Climat : au secours ! Les enfants tyrans sont dans la rue ! [Replay]

Ils ne payent pas encore d’impôts mais il savent déjà quoi faire avec les vôtres : au secours, les enfants sont dans la rue !
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Le Village des Damnés-Capture d'écran YouTube

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Climat : au secours ! Les enfants tyrans sont dans la rue ! [Replay]

Publié le 23 septembre 2019
- A +

Par Phoebe Ann Moses.

En d’autres temps, on aurait crié au scandale de la manipulation, de l’exploitation des mineurs, de l’instrumentalisation des enfants… Mais cette époque est révolue : aujourd’hui il est de bon ton de matraquer de l’école primaire au lycée que la planète est en danger et qu’il faut tout faire pour la sauver. Y compris en mettant des enfants dans les rues, pancartes et slogans affûtés pour une nouvelle vie faite de verdure et de petits oiseaux qui chantent, mais aussi de taxes, d’impôts, et de décroissance à tous les étages.

Les enfants sont déjà les héros de publicités : ils choisissent quelle voiture conduiront leurs parents, décident de ce qu’il faut manger… Alors, puisqu’ils sont déjà en charge du porte-monnaie familial, pourquoi s’arrêter en si bon chemin et ne pas les laisser décider de ce qu’il faut faire avec l’argent des autres ?

Greta Thunberg est invitée à faire un discours à la COP 24. Un grand moment d’autoflagellation de gosse de pays riche, qui ignore probablement ce que signifierait de vivre aussi chichement qu’elle le prône, mais qui se permet de donner des leçons de vie à un parterre de décideurs, certes pas forcément inspirés, mais… adultes. Une Leonarda version viking, en somme.

Quoi de plus malléable qu’un esprit enfantin ? Quoi de plus attentif qu’une oreille jeune qui n’entend qu’un seul son, celui de l’État qui veut votre Bien ? Et quand , en plus, la vérité sort de la bouche des enfants, il ne reste qu’à s’incliner…

Que le climat soit en cours de « réchauffement », de « dérèglement », ou simplement de « changement » (une commodité de vocabulaire qui élargit considérablement le champ des possibles, on est sûr de ne pas se tromper), voilà que les marmots « sèchent les cours » au nom d’une planète en danger…

Fichtre, presque 200 morts par jour…

Tiens en parlant de consumérisme, si on leur enlevait leur PS4 ?

Des enfants qui ignorent tout de l’économie, du travail, de la fiscalité, qui ne paient pas encore d’impôts mais qui savent déjà quoi faire avec les vôtres…

Ils feraient peut-être mieux de s’en préoccuper, car justement réclamer à cor et à cris des solutions pour la planète ne débouchera que sur une hausse de la fiscalité… pour eux ! L’État endetté dans lequel ils vivent ne se finance que sur leur dos. On entend partout qu’il faut que l’on pense « à nos enfants », « aux générations futures », que l’on n’a pas « une planète B ». On serait donc capable de tout pour laisser une planète propre pour eux, mais pas de laisser des comptes apurés. Or c’est eux qui paieront. L’avenir de la planète les intéresse, mais pas l’avenir de leurs finances qui devrait pourtant leur permettre (ou pas) de vivre leur vie.

Entre une Greta Thunberg tout droit sortie du Village des Damnés, et des organisations aussi éloignées du climat qu’on peut l’être, la grande Cause climatique est le dernier avatar d’un totalitarisme qui ne dit pas encore son nom.

Le Point rapporte :

« Environ 140 organisations, de Greenpeace France à la Fondation Nicolas Hulot, en passant par SOS Racisme, Ni putes ni soumises, ATD Quart Monde, Les Amis de la Terre, ou encore 350.org et Alternatiba, ont appelé à descendre dans la rue, estimant qu’il est « temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l’environnement, la société et les individus ». »

Justement le bonheur de l’individu ne se décrétant pas en faisant des lois et encore moins en le privant de ses libertés, on voit mal comment ces appels pourraient ne pas déboucher sur encore plus d’emprise de l’État sur nos choix personnels.

Ces enfants bercés d’illusions, biberonnés à l’assistanat, n’auront que ce qu’ils méritent : un État-Nounou qui leur prendra le nécessaire pour assurer le bien-être général à la mode du moment. Jusqu’au prochain caprice.

Article initialement publié en mars 2019.

Voir les commentaires (118)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (118)
  • Pourquoi ai-je l’impression de lire constamment la même chose sur Contrepoints ?
    (oui, je suis Amady. Apparemment, le fait d’être libéral non-doctrinaire et pas anti-écolo maladif a poussé à mon bannissement non motivé et non signalé. Cette manière de faire me rappelle les Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire ©. Je tâcherai d’être moins provocateur et plus pédagogique. L’admin devrait quand même voir que ma présence ici suscite le débat, sinon les commentaires aux articles sont du même acabit que ceux des scientifiques à la sortie d’un rapport du GIEC : le consensus est pré-établi).
    Bisou !

    • On s’ennuyait sans vous …

      Cependant, en ce qui me concerne, vous êtes le bienvenu pour prêcher l’écologie ou le socialisme, MAIS pas l’embrigadement des enfants.

      • Idem en ce qui me concerne. Je suis rarement d’accord avec vous, mais j’apprécie que vous apportiez des idées disruptives tant qu’elles sont décentes et poliment exprimées.

        • Je précise que ça n’est pas le « je ne suis pas d’accord avec vos idées mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit de les exprimer », attribué à tort à Voltaire, et qui a un petit côté prétentieux de chevalier de la liberté. C’est un plaisir sincère à discuter quand c’est difficile, avec des gens dont on ne partage pas les vues, même sans parvenir à les convaincre, parce que c’est bien plus stimulant et intéressant que de prêcher des convertis. Je soupçonne d’ailleurs que c’est un peu le même côté qui motive Amabys.

      • C’est gentil. Je ne doutais pas que vous aviez un faible pour moi :-). Et je réponds par la même occasion à MichelC et MichelO. Je dois avouer que ma vision du monde et des choses a changé à votre contact, notamment sur l’extrémisme de certains écolo. Là où avant je ne voyais qu’un gentil délire accessoire et non fondamental de certaines positions de certaines personnes (j’insiste sur le certaines), je suis devenu plus sensible aux excès « envahissants » et potentiellement liberticides de quelques personnes. Et quand je les interroge alors sur l’atteinte aux libertés, ya le rétropédalage et le discours se modère en général, ou devient plus réfléchi.
        Donc merci à vous d’enrichir mes réflexions. Après tout, c’est surtout pour celà que je suis ici (et pas uniquement pour vous convertir au camp du bien (j’ai même lu quelqu’un parler d’ « Empire du Bien ». Faut pas pousser hein)

        • Personne n’est contre l’air pur et l’eau fraîche. Seulement, l’économie c’est un peu comme un train, elle a de la peine à prendre les virages à 90 degrés. Tenter de le faire, c’est faire dérailler à coup sur l’attelage.
          Bien content que vous en soyez conscient.

        • « Faut pas pousser », facile à dire. Faut surtout bien se tenir pour ne pas être renversé par autant de propagande envahissante et mensongère.
          Essayer de voir si vous voyez/entendez/lisez autre chose dans nos chers médias plus ou moins subventionnés à part ce discours uniforme et anti-scientifique (càd dogmatique).

        • Bonjour Amady-devenu-Amabys. Je me souviens d’un échange avec vous, vif mais correct. Je préfère moi aussi discuter avec des personnes qui ne pensent pas comme moi, à condition que nous ayons chacun de vrais arguments et non de la condescendance. Et puis, j’apprends aussi de ceux ici qui vous répondent quand je n’y arrive plus lol.
          Bien(re)venue donc !

    • On peut se cotiser pour vous envoyer des mouchoirs en papier :mrgreen:
      Je pense savoir ce qui a motivé votre expulsion.
      Quant à critiquer contrepoints et invoquer les heures les plus sombres, il conviendrait de rester mesuré. Contrepoints me semble très tolérant et ne sanctionne pas n’importe quel petit dérapage.
      En outre c’est un site privé.

      Maintenant, vous aurez à nouveau encore le plaisir d’avoir des -10 à la pelle, voire plus. Évitez nous la brouette, svp 😉 Et pensez à nos doigts, on a parfois de l’arthrose…

      Enfin, il est exact que vos arguments ne sont pas tous faux, et parfois sensés, bien construits.
      Donc bonjour.

    • c’est peut-être un peu en lien avec l’actualité, non ? Entre la petite fille de la COP24 et la fameuse « grève des lycéens » de vendredi dernier – semble-t-il hardiment promue par toute la bande habituelle d’associations lucratives sans but – il est intéressant de faire entendre un autre discours. Une sorte de… contrepoint peut-être…?

      • On dit souvent : « Ne parlez pas trop fort, vous allez réveiller le bébé ».

        La on a parlé d’écologie trop fort et on a réveillé les lycéens qui dormaient paisiblement sur leur pupitre, après une nuit blanche de jeux vidéo hyper violents.

  • Terrifiant , un monde gouverné par des enfants ,y a de quoi cauchemarder toutes les nuits, deja bebe ce sont de tyrans !
    Mais n’estce pas normal depuis que les adultes ont démissionnê de leur role d’education de leur progeniture pour la confier a des fonctionnaires car il y a beaucoup de vacances aux lieu de maitres ?

    • « Terrifiant , un monde gouverné par des enfants ,y a de quoi cauchemarder toutes les nuits »
      Regardez Micron, n’est-ce pas le prototype de l’adolescent caractériel et capricieux?

      • La petite bête
        17 mars 2019 at 13 h 30 min

         » malheur au pays dont le roi est un enfant et dont les princes se goinfrent dès le matin (livre de l’Ecclésiaste)

    • Soljenitsyne dans l’archipel du goulag décrit une horde d’enfants sauvage, laissé libre d’agir par les gardiens, attaquant des prisonniers avec une violence extrême jusqu’à la mort possible de ceux là. L’innocence de l’enfant est un leurre.

  • les enfants veulent lutter contre la pollution ?hé bien , qu’on leur enlève des mains tout les joujous nottament high tech qui sont fabriqués de l’autre côté de la planète en leur expliquant que leur fabrication et leur livraison  » c’est pas bon pour la terre « ….on verra bien comment ils réagiront …

    • Jusqu’ici, ils ne se sont pas montrés violents. Peut-être pourrait-on éviter de les provoquer à faire changer aussi ce climat-là…

      • @ MichelO
        De fait!
        Donc traiter les enfants (en fait, au moins adolescents) d’irresponsables paraît une attitude assez primaire et déplacée en ce dimanche, après les cortèges calmes de jeunes de vendredi et l’acte 18 des gilets jaunes casseurs de samedi.
        Que les jeunes soient concernés par l’évolution de la planète, ça n’a rien de surprenant! Et méfions-nous qu’ils soient bien plus au courant que nous, en moyenne! Croire qu’ils ne peuvent apprendre que par l’éducation nationale est un leurre: leur information est bien plus large avec internet et pas qu’en Français!
        Donc en gros, moi, je ne les prends pas tous pour des débiles, au contraire!

        • Esprit critique
          17 mars 2019 at 13 h 30 min

          Que tous nos collégiens ne soient pas débiles, voila une découverte qui a de quoi me redonner le moral. Mais les parents et les pédagos qui les manipulent sont la « Dangerositude » absolue !

          • Là où déplore tous les jours que les jeunes ne se mobilisent pour rien, qu’ils sont mous et fainéants devant Netflix et les jeux vidéos, que l’Education Nationale est incapable de leur inculquer les valeur républicaines, les valeurs de la société française, l’orthographe et les maths (voir les dernières études PISA), vous reprochez à l’école d’arriver à les manipuler, les mobiliser, les pousser à manifester, à s’organiser, etc ? ? Finalement l’école arrive à quelque chose…

            • L’école devrait peut-être les instruire, et non les manipuler, non ❓
              Ne pas en faire des cancres savants… ❗

              • S’ils étaient nourris des théories libérales, ils seraient instruits selon vous, manipulés selon moi.

                • Parce que leur expliquer qu’il faut réfléchir par eux-mêmes, choisir librement et être responsables de leurs choix serait manipulateur ? Qu’est-ce qu’il faut pas lire…

                • @ Amabys
                  Il n’y a pas de théories libérales, le libéralisme consiste à réfléchir plutôt que suivre bêtement le troupeau, agir en respectant les autres. Pas à imposer une idéologie ou quoi que ce soit. Vous n’avez toujours pas compris ce qu’est le libéralisme. C’est la liberté, donc foutre la paix aux autres!

            • claude henry de chasne
              23 septembre 2019 at 10 h 21 min

              l’éducation nationale a un pouvoir de nuisance: mettre les jeunes dans la rue…
              Quand elle sent un reforme qui ne lui est pas avantageuse
              hop , elle lance un tir de dissuasion..
              Cultiver ses avantages d’abord, apres les jeunes..

            • Il faut reconnaître que c’est très facile, ils sont à l’âge où on pense qu’on peur refaire le monde, vivre le Grand Soir. L’EN n’a besoin que d’une pichenette.

            • Ces jeunes se sont-ils mobilisés contre le harcèlement au collège lycée et qui a entrainé la mort de certains d’entre eux ….. Je suis peut être hors sujet mais je suis sûr qu’il y avait certains de ces harceleurs parmi les manifestants avec leur bonne conscience

        • De mon temps on manifestait contre le gouvernement et pas pour le gouvernement.
          Par ailleurs, les jeunes sont surement informés. Mais pas mieux que nous. Ils ont surement seulement un peu moins de recul par rapport aux fake diffusés par la pravda et les ong.
          Enfin, les jeunes feront ce qu’ils veulent du monde de demain. C’est pour cela que je m’élève contre ceux qui prétendent savoir comment sera le monde de demain ou comment il doit être. Et encore plus contre ceux qui veulent le manipuler #EN #MEDIA.

        • Dans tous les pays totalitaires on embrigade les jeunes. Les nazis ont créé les hitlerjugends, les communistes les jeunesses communistes! Comme ils n’ont pas la culture scientifique nécessaire pour analyser ce qu’on leur dit, ils croient leur profs et les media qui leur serinent que la terre est en danger!

    • Qu’ils aillent à l’école à pieds, qu’ils fabriquent leurs vêtements ainsi que le petit-déj le matin. On aura fait un grand pas éducatif, sans oublier de ne pas jeter ses papiers par terre.

  • Cela rappelle la Croisade des Enfants au XIVe siècle (histoire réelle) ou le Joueur de flûte de Hameln (conte symbolique) , histoires qui ont mal fini.

    Les escrologistes comme Greenpeace n’ont aucun scrupule à manipuler des gosses ou – francophobie récurrente – à lancer des actions grotesques et odieuses comme une action en justice contre les pouvoirs publics français : pourtant, selon les critères de ces gens-là, il y a des pays bien plus coupables comme les États-Unis, la Chine, voire l’Allemagne avec ses centrales au charbon et au lignite. Mais non, c’est sur la France qu’il faut taper, parce que c’est moins risqué : Greenpeace nous a déjà fait le coup lorsqu’ils s’attaquaient à l’armement nucléaire de la France tout en ne faisant rien à l’encontre des États-Unis ni de l’URSS qui détenaient 100 fois plus d’ogives nucléaires.

    Et pourtant, il y a encore des gogos pour croire aux propos de ces imposteurs…

    • claude henry de chasne
      23 septembre 2019 at 10 h 23 min

      greenpeace est largement instrumentalisé par le MI5

    • C’est plus facile par ce que nos dirigeants sont faibles et ne sont là que pour se servir car réussir dans le privé cela demande beaucoup de travail et de temps pour répondre aux différentes réglementations et contributions

  • Rien de neuf…

    « A man who is not a Liberal at sixteen has no heart; a man who is not a Conservative at sixty has no head. »
    —Benjamin Disraeli

    • « Environ 140 organisations, de Greenpeace France à la Fondation Nicolas Hulot, en passant par SOS Racisme, Ni putes ni soumises, ATD Quart Monde, Les Amis de la Terre, ou encore 350.org et Alternatiba, ont appelé à descendre dans la rue, estimant qu’il est « temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l’environnement, la société et les individus ». »

      Cette croyance typiquement gauchiste que la société, ça se change, qu’elle est choisie, le fruit d’un dessein…

      • Si la société ne se change pas, vous vous abstenez à toutes les élections j’espère ? Et vous ne râlez jamais contre les impôts, les taxes, les défauts de la société ?

        • Pour changer la société il faudrait que la « société » exista …

        • Je vous rappelle que le gouvernement vous a imposé des taxes écologiques et augmenté de 40% l’électricité et le gaz! Et ce n’est que le début car plus il dépensera pour sauver la planète plus il vous rackettera.

        • « Surtout, souviens-toi que l’homme qui sollicite tes suffrages est, de ce fait, un malhonnête homme, parce qu’en échange de la situation et de la fortune où tu le pousses, il te promet un tas de choses merveilleuses qu’il ne te donnera pas et qu’il n’est pas d’ailleurs, en son pouvoir de te donner. L’homme que tu élèves ne représente ni ta misère, ni tes aspirations, ni rien de toi ; il ne représente que ses propres passions et ses propres intérêts, lesquels sont contraires aux tiens. » – Octave Mirbeau (La Grève des électeurs)

      • Le but avoué (déclaration lors d’une réunion à l’ONU par une responsable d’un important mouvement écolo, j’ai préféré oublier lequel) est de détruire le capitalisme, point final. Les « écolos », c’est ça !

      • claude henry de chasne
        23 septembre 2019 at 10 h 26 min

        évidement que c’est noyauté

      • « En même temps »©, ils y arrivent. Outre les paradis terrestres du siècle dernier, regardons dans notre propre cour, aujourd’hui…
        J’aurais envie de rire, si c’était pas à pleurer.

      • Environ 140 organisations estiment qu’il est… « temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l’environnement, la société et les individus ».

        Si je comprends bien, ces 140 organisations veulent remplacer le capitalisme par le socialisme pour protéger l’environnement, la société et les individus. Comme en URSS?

      • Ce qui est redoutable c’est d’avoir pu mobiliser 15.000 manifestants cela fait 107 militants par organisation et elles arrivent à faire plier les gouvernants. Ce qui me gêne aussi c’est qu’elles sont toutes subventionnées par mes impôts et aussi les vôtres mais les miens ils me coûtent vraiment. L’état français distribue 40 milliards par an sans mon consentement et le vôtre peut-être ?

  • A remarquer que ces manifestaants ne proposent pas d’appliquer de solutions à leur propre consommation, mais demandent que les politiques prennent les choses en mai, Il serait intéressant de les questionner sur les sacrifices qu’ils sont prêts, eux-mêmes, à offrir pour le plus grand bien de la planète – et leur montrer que ce qu’ils peuvent proposer est « peanuts », impayable, ou catastrophique – ils ont le choix.

    • Exact, qu’ils arrêtent d’utiliser smartphone avec terres rares et high tech divers, qu’ils vivent comme avant la révolution industrielle avec l’espoir de vivre limité à 40 ans. Veulent-ils vraiment cela ? Non, tandis que « ceux » qui les manipulent veulent le pouvoir; quels sont ces « ceux », des gens bien cachés dans l’ombre mais prêts à tout rafler.

      • La condition humaine avant Karl Marx n’ayant pas été développée par ce dernier, elle est donc ignorée. Et elle ne doit pas être enseignée par nos bons profs socialistes

    • Hélas il y a de plus en plus de « vrais convaincus » parmi les « péons » de la révolution pastèque. Des universitaires qui ne vont plus à des conférences loin pour éviter l’impact carbone de l’avion, des gens qui payent leur repas plus cher pour avoir du « local à bas CO2 ». Des gens qui s’imposent de l’inconfort ou des prix élevés pour « préserver l’environnement » ça comment à se multiplier. Et évidemment après avoir fait des efforts eux même, ils se sentent particulièrement justifier d’imposer au moins autant aux autres.

      • Oui, enfin leurs « sacrifices » sont minimes par rapport à ce qu’ils veulent imposer aux autres.
        Quant aux universitaires qui ne vont plus aux congrès internationaux.. c’est pratique, comme cela ils arrêteront de voir qu’ils sont à la traine des autres pays.
        Et les gens qui paient leurs nourriture locale plus cher, ce sont les bobos, pas ceux qui n’ont que peu ou pas de marge financière…etc

    • La décroissance et l’éradication de 7 milliards d’humains dès à présent entre autres joyeusetés

  • ils demandent un remake combiné du meilleur des mondes, de 1984 et du Château , au secours !!!!

  • claude henry de chasne
    17 mars 2019 at 10 h 58 min

    ces manifestations sont le resultat d’une manipulation par le corps enseignant.. comme jadis l’église envoyait des milices de jeunes punir les cités ne montant ps assez d’enthousiasme pour les « dons et legs » envers l’institution..
    les coupables sont ces organisations sectaires chargées de modifier la société a leur profit, comme les radicaux religieux ils prônent l’intolérance et la punition au nom d’un ordre divin , la sauvegarde de la planete.. çà c’est deja produit..
    çà me rappelle la secte du moineau dans « game of throne »..
    tant que le pouvoir en place pourra utiliser cette tendance pour renforcer sa capacité a taxer il l’utilisera , quand elle le menacera elle disparaitra

    • Vous avez raison, mais avant cela se voyait, le communisme planétaire n’aura plus de concurrent puisqu’il faut détruire le capitalisme avant. Il y aura même un diplôme de magie dès cette rentrée scolaire

  • Ces « Trou duc » feraient mieux d’aller à l’école que faire les pitres dans la rue et finir intellectuellement comme des ânes bâtés.

    • Hélas, les enseignants leur apprennent ce type de raisonnement doctrinaire.

    • Le problème c’est que les enseignants aujourd’hui sont majoritairement des ânes bâtés doctrinaires et qu’ils sont contents de cet état de fait : ils forment donc les enfants à être eux aussi des demi-habiles ignares et fiers de l’être.

  • Esprit critique
    17 mars 2019 at 11 h 28 min

    5 ansLa pollution de l’Air ferait 70 000 morts par an ! Ou ces braves gosses ont trouvé une étude scientifique démontrant ce chiffre ?
    J’aimerai avoir le détail par département et par commune pour savoir si je dois déménager. La semaine dernière un ami a moi est mort a 95 ans d’une infection pulmonaire et autre … A t-il bien été compté dans les 70 000 ?

  • La petite bête
    17 mars 2019 at 11 h 45 min

    Les 140 organisations sont de faux opposants: totalitarisme marchand (j’entends par là le fait de tout soumettre à l’économie et au consumérisme) vs nouveau totalitarisme communiste (autre matérialisme, la version inversée en somme). Les mêmes financiers tirent les ficelles de l’un et de l’autre
    La seule solution est de retrouver la liberté: liberté des citoyens face à l’Etat de plus en plus intrusif (France particulièrement touchée, mais c’est général dans les pays occidentaux, voir la liberte d’expression…) . Liberté d’un peuple, d’une nation de décider de son avenir (ce qui ne signifie pas se recroqueviller, contrairement aux caricatures macroniennes). Ce n’est pas gagné…

    L’avantage c’est que la mobilisation des jeunes pour « convertir » les adultes signe quel type de pouvoir st derrière l’imposture climatique.

  • Prostituer des enfants pour faire avancer un agenda politique, les socialistes ne reculent jamais devant des méthodes répugnantes.

  • Concernant le climat (pour le reste il y a du vrai), ces enfants se rendent-ils compte que dans 15 ans, quand nous serons plongés dans une mini-période glaciaire, ils devront peut-être venir s’excuser de leurs erreurs ?
    Se rendent-ils compte qu’ils sont aujourd’hui les idiots utiles des lobbys du gaz, charbon et pétrole qui veulent empêcher les pays pauvres de se développer en produisant leurs richesses naturelles, tout cela pour continuer à contrôler les cours du marché international et pour repousser la date d’épuisement des ressources? Ces mêmes lobbys qu’ils dénoncent curieusement par ailleurs.
    Se rendent-ils compte, ce faisant, qu’ils perpétuent la pauvreté dans les pays qui ont déjà trop souffert et dont les malheureux ressortissants vont continuer d’émigrer (à moins que l’homme soit de si peu d’importance …)?
    Se rendent-ils compte qu’ils vont transformer l’Afrique dans quelques années en immense parc de déchets de panneaux solaires qui n’y seront pas retraités au détriment définitif des nappes phréatiques et des habitants qui puisent dedans pour survivre, dans le Sahel par exemple?
    Se rendent-ils compte que leur religion climatique va en prendre un bon coup avec la Chine et l’Inde pour qui les COP sont une histoire d’occidentaux et qui vont construire des centaines de centrales au charbon nécessaires à leur développement?
    Se rendent-ils compte qu’ils ne savent que répéter sans le moindre esprit critique une soupe toute faite concoctée par les mondialistes qui ont phagocyté l’ONU et dont les vraies aspirations sont tout autres que les leurs (à moins que…)?
    Se rendent-ils compte qu’ils culpabilisent les gens au nom d’une fausse idéologie et non de leur écologie chérie dont ils ne sont visiblement pas les meilleurs représentants?
    Se rendent-ils compte que leurs discours extrémistes et manichéens donnent plutôt envie de prendre la fuite?

  • La great Greta, elle est plutôt replète, et vu ce qu’elle a sur sur sa tablette, ce n’est pas une surprise.

    https://tinyurl.com/yxr6rzmd

    Trop choux, n’est-ce pas?
    Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

    • le plus fabuleux ce sont les commentaires d’adultes la défendant aveuglément et « félicitant » les enfants de leur combat (qui a dit « téléguidé » ?)

  • corbc 17 mars
    L’avenir s’annonce rose : non content d’être gouverné par la nullité technocratique, les médias sacralisent les psychopathes…. d’abord avec « jupiter » présenté comme génie salvateur de la France, et maintenant avec Greta Thunberg la « Jeanne d’Arc » de la planète !
    Manipuler les enfants est une chose absolument criminel et honteuse, elle est d’autant plus abject que cette hystérique du climat, psychologiquement fragile, est atteinte du syndrome d’Asperger, forme de « psychopathie autistique »…. diagnostic fait lorsqu’elle avait 11 ans.
    Oui, il y a de quoi s’inquiéter pour l’avenir du monde !

    • Attention les « psychopathes autistiques » représentent pas loin de 80% des prix Nobel scientifiques, sont majoritaires dans la plupart des départements de sciences informatiques et de mathématiques… et sont très souvent libéraux/libertariens. L’autisme de Greta n’est qu’un argument mis en avant par ses parents manipulateurs pour convaincre les gogos de son indépendance d’esprit alors qu’il est assez clair qu’elle n’est qu’une marionnette en mode auto-pilote.

  • Voyez le bon côté des choses. Quand ils vont réaliser, dans quelques années, à peine 10 ans, à quel point ils ont été trompés, manipulés, méprisés, la haine en retour de ces jeunes à l’encontre des laveurs de cerveaux sera terrible.

    Le pays sera alors mûr pour terrasser son Etat obèse et se débarrasser des parasites qu’il nourrit grassement.

    • Dans 10 ans nous serons tous morts!!

    • Je ne crois pas.
      La plupart accusera le turbo-libéralisme et la finance apatride de leur maux et continuera à manifester dans la rue pour plus de justice sociale et de redistribution.
      Et parmi les quelques uns qui auront compris, il faut espérer qu’une bonne partie ne sera plus en France.

    • seront-ils capables de se rendre compte qu’ils ont été trompés ?

    • Sauf que déjà on rattrape difficilement la perte d’une compétence manufacturière, industrielle, … alors imaginez pour l’éducation d’une jeunesse gâchée sur 10 ans et qui devrait agir !

  • les gamins sont motivés par le climat et pourquoi pas par le gluten???? pourtant c est un sacré problème aussi.
    parce qu ils sont manipulés, et c est vrai que c est facile à faire à ces âges là on démarre au quart et on a l esprit révolutionnaire… donc c est trop facile de leur faire croire n importe quoi.
    ils vont avoir le déclic enfin j espère…

    • J’ai fait la même chose à leur âge, pour la faim dans le monde. Curieusement c’est passé de mode . Il faut dire qu’on est passé de 220 ppm à 410 ppm de CO2 ce qui a pratiquement doublé les productions agricoles, et mon rêve de jeunesse est enfin exaucé: merci le CO2 !

      • D’autres défilaient dans les années 70 pour défendre le paradis communiste…
        La jeunesse, dans sa recherche d’idéaux, peut parfois se tromper. Mais autrefois, on n’obligeait pas toute la société à aligner ses opinions sur celle des jeunes.

  • Ah la conscience, cet attribut réservé « aux adultes », qu’ils ont utilisée avec temps de pertinence qu’ils en ont détruit la planète !
    Bravo les enfants !

    • Votre sacerdoce comprend t’il la pédophilie …

      • Pouvez-vous expliquer le lien entre votre phrase et celle de sacerdoce ? Ou faites-vous seulement un jeu de mot ?

    • Croyez-vous vraiment que les adultes qui ont « détruit la planète » seront remplacés par d’autres adultes capables de « sauver la planète »? Quand les enfants d’aujourd’hui que vous admirez seront devenus à leur tour des adultes, que croyez-vous que leurs enfants leur diront, sur la planète ou autre chose?
      La réponse est simple: exactement le même genre d’âneries !

  • Que les enfants fassent grève, ça les amuse sans déranger personne. En revanche, ont-ils conscience que s’ils étaient beaucoup moins nombreux la planète serait un véritable Eden?
    Quand ils auront suivi et compris leurs cours sur les fonctions exponentielles, peut-être découvriront-ils qu’un bon moyen de « sauver la planète » (sauver l’espèce?) est de modérer leurs pulsions reproductives.

  • Je trouve honteux l’exploitation des enfants et des adolescents, ce que font sans vergogne tous ces meneurs et ONGs sans scrupule. Non , la planète n’est pas en train de rôtir comme certains le placardent. Elle tourne envers et contre tous ces empêcheurs de tourner en rond!

  • « Au lieu de chercher quelle planète nous laisserons à nos enfants, il vaut se demander quels enfants laisserons nous à notre planète  » (Père Guy Gilbert).

  • Article tardif, mais pertinent qui aurait dû paraître dès l’apparition de cette pseudo prophète, de cette Bernadette soubirou de la bêtise humaine.
    Je ne vais ajouter aucun contre argument à cette nouvelle folie du XXI siècle

  • quitte a dire la vérité aux enfant autant bien le faire quoi..il serait peu probable de trouver des défenseurs de l ‘Escrologie en culotte courte si on leur disait: pour l’écologie papa noel ne passera plus, il va falloir drastiquement réduire tes heures devant la console et la télé, on te supprime ton téléphone portable, tu vas manger sain donc juste des légumes cuits à la vapeur et fini les sucreries, tous les week ends tu iras avec ton sac poubelle arpenter les fossés pour faire du nettoyage et promulguer la bonne parole ….^^

  • C’est fou de voir a quel point la jeunesse est considérée sur Contrepoints comme ignare, manipulée et inconsciente.

    Il est manifeste que tous n’ont pas saisi l’ampleur des efforts à fournir pour faire respecter ce qu’ils demandent. Mais la généralisation d’enfants pourris-gâtés, abrutis par les jeux vidéos et en surpoids de par leur consommation de fast-food est insupportable et injustifiée.

    Rendez-vous aux prochaines manifestations. Observez et interrogez les jeunes. Vous changerez bien vite votre jugement.

    • Vous avez raison. Ils ne sont pas tous en surpoids.

    • Demandez leur de rédiger un texte et vous viendrez reparler de leur culture!

    • C’est fou de voir à (avec un accent, sinon faute de grammaire) quel point la jeunesse considère ceux qui leur ont donné naissance, et élevé dans un maximum de confort et bien-être, comme destructeurs, égoïstes, consuméristes, etc.
      Les jeunes feraient mieux d’observer leurs ainés et les interroger pour comprendre qu’ils sont manipulés (les jeunes), naïfs, peureux et méprisants à cracher dans la soupe d’une société dont ils profitent à fond.

  • Écologie politique = fascisme 2.0.

    Adolf, Philippe et Benito approuvent.

  • C’est toute la perversité du totalitarisme planétaire qui se prépare et qui est l’oeuvre d’une oligarchie trotsko-capitaliste, de promouvoir un mouvement anti-capitaliste au nom du climat, qui aboutisse également à une dictature mondiale.

  • Un chose est sur. La liste des organismes appelant a ce défilé, est une solide référence d’identification des cons nuisibles. Même si quelques uns comme les blacks blocks n’étaient pas officiellement inscrits.

  • Je trouve dommage que la rédaction n’a pas mis en lien avec la republication de cet article une nouvelle fraîche, cadeau pour cette rentrée :
    https://www.atlantico.fr/decryptage/3579596/jean-michel-blanquer-etes-vous-tombe-sur-la-tete–250-000-eco-delegues-dans-les-ecoles-dont-vous-avez-la-charge-
    (désolé, je n’ai pas trouvé de lien vers cette info sur un site plus écolo-compatible)

  • Quoi de plus attentif qu’une oreille jeune qui n’entend qu’un seul son, celui de l’État qui veut votre Bien ?

    Qui n’entend qu’une cloche, n’entend qu’un son (çon).

  • Vous avez bien lu:
    il est temps de changer de système industriel, politique et économique!
    Ils avouent sans vergogne qu’ils comptent rétablir le communisme et faire de nous les esclaves miséreux de la nomenklatura!

  • Quelques Claques bien distribuées, quelques coup de pied au cul et l’affaire s’arrêterait de suite On donne vraiment trop d’importance à ces petits merdeux.

  • Vous avez évidemment totalement raison. Il faut vraiment souligner que TOUS les mouvements totalitaires du XXème siècle ont procédé ainsi: propagande intense vis à vis d’une menace imminente et mortelle; chauffage à blanc de mouvements de jeunesse qui déferlent dans les rues en exigent la prise de pouvoir par ceux « qui savent mieux »; prise de pouvoir par ceux qui tirent les ficelles, suppression des libertés vu l’urgence, mobilisation générale…. Et ensuite, misère générale, emprisonnements massifs, suppression de la citoyenneté aux récalcitrants que l’on regroupe ensuite dans des camps de rééducation (ou d’extermination pour les pires), massacres de masse, famines, endoctrinement constant et bien sûr confort, avantages, vie de château pour ceux qui ont le pouvoir… Ce qui se passe actuellement avec l’aval de medias complaisants et de politiciens médiocres est extrêmement inquiétant.

  • Il y a beaucoup de manipulation de ces petits. Il doit aussi y avoir quelques ados pensants…..et je n’oses pas dire comment j’avais imaginé mon monde à moi quand j’avais 16 ans! Si je l’exprimais, je serais condamné par toutes les lois des bien-pensantspour racisme, homophobie, grossophobie, fascisme, machisme, et bien d’autres!

  • On le voit bien, les coups de boutoir se multiplient pour non seulement détruire l’autorité parentale (le fameux enfant-roi), mais plus encore : pour casser tout lien entre parents et enfants. Désormais, c’est l’État, qui sait tout mieux que les parents, qui peut tout, y compris enlever leurs enfants aux parents dès lors qu’il a décrété qu’ils leur administraient de mauvais traitements, qui devient l’alpha et l’oméga, et devient le père et la mère des enfants. Exactement comme dans tout État totalitaire qui se respecte : les exemples de l’ex-URSS et ses jeunesses communistes, ou du IIIème Reich et de ses jeunesses hitlériennes nous le rappellent de sinistre mémoire.
    Le fossé entre générations s’agrandit encore, et il ne faudra pas s’étonner, dans quelques années, décennies au maximum, quand les générations en activité décideront d’euthanasier purement et simplement les générations âgées et peu ou non productives… La rancœur et même la haine qui sont enseignées aux jeunes envers leurs propres parents et qui donnent ces hallucinantes manifestations et autres séchages de cours sont le signe avant-coureur de ce qui vient.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Emilio Raimondo.

Les opposants au nucléaire avancent souvent les deux arguments suivants « le nucléaire est dangereux » et « les déchets peuvent durer des milliers d’années ». Mais ces deux affirmations n’informent pas sur les risques encourus.

Ce sont les risques provoqués par les activités dangereuses qui posent un problème et non les dangers eux-mêmes s’ils sont contrôlés.

Un danger est caractérisé par deux critères : sa probabilité d’occurrence (fréquence) et sa gravité.

Ainsi le soleil est dangereux à rega... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Actualité chargée, à Cuba, en ce lundi 15 novembre 2021. Après de longs mois de fermeture des écoles et des frontières en raison du coronavirus, l’île s’ouvre à nouveau au tourisme international et les élèves du primaire retournent en classe. Mais surtout, après les manifestations monstres du dimanche 11 juillet dernier aux cris de « Liberté ! », « À bas la dictature ! » et « Nous avons faim ! », l’opposition cubaine appelle à nouveau à une grande marche de protestation dans tout le pays pour demander la libérati... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Michel Gay.

Une écologie politique dogmatique abuse les Français en voulant leur faire croire qu’ils pourront vivre de vent et de soleil. Mais sa volonté impérieuse d’imposer rapidement des règles contraignantes et de formater la pensée pour atteindre le nirvana écologique se heurte aux réalités physiques, économiques et humaines.

Un nouvel obscurantisme vert

Une nouvelle forme pernicieuse d'obscurantisme vert s’insinue dans les esprits au nom d'une valeur supérieure qui serait la Nature ou Gaïa.

Dans ce monde idéalis... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles