Décret « Sapin de Noël » : bienvenue en Absurdie

Et la valse continue… Voilà maintenant que l’on peut acheter son sapin de Noël, mais surtout pas les décorations ! Cela en devient comique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Christmas trees by Robert Nunnaly(CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Décret « Sapin de Noël » : bienvenue en Absurdie

Publié le 20 novembre 2020
- A +

Par Johan Rivalland.

On se croirait dans un mauvais film. Ou une pièce de théâtre comique, ou je ne sais quoi encore. En tous les cas, bien dans un domaine où l’imagination n’est certainement pas en panne pour trouver des idées plus farfelues les unes que les autres.

Le décret sapin de Noël est de sortie

J’en ai un peu honte : on va finir par croire que je suis un spécialiste de la période de Noël. Mais pas du tout. C’en est risible, mais c’est une sorte de hasard. Il faut dire que ce qu’on découvre depuis quelques temps est tellement drôle ou folklorique, que cela en devient irrésistible.

Parfois un peu plus polémique, il est vrai, comme dans le cas du « Noël sans Amazon », mais toujours le reflet d’une époque un peu folle où certaines choses finissent par ne plus avoir grand sens ou devenir un peu absurdes quand on y pense.

Dernier exemple en date, donc, mais pas des moindres : le « décret sapin de Noël ». Ou comment la bureaucratie dans toute sa splendeur arrive à nous concocter un texte qui nous mène à des situations étonnantes et bien amusantes (car rassurons-nous, ce n’est pas très grave en soi ; en ce moment il y a bien pire).

Le sapin oui, les décorations non

Car, en des temps où un gouvernement s’arroge le droit de décider quels biens ou services nous sont essentiels ou non essentiels – vaste sujet à dimension philosophique (vous avez quatre heures) – on se doit de constater que le sapin semble faire partie des biens dits « essentiels », mais les décorations non.

De quoi allez-vous vous plaindre ? C’est déjà pas mal. Le gouvernement a décrété (au sens propre du terme) que le sapin est désormais autorisé. Quant aux décorations, il ne faudrait tout de même pas perdre la boule : c’est purement accessoire et vous pouvez très bien reprendre celles des années antérieures, il ne faut tout de même pas exagérer ! Il ne s’agirait pas de se faire enguirlander (cela dépend par qui… Les écolos, je ne sais pas. Aïe, je vais me faire des ennemis).

Il y a comme quelque chose qui cloche dans cette affaire… Mais ainsi va la vie, en 2020. Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Quels cadeaux nous réservera encore ce beau gouvernement jamais à court d’idées, mais sans doute pas né sous la bonne étoile ? Nous verrons bien.

Au moins, on ne s’ennuie pas. Et que l’on me pardonne ma mauvaise langue. En ces temps difficiles, où je sais bien que la tâche est difficile pour le gouvernement, avec de nombreux plats au menu et un parcours semé d’embûches, on peut bien prendre le parti de rire un peu, non ?

Voir les commentaires (30)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (30)
  • Absurdistan (nouveau nom de la France)

  • On espère rapidement le décret foie gras encore en préparation, suivi des décrets string et champagne.

    Le Débilistan démocratique et populaire a encore frappé.

    Il ne manquerait plus que des coupures d’électricité pour parfaire le tableau de la déchéance.

  • Il me semble avoir entendu que la vente de sapins devra se faire en extérieur… Il fallait vraiment le spécifier…. Pour les en plastique made in China.

  • Pour compléter le bilan magistral de notre administration, l’attestation que l’on doit signer pour s’autoriser soi-même à sortir de chez soi comprend le motif  »aller chercher les enfants à l’école » mais ne comprend pas  »conduire les enfants à l’école »
    Les futurs historiens vont bien rigoler quand ils vont étudier la période covidienne !

  • J’attends avec delectation la liberation de macron pour les fêtes avec le père fouettard veran derrière qui prepare le reconfinement pour faire durer les vagues… Heureusement le vaccin sous traité par la false tech est là pour nous sauver. Vive la france…lol

  • Moi j’ai déjà les décorations et guirlandes lumineuses. Il me manque juste le goudron et les plumes pour me décorer un ministre dès que l’on sera déconfinés. J’ai l’impression que le ministre décoré ainsi va bientôt devenir très tendance!

  • Ils les cherchent, ces p…. de tristes personnages ne savent plus quoi faire et dire pour se faire railler !
    Comment avec de telles décisions adhérer aux consignes gouvernementales, quelles qu’elles soient, ils sont pitoyables !
    A part prétexter que ce n’est pas un commerce essentiel, je ne comprends pas pourquoi un décret serait dorénavant nécessaire pour vendre des sapins de Noël si ce n’est pour contenter la CCC et les écolos en général, à moins que ce ne soit en prévision de 2022 ?
    Comment peut-on en arriver à un tel niveau de conneries, de mesquinerie, de bassesse, d’hypocrisie ?

    • Ils ne rendent pas des comptes au peuple mais aux mentors de M. Macron.
      Continuer la feuille de route de ces derniers tout en abrutissant les gens d’intiatives qui sèmet le cais dans les esprits. Et les gens en redemandent, voyez comme ils attendent la prochaine intervention de leurs tortionnaires.
      A ce sujet, on peut écouter ceci (à 1h)
      Les critères de torture: (à 1h)

      Il s’agit de ka similitude entre ce que nous vivons et ce qui caractérise la torture:
      – L’isolement, l’enfermement
      – La focalisation sur un sujet
      – Epuiser les résistances de la personne
      – Les menaces et les chantages
      – Les indulgences occasionnelles (vise à la soumission et à s’habituer aux privations imposées)
      – La démonstration de toute puissance : toute résistance est inutile
      – Dégradation physique et de l’estime de soi
      – Les ordres absurdes pour développer la soumission

  • Le plus marrant ça a été la petite comédie qui a précédé..
    « le gouvernement se demande si on pourra avoir des sapins pour Noel et le gouvernement est en bien marri « … faisant comme si..ce n’etait pas lui la cause..et que ses décisions ne sont pas de son fait mais imposées par les circonstances..

    Il n’ y a plus AUCUN responsable parmi les armées de gens ayant des responsabilité, chacun attend les directives..avant d’oser faire quelque action que ce soit qui pourrait lui être reprochée.. et en plus, la forme prime le fond…

  • Au moins j’ai bien ri avec votre article. C’est déjà ça même si on va beaucoup moins rire dans quelques temps malheureusement

  • Les socialistes n’ont jamais eu aucun sens du ridicule, voir Lyssenko et compagnie!

  • Il y a des choses risibles heureusement. Mais être dirigé par des saltimbanques socialistes imbéciles de couleur vert idiot, c’est affligeant. A quand des courageux pour alléger cette bureaucratie d’un autre temps. Même la Corée du nord fait figure de petite joueuse…Sauf que NOUS on a élu le dictateur.

  •  » Die anderen Weltteile haben Affen; Europa hat Franzosen. Das gleicht sich aus.  »

    ( Les autres régions du monde ont des singes; L’Europe a des Français.
    Cela s’équilibre.)

    Arthur Schopenhauer (1788 – 1860),

  • ? ? ? Et il aura des contrôles et si la Police devait constater un sapin décoré il faudra pouvoir prouver que les décos ont été achetées avant le confinement ? ? ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Olivier Maurice.

C’est bientôt Noël. Mais cette année, après plusieurs décennies, voire quelques siècles mêmes de longue tradition, les États providences occidentaux ont décidé de changer de costume. Plutôt que d’enfiler le long manteau rouge et blanc, d’arborer la barbe blanche et l’embonpoint généreux, les distributeurs de cadeaux payés avec l’argent des autres ont cette année décidé de se transformer en Père Fouettard.

Sacré coronavirus !

Et sacrés citoyens ! Jamais capables de respecter les consignes qu’on leur do... Poursuivre la lecture

Avant l’arrivée des vaccins, les gouvernements avaient pour ainsi dire fermé leurs frontières à double tour pour « protéger » le peuple. Mais maintenant que les pays relativement libéraux ont finalement abandonné la plupart de leurs restrictions internes, on pourrait croire qu’il serait plus facile de voyager et/ou d’émigrer. Oh mon tendre fils de l’été…

La levée des restrictions n’est qu’apparente. Au Japon par exemple, les touristes peuvent effectivement venir s’ils acceptent une surveillance digne de Big Brother. Si leur pays n’est ... Poursuivre la lecture

Par Stephen Kent.

Chacun donne à l'espoir une signification différente. Certains disent que l'espoir est inhérent à la façon dont une personne se comporte face à l'adversité. D'autres considèrent l'espoir comme une forme de superstition, une croyance infondée que tout finira par s'arranger. Les plus cyniques qualifient l'espoir de pure folie ou de naïveté. Au cours de la pandémie de Covid-19, notre capacité à trouver l'espoir a été régulièrement mise à l'épreuve par les lockdowns, les fausses promesses des bureaucrates et de l'establis... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles