Électricité : un blackout comme dans les années 1970 ?

Faut-il nous préparer à vivre comme dans les années 1970 ou dans un pays sous-développé, avec des coupures de courant régulières, puisque nous n’avons plus de quoi fournir suffisamment d’électricité ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
The best ideas stand out by Geoff Livingston (CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Électricité : un blackout comme dans les années 1970 ?

Publié le 19 novembre 2020
- A +

Par Sébastien Richet.

Nous sortons à peine de la crise du coronavirus qu’on nous réassène sereinement la venue dans un futur proche, d’ici 2022 au plus tard, d’un blackout national, c’est-à-dire d’une incapacité à fournir l’électricité que les Français et leur industrie demandent avec, pour conséquence, l’effondrement généralisé du réseau.

Le blackout, qu’est-ce donc ?

Depuis la fin de la mise en service de nouvelles productions pilotables (centrales thermiques – nucléaire, gaz, charbon – et hydrauliques vers le milieu des années 1990), la consommation des Français a continué d’augmenter comme elle le fait quasiment partout dans le monde. Par exemple, les réseaux pour l’internet et la téléphonie portable consomment plus de 3 % de l’énergie produite en France.

On a bien ajouté des énergies non pilotables (éolien et solaire) mais bien qu’en puissance théorique importantes, elles ne comptent en fait que pour quelques pourcents de la consommation usuelle, c’est-à-dire quand on en a besoin. Qui plus est, par leur absence de modulation intrinsèque, elles contribuent à la perte de fréquence du réseau donc elles le fragilisent.

Aujourd’hui, après avoir sacrifié le « palier N4 » sur l’autel de le politique – nous devions avoir des réacteurs tout neufs construits au fil du temps pour compenser l’augmentation de la consommation – et alors que nous sacrifions de nouveau Fessenheim (2 % de la production nationale), on nous annonce que l’électricité va manquer.

On devra procéder au mieux à des coupures (je me rappelle cette époque dans les années 70 où le courant était coupé et où allumer une lampe n’était pas garanti – pas plus que réfrigérer de la nourriture), ce qui ressemble à s’y méprendre à la situation des pays en voie de développement, mais pire, à un blackout, c’est-à-dire une perte généralisée du réseau.

Ce qui est choquant est que cela est présenté comme une chose inéluctable qui a du bon… puisque lié à l’essor des énergies intermittentes.

Le blackout a du bon, vraiment ?

  • Celui de faire mourir prématurément des personnes fragiles ou d’augmenter les risques de coupures dans les hôpitaux (panne des diesels de secours peu entretenus faute de moyens) ?
  • Ou celui de coûter plusieurs milliards d’euros par jour sans électricité alors que la France doit faire face à la crise économique liée au virus Corona ?
  • Celui de convaincre les entreprises de délocaliser encore plus vers des pays où l’électricité est dorénavant garantie ?
  • Ou encore être responsable de la chute de l’ensemble du réseau européen par effet domino ?

C’est folie que tout cela !

Arrêtons le massacre et remettons notre industrie énergétique en ordre de marche, il en va de la santé physique morale et économique des Français !

Nous devons engager d’autres chantiers, cesser de découpler nos moyens de production et redonner à EDF les moyens de se développer de nouveau au fil des besoins de notre pays, voire au-delà pour permettre à notre balance commerciale d’afficher des bénéfices.

Un article initialement publié en juillet 2020.

Voir les commentaires (72)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (72)
  • « Ce qui est choquant est que cela est présenté comme une chose inéluctable qui a du bon… puisque lié à l’essor des énergies intermittentes. »

    1. Je ne connais personne qui fasse l’apologie du Black out
    2. Ceux qui redoutent le Black out du fait de l’éolien sont au contraire des contempteurs de l’éolien.

    En réalité, quand on observe l’historique des Black out, on découvre qu’il n’y en jamais eu aussi peu que depuis que l’éolien a poussé dans les mix énergétiques.
    Il n’y a donc pas de relation de cause à effet entre éolien et BO.
    On peut supposer que d’une part la meilleure qualité de la gestion du réseau et d’autre part l’interconnexion des réseaux au niveau européen a renforcé la sécurité de la production électrique.

    • L’absence de black-out peut s’expliquer s’il y a du gaz ou de l’hydroélectrique pour compenser.

    • Décidément vous ne comprenez pas grand chose. Vous préférez passer des jours sans électricité l’hiver parce qu’il n’y aura pas de vent et que la nuit tombe tôt. S’il n’y a pas encore eu de black out c’est parce que l’électricité est coupé pour les usines afin de l’éviter comme ce fut le cas déjà l’hiver dernier! Et les énergies soi-disant vertes donc intermittentes sont doublées par des fossiles. La France vient de remettre en route ses 4 centrales au charbon.

      • quand on observe l’historique des Black out, on découvre qu’il n’y en jamais eu aussi peu que depuis que l’éolien a poussé dans les mix énergétiques.

        c’est une nouvelle forme d’humour?allez en parler aux australiens, aux californiens

        certains disent que c’est une religion, mais bien que certains y croient, je n’ai jamais vu personne marcher sur l’eau

        • Et je vous invite tous à chanter (sur l’air de vive les étudiants):

          Vive les écolos ma mère,
          vive les écolos,
          ils nous conduisent au chaos,
          vive les écolos,
          Et on s’en fout des thèses écologiques
          Et on s’en fout pourvu qu’ …
          Je vous laisse le soin de terminer le refrain et d’écrire le plus de couplets possibles, à publier, bien entendu, ici, pour que nous puissions tous en profiter

    • L’éolien ne sert à RIEN quand il n’y a pas de vent.
      Et comme vous ne pouvez JAMAIS savoir quand il y en a, vous ne pouvez pas compter dessus.
      Tout le reste, c’est du blabla.

      P.S. : Je viens d’hériter une petite somme et je pense que je vais la placer, en partie, sur des fabricants d’éolien et de photovoltaïque. Je n’y crois pas une seconde, mais comme la manne étatique s’y déverse, il n’y a pas de raison que je n’en profite pas.

    • https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectricit%C3%A9_en_France#/media/Fichier:Production_Electricite_France_1980-2017.svg si j’en crois cette figure » l’essor » de l’éolien en france ça a été…ordonner aux centrales de moduler leur production pour laisser la place aux intermittents..

      les intermittent sont en fait encore un non sujet, des parasites de réseaux qui fonctionneraient sans eux…

      mais il est clair qu’en cas de situation tendues ça peut être désormais la goutte de trop..

    • Effectivement, vous ne comprenez décidément pas grand-chose !
      Tant que les filières pilotables maintiennent un niveau d’approvisionnement suffisant, il est possible de rajouter un pourcentage d’énergies renouvelables intermittentes pour satisfaire les fantasmes de l’écologie politique, même si dans le cas de l’éolien, il faut vraiment être aveugle pour lui trouver la moindre vertu écologique. Au-delà d’un certain pourcentage d’énergie intermittentes et aléatoires les risques de ‘black-out deviennent bien réels et seuls des délestages plus ou moins violents peuvent les éviter; cela coûte cher à l’économie mais cela ne fait que s’ajouter à la gabegie auquel nous asCe qui montre que sistons pour des énergies hautement subventionnées et incapables de survivre sans l’assistance permanente des filières pilotables.
      C’est bien le premier intérêt qui a conduit à l’implantation généralisée des compteurs Linky.

    • Correction!
      Effectivement, vous ne comprenez décidément pas grand-chose !
      Tant que les filières pilotables maintiennent un niveau d’approvisionnement suffisant, il est possible de rajouter un pourcentage d’énergies renouvelables intermittentes et aléatoires pour satisfaire les fantasmes de quelques idéologues, même si dans le cas de l’éolien, il faut vraiment être aveugle pour lui trouver la moindre vertu écologique. Au-delà d’un certain pourcentage d’énergies intermittentes les risques de ‘black-out deviennent réels et seuls des délestages peuvent les éviter; cela coûte cher à l’économie mais cela ne fait que s’ajouter à la gabegie auquel nous assistons pour des énergies hautement subventionnées et incapables de survivre sans l’assistance permanente des filières pilotables
      C’est bien le premier intérêt qui a conduit à l’implantation généralisée des compteurs Linky.

  • les Francçais ne commencerons à comprendre que l’on prend leurs vessies pour des lanternes que lorsque le pays sera plongé dans le chaos, mais comme tous les pays du monde ils demanderons encore plus d’état ,de renouvelable etc en bref de communisme.
    Ça n’a pas marché alors rajoutons une couche car comme nous sommes Français nous Monsieur çà va finir par marcher.

    • Question pour Mme. & M.(s) les pastèques :
      Faut-il investir dans les lampes à pétrole et les chauffages d’appoint Butane/Propane pour les hivers en panne de vent et de soleil ?
      En attendant le réchauffage climatique… (assuré) «ON» programme la fermeture de nos centrales nucléaires.

      • Lampe à huile, type Quinquet à double courant d’air, huile local de noix, olive, colza, friture filtrer etc.. . Ecolo quoi ! Lol.

      • Les rayons des grandes surfaces de bricolage est de mieux en mieux achalandé en groupes électrogènes.

      • Un gros onduleur conditionneur de réseau serait déjà salvateur, parce que plus que des blackout, il faut aussi s’attendre à une instabilité croissante de la qualité de notre historique courant électrique…

  • malheureusement , un black out prolongé et meurtrier me semble indispensable pour réveiller la population et rendre un peu de réflexion à ceux qui nous impose leurs lubies ; c’est toujours quand les drames se déclenchent que ho miracle ! , les dirigeants comprennent leurs erreurs ! mais pour ça , il faut des morts……

    • On vient d’en subir un, rien n’a bouge dans.le bon sens, ils partent en vacances après 3 mois de blackout

      • Exact, et le prochain confinement est prévu courant septembre 2020. Il y aura des morts, mais pas du Covid 20. Faudra diminuer votre retraite, dommage.

    • Perso, j’ai un enfant qui dépend de l’électricité pour survivre (respirateur nocturne, pompe d’alimentation) et pour sa qualité de vie (fauteuil électrique). Ceux qui pâtissent de la bêtise des verts sont rarement des idéologues. Sinon par intelligence innée, du moins par expérience (ou principe de réalité). « Ce qu’il nous faut, c’est une bonne guerre » ou syndrome de la terre brûlée, ça défoule mentalement (Rossignol volée à la tire à un distributeur, c’était une délectation momentanée) mais dans les faits, ça ne sert à rien, sinon à entériner l’existence d’une Nomenklatura à l’abri du besoin tandis que « la masse » souffre et crève.

      • C’est le système communiste, la nomenklatura vit éloignée du peuple dans le luxe, tandis que le peuple lui vit dans la pénurie pour entretenir ces parasites. C’est ce qui se passe en France avec les privilèges du secteur public et les régimes spéciaux! Vous avez dit: égalité?

  • Pas pour rien qu’on a inventé le linky, nos faiseurs de mauvais temps nous munissent d’un parapluie, merci à eux… Une petite réserve d’énergie à la maison n’est pas superflue.

  • mais on « surconsomme » voyons.. ou la meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas.. et en m^me temps mon bon monsieur on a pas assez de pouvoir d’achat..

    il faut bien avouer que les verts ont fait un magnifique travail de deconstruction du sens et de la cohérence..
    je crois que la majeure partie des gens comprenne cela désormais.. et la réalité est que le « moyen » que cela n’explose pas est tout trouvé..ce sont les fameux « riches » qui vont être la variable d’ajustement ce sont eux qui consommeront moins et ce sont eux qui seront la source de pouvoir d’achat… pour les black out c’est moins évident;; donc la réponse est une représentation erronée de la consommation électrique  » il suffira d’etre un peu dans le noir ou repousser une lessive »… les morts la perte économique…

  • Achetez un groupe électrogène!

    • Gilets Jaunes, au lieu d’investir dans un écran TV 90 pouces ; Achetez un coin de forêt… vous pourrez vous chauffez un hiver tous les 20 ans !
      Allez les Verts, allez les verres (de Casa…) !

      • Pourquoi une fois tous les 20 ans ?
        Un bois d’acacias se renouvelle rapidement, 1 ha devrait suffire pour se chauffer et alimenter un groupe électrogène à vapeur et chauffer la serre et la piscine.

        • Trés bonne idée: La superficie de la France faisant justement 60 millions d’Ha, On rase tout, on vire les agriculteurs et on plante du bois pour que chacun ait son petit Ha pour se chauffer.
          Votre solution est d’autant plus merveilleuse que lorsque la population aura crevé de faim, il n’y aura plus de souci d’énergie.

      • Allez les Verts, allez casser les verres (de Casa…) !

  • L’élite au pouvoir a le nez plongé dans son dogme écologique.
    Seul un black-out lui fera relever la tête. Et encore.

  • Comprenons bien que ce sont les mêmes qui président à la sécurité de la fourniture électrique, à la sécurité sanitaire, à la sécurité intérieure, et à la sécurité nationale (forces armées et géopolitique).

    Les ingénieurs, les médecins, les policiers, les généraux savent, mais « qu’ils ferment leur g… » !

    Bonne nuit les petits …

  • Mais non, il n’y aura pas de blak out… grâve au compteur Linky qui permettra la diminution de la quantité d’énergie dont vous pouvez disposer.
    Le progès à l’envers, mais en douceur.
    De même, comme dans feu l’URSS, on veillera à ce que vous ne creviez as de faim.

    • Mesdames et Messieurs, bienvenus dans le vol 2022 d’Air France à destination de Caracas. Vous êtes dans un avion entièrement automatique, rien ne peut se détraquer, se détraquer, se détraquer, se détraquer, se détraquer ….

  • Potain ! Qui a éteint la lumière ?

    • Erreur, putine pourquoi t’as coupé la lumière…. Tout ce cirque est pour promouvoir le gaz russe…pauvre américains ils pensait faire la fête avec leur gpl…

  • achetez des groupes électrogènes au moins vos aliments ne devront pas être jetés et des poêles à mazout pour ne pas crever de froid ….

  • Pourquoi, alors que nous vivions tout-à-fait correctement avec une croissance régulière, un parc nucléaire performant, des troublions (pour rester correcte) sont venus tout perturber et sont en train de tout gâcher avec la bénédiction de ceux qui nous gouvernent et n’osent pas intervenir de peur de ne pas être réélus, Ce la me dépasse et finit par me mettre en colère.

    • Il y en a qui ont besoin d’embêter les autres pour exister.

    • Les idéologues mondialistes ont voulu détruire les nations souveraines. Par la corruption de leurs dirigeants, par le soft power sur la population (médias contrôlés, Education, culture, ONG mondialistes etc…), par les nombreux organismes supranationaux (UE comprise) qui, maintenant, dictent une bonne partie de nos lois.
      Maintenant que la population est abrutie de propagande, on ne voit pas très bien comment on pourrait en sortir.

    • mais ce sont eux les « progressistes » !

  • si les français n’étaient pas cons, ils ne voteraient pas socialistes.

    D’ailleurs, ils ne sont pas cons, ils s’arrêtent de voter (car toute l’offre politique est socialiste).

  • Monsieur Richet, je crains que vos propos ne soient de l’affabulation.
    Où avez-vous entendu qu’on « nous réassène sereinement la venue dans un futur proche, d’ici 2022 au plus tard, d’un blackout national ».
    Il y aura des tensions sur l’équilibre offre/demande de l’électricité l’hiver prochain, mais le risque de blackout national est très limité.

    • Il n’est pas limité, il est incalculable, car il résulte en général d’une série d’erreurs humaines.

      Mais alors pourquoi a-t’on corrigé l’ergonomie des cockpit d’Airbus, interdit de vol les 737 max et pourquoi le coronavirus nous est-il tombé sur la g…

      • En fait Chesnel a raison si on interprete le mot « blackout » a son sens premier. En effet RTE et Enedis éviterons le « blackout » (= extinction totale de l’electricité dans tout le pays) par des « délestages » plus ou moins ciblés.
        Beaucoup de pays Africains pratiquent la technique du délestage qui est une solution éfficace contre le « blackout ».

        • Mon fournisseur d’énergie m’a envoyé un mail pour prévenir des risques de coupures cet hiver… je serai prévenu la vaille des jours ‘à risque’ pas sms pour prendre mes dispositions…

  • Ce qui est intéressant avec le blackout c’est que de :
    1.- Les pastèque n’y croient pas 2 secondes
    2.- Vous avezka vous chauffer au bois, Gueux !
    3.- …et vive Gaïa

    faudrait leur dire aussi qu’avec un blackout, plus d’eau potable. ça fera très vite bouger les lignes avec le manque d’une denrée alimentaire vitale après 3 jours – Bien au delà du frigo !!!!

    • Les pastèques ont une déficience intellectuelle qui ne leur permet pas de réfléchir. Ils sont donc incapables de prévoir ce qui va se passer. C’est aussi pour ça qu’ils ont oublié tout ce qu’on leur a enseigné à l’école sur les sciences, expliquant les absurdités qu’ils croient, tel le RCA. La culture permet de se rendre compte quand on cherche à vous abuser.

    • Ah, les gens vont stocker des bouteilles d’eau en PET. Ces débiles d’écolos n’y avaient pas pensé. Effet de bord indésiré de leur politique stupide.

  • Et on a encore rien vu ,quand on roulera tous à l’électrique!
    C’est aussi le retour de baton d’avoir installé du chauffage électrique
    partout,très mauvais pouvoir calorique,et en particulier dans des logements mal isolés.
    On n’a rien inventé de mieux que le bon vieux radiateur en fonte,voir de nombreux appartements parisiens ou ces radiateurs ont été remplacés par des convecteurs est un scandale.

    • alors là vous avez tout à fait raison…Certes c’est lourd mais pour en avoir eu des décorés US et bin c’est classe…et pis ça chauffe d’enfer..le convecteur electrique est une ruine et un non sens thermodynamique m’expliquait un chauffagiste..le bon vieux poêle à bûches norvégien au milieu de la piece de vie c’est excellent !!!

      • Encore faut-il qu’il y ait un conduit de fumée. Autrement il faut faire comme les indiens avec leur tepee (ou tipi).

      • ça c’est ce que racontent les escrologistes.
        Quand on calcule honnêtement, le convecteur est loin d’être ce qui se fait de pire au sens écologique (impact des emissions de polluants diverses…).

        • je ne parle, pas pour ma part ,d’écologie mais d’éfficience …Et là la convection cela ne marche pas terriblement..

          • Savez-vous qu’il existe des radiateurs rayonnants? Pas que de simples grilles-pains. D’autre peuvent stocker la chaleur, ils sont plus épais.
            la technologie a évolué ❗

          • @ Sigmund B’en si… En France 1/3 des logement sont chauffé en électrique pour environ 60Twh dont le contenu CO2 est relativement faible. Les 2/3 restant par du gaz, charbon pour 360Twh avec un contenu CO2 assez important. Le chauffage électrique consomme moins d’énergie finale qui elle même est plus « propre » (en France) . Il est largement superieur (du point de vue climat) que les énergies fossiles. Et on peut faire beaucoup mieux en associant pompe à chaleur et bois (utilisé les jours trés froids seulement) a un cout très raisonnable.

    • Vous dites n’importe quoi. Convecteur, ça n’existe plus, vous avez des radiateurs électrique à inertie par exemple ou le chauffage par pompe achaleur ce qui est équivalent à un chauffage central gaz et moins cher que le gaz.

      • Ben si, les convecteurs ça existe toujours. On en trouve dans tous les commerces de bricolage. Que ça soit des convecteurs ou des radiateurs à inertie ça fonctionne toujours par effet Joule. Et le rendement est parfait. Ce qui change c’est juste une question de confort.

      • La pompe à chaleur n’est pas moins cher que le gaz. Ayant changé, ça me coûte le même prix…

    • SI vous voulez chauffez très rapidement une pièce le chauffage électrique par convecteur n’est pas si idiot que ça. Un kw électrique se transforme en un kW thermique. Ce sont les écolos qui ont diabolisé à tort le chauffage électrique qui est d’une souplesse sans égal.

  • A Strasbourg, ils ont la solution à la déficience en électricité : le vélo électrique transporteur de marchandises (électrique ? Mais alors, les cyclistes en action ont donc une éolienne en guise de chapeau ?).
    Ces gens là (style « Jéremie Lapurée) vont bientôt inventer la brouette ; dans ce cas, plus besoin d’électricité, plus besoin de Fessenheim, cette horreur.
    On est dans une Start-Up Nation, non ?
    Comme aurait probablement chanté Brassens « Mon prince, on a les Silly-connes-Valley qu’on peut ! » Et vive l’effort musculaire des verts…

  • Il manque l’équivalent de la production de 2 réacteurs a dit la ministre, on n’en a pas fermé 2 à Fessenheim en 2020 ?
    Et d’ici 2035 ce n’est pas fini, voir l’article https://www.lefigaro.fr/vox/politique/la-fermeture-anticipee-de-14-reacteurs-nucleaires-est-un-non-sens-total-20200305
    C’est d’un illogisme total et je me demande comment le gouvernement fait pour encore prêter oreille aux écolos, le chef de l’état est-il si stupide ou alors vise-t-il leurs voix pour 2022 ?
    Mais qu’il se méfie, trop donner aux écolos va lui faire perdre d’autres voix

  • Et dans le contexte, on pourra apprécier la promotion qui est faite pour les voitures électriques et surtout pour remplacer les chaudières au fuel par des pompes à chaleur!!!!!

  • Au 20 ème siècle, on a eu à faire face à deux totalitarismes: le communisme et le nazisme, au 21 ème siècle, on a l’écologisme et l’islamisme radical……….
    Au passage, notez qu’il existe encore quelques individus qui se réclament d’appartenir au « parti communiste français »……..???

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Au motif de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, remplacer des productions pilotables d’électricité, comme le nucléaire, par des sources d’énergies aux productions fatales, aléatoires et/ou intermittentes (EnRI), dépendant du vent et du soleil, est une idiotie.

 

Des œufs pourris…

Cela revient à enlever du panier des œufs sains (le nucléaire décarboné pilotable) pour les remplacer par des œufs pourris achetés chers (des productions intermittentes et non pilotables), ou pire encore, à les ajouter en doublons inut... Poursuivre la lecture

Le gouvernement allemand a demandé aux exploitants le maintien en réserve jusqu’au 15 avril 2023 de deux centrales nucléaires dont la fermeture était prévue au 31 décembre 2022 afin de fournir, si nécessaire, de l’électricité au cours de l’hiver à venir.

« La tâche consiste à assurer la sécurité de l’approvisionnement » a déclaré le ministre fédéral de l’Économie et de la Protection du climat, Robert Habeck.

Est-ce la dernière cigarette du condamné, ou le mégot qui permettra de rallumer le foyer du nucléaire allemand ?

&n... Poursuivre la lecture

On voit proliférer ces jours-ci une ligne d’argumentation commune entre la propagande d'État russe et les milieux complotistes américains, savoir : la guerre en Ukraine aurait été fomentée par les Américains pour détruire l’Europe (sic).

Par exemple, le site complotiste américain revolver.news renvoie sans problème aux considérations géostratégiques d’un grand expert sur la guerre en Ukraine, Andrew Korybko. Accessoirement, un analyste « basé à Moscou » financé par le gouvernement autocratique russe : détail sans intérêt ?

Bien ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles