Macron sur les inégalités : fake news ?

Il y a quelques jours, vendredi 30 novembre 2018, le président Emmanuel Macron a affirmé dans un tweet que la mondialisation a fait exploser les inégalités. Les chiffres disent le contraire. Ignorance ou mauvaise foi ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Conferencia de Prensa - Presidente Emmanuel Macron - Día 2 By: G20 Argentina - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Macron sur les inégalités : fake news ?

Publié le 5 décembre 2018
- A +

Par Antoine Trémat1.

« Comment nos travailleurs peuvent-ils retrouver leur place dans la mondialisation (qui a fait exploser les inégalités) ? Cette question, la France, comme beaucoup de nations, se la pose. Certaines répondent par la fermeture. Nous choisissons d’y répondre sans renoncer à nos valeurs »

C’est ce qu’a écrit Emmanuel Macron sur son compte Twitter il y a quelques jours. Une explosion des inégalités dues à la mondialisation, vraiment ?

La mondialisation

La mondialisation correspond à la libre circulation des marchandises, des capitaux, des services et des personnes. La première moitié du XXe siècle a vu la mondialisation reculer, que ce soit en termes de circulation des personnes avec l’instauration de quotas d’immigration, en particulier aux États-Unis, ou en termes de circulation des biens matériels et financiers avec la création de nombreuses barrières douanières. Après la Seconde Guerre Mondiale, la seconde moitié du XXe siècle a quant à elle été l’objet d’une vague de libéralisation des échanges.

« […] la « première mondialisation », dont la progression paraissait inexorable au XIXe siècle, a été brutalement interrompue entre 1914 et 1945 par l’enchaînement des catastrophes de la Première Guerre mondiale, de la Grande dépression et de la Seconde Guerre mondiale, et a été suivie, dans la seconde moitié du XXe siècle, par une « deuxième mondialisation » » Rapport sur le commerce mondial 2013, page 48, OMC.

Ainsi, la part du commerce international dans le PIB mondial a plus que doublé en passant de 24 % en 1960 à 56 % en 2016. En France, sur la même période, cette part du PIB est passée de 27 % à 62 %.

L’inégalité en France

En termes d’inégalités salariales et de revenus, à quoi est corrélée cette mondialisation en France ?

D’après les travaux de Thomas Piketty présentés par l’Observatoire des Inégalités, que l’on peut tous les deux difficilement soupçonner de vouloir cacher les inégalités, on constate que la deuxième moitié du XXe siècle présente des écarts entre hauts et bas revenus moindres que lors de la première moitié du XXe siècle et surtout que cet écart stagne voire baisse durant la mondialisation.

Ainsi, la part des 10 % des plus hauts revenus (salaires + revenus du patrimoine + bonus + etc.) dans le revenu national total est passée de 34,8 % sur la période 1950-1954 à 32,8 % sur la période 2009-2013, soit une baisse de 2 points. Sur ces mêmes périodes, la part des 10 % des plus bas revenus est passée de 20,7 % à 22,3 %, soit une hausse de 1,6 point :

Concernant les plus riches, la part des 1 % des plus hauts revenus dans le revenu national est quant à elle passée de 10,9 % sur la période 1950-1954 à… 10,9 % sur la période 2009-2013, soit une stagnation parfaite :

Il existe d’autres manières de mesurer les inégalités économiques dans une population donnée. Il y a par exemple le rapport interdécile, qui correspond au rapport entre le niveau de vie minimum des 10 % les plus riches et le niveau de vie maximum des 10 % les plus pauvres, ou encore le coefficient de Gini, plus technique. Malheureusement pour M. Macron, ces outils montrent eux aussi une baisse des inégalités, cette fois entre 1970 et 2016, comme en témoigne cet autre article de l’Observatoire des Inégalités.

Remarquez aussi que les graphiques présentés plus haut montrent les revenus avant impôts et prestations sociales. Ainsi, si des études présentant les revenus après impôts et prestations montraient une hausse des inégalités, cette hausse ne serait pas imputable à la mondialisation mais simplement à des changements de politique intérieure concernant les barèmes d’imposition. Par conséquent, dire que la mondialisation « a fait exploser les inégalités » est tout simplement faux concernant la France.

L’inégalité dans le monde

Mais le tweet ne précise pas si cette « explosion des inégalités » concernait la France uniquement ou le monde entier. Penchons-nous alors sur la question des inégalités économiques mondiales pendant la mondialisation.

Le site Our World In Data propose une visualisation éloquente de la distribution globale des revenus en 1800, 1975 et 2015. On y constate qu’en 1975, la répartition des richesses s’effectuait sur un mode bimodal, ou « en forme de chameau » : il y avait ainsi deux sous-populations distinctes, une qui vivait dans la pauvreté et une autre 10 fois plus riche. 40 ans plus tard, en 2015, la répartition des richesses devient unimodale, ou « en forme de dromadaire » : tirée notamment par le développement économique sans précédent des pays de l’Asie du Sud-Est qui ont justement profité de la mondialisation, le monde est devenu à la fois plus riche et moins inégal.

Ignorance ou mauvaise foi ?

Ainsi, que l’on parle de la population française ou mondiale, prétendre que la mondialisation a fait exploser les inégalités relève plus du discours idéologique biaisé que de la vérité qui devrait être à la base de toute discussion politique. Alors que le Parlement a récemment adopté la loi liberticide dite contre la « manipulation de l’information », Macron fait lui-même dans la fake news. Qu’il l’ait fait par calcul politique ou par ignorance, lui seul le sait.

  1.  Jeune libéral franco-suisse. Ses centres d’intérêts : politique, libéralisme, observer la France depuis la Suisse.
Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • Bah , est ce vraiment lui qui tweet ou son ame damnée ?
    Le contraire de la mondialisation est un monde ferme entre quatre murs ,la grande muraille de Chine , le mur de Berlin , URSS , la Corée du Nord ..ce tweet a été obligatoirmet écrit par un communiste , Macron communiste( nom original pour mouvement écologiste) ou évangéliste..sans doute seulement opportuniste pourtant il devrait savoir que le vert porte malheur , n’est il pas un comédien marié a une cousette ..enfin , mannequin pour grand couturier ?

    • @ reactitude

      D’abord, il faut être naïf pour attendre toute la vérité d’un politicien!!!
      Ensuite, le dogme national est que la France est spontanément brillante et supérieure!
      Il n’est donc jamais question d’accuser, même à raison, ces/ses futurs électeurs!

      Solution la plus utilisée et la plus éculée comme la plus populaire: trouver un bouc émissaire!
      Et le choix ne manque pas: les USA, l’UE puis tous les « autres »: migrants, étrangers, noirs, jaunes etc … etc! Sans que ça fasse illusion, hors de France!

  • Bonjour
    Ignorance, mauvaise foi? Ce sont plutôt des éléments de langage, des automatismes verbaux, des marqueurs politiques que tout bon énarque se doit de bien maitriser; Alias langue de bois.

  • il faut bien faire retomber sur quelqu’un ou quelque chose le problème des inégalités , parce que voyez vous aucun dirigeant ne se rabaissera à reconnaître que sa propre politique n’a rien arrangé ;

    • Empêché qu’il est, par sa tendance au suivisme démagogique, par un électorat inculte incapable de connaître ses propres intérêts, prompt à renier sa délégation et seulement capable de se rengorger de slogans iniques.

  • non la fake news est une information erronée donnée délibérément dans l’intention de tromper.
    macron ne fait que répéter ce qu’il a entendu.
    Juste un type qui se vautre l’ancienne et répété des conneries qu’il a entendu .

    pourrait on arrêter avec les fakes news svp..juste dire il se trompe… sans preuve de l’intention, vous verrez qu’ accuser une personne de diffuser une fake news relèvera de la diffamation…

    dans le meilleur des cas vous verrez un macron vous répondre certes je me suis trompé MAIS suggérer que je l’ai fait délibérément pour tromper mes citoyens est une atteinte intolérable à mon honneur et à une suspicion sur ma probité qui doit être sanctionnée…
    les accusations de fakes news sont comme les accusations de motivation racistes ou sexistes..
    bien difficile à prouver.

    • de m^me les fautes d’orthographes ne prouvent pas toujours que je ne connais pas les règles..

    • Incompétence ou malveillance…

    • Sauf qu’il fait parti de la secte qui répand les fake news! Les bobos de gauche immigrationnistes et multiculturalistes, politiquement corrects, qui falsifient l’histoire (mon domaine, auquel je n’admet pas qu’on touche), l’écologie à laquelle ils ne connaissent rien, la science qu’ils rejettent en bloc, etc…

      • la fake news est définie comme un mensonge, plus difficile à prouver que de prouver que ce que dit macron est faux..
        dire fake news implique que macron sait que c’est faux ..pas facile..et superflu..
        juste dire non mec président tu as tort..factuelle ment.

        • beaucoup de « bobos » ont juste la paresse de vérifier les faits on peut ajouter le confort idéologique de répéter des trucs qui va dans le sens de leur idéologie. être intelligent ou éduqué ne protège pas de ça, certain pensent m^me que ça fait les personnes les plus butées comme ils risquent de perdre la face…et leur réputation d’intelligence et de réduire à néant le prestige et le bénéfice d’etre éduqué.

          • qui vont certains etc

          • ça me rappelle un certain documentaire sur les ‘Fagor/Brandt’ qui tentait d’expliquer l’échec de la reprise du groupe français par la coopérative espagnole.
            Pierre Arditi, en tant qu’invité, s’est à un moment exprimé sur cet échec de gestion collective en ces termes :
             » Possible que ça ne marche pas, mais je préfère avoir tort et continuer à me regarder dans la glace »
            Bel argument…

    • j’ai juste envie de dire… « c’est lui qui a commencé ». Ou, à un niveau un peu plus haut, c’est l’arroseur arrosé. Depuis son élection Macron n’a rien eu de plus pressé que de légiférer contre les « fake news », il est donc normal que quand il diffuse lui-même des informations trompeuses, on lui fasse systématiquement un procès d’intention. D’autant que l’individu se voulant particulièrement brillant, l’ignorance n’est pas opposable en ce qui ne concerne.

  • Mauvaise foi, ce sale petit con ment comme il respire!

  • Merci pour cette mise au point. Picketty est un idéologue gauchiste avant d’être un économiste.

  • Avec le coup des 48K morts de pollution climatique mangeuse de chatons, ça fait beaucoup d’intox en peu de temps dans la bouche du petit gâteau sec, rond, à la pâte d’amande.

    But wait! C’est un enfumage à double niveau: pendant que l’on s’interroge sur l’exactitude de ses déclarations sur l’inégalité économique, on oublie que ON S’EN FOUT DE L’INÉGALITÉ, la seule chose qui compte c’est que tout le monde progresse, pas que tous s’appauvrissent.

    Petit gâteau sec, rond, à la pâte d’amande, tes tours de passe-passe commencent à lasser l’audience.

  • Il me semble que les inegalités ont largement baissé mais seulement si l’on exclut de l’etude les 0,01% (ou peut-être moins) les plus riches.
    D’autre part, le problème de fond n’est pas la mindialisation des échanges, mais le mondialisme politique qui est une idéologie qui voudrait transformer la planète en un grand tout marchandisé, avec des populations déracinées et interchangeables, le tout sous l’égide d’un gouvernement global, et après avoir dépouillé les Etats-nations de leur souveraineté.

  • A bien réfléchir, je me demande si Macron n’est pas un ‘fake-news’ pondu par une imprimante 3D…

  • Affublés, ravis, pénétrés, solennels encuistrés de toutes leurs membrures, convaincus, exaltés de supériorité, babilleux languedebois-bobarderie, soufflés de vide écolo-écono-comique, de cette humanité bouffonne, cette fausse humilité, cette fantastique friperie gratuite, prétentieux roucoulis de formules, abrutissant tambourin d’axiomes, maniée, brandie d’isoloirs à isoloirs, pour abrutissement délégataire parasiteuse, phrasuleuse, sournoise, retranchée, vermoulue, profiteuse, inextirpable, retorse, incompétente, eunnucoïde, désastrogène, : Les électeurs.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

53,7 % de Français ont refusé de participer au second tour des législatives. Le message est on ne peut plus clair et limpide : 53,7 % des Français ne s’intéressent pas à la désignation du pouvoir.

On pouvait donc penser que le message soit entendu, que le pouvoir fasse preuve d’humilité, réfléchisse, se remette en question… Que nenni ! À peine le chiffre a-t-il été constaté qu’aussitôt, la fureur politicienne a repris le haut de l’affiche.

Il vient pourtant de se prendre une sacré claque, le « en même temps », le « dire une chos... Poursuivre la lecture

Pendant cinq ans le Président Emmanuel Macron a décidé seul de tout, avec une majorité de députés dociles. Il a été le Président Absolu de la République pour reprendre l'expression et le titre du dernier livre de Philippe Fabry.

Emmanuel Macron est donc le responsable au premier chef de la situation catastrophique dans laquelle se trouve le pays et qui a été occultée par les épouvantails Zemmour puis Le Pen pendant la campagne des présidentielles.

Après cinq ans de surdité, il a prétendu mercredi soir avoir entendu les Français.... Poursuivre la lecture

Info du 22 juin 20 h 08 : Emmanuel Macron écarte pour l’instant l’idée d’un gouvernement d’union nationale, pense trouver une « majorité plus large » pour gouverner et s’accroche à un échange positif entre l’exécutif et le législatif pour avancer au service des Français. Hormis l’immense progrès d’avoir bouclé l’affaire en moins de huit minutes, une allocution type soir d’élection qui n’apporte pas grand-chose. 

Emmanuel Macron devrait être content. Le « en même temps » qui a fondé son accession initiale au pouvoir, ce mode d’action qu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles