indépendant énergétiquement..

      en électricité à la rigueur..et encore pas tout à fait..

    • Non, je pense que l’inévitable pénurie énergétique couplée au coût exorbitant du peu qu’il en restera finira par rendre les pastèques très indigestes.
      Et comme par hasard, à peu près au même moment, les pseudo-théories du RCA révèleront leur vraie nature de canular.
      Pas besoin d’attendre le miracle ITER qui ne se produira sans doute jamais.

  • Faux !! Le gazoduc NordStream2 est un moyen pour l’Allemagne d’obtenir du gaz de la Russie à un coût 30% inférieur au gaz liquéfié américain (qui doit transiter par bateau : bonjour l’effet de serre …). Les américains voyant ce juteux contrat s’envoler, font tout ce qu’ils peuvent pour annuler NordStream2. Jusqu’à lancer médiatiquement Navalny, le victimiser afin de s’en servir comme moyen de pression face aux Russes. Les européens suivent comme des moutons les directives des lobbys de l’énergie américaine (comme toujours) et donc Macron soffusque du traitement réservé à Navalny en Russie. Ainsi, ils ont un moyen pour stopper ce gazoduc et donc de toujours utiliser le gaz américain. Le but, à terme, est de placer un homme de paille en Russie un peu comme l’a été Eltsine avant que Poutine reprenne la main sur le pouvoir. Pour rappel, c’est sous Eltsine que sont nés les oligarques russes qui ont pu acquérir (on ne sait comment) des entreprises d’Etat aux marges confortables.

    • Cessez donc de calomnier Navalny. Si la France était aussi autocratique que la Russie et ses élections truquées vous auriez besoin des ricains pour protester? Alors vous êtes un laquais! Quand à Poutine je vous rappelle que c’est un colonel du KGB qui opprimait, voire exécutait, ses compatriotes bien avant d’être président!

      • Seulement *avant* d’être président?

      • C’est vous le laquais. Laquais pro-européen. Maintenant que les corrompus Ricains ont repris le pouvoir, comme par hasard, de nouvelles tensions vont apparaître en Iran, au Maghreb, en Russie. Si vous n’étiez pas ignare, vous sauriez que le budget de la défense ricaine, c’est 750 Md de $. Avec un tel budget, y a intérêt à créer des conflits un peu partout sur la planète pour écouler le matos.

  • Elle ne s’enfonce pas dans une dépendance du gaz russe ou disons qu’elle a un levier pour compenser sa dépendance (le temps de rouvrir des centrales nucléaires ? ^^)… Car en plus de rajouter une énergie « verte » pilotable dans son mix, elle va devenir la plateforme de distribution n°1 de gaz de toute l’Europe… Donc pas mal de pèpètes en perpectives… D’ailleurs, le gaz sera de plus en plus en forte demande partout (bah oui, l’électron nucléaire est polluant !) 🙂

  • L’idéologie en sueur devant la réalité scientifique

  • Tout ce que je sais c’est que malgré les faits avérés et tous les arguments vérifiés , l’Etat avec l’Europe est entrain de nous coller des éoliennes partout (de plus en plus hautes et gigantesques) que le littoral Français va en être hérissées (fini la petite Pêche côtière), que le Nucléaire Français est à l’agonie et que nous n’avons effectivement pas de gaz pour les centrales à venir (Landivisiau etc).

  • René-Pierre Alié
    5 février 2021 at 10 h 39 min

    Le retour du réel. Les énergies prétendument vertes, ça ne le fait pas, comme disent les jeunes. Appel aux sources d’énergie pilotables, ici thermiques avec le gaz, pour pallier l’imprévisibilité du photovoltaïque et surtout de l’éolien. Seize ans sur un voilier où la ressource en énergie provenait de panneaux solaires et d’éoliennes, je pense savoir de quoi je parle…

  • Le projet de destruction de la Syrie pour construire un gazoduc arrivant du Qatar étant compromis.
    Le Gazoduc Germano-Russe est absolument vital pour les allemands.
    On sent la fatigue chez les marionnettistes qui agitent Macron.
    Jobidan et ses équipes vont devoir créer un nouveau conflit. il sera encore plus meurtrier pour la nation France. Macron aura quand même servit les amerloques.

    • Si la CIA n’a pas réussi à faire tomber Bachar et ses projets d’hydrocarbures en suscitant ces très arabo-printanières révoltes, je pense qu’elle aura encore plus de mal à saborder Nord-Stream2. L’indignation Navalny, même s’il est éliminé en prison, finira par retomber comme un soufflé devant l’importance de l’enjeu économique, comme toujours.

  • Nous, les européens, serons tous bien contents quand le Nord Stream 2 sera raccordé!
    Ce que Macron peut dire (ou pas) est sans valeur ni intérêt.

  • L’Allemagne n’a pas arrêté le nucléaire. Elle a encore 10 GW de nucléaire qui fournissent jour et nuit 10 à 15% de l’énergie électrique consommée.

    Il faudrait aussi faire savoir que les nouvelles centrales au charbon dites HELE pour « High Energy, Low Emissions », ne produisent pas plus de co2 qu’une centrale au gaz, et polluent beaucoup moins que les anciennes technologies (je fait la distinction entre co2 et polluant parceque le co2 n’est pas un polluant). Les chinois et les japonais en construisent des dizaines.

    • Ha ouais… Le charbon propre…
      C’est un peu comme les moteurs allemands qui passent le test pollution avec du logiciel « spécialisé ? 🙂

  • Personne ne pense que certaines grandes puissances font en sorte que l’Europe ne puisse s’associer pleinement avec la Russie par peur de voir émerger un concurrent de plus ?

    J’ai l’impression d’être souvent désinformé concernant nos relations avec la Russie…

    • Si les agressions sur la Géorgie et l’Ukraine ne vous ont rien fait comprendre votre cas est désespéré! Vous devriez vous intéresser un peu plus à la réalité et un peu moins aux bavardages oiseux!

  • très bien ce gazoduc.

  • Le péché originel de l’Allemagne, c’est de vouloir arrêter le nucléaire (encore que la messe ne soit pas complètement dite, certains ex-écolos allemands et non des moindres reviennent sur cette aberration …). Quant à la France, espérons qu’elle comprendra à temps l’atout que représente son nucléaire avant de le « suicider ».
    A propos du gaz naturel, il est évident que c’est aussi une énergie de l’avenir, abondante, pas chère, pas de pollution, peu de CO2 (qui n’est d’ailleurs pas un polluant). Tous les pays ont intérêt à voir se créer un grand marché du gaz non dépendant de considérations politiques (Ukraine), et les Russes sont tout aussi dépendants de leurs clients européens que ceux-ci des fournisseurs russes ou autres. Pour les Européens, la meilleure politique est la diversification des fournisseurs, donc oui à Nordstream2.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Julien Théron. Un article de The Conversation

Les graphies officielles des noms utilisés dans cet article sont, en langue ukrainienne : Kyiv (Kiev), Donbas (Donbass) et Kharkiv (Kharkov).

Quel que soit le cadre, les pourparlers entre la Russie et les Occidentaux ont échoué. Moscou considère sa situation vis-à-vis de l’OTAN, qui serait pour la Russie une « question de vie et de mort », comme « intolérable ». L’acmé a été récemment atteint quand Vladimir Poutine en personne a allégué que la situation dans l’est de l’Ukraine «... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le 17 janvier 2022, aux Cafés Géographiques, Michel Bruneau a présenté son livre, L’Eurasie. Continent, empire, idéologie ou projet.

Voici ce que j’en ai retenu.

L’idée générale est de comprendre que l’Europe et l’Asie forment un seul continent et notamment que les États ou les empires (une vingtaine) ont souvent été à cheval sur les deux. Les plus connus sont ceux d’Alexandre, l’empire romain puis byzantin, ceux des turco-mongols dont l’empire ottoman, et la Russie.

La géo-histoire

Michel Bruneau commence par une rapide ... Poursuivre la lecture

Un mensonge d’État et une collusion d’intérêts financiers et politiques ont réussi à persuader une grande partie de l’opinion publique que le développement des sources intermittentes d’électricité éolienne et solaire photovoltaïque était indispensable pour faire face efficacement au réchauffement climatique.

Or, c’est faux mais chacun le répète à qui mieux mieux, faute de compréhension du sujet.

Mensonges ?

Il s’agit là d’une imposture entretenue soigneusement depuis des années par les promoteurs de l’éolien et du voltaïque, ain... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles