Le père Noël se fournit chez Amazon

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Amazon ecom Jeff Bezos by Stock Catalog(CC BY 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le père Noël se fournit chez Amazon

Publié le 18 décembre 2018
- A +

Par Ludovic Delory.

Noël aura un goût amer pour les commerçants des centres-villes. Surtout à Paris. La tornade jaune a déferlé, provoquant fermetures et perte colossale de chiffre d’affaires. Les appels du monde politique n’y ont rien changé : le père Noël a passé commande sur le net.

Les propos de la ministre du Travail, la semaine passée, ont sonné l’alarme :

On est en train d’enrichir les plate-formes américaines type Amazon et pendant ce temps on tue les petits commerces qui sont déjà en mode survie depuis quelques semaines.

Comment des politiciens, dont l’essentiel du temps consiste à, justement, ligoter les petits commerçants en les accablant de taxes et de prélèvements divers, en installant des piétonniers dans les centres-villes tout en promouvant la construction de complexes commerciaux en périphérie, peuvent-ils encore se lamenter sur le sort de ceux qu’ils ont contribué à tuer à petit feu ? Sans doute faut-il y voir une énième tentative de sauvetage des finances publiques. Car dans leur bouche, « ne pas enrichir Amazon » doit être compris comme « enrichissez plutôt l’État ».

Le gouvernement n’a pas tardé à le montrer.

Les Gilets jaunes ont refroidi les clients

Aujourd’hui encore, la République en Marche revient sur la mort des petits commerces parisiens. Le hashtag #SoutenonsNosCommerçants vise à soutenir les centaines de magasins vandalisés ou contraints de se barricader face à la déferlante des Gilets jaunes. Ils seraient plus de 500.

À l’approche des fêtes de fin d’année, ces fermetures représentent une catastrophe pour le chiffre d’affaires. Les manifestations, organisées le samedi, jour habituel de shopping, ont incité les consommateurs à se tourner vers l’e-commerce. Bien au chaud, devant leur ordinateur plutôt que dans la rue assiégée, les clients restent rois.

Résultat : la plateforme de monétisation publicitaire Smart Adserver a vu sa croissance augmenter en France de 15 % (par rapport à l’an passé) depuis le début des manifestations des Gilets jaunes. Il s’agit du même ordre de grandeur que le chiffre d’affaires escompté de l’e-commerce, qui devrait franchir en 2019 la barre des 100 milliards d’euros rien qu’en France.

L’insécurité joue un rôle dans cette attitude. Dans un sondage OpinionWay, 43 % des Français disent préférer acheter en ligne plutôt que dans un magasin « physique ». Trois quarts (!) des sondés craignent d’être victimes d’une agression physique en faisant leurs courses.

La mort programmée du commerce de proximité

Le sentiment d’insécurité n’est pas la seule raison qui pousse près de 40 millions de Français à acheter leurs produits en ligne. Contrairement au commerçant du coin, Amazon n’a pas d’horaires de fermeture, propose une vaste gamme de produits et livre en un temps record. En outre, sa politique de retour n’a pas d’équivalent sur le marché et ses frais de livraison sont généralement inférieurs à ceux d’un parking en centre-ville. Amazon a même contribué à la réapparition des libraires indépendants aux États-Unis.

Que dire, enfin, de la fiscalité ? L’argument qui consiste à dire « Amazon ne paie pas d’impôts en France » est faux, même si de nombreuses voix estiment qu’il n’en paie pas assez. La nuance est de taille, et elle semble échapper à beaucoup. Quoi qu’il en soit, la disruption est à l’œuvre : 28 % des emplois dans le secteur marchand, en France, sont générés par l’e-commerce.

Gilets jaunes, sentiment d’insécurité, développement des ventes en ligne,… Le consommateur change d’habitudes et n’a sans doute pas fini de le faire. Car comme si cela ne suffisait pas, le gouvernement en remet une couche. Il vient d’annoncer une taxe sur les GAFA dès 2019, en escomptant 500 millions d’euros de recettes annuelles. Et attention, ça va cogner !

Qui paiera vraiment la taxe ? Les GAFA ou leurs clients ?

À l’inverse du père Noël, le gouvernement, lui, ne fait pas de cadeaux.

Voir les commentaires (128)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (128)
  • claude henry de chasne
    18 décembre 2018 at 7 h 08 min

    Quand les petits commerces seront moins taxés , les parkings gratuits, les radars absents , la circulation fluide..
    Peut etre alors que les petits commerces pourraient survivre..ceux qui apportent un service particulier.

    Mais si on y regarde de plus prés on peut s’apercevoir que ce qui a tué le petit commerce (voir les conditions du succès plus haut), c’est plutôt la grande distribution , dans l’indifférence générale et avec la bénédiction des municipalités, et des politiques de gauche qui préféraient avoir des salariés plutôt que des indépendants.

    Juste retour de bâton , le e-commerce va étriller la grande distribution aussi ..a mon avis assez rapidement , il n’y aura pas de retour en arrière.
    C’est quoi le e-commerce? c’est la vente par correspondance , facile ,pratique , moins chère , rapide et avec un choix immense.
    la livraison gratuite , le retour remboursé gratuit , et cerise sur le gâteau accès au marché global..

    Alors je trouve que venir pleurnicher aujourd’hui c’est trop facile.. et on peut prédire sans trop s’avancer que dans un futur proche ,
    il y aura bien pire comme évolution,vivre au travail , ne sera plus du tout indispensable, vivre en ville non plus ,et que les professions aujourd’hui très prisées seront globalement absorbées par des systeme experts (IA)
    et que les regles du commerce et des services seront planétaires ..
    Les vieux pays ont du souci a se faire , la surprise sera plus technologique que climatique..

    • « Juste retour de bâton , le e-commerce va étriller la grande distribution aussi ..a mon avis assez rapidement , il n’y aura pas de retour en arrière. »
      C’est ça qui leur fait peur. La grande distribution a été honteusement favorisée par nos gouvernants car pourvoyeuse de fonds électoraux et inépuisable zone de recyclage pour énarques défraîchis. On n’a jamais vu un énarque pantoufler dans une PME.
      Ils sont assez lucides pour pressentir la fin des beaux jours.

    • Très juste ce sont eux les responsables de la situation. La folle de la mairie qui ne fait que des conneries, le morveux de l’Elysée qui ne sait strictement rien sur l’économie et qui ne pense qu’à nous piquer du fric pour le gaspiller!

    • C’est marrant le e-commerce qui étrille la grande distribution c’est le sujet du final de la saisons 22 de south park. La chanson de l’épisode 9 est géniale :). On va voir comment ça se passe aux USA et on aura une idée de l’avenir pour chez nous.

    • Oui le e-commerce a pleins d’avantages et moi qui vit dans la cambrousse j’en sais quelque chose. Néanmoins je verrai l’avenir dans une sorte de mix commerce numérique et commerce physique. Les humains ont besoin de relations sociales avec contact physique. Le petit commerçant avec sa boutique peut vendre par internet tandis qu’Apple a ses boutiques et Amazon crée des magasins physiques.
      Je me souviens avec le développement du numérique il y a une quinzaine d’année on annonçait que toutes les relations commerciales se feraient à l’avenir par visio-conférence car plus économique. Plus besoin de voyager pour ses relations clients/fournisseurs. Bon ben l’un n’a pas empêché l’autre.

      Le cinéma en salle ne s’est pas écroulé pas plus que les concerts et autres manifestations culturelles. Le monde sera technologique (il l’est déjà) parce que cette technologie permettra encore plus de relations humaines sensorielles et émotionnelles.

  • fut un temps où on aurait ri d’une personne qui voulait « sauver » un commerce autrement qu’en y faisant ses courses..
    ça reste le plus beau de l’affaire le petit commerce n’est plus un lieu de commerce mais un truc machin social…

    eh les jeunes dans les campagnes il y avait manufrance .. la voiture a permsi les grandes surfaces rurales, internet permet les hypers grandes surfaces virtuelles…

    • bien sûr! l’avenir du petit commerce n’est plus fondé sur une offre unique de vente et distribution spécialisée comme on l’a connu pendant des siècles. Le découplage de l’information des flux physiques de produits et de personnes sous l’impulsion de la conversion numérique de l’économie oblige le petit commerce à se repenser un rôle « multi-fonctions », ce qui ne l’empêche pas de conserver un thème de spécialité.
      Ainsi un libraire peut aussi offrir un coin café et lecture (déjà vu dans certaines enseigne culturelles), un service dépôt de colis (les plus réactifs le font de plus en plus), un service conciergerie de quartier (comme un concierge d’hotel, déjà vu en campagne), etc… seul le commerçant sur le terrain peut identifier ce qui fait sens pour son domaine de compétence qui s’est élargi de sa seule connaissance des livres à sa présence locale et la connaissance des besoins de son voisinage.
      Ce n’est pas à la collectivité publique de pallier cette mutation inexorable de notre monde. Son rôle est surtout d’éviter de mettre des bâtons dans les roues du petit commerce, bâtons qui pourraient l’empêcher de s’adapter, tout en gesticulant par ailleurs au motif de vouloir le protéger.

  • A croire que personne n’a compris ce qu’est amazon pour en parler de la sorte. personne ne sait ce qu’est le commerce en ligne ou pas ?
    Dingue
    En fait amazon est et sera le sauveur du petit commerce de proximité. le commerce c’est des clients et un stock amazon est le stock commun a des milliers de magasins distributeurs de colis..vendre du colis ou des patates…

  • Les larmes qu’on veut nous tirer sur le sort des petits commerces, dont l’État bien évidemment se contrefout, sont surtout destinées à justifier la taxe Gafa.
    On notera au passage que l’Etat est plus prompt à mettre en place cette nouvelle ponction (1er janvier) qu’à rembourser les retraités de leur CSG (1er juillet)…
    Bercy n’a rien perdu de ses bonnes habitudes !

    • claude henry de chasne
      18 décembre 2018 at 8 h 15 min

      exact , la taxe gafa sera payée par le client bien entendu,mais ce ne sera pas çà qui va favoriser le petit commerce qui est condamné bien entendu

      •  » le petit commerce qui est condamné bien entendu »
        Pas forcément s’il peut proposer quelque chose qui échappe à Amazon. Tel que le service immédiat de dépannage et tout ce qui ne souffre aucune attente.

  • avec des plans de circulation en ville pour inciter les gens de ne pas prendre la voiture , diminution des places de parkings et augmentation de ces dit place parking .Les clients préfèrent les centre commerciaux , pas de probleme pour se garer et avec le temps de moins en moins de commerce en ville …C’est le libre choix du consommateur , c’est la loi du marché ou ils s’adaptent ou ils disparaissent !!!

  • Les GAFA le e-commerce revitalise le tissu des petits commerçants. Il suffit de regarder le nombre de vendeurs tiers sur Amazon, c discount et autres. Sans les GAFA, ils n’auraient pas la possibilité de toucher une clientèle potentielle de cet ordre.

  • La seule agression que je risque de subir est celle d’un fonctionnaire qui me colle une prune pour un stationnement hasardeux dans le but d’atteindre un de ces fameux commerçants de centre ville…

  • ARRÊTONS de toujours taper sur l’état … c’est l’individu, le consommateur lui même qui scie la branche sur laquelle il est assis…
    En achetant avec sa prime de noel des smartphones ou ecran plat chinois ( qui soit dit en passant desequilibre la balance commerciale ! ) en achetant un bagnole coréenne, il s’en fout que des voitures soient fabriquées en France par des ouvriers Français Il va acheter des tomates Marocaines ou des avocats Israelien ( avec la polution du transport qui va avec ! )au lieu d’acheter local avec AMAZON c’est pareil, il se fout comme de l’an 40, des petits commerçants et se fout aussi de savoir que CDISCOUNT ou Rueducommerce sont Francais et payent des impots en France….. Il ne faut surtout pas oublié que dans consommateur, il y a CON !

    • Le consommateur est au contraire tout ce qu’il y a de plus rationnel. Il cherche ce qui est le mieux pour lui.

      Nos politiques par contre sont incapables de modifier l’environnement qui permettrait aux entreprises de proliférer en France, de faire naître un Samsung français, d’éviter que nos cerveaux se barrent ou de faire préférer au client les fruits français aux fruits espagnols. En France, on préfère faire dans le clientélisme étatique, le corporatisme et les subventions.

      • OUI egoistement le mieux pour lui à court terme … c’est l’ouvrier de SAMSUNG qui lui paye sa retraite ? c’est APPLE ou AMAZON qui paye la SECU ? Et que le paysan Français se suicide parcequ’il croulent sous le travail sans remuneration descente ? NON evidemment et comme le disait bien De gaule « les Français sont des veaux ! « 

        • claude henry de chasne
          18 décembre 2018 at 9 h 20 min

          la faute a qui,,?

          • je ne sais pas, vous allez me le dire !

            • mais pour moi une grande part reviens à cette generation pourrie de BABYBOOMER …. Ils vivent beaucoup mieux et longtemps que leurs parents et vivent mieux et travaillent moins longtemps que leurs enfants et ont toujours vecu avec l’état providence !!

              • Les polytocards ont introduit les 35 heures. Est-ce leur faute?
                Et puis les cadres, euh, ne font pas que 35 heures… Bien plus.
                Donc dire que ces gens travaillent moins est une erreur.

              • Etrangement, cette génération que vous décriez ne pose pas le moindre problème aux enfants de mes amis étrangers. Bon, peut-être sont-ils mieux élevés de n’avoir pas subi l’EN ni les médias socialistes, ceux qui prônent le partage quand il s’agit de ce que les uns ont accumulé par leur travail, mais le respect de la propriété de ce qui a été acquis par le pillage…

            • A des gens comme vous qui raisonnent mal

              • demontrez moi le contraire à cette assertion « Ils vivent beaucoup mieux et longtemps que leurs parents et vivent mieux et travaillent moins longtemps que leurs enfants et ont toujours vecu avec l’état providence !! »

                • ou nous pourrons aussi disserter économie sur : »En achetant avec sa prime de noel des smartphones ou ecran plat chinois ( qui soit dit en passant desequilibre la balance commerciale ! ) en achetant un bagnole coréenne, il s’en fout que des voitures soient fabriquées en France par des ouvriers Français Il va acheter des tomates Marocaines ou des avocats Israelien ( avec la polution du transport qui va avec ! )au lieu d’acheter local avec AMAZON c’est pareil, il se fout comme de l’an 40, des petits commerçants et se fout aussi de savoir que CDISCOUNT ou Rueducommerce sont Francais et payent des impots en France….c’est l’ouvrier de SAMSUNG qui lui paye sa retraite ? c’est APPLE ou AMAZON qui paye la SECU ? Et que le paysan Français se suicide parcequ’il croulent sous le travail sans remuneration descente ? « 

                  • vous avez 1H lol

                    • Il est déchainé le ligo.
                      Vive les barrières douanières, vivons en autarcie, comme au bon vieux temps de la RDA.
                      Revenons au bon vieux minitel, que le monde entier nous envie

                    • Et els standards manuels. On pourra de nouveau rire avec : « Allo New-York, passez-moi Asnières »…

                  • Cher Ligo83.
                    L’erreur d’analyse que vous commetez tient en ceci:
                    Tant qu’il y aura des technocrates et des élus pour imaginer savoir ce qui est bon pour chacun et pour tous mieux que chacun, on ne fera qu’empiler catastrophe sur catastrophe.
                    Dans un monde qui mute plus vite que jamais, c’est l’adaptation de chacun qui est cruciale et primordiale. Le planisme est voué à l’échec au moins pour toute cette période de transition sinon plus.
                    Dans ce contexte de transition, chaque individu doit abandonner les idées obsolètes de l’organisation de la société et de l’économie autour de la notion de statut, de corporation, et de métier, toutes taillées sur mesure pour un monde stable qui n’est plus.
                    Pour son bonheur et sa tranquilité, le citoyen-consommateur-acteur doit revenir au fondamental et se poser la question suivante simplissime:
                    Qu’est-ce que JE peux faire pour apporter de la valeur aux autres et faire société par mes échanges (relations d’intérêt : ce qui est entre les êtres). Ce sont mes échanges qui me permettront de m’assurer une insertion sociale digne, pas une consigne venue d’en haut, de la société ou de l’Etat.
                    Au delà de ses missions régaliennes, le rôle de la collectivité est de garantir le cadre et de faciliter cette mobilité, l’accès à l’information qui permet la compréhension du monde qui nous entoure ; ce n’est pas de vouloir tout concevoir (elle en est incapable), régenter, réglementer, soit disant pour notre bien-être.
                    Bienvenue au 3ème millénaire.

                    • cher marc.
                      je suis aussi d’accord avec vous sur ce point … il y a trop de technocratie, de regles et le code du travail francais fait 10X celui de la suisse…. Toutefois, il faut aussi avoir une vision à long terme, qui n’est pas possible pour un president élu pour 5 ans … c’est la force des monarchies ou de l’economie de marché socialiste à la Chinoise ( exemple reussi du Maroc pour sortir du Tout petrole , ou des batteries Lithium et panneau Photovoltaique Chinois, planification prevu en 2005, pour 25 ans … ils sont N°1 mondial maintenant )
                      et quand une distorsion de concurrence existe ( panneaux chinois, Nucléaire Français, Amazon etc … ) je suis alors content que la FRance ou Bruxelles, sortent une taxe ou une subvention pour lisser cette concurrence.
                      Pour le citoyen consommateur vous ne laissez la place qu’à l’échange morale, mais comme dit plus haut, ses achats bassement matériels aussi sont des actes citoyens !

                    • @ligo
                      Voilà ce qu’il nous faut, un dictateur qui a une vision à long terme.
                      Un homme fort qui fasse retourner les français à coup de trique dans les mines, les ateliers. Pour le consommateur, plus d’angoisse pour choisir un produit, il n’y en a qu’un.. Mais Français Mosieur.

                •  » ont toujours vecu avec l’état providence !! »
                  C’est vrai mais incomplet. La vérité, c’est « ont toujours vécu A CREDIT avec l’Etat providence.
                  Et un crédit, ça se rembourse toujours, à plus ou moins long terme.

                  • oui RX33 sauf que cette generation fait porter le fardeau de la dette aux generations suivantes …et c’est pour moi insupportable !

                    • claude henry de chasne
                      20 décembre 2018 at 4 h 33 min

                      @ligo
                      il vous faut comprendre une chose : la notion d’echelle
                      je vous donnes juste un exemple ou deux et vous trouverez le reste

                      il y a plus d’adhérents au parti communiste chinois que de français
                      ils sont environ 100 millions, je n’évoque ici que le parti

                      le Texas est aussi grand que la france Si le Texas était un pays indépendant, son économie serait la douzième du monde

            • claude henry de chasne
              18 décembre 2018 at 10 h 37 min

              le coût du travail français

    • Bien sûr que non. L’idée comme quoi le consommateur serait con et celui qui s’y refuse un intellect extraordinaire est le point culminant du boboïsme socialiste. Acheter local a parfaitement du sens, et la priorité du consommateur, quand c’est commode et pas plus cher, et seulement alors. Quand il faut passer 2 heures à se rendre en ville, pour trouver un magasin avec presque aucune référence et des vendeurs plus pressés de se raconter entre eux leurs plans pour le week-end que de s’intéresser à autre chose chez le client que la somme max qu’il peut consacrer à son achat, bien sûr qu’on finit sur internet, mais la faute à qui ? Au commerçant et au consommateur, dites-vous, mais moi je dis que c’est la faute à ceux, état et collectivités locales, qui rendent l’environnement du magasin physique totalement inconfortable, tant pour le client que pour le vendeur.

    • C’est sympa d’acheter français mais comment payer ses impôts après ! on paie aussi les impôts du commerçant et de notre fabricant national….alors que chinois les taxes sont negligeables amazon s’occupe du transport a partir d’un pays humain ..le sommateur n’est pas le con que tu crois

    • Vous n’avez pas lu les commentaires au dessus. L’état et les élus ont tout fait pour couler le petit commerce! Et épargnez nous vos conneries écolos! Et en parlant des gens que vous insultez, quand on gagne peu on achète le moins cher possible. On a 7 millions de gens sans emploi et d’autres au SMIC.

    • Essayez d’acheter une petite Renault ou Peugeot fabriquée en France. Vous pourrez vous lever tôt pour cette mission impossible.
      De plus bien des véhicules fabriqués à l’étranger ont des pièces détachées françaises, genre Valéo… Et Valéo n’est pas le seul, il y a les fabricants de tableaux de bord, de portières, etc…
      Donc le consommateur n’est un con.sommateur que dans la novlangue socialiste.

    • Avant de parler de « balance commerciale », lisez cet article : http://bastiat.org/fr/balance_du_commerce_sophisme.html
      (désolé, ça nécessite de réfléchir un petit peu, et d’aller un peu au-delà des idées préconçues). La partie la plus importante est la suivante :

       » M. T… expédia du Havre un bâtiment pour les Etats-Unis, chargé de marchandises françaises, et principalement de celles qu’on nomme articles de Paris, montant à 200,000 fr. Ce fut le chiffre déclaré en douane. Arrivée à la Nouvelle-Orléans, il se trouva que la cargaison avait fait 10 % de frais et acquitté 30 % de droits, ce qui la faisait ressortir à 280,000 fr. Elle fut vendue avec 20 % de bénéfice, soit 40,000 fr., et produisit au total 320,000 fr., que le consignataire convertit en coton. Ces cotons eurent encore à supporter, pour le transport, assurances, commission, etc., 10 % de frais : en sorte qu’au moment où elle entra au Havre, la nouvelle cargaison revenait à 352,000 fr., et ce fut le chiffre consigné dans les états de la douane. Enfin, M. T… réalisa encore, sur ce retour, 20 % de profit, soit 70,400 fr. ; en d’autres termes, les cotons se vendirent 422,400 fr.

      […] les chiffres que la douane a recueillis sur cette opération […] lui apprennent que la France a exporté 200,000 fr. et qu’elle a importé 352,000 fr. ; d’où l’honorable député conclut « qu’elle a dépensé et dissipé les profits de ses économies antérieures, qu’elle s’est appauvrie, qu’elle a marché vers sa ruine, qu’elle a donné à l’étranger 152,000 fr. de son capital. »

      Quelque temps après, M. T… expédia un autre navire également chargé de 200,000 fr. de produits de notre travail national. Mais le malheureux bâtiment sombra en sortant du port, […]

      Pendant ce temps-là, la douane inscrivait de son côté fr. 200,000 sur son tableau d’exportations ; et comme elle n’aura jamais rien à faire figurer en regard sur le tableau des importations, il s’ensuit que M. Lestiboudois et la Chambre verront dans ce naufrage un profit clair et net de 200,000 fr. pour la France. « 

      • lol anagrys Hors sujet complet
        voici la definition de balance commerciale
        Définition

        La balance commerciale est le compte qui retrace la valeur des biens exportés et la valeur des biens importés. Pour calculer la balance commerciale, la comptabilité nationale procède à l’évaluation des importations et des exportations de biens à partir des statistiques douanières de marchandises. Des correctifs sont apportés à celles-ci : d’une part, les échanges se rapportant à la récupération sont déduits des flux douaniers, d’autre part, on y ajoute ceux de matériel militaire ainsi que l’avitaillement des navires et des avions. Si la valeur des exportations dépasse celle des importations, on dit qu’il y a excédent commercial ou que la balance commerciale est excédentaire; si les importations sont supérieures aux exportations, le pays a un déficit commercial ou sa balance commerciale est déficitaire

        Remarque

        En France la balance commerciale ne couvre que les biens. Les services sont pris en compte dans la balance des biens et des services contrairement à d’autres pays où la balance commerciale couvre les biens et les services.

    • Acheter local ne veut plus rien dire. Vous n’êtes pas sans savoir que des usines d’entreprises étrangères sont en France, si ? Toyota à Valenciennes par exemple. Toyota, c’est pas local, donc vous n’achetez pas ? Vous achetez Renault… qui fabrique certains modèles â l’etranger ? Amazon ne paie pas la Secu, mais aucune entreprise ne paie la Sécu, ce sont les salariés, à condition d’avoir du travail. Ainsi l’employé d’une librairie qui vend sur Amazon paie sa Sécu en partie grâce aux clients qu’il atteint grâce à Amazon.

  • J’ajouterais que ces empaffés au gouvernement avaient prévu des péages à l’entrée des grands villes, certainement pour augmenter le chiffre d’affaires des petits commerçant du centre ville ! ces nigauds fourmillent d’idées ! c’est certain, je continuerai mes achats sur le Net !

    • Bah ils le feront pour se protéger des envahisseurs , ces banlieusards barbus et chevelus armés jusqu’aux dents ….ils n’ont rien inventé ces châtelains du nouveau monde !

    • Maintenant, il vont mettre aussi un péage à la sortie pour empêcher les habitants d’aller faire leur course trop loin. Ah, zut, ils n’y avaient pas encore pensé. Aucun problème ne saurait être réglé (ou amplifié?) par une taxe.

  • Surtout comment pratiquement taxer les Gafa? Et les taxer justement au réel réalisé en France dans un marché de libre circulation?
    Par les revenus de la pub?Facturation de l’étranger sur de la pub achetée à l’étranger par des filiales.
    C’est un effet d’annonce, mais dans la pratique, on imagine les recours et les contestations..
    C’est beau de donner un rêve à 500 millions d’euros qui tombe du ciel.

    • Les Gafa vont refuser de payer et engager des procédures. Je suis curieux de voir comment le morveux compte s’y prendre pour faire payer des fantômes?

      • C’est très facile, on a un précédent : la taxe sera mise en place et sera appliquée. Elle produira ses effets. Bruno Le Maire l’a promis et on peut compter sur lui : comme il s’agit d’une nouvelle taxe, cette promesse sera tenue.

        Mais les juristes des entreprises ciblées (il ne faut pas se leurrer, ils en ont un bon paquet, et pas les plus mauvais) vont la passer au crible, en prenant pour référence la Constitution et l’ensemble des traités internationaux que la France a signés. Ils trouveront la ou les failles. Et ils attaqueront. Au final, le résultat sera une belle retraite ordonnée, avec traversée de rivière gelée en ordre dispersée. Et un coût additionnel pour le contribuable qui se chiffrera en milliards d’euros.

        Je délire ? Ça s’est vu il n’y a pas bien longtemps. L’actuel locataire de l’Élysée était à la manœuvre – https://www.la-croix.com/Economie/France/Taxe-dividendes-erreur-10-milliards-deuros-2017-10-23-1200886515

        • Il suffira que Google menace d’arrêter de référencer les torche-cul subventionnés français pour que le toutou qui se prend pour un ministre de l’économie retourne aboyer dans sa niche.

    • Comment pratiquement taxer les Gafa ? Mais qu’est-ce que c’est que cette question mal posée ?! La première question devrait être « Pourquoi taxer les Gafa ? » Faute de réponse satisfaisante, elle appelle la réponse irlandaise : ne taxons pas les Gafa, et assurons leur qu’ils ne le seront pas. Le résultat sera, comme pour l’Irlande, que les Gafa boosteront l’économie du pays et que le fisc y trouvera son compte.

    • D’un côté on voudrait les taxer et de l’autre on les gave de subventions pour qu’ils s’installent en France pour créer de l’emploi. Mon petit doigt me dit qu’il y a plus simple pour satisfaire tout le monde..

      • @ indivisible
        (Étranger), je ne comprends rien à ce que vous racontez! J’achète parfois sur Amazon: 2 cas:
        1° un parfum de marque américaine acheté à un commerçant Allemand, TVA de mon pays incluse;
        2° un objet acheté à un vendeur américain au prix américain (hors taxe, comme de coutume) mais payé chez moi bien plus cher à cause des frais de douane (payées à mon pays).

        Donc les taxes à payer ici sont habituelles, mais évidemment plus élevées si le pays d’origine est hors-U.E.
        Tout fonctionne donc normalement, sans dumping fiscal, si les douanes travaillent correctement!
        Il n’y a donc pas lieu d’inventer une taxation supplémentaire des GAFA qui ne pourraient, en toute logique, que la reporter sur la facture du client-citoyen du produit du pays taxeur!
        Autrement dit, les Français seront seuls à payer les taxes françaises: opération blanche pour les GAFA: ridicule!

        • Vous avez bien raison, les articles venant de l’étranger hors UE sont taxés (au delà du raisonnable), et c’est donc de l’argent qui va dans les caisses françaises.
          Sans compter les salaire des livreurs, des taxes de carburant et péages sur le territoire; le problème est surtout que l’état, comme d’habitude, veut plus…
          J’ai acheté il y a quelques années des feux arrières provenant d’une casse automobile (junkyard) américaine, 200 dollars envoi compris.
          Arrivés en France, échange de mails avec les douanes qui voulaient connaitre tous les détails de cette transaction; après 6 semaines et paiement de 117 euros de frais, j’ai fini par recevoir mes feux.
          Depuis, c’est un pote suisse qui commande pour moi, et parfois il paye 15 Chf, parfois rien du tout…

          Moralité: si tu es trop gourmand, tu repars les poches vides !

  • C’est toute la France qui est en survie à cause de la mafia politicienne et de son racket! Qui fait les conneries qui ont mené à cette situation?

  • J’adore cette phrase que je prononce de plus en plus souvent en ce moment, à ce point que mon correcteur orthographique sur mon smartphone me propose les mots les uns après les autres :

    Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

    C’est tellement actuel et tellement applicable aux girouettes qui nous gouvernent.

  • N’oublions pas que les petits commerces peuvent également profiter d’Amazon grâce à son marketplace

    • Vous sous-entendez qu’Amazon pourrait avoir un effet bénéfique ? Attention, vous êtes sur une pente glissante !

      😀

      • quant à voir le niveau de compréhension économique ici et que les gens ne comprennent pas que leur manière de consommer à des répercussions sur la société en entier !
        un exemple tout bête et très simplifié, Un produit A vendu 100€ HT avec une marge de 10% par le commerçant. au prix identique sur AMAZON ou CDISCOUNT .. Peu importe pour vous ? et bien non, les 2 collectent la TVA à 20%, il reste 10€ de marge à chacune sauf que CDISCOUNT va payer 30% en impots ( très shématisé ) et AMAZON 5%…. ces impots sont vos routes, vos hopitaux, vos écoles …. Alors OUI parfois je prefere payer un peu plus cher qu’acheter chez AMAZON !

        • Ben là, vous faites l’hypothèse hardie que quand il y a 10€ disponibles, il vaut mieux que l’Etat décide de l’affectation de 3 d’entre eux et le privé de 7, que l’Etat de 0.5 et le privé de 9.5. Le privé, qui a montré qu’il sait créer des richesses en multipliant ce qu’on lui donne, devrait céder le pas à l’Etat qui a montré qu’il ne savait créer que de la dette en gaspillant ce qu’il prend ? Et les routes, les hôpitaux et les écoles, il me semble difficile d’avoir de meilleurs exemples de l’inefficacité de la dépense publique !

          • lol michelO vous ne voyez pas la concurrence deloyale ? vous ne connaissez donc pas au minimun le metier de commercant et les regles de concurences …. je vous verrai bien à l’OMC vous lol

            • @ ligo83
              Une concurrence fiscale entre pays n’a strictement rien de déloyal! C’est une question de gestion. Et arrêtez avec ces impôts qui paient routes, écoles et hôpitaux, sans parler des millions de fonctionnaires gratte-papier de ce que plus personne ne lira!

            • La concurrence, c’est ce qui se passe avant que l’Etat vienne mettre son aspirateur dans les profits. Quand mon bouquin est vendu 23.99 par mon éditeur ou par Amazon, la concurrence est loyale : c’est un effet « pervers » du prix unique du livre. Mais c’est bien : voilà un livre, le coût HT auquel le distributeur vous le fournit et le prix de vente HT imposé, voilà des acheteurs potentiels, à vous de jouer et que le meilleur gagne la vente et le profit associé. Quand l’état, par l’absence d’odeur alléché, vient piquer 30% chez mon éditeur pour pouvoir subventionner ses éoliennes et panneaux solaires et ses fonctionnaires pléthoriques, c’est lui qui introduit la distorsion en empêchant mon éditeur d’utiliser ces sous pour se développer. Amazon, lui, parvient à échapper à l’Etat et à se développer pour le plus grand bonheur du lecteur final. Vous êtes fier de nourrir le parasite en achetant chez l’éditeur (accessoirement, vous seriez plus efficace en faisant une donation à un labo de l’hôpital, en coupant les herbes qui bouchent la vue au carrefour, ou en aidant à l’école), moi je suis pragmatiquement satisfait que le maximum de ce qui m’échappe de toute façon (je ne touche que 0.69€ avant impôts) aille au développement d’une vision moderne de la librairie.
              Il y a une courte nouvelle de Kurt Vonnegut Jr., Harrison Bergeron, traduite en français sous le titre « Pauvre surhomme », qui devrait faire partie du programme scolaire. Quand on l’a lue, on n’est plus le même, et on ne parle plus de concurrence déloyale pour Amazon…

              • Sans compter les vieux livres revendus par des libraires français grâce à Amazon que vous n’auriez aucune chance de trouver autrement.
                Ma dernière acquisition: 1 exemplaire de  » L’Europe de la Mer du Nord et de la mer Baltique : le monde la Hanse ; 1992 D. Haenens  »
                Une merveille !
                Quand à K.Vonnegut jr., il fait partie de ces auteurs que je n’apprécie pas trop car il me met le nez dans un caca que je préfère contourner…

                • Je dois dire que je me suis tapé Slaughterhouse 5 et Cat’s Cradle en cours d’anglais, et que du coup j’ai toujours tendance à attribuer Harrison Bergeron à un autre…

              • « Son aspirateur dans les profits » j’adore !

        • Oh désespoir….

        • Les routes ? Vous avez vu dans quel état elles sont ? Je rappelle que la France est championne du monde des impôts et taxes. C’est vrai qu’ailleurs, question routes, hôpitaux et écoles c’est le tiers monde…
          Alors payez plus cher si ça vous amuse mais foutez la paix à ceux qui ne sont pas d’accord

          • A rick c’est sur que a ce niveau d’incompréhension c’est clair que PERSONNE ne peut plus rien faire pour vous …. Vous ne savez certainement pas ce que veut dire travailler à son compte et continuez, vous avez raison de scier la branche sur laquelle vous êtes assis !

            • Ce genre de commentaire est savoureux venant de quelqu’un qui bénéficie de subventions étatiques (payées in fine par les autres) en vendant de l’électricité « verte » produite par des panneaux photovoltaïques chinois (cf tous vos précédents post à la suite d’autres article de CP). 🙂

              • lol le cid ! mes paroles sont en cohérences avec mes actes … mes panneaux sont Allemands ( il n’y avait pas de Francais et Total a recheté SUNPOWER (us) que plus tard , ainsi que mes onduleurs.
                Si vous voulez tout savoir sur moi ! j’ai fait mon service militaire ( et oui ! ) et crée mon entreprise à 25 ans, dans le Quadricycle leger, dont des véhiclues éléctriques , d’ou vient mon expertise sur la chaine de traction éléctrique puis logiquement les panneaux photovoltaiques en 2011 ; j’aurais pu acheter chinois, mais je ne l’ai pas fait, mais j’ai préféré acheter Européen , en me rappelant aussi que l’Europe finance AUSSI la France (nous recevions en net 203€ par habitant en 2014 voir line plus bas) …. je suis aussi cohérent en étant actionnaire de mon client EDF, de Total aussi et de Recylex une boite qui recycle notamment le plomb de batteries automobiles. J’ai donc toujours été à mon compte, payant RSI, URSSAF, CFE etc …..je comprends donc mieux que quiquonque le deséspoir des petits commercants des commerces bloqués ou detruits par les indigents GJ !
                Par contre vous je vous imagine bien retraité , ancien fonctionnaire avec une confortable retraite, qui crache actuellement dans la soupe, qui roule en KIA, fait ces achats de Noel sur AMAZON et met son Gilet Jaune sur les rond points pour baisser la CSG ! dites moi si je me trompe ?

                source http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes-2014/2014/05/21/01053-20140521ARTFIG00086-ce-que-coute-et-rapporte-l-europe-aux-francais.php

                • Lol. Votre analyse de vos contradicteurs sont à la mesure de vos jugements économiques… Déficiente!! Ne vous étonnez pas de ne pas comprendre les personnes qui vous entourent. 🙂
                  Quant au mépris et à la condescendance que vous affichez vis-vis de vos contradicteurs dès que vous êtes en manque d’argument, ils sont effectivement en accord avec les actes d’une personne vivant grâce à l’argent spolié aux autres
                  Merci de nous le confirmer.

              • et sinon votre retraite vous pensez qu’elle n’est pas in fine payé par les autres ….c’est à mourir de rire !

                • Pour l’instant je contribue à la retraite des autres. Votre appréciation de ma situation, comme de beaucoup d’autres choses, est donc fausse.
                  Vous avez partiellement raison cependant sur un point: je ne vais pas encore très longtemps contribuer à votre retraite. Je vais me consacrer principalement à me construire ma propre retraite sans faire appel à la spoliation des autres.
                  Chose incompréhensible pour vous j’en ai peur. 🙂 🙂

              • allez je file vous que j’aille bosser pour payer votre retraite !

        • Ce n’est pas parce que l’Etat a mis des boulets à CDiscount qu’il faut en mettre à tout le monde. La bonne solution est d’enlever les boulets à tout le monde

          • sur ce point vous avez raison, mais en attendant que l’impot mondial soit juste et equitable … nous n’avons pas le choix !

            • On a toujours le choix.

            • Cher Ligo83. Je sais que c’est bientôt Noël, mais quand même.
              Un impôt mondial cela soutend un gouvernement mondial qui n’aura aucune concurrence… Je vous laisse réfléchir sur la suite.
              Sérieusement, la concurrence fiscale est le seul rempart des peuples contre la folie des technocrates qui vivent des budgets administrés par l’Etat. Et ceux qui ne peuvent pas s’exiler passent au travail au noir. Quand les gens cherchent à échapper à l’impôt, c’est qu’il est devenu insupportablement trop fort en regard du service qu’il rend; c’est bien la preuve de la mauvaise gestion de ceux qui ont la charge de nos contributions (je ne parle pas d’argent public, cela n’existe pas).

        • Il vaudrait bien mieux que Cdiscount ne paie que 5% d’impôts et que routes, hôpitaux et écoles soient gérés par le privé.
          Rappelons que l’école publique coûte 30 à 40% plus cher que l’ecole privée, toutes choses égales par ailleurs.

        • Vous préférez payer un peu plus cher qu’acheter sur Amazon, grand bien vous fasse, mais tout le monde ne peut pas se permettre ce choix. Et d’autres préfèrent faire le choix de payer moins cher ce produit, mais d’aller au resto, théâtre ou coiffeur, qui sont aussi des commerces locaux.

    • Cdiscount ou rue du commerce aussi font pareil ….
      et vous faites marché des societés Française, qui payent des impots en France !

      • CDISCOUNT EST LE GROUPE CASINO GUICHARD et ils ont un taux d’imposition en 2017 de 34% !

        • ici il doit y avoir plein de retraités Gilets Jaunes, qui se foutent de la perte de près de 2Mds de CA pour les commercants ….tant qu’on paye leurs retraites avec de la dette sur le dos des générations !

        • Et vous trouvez normal un tel taux ? Nous sommes les champions de la taxation, pour quel résultat ? Sommes-nous les champions en matière de résultats scolaires ? Les champions en matière de santé ? De qualité de vie ? Vous avez le droit d’accepter de payer toujours plus pour des commissions diverses, un mille-feuilles administratif, des fonctionnaires toujours plus nombreux alors que leurs fonctions incombent de plus en plus au privé, mais ayez le respect de comprendre que d’autres refusent de participer à la gabegie en trouvant d’autres arguments que de dénigrer leur « niveau de compréhension économique ».

          • A RAPH non bien sur, je suis un libéral … il y a trop de taxes …. mais le fond du sujet n’est pas là …. ou vous ne voulez pas comprendre ….
            le consommateur DOIT être responsable PAR ses achats …. il ne doit pas acheter betement en prenant le meilleur prix …. c’est stupide … alors payons tout au noir et prenons une petite malgache en esclavage c’est moins cher …. vous ne voyez pas la dérive ?
            Même TRUMP qui n’est pas un BOBO Socialo Verdatre le comprends !!! il faut equilibrer la balance commerciale, il faut lisser les distrosions de marché par des TAXES ou subventions …. il le dit lui même AMERICA FIRST ….. chez le nous le Français est bien trop malin pour le comprendre ou l’appliquer lol …. comme 90% des « liberaux » de contrepoints qui vivent avec des retraites payé par 1 actif …. on n’a même pas la reconnaisance du ventre en essayant de lui faire gagner sa vie ….. je suis vraiment effaré par le niveau de connaissance économique et l’égoisme des vieux ici !!!

            • et je n’ai même pas parlé de la consommation éthique …. j’imagine un effroi dans le regard des vieux lecteurs …. on s’en branle que se soit fabriqué par des enfants, c’est pas les notres ! un APPLE à 1000 balles, fabriqué en chine par un mec qui bosse 60H 6/7 on s’en fout ! Il vaut mieux faire bosser un etranger ça coute moins cher et il ne paye pas ses cotisations en France, c’est bien pour moi c’est moins cher lol
              OUI chaque acte d’achat est un acte citoyen ! Vous n’êtes pas pret à acheter 1% plus cher pour ça ?

              • – Café : 1 euro
                – I-café: 2,50 euros
                – ne soyez pas un I-diot…

              • Sauf que si on fabriquait un Appel en France, ce ne serait pas 1% plus cher mais au moins le double…
                Dites-vous que le mec « qui bosse 60H 6j/7 en Chine » est content de le faire car il vient d’une campagne où les conditions de vie étaient pire et où il ne gagnait RIEN. Il peut gagner sa vie et à des perspectives à offrir à ses enfants. Évidemment, on est loin des 35H chéris par nos syndicats archéomarxistes.

                Vous moquez bien facilement des personnes qui gagnent peu ou pas assez pour être prêts à dépenser plus selon vos préconisations et votre façon de voir la vie. Lol.
                Typique des personnes qui non seulement gagnent bien leur vie mais sont déconnectés des contingences matériels. Vous avez bien fait de na pas vous arrêtez discuter aux rond-points tenus par des GJ! 🙂

            • Quand Trump dit « America First », on peut ne pas être d’accord, mais il faut remarquer que lui, au moins, ne pense pas « Rien à b…. des citoyens de mon pays, du moment que je trouve une astuce pour qu’ils me réélisent ».

              • NON il est juste Patriote, vous croyez que TRUMP ou Macron ont vraiment besoin de 40 000$ ou 15 000€ / mois ?! ils gagneraient 10X plus dans le privé. TRUMP à même donné son salaire de president à une association !
                ils sont patriotes, pas comme le Gilet Jaune ou le consommateur Français. point barre !

                • Par contre, piquer l’argent de vos concitoyens en vendant votre électricité subventionnée, c’est du patriotisme selon vous?
                  Ah oui, j’oubliais, c’est pour sauver la planète!!
                  Amusant de voir ce que la cause de Gaia permet comme à-cotés juteux pour certains…

            • ligo83 Pourquoi tomber dans l’excès ? Le consommateur est responsable de ses achats ET de son budget. Il a le droit de choisir d’acheter des vêtements importés de Chine pour pouvoir s’offrir un resto/ciné. Ce n’est pas pour autant qu’il va tout payer au noir. Alors non je ne vois pas la dérive. Si on doit toujours imaginer l’exces (la dérive) alors on ne fait plus rien. Vous ne prenez jamais un apéro ?

  • La France est un pays divisé en 3. D’un côté ceux qui fabriquent de la richesse. De l’autre ceux qui vivent mieux pour la plupart et uniquement de cette richesse qu’ils ne fabriquent pas tout en critiquant à mort les fabricants. Quand l’argent de ceux qui fabriquent va commencer à manquer la fête va véritablement commencer…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’intérêt pour Emmanuel Macron de choquer par ses propos sur les non-vaccinés est évident. Il en va même de sa survie politique. Profitant de la visibilité de sa fonction, il a provoqué un séisme politico-médiatique lui évitant que les résultats de son mandat s’invitent dans la campagne.

Difficile en effet de trouver quelque chose de positif dans son bilan. Certes, la suppression de l’ISF et le lent démarrage de la baisse des impôts des entreprises sont des mesures tout à fait bénéfiques, de nature libérale. Mais comment les considérer... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Cet article est disponible en podcast ici.

Ce 10 décembre, une faille de sécurité baptisée log4shell et touchant la brique logiciel log4j a été découverte. Dès lors, des millions de serveurs, y compris ceux d’Apple, Google, Amazon ou Tesla devenaient piratables.

Cette faille montre comment, sans même commettre d’erreur en programmation, une faille critique peut apparaître. Elle montre aussi l’énorme château de cartes que représente chaque application informatique.

Log4shell : une faille ne reposant sur aucune erreur ... Poursuivre la lecture

Par Samir Ayoub et Luc Meunier.

Le prix du carburant a atteint un niveau record à la pompe dépassant ainsi celui de 2018, qui avait déclenché le mouvement des gilets jaunes. Or, malgré les récents appels des leaders historiques pour reprendre le mouvement et une forte activité sur les réseaux sociaux, le bilan des premières mobilisations reste relativement mitigé.

Parallèlement, le gouvernement vient d’annoncer « une indemnité inflation » de 100 euros par personne gagnant moins de 2000 euros nets par mois.

Cette indemnité... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles