Moins on travaille, plus on vit vieux ! Ah bon ?

workers by Vase AMANITO(CC BY-NC 2.0) — Vase AMANITO, CC-BY

Nouvelle propagande des syndicats avant la grève du 5 décembre : dans les pays où l’on part plus tôt à la retraite, l’espérance de vie en bonne santé est supérieure à celle des pays où la retraite est plus tardive. Vérifions.

Par Gérard Dosogne.
Un article d’Entrepreneurs pour la France

Nouvelle propagande des syndicats avant la grève du 5 décembre : dans les pays où l’on part plus tôt à la retraite, l’espérance de vie en bonne santé est supérieure à celle des pays où la retraite est plus tardive. On va vérifier.

Mais avant, je voudrais revenir sur une note que j’avais écrite pour un colloque et qui démontrait, contrairement là aussi aux allégations syndicales, que si la France était le pays où les dépenses de santé par rapport au PIB étaient parmi les plus élevées, c’était aussi le pays où le système de santé était le meilleur du monde. La preuve ? C’était le pays avec l’espérance de vie la plus élevée (ce qui par ailleurs est factuellement faux). J’avais alors regardé quelle corrélation il y avait entre les dépenses de santé et l’espérance de vie : aucune, comme le démontrent les graphiques ci-dessous :

Dépenses de Santé en % du PIB

Espérance de vie à la naissance

(Nous allons publier la totalité de cette note sous forme d’article dans la prochaine Newsletter d’EPLF)

Mais revenons aux retraites. Le nouvel argument des syndicats est de dire qu’un départ à la retraite plus jeune favoriserait une espérance de vie en bonne santé plus élevée que dans les pays où l’on travaille plus longtemps. Reste à le démontrer (ce qu’un syndicaliste dont la parole ne peut être mise en doute n’a pas besoin de faire). Je me suis donc penché sur les statistiques de l’OCDE et d’Eurostat récentes (2017), qui, vous vous en doutez, ne soutiennent pas cette affirmation.

Ce qui donne sous forme graphique :

Il apparait donc que les Islandais, qui prennent en moyenne leur retraite à 69,5 ans, ont une espérance de vie en bonne santé supérieure à 80 ans, alors que les Luxembourgeois qui ont la chance de partir à la retraite à 59,7 ans, ont par contre une espérance de vie en bonne santé de 74,7 ans. Bien sûr, ils seront à la retraite plus longtemps que les Islandais, mai vivront 6 ans de moins !

Qu’en est-il de la situation en France ? C’est l’un des pays où l’âge moyen de la retraite (qui comprend tous les salariés, publics comme privés) est l’un des plus bas en Europe : retraite à 60,5 ans, et l’espérance de vie en bonne santé de 75,3 ans est plutôt dans la moyenne (7e sur les 17 pays européens étudiés), exactement la même que celle du Royaume-Uni où le départ à la retraite réel est de… 65 ans.

Quant à l’Allemagne, notre pays de référence favori, la retraite moyenne est à 63,6 ans et la durée de vie en bonne santé de 76,9 ans

Alors, il est utile de faire du fact checking ; car la propagande n’a pas de limite.

Sur le web

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.