Les 10 les plus riches du monde sont-ils des rentiers ?

Non, M. Piketty, les gens les plus fortunés ne sont pas nécessairement des parasites...

Par Guillaume Nicoulaud.

Bill Gates CC Flickr Thomas Hawk
Bill Gates CC Flickr Thomas Hawk

Les 10 premières fortunes mondiales 2016 selon Forbes :

  1. Bill Gates (60 ans, 75 milliards) — Bill Gates est le fils d’un célèbre avocat et d’une femme d’affaire de Seattle. C’est au collège qu’il rencontre Paul Allen avec lequel il fondera Microsoft quelques années plus tard. Gates est donc issu d’un milieu très aisé mais sa fortune, il l’a construite seul.
  2. Amancio Ortega Gaona (79 ans, 67 milliards) — Le patron d’Inditex, plus connu pour la marque Zara, est le fils d’un cheminot et d’une femme de chambre. Il a quitté l’école vers 14 ans et  a commencé à travailler comme petite main chez un fabriquant de chemises local.
  3. Warren Buffet (85 ans, 60.8 milliards) — Le « meilleur investisseur du monde » est le fils d’un petit courtier indépendant en actions devenu membre du Congrès et le petit-fils d’un épicier du Nebraska. C’est en réinvestissant ses premiers salaires qu’il démarre sa carrière d’investisseur.
  4. Carlos Slim (76 ans, 50 milliards) — Né au Mexique d’un père et d’une mère d’origine libanaise, Carlos a eu la chance d’avoir un papa doué pour les affaires et donc de grandir dans la bonne bourgeoisie mexicaine. Il démarre sa carrière comme Buffet : en investissant ses premiers salaires.
  5. Jeff Bezos (52 ans, 45.2 milliards) — Petit-fils d’un haut fonctionnaire américain, Bezos hérite son nom de son père adoptif, un émigré cubain, ingénieur dans le pétrole. Il a donc bénéficié d’un environnement familial favorable mais surtout d’une intelligence notoirement hors normes.
  6. Mark Zuckerberg (31 ans, 44.6 milliards) — Le fondateur de Facebook, lui non plus, n’était pas à plaindre : son père était dentiste et sa maman psychiatre. Outre une éducation confortable, la seule contribution de ses parents à Facebook se limite à l’avoir inscrit à Harvard.
  7. Larry Ellison (71 ans, 43.6 milliards) — Élevé par son oncle et sa tante après avoir été abandonné par sa mère à l’âge de 9 mois, Ellison a grandi dans la classe moyenne de Chicago. Il fonde ce qui va devenir Oracle en investissant 1 200 dollars de ses économies sur un capital total de 2 000 dollars.
  8. Michael Bloomberg (74 ans, 40 milliards) — Petit-fils d’immigrés russes et fils d’un comptable, Bloomberg est issu de la classe moyenne de Boston. Après de brillantes études, il démarre une carrière chez Salomon Brothers ; c’est avec sa prime de licenciement qu’il fonde Bloomberg.
  9. Charles & David Koch (80 et 75 ans, 39.6 milliards chacun) — Les frères Koch héritent d’une belle entreprise créée par leur père. Quand Charles succède à son père, en 1967, Koch Industries génère un chiffre d’affaires de 177 millions de dollars ; aujourd’hui, c’est 115 milliards.

On cherche toujours l’héritier oisif qui s’enrichit en comptant ses doigts de pieds que nous décrit M. Piketty

Sur le web