Gagnez de l’argent en pariant avec un écologiste ! (vidéo)

Les ressources s’épuisent ? Et si cette théorie était fausse ? Découvrez pourquoi en 6 minutes dans cette vidéo de l’Ecole de la Liberté.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Gagnez de l’argent en pariant avec un écologiste ! (vidéo)

Publié le 27 mai 2019
- A +

Par Corentin de Salle.

En 1980, désireux de démontrer publiquement l’absurdité des thèses relatives à la raréfaction des ressources et à la hausse de leur prix, le démographe Julian Simon paria 10 000 dollars avec l’écologiste Paul Ehrlich – alors le prêcheur d’apocalypse le plus connu de la planète – et plusieurs professeurs de Princeton. Ils parièrent que la valeur d’un panier composé de 5 matières premières – dont le choix était laissé aux opposants – baisserait après une période de dix ans. Ehrlich et deux collègues écologistes acceptèrent en ricanant, déclarant que « l’attrait de l’argent facile était irrésistible ». Qui gagna le pari et pourquoi ? Vous le saurez en écoutant ce cours de Corentin de Salle.

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • je suis dubitatif..parce que au rappel de ce qui s’est produit les écologistes peuvent répondre que « il n’y plus de progrès à faire »..

    je ne rejette pas l’idée qu’un jour la tendance s’inverse, un peu comme je ne refuse pas l’idée qu’un jour le progrès impacte plus l’espérance de vie en négatif qu’en positif.. sauf que tout est dans le timing…
    on pouvait être pessimiste à l’age de la pierre sur l’avenir de l’homme..

    ce qui frappa est l’incroyable arrogance des écologistes qui en effet ont tort et ricanent.
    erlich est toujours respecté..voire renforcé.

    ajoutons que l’alibi humaniste présent au départ chez les écologistes ( de bonne intention ) tend à disparaître avec l’idée que protéger l’environnement ou la biodiversité est une fin en soi.ce qui transforme l’homme en plaie.

    les idéologies socialistes finissent par s’effondrer par l’appauvrissement quand les gens peuvent se comparer à un monde libre…avec l’ecologie l’appauvrissement est un succès et le « dépopulation » est un succès…l’ecologie peut « réussir » et c’est glaçant…

    • L’homme est dépourvu de mémoire, ignorant et sot, ce qui fait que Erlich tout comme Al Gore pour son film, non seulement ne subit pas les foudres pour ses prévisions idiotes et erronées, mais reste un leader pour les cons écologistes.

  • Le monde occidental est en train de se suicider. Dépopulation, appauvrissement, rejet du progrès technologique, etc.
    D’autres parties du monde sont en phase de conquête, pour l’instant économique et technologique demain territoriale.
    La nature a horreur du vide et les musées nous donnent à voir ce qui reste de grandes civilisations disparues qui se croyaient sans doute éternelles.

  • Excellent vidéo, merci à Corentin de Salle et l’école de la liberté.

  • Cet exposé est plein de bon sens. Mais l’écolo est inculte et de mauvaise foi. Quand il a tord , il invente une nouvelle fable. les jeunes petits tarés qui défilent « Pour le climat » ou sauver la planète et plus, ne seront jamais solvable. Il n’y »a rien a gagner et tout a perdre avec un « Ecolo professionnel »

    • Pour les ressources minérales, il est certain que les gisements actuellement exploités, bien que pouvant avoir une durée d’exploitation dépassant 100 ans, s’épuiseront un jour, mais d’autres seront découverts. Nous ne connaissons pas la quantité de gisements que nous pourrions trouver ne serait-ce que dans les trois premiers kilomètres de la croûte terrestre.
      Si l’horizon d’épuisement des ressources minérales est lointain, ce n’est pas le cas pour d’autres ressources comme les poissons pourtant théoriquement renouvelables, mais dont la production diminue du fait de la pêche industrielle et de l’accroissement des flottes (exemple : plus de morues à Terre Neuve).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand on est jeune étudiant d'Agrotech Paris, filière de formation pour ingénieur dans l'agriculture et l'agroalimentaire, il n'est pas toujours simple de faire le buzz. Reconnaissons cependant une belle réussite à l'exercice mené par un petit groupe d'entre eux pour exprimer leurs soucis.

C'est une vidéo qui a largement fait parler d'elle ; c'est normal, elle a tous les bons ingrédients de la recette pratique pour une viralité d'actualité : tombée à un moment plutôt creux sur le plan politique (la campagne électorale n'intéresse perso... Poursuivre la lecture

Par Jon Miltimore.

Le jour de la Terre, Wynn Alan Bruce, un écologiste et photographe du Colorado âgé de 50 ans s'est immolé devant la Cour suprême des États-Unis.

À la suite de sa mort, ses amis ont déclaré qu'il s'inquiétait du changement climatique. Kritee Kanko, la scientifique en chef de l'Environmental Defense Fund a déclaré :

« Ce gars était mon ami. Ce n'était pas un acte de suicide. C'est un acte de compassion profondément intrépide pour attirer l'attention sur la crise climatique. »

T... Poursuivre la lecture

Gimmick électoral, surenchère écolo-vertueuse pour attirer les électeurs de la France insoumise au second tour de l’élection présidentielle et faire barrage à Jean-Luc Mélenchon qui ambitionne de devenir Premier ministre de cohabitation à l’issue des législatives de juin ? À l’évidence. Après tout, c’est dans l’entre-deux tours et à Marseille, terre assez nettement mélenchonienne, qu’Emmanuel Macron a soudain repris le concept de « planification écologique » porté par le leader insoumis.

Et puis c’est tout à fait dans le style beaux di... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles