Transition énergétique : Macron ne change rien

Face à un « mouvement de contestation de grande ampleur », selon ses propres termes, une nouvelle méthode est en marche qui semble surtout destinée à gagner du temps. OPINION

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
EU Leaders arrive at Sofia Tech Park for an informal dinner ahead of the EU - Western Balkans Summit By: EU2018BG Bulgarian Presidency - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Transition énergétique : Macron ne change rien

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 28 novembre 2018
- A +

Par Peter Libtank.

Face aux Gilets jaunes, l’objectif du gouvernement était d’annoncer un « changement de méthode mais pas de contenu ». En d’autres termes, ouvrir le dialogue avec les « classes moyennes et laborieuses » sans pour autant reculer sur le fond.

Le fond, c’est le niveau excessif, injuste et inopérant de notre fiscalité. Dans le domaine des carburants certes, mais aussi du chauffage, des transports, du logement, de l’alimentation…

Au final, la question centrale posée par les Gilets jaunes est celle de l’efficacité de l’action publique : pourquoi payer toujours plus pour une situation qui stagne ou se détériore (chômage, pouvoir d’achat, services publics, territoires, déficits, dette…) ?

« Mais, où passe donc tout ce pognon de dingue qu’on nous pique ? »

Avant de s’envoler pour l’Argentine, Emmanuel Macron a choisi de répondre mardi lors de la présentation de la Programmation Pluriannuelle de l’énergie (PPE), document qui fixe la politique énergétique de la France sur les dix années a venir.

Après avoir expliqué comment il entendait sortir le pays des énergies fossiles (gaz,  charbon, pétrole) d’ici 2050, notre Président lance une nouvelle méthode de concertation de terrain, sur une période de 3 mois, pour mettre en œuvre les mesures déjà annoncées par le Premier ministre (élargissement du chèque énergie, doublement de la prime à la conversion automobile, prime à la conversion des chaudières, élargissement des indemnités kilométriques, défiscalisation des aides au covoiturage).

Il confirme la création d’un Haut Conseil pour l’Action Climatique (en sus du Conseil National de la Transition Écologique), la loi d’orientation des mobilités (abandon des péages urbains,  autoroutes de désenclavement…), le plan d’investissement pour l’isolation et le chauffage des bâtiments et la modulation de la taxe carburants en fonction des cours mondiaux du baril.

Enfin, il conclut en évoquant la nécessité de plus de pédagogie pour renforcer le consentement à l’impôt, pour accélérer les réformes et pour rebâtir la confiance dans l’action publique. Mais rien de très concret.

Gagner du temps

Face à un « mouvement de contestation de grande ampleur », selon ses propres termes, une nouvelle méthode est donc en marche qui semble surtout destinée à gagner du temps.

Les « catégories moyennes et laborieuses » espéraient une initiative forte pour que leur argent soit mieux utiliser ou qu’il leur soit rendu, voire les deux.

Pour l’heure, elles devront se satisfaire d’un gloubiboulga de mesurettes à financer avec toujours plus de taxes et d’impôts puisque ce gouvernement se démontre peu résolu à – et incapable de – maîtriser les dépenses publiques.

Voir les commentaires (51)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (51)
  • Encore un « Haut » Conseil… la meilleure façon d’enliser un problème en créant une nouvelle dépense avec sa cohorte de locaux, personnel, voitures etc. alors qu’il faudrait supprimer tous ces organismes et agences bidons, le plus emblématique étant le Conseil économique social et … environnemental (!). On apprend entre autres que l’ANSM délivre des autorisations sur la base de documents purement juridiques (RCS…), ce qui nous a conduit aux prothèses dangereuses. C’est une grande satisfaction de voir que les Français prennent enfin conscience de l’inefficience d’un État dispendieux. Ils n’y a qu’à puiser dans les rapports de la Cour des Comptes, de l’IFRAP ou de Contribuables associés pour le savoir depuis longtemps, mais il fallait un déclencheur populaire : y serions-nous enfin ?

    • «C’est une grande satisfaction de voir que les Français prennent enfin conscience de l’inefficience d’un État dispendieux.»

      Pas encore à la façon d’un libéral mais qu’importe si ça pousse nos dirigeants dans le bons sens..

  • S l’etat et les collectivités n’entendent pas le raz le bol de la gabegie publique, ils auront une revolution.

    • A mon avis la révolution ne viendra pas du peuple mais des collectivités territoriales ,régions maires…ils sont tous au bout du rouleau et l’état est en train de les étrangler.. coût de l’énergie ,plus de glysphosphate ,gestion des déchets de l’eau le numérique les routes etc et en face des administrés sans revenus….

      • la moitié des villages france vivent du RSA et des retraites..

      • D’où l’utilité du sénat, qui est leur représentant…

        (petit rappel pour ceux qui se demandent à quoi il sert et voudraient le supprimer)

        • on pourrait quand meme diminuer le nombre de parlementaires sans recréer des conneries comme le conseil Economique et social
          par exemple

        • ça n’a jamais empêché les sénateurs de taper dans la caise bien plus que les parlementaires, alors pour la représentation , vu les résultats quasi nuls voir négatifs on repassera….le Senat ne sert à rien sauf à gaver ceux qui y siègent.

          • Oui, mais le décalage des cycles électoraux évite que la 2ème chambre se retrouve dans la situation de l’assemblée des Rampeurs: une bande de potiches zombies aux ordres directs du Prez.

          • Il ne sert à rien parce que selon les règles, les parlementaires, et aujourd’hui les moines soldats LREM, ont toujours le dernier mot.

            Quand vous les voyez défiler ânonant leur credo macronien sur BFMTV, ça vous fout pas la ch’touille ?
            Je préfère croire les représentants des maires que les représentants des jaloux et des envieux.
            Le plus anodin des sénateurs vaut mieux qu’un député polichinelle aux ordres (quand il n’est pas absent de l’assemblée)…

            • Si, et j’espère que ça fout la trouille à des millions de téléspectateurs de BFM aussi, c’est un passage obligé, le tout est de ne pas y rester coincé.

  • Toujours enlisé dans sa transition énergétique ,la cop21 a fait beaucoup de mal a la France comme jadis le Grenelle de l’environnement , maintenant un super comité va contrôler tout ça pour être sûr que rien ne change dans un proche avenir ,on aura enfin la décroissance voulue . on veut détruire la Russie le Brésil la chine mais pourquoi un président français , plusieurs , souhaitent la même chose qu’un Trump ( il a raison pour les usa de se battre contre les autres) pour leur pays , mystère !

  • allons nous continuer d’avoir une population de plus en plus importante . produire à l’infini . ne doit -on pas réguler les naissances !.. Regarder ce qui se passe en Afrique , entre conflit et famine qui s’expatrie pour un avenir meilleur , qui créer l’appauvrissement !!!

    • Une bonne petite gué-guerre ? pourquoi pas !

    • Non. Laissons aux gens le droit de se reproduire comme ils le souhaitent.
      Accessoirement, la surnatalité dans les pays sous-développés correspond à une impératif d' »assurance vie » pour les parents, qui doivent compter sur les générations suivantes pour les soutenir. La meilleure issue est le développement économique.
      Le problème de l’Afrique est que les Africains ne sont pas foutus de se gouverner correctement (manichéen et brutal, je sais), pas qu’ils font trop de gosses. Rajouter aux gouvernants pourris du continent un droit de réguler les naissances ne va pas dans le bon sens.

      • D’ailleurs le développement de l’Afrique ne viendra pas de nos aides (souvent dilapidées) mais des investissements chinois et russes. C’est déjà bien entamé, et ça ne fait pas la Une de nos médias.

      • Quand un pays africain évolue, il fait comme nous, il réduit automatiquement sa natalité. Exemple : la Côte d’Ivoire dont le taux de natalité s’est très vite établi au niveau du nôtre.

    • Quand tu a deux bras ce n’est pas dur de produire ton nécessaire de vie…si on ne te met pas un boulet a la cheville !

    • baisser les aides ça ne réduirait pas le nombre de populations indigènes à venir à France et donc la natalité ??

        • Double effet possible: baisse de la natalité des inutiles, et il n’est pas impossible que redonner du pouvoir d’achat aux gens productifs relance un peu leur natalité (au moins ils pourront se payer l’école privée pour fuir les CPLF.)

  • En fait, il est ahurissant de constater comment quelqu’un supposément intelligent se piège lui-même sans pouvoir s’en sortir.
    Acte 1 : Pour boucler son budget, il fait ce que tous ses prédécesseurs ont fait. Il taxe un plus l’essence et habille tout ça d’écologie.
    Acte 2 : Pas de bol, les gens gueulent… et fort. Il faut donc dramatiser le discours. Cette augmentation de taxe a pour but ni plus ni moins de sauver la planête, c’est dire si c’est important.
    Acte 3 : On en remet une couche et, on reprend les vieux discours des prédicateurs d’une autre époque qui promettent ni plus ni moins que la fin du monde si on ne maintient pas cette taxe.
    Acte 4 : Si la survie du monde dépend du maintien de cette taxe…et des autres qui arrivent, le responsable politique qui la supprimerait serait au bas mot un criminel
    Acte 5 : L’ami Macron s’est coincé tout seul dans un corner et aura réussi l’exploit de faire détester l’écologie à tout le monde.
    Ce n’était pas facile mais il y est arrivé. Chapeau l’artiste…

    • Macron intelligent ? ça reste à prouver ; après tout , il sort de l’ENA , et à ce titre , il est formé dans un moule , comme les autres , et ça ne veut pas dire que ces gens là sont des lumières ;

    • oui Bibi Hollande, faut pas l’oublier.
      Sérieusement il est fasse à un administration qui lâchera rien et il vient de le comprendre, maintenant il bosse pour lui.
      il nous a dit qu’il avait perdu sur le Charles de Gaule donc il a bien compris qu’il peut rien donc il suit le mouvement des fonctionnaires et au dernier moment si c’est trop le B.. , il mettrait tous le monde au Goulag…

    •  » L’ami Macron s’est coincé tout seul dans un corner et aura réussi l’exploit de faire détester l’écologie à tout le monde.  »

      Je traduis pour nos amis Suisses et Belges :
      L’ami Macron s’est coincé tout seul dans un ‘coup de coin’ et aura réussi l’exploit à tirer un ‘auto-goal’ à faire détester l’écologie à tout le monde.
      😉

    • « aura réussi l’exploit de faire détester l’écologie à tout le monde. »
      Que non pas. Il l’ a simplement déshabillée pour la montrer telle qu’elle est, détestable car non habillée des soieries somptueuses dont on l’affuble tous les jours pour masquer sa véritable nature.

  • Comme d habitude, ce sera cause toujours tu m intéresses, mais je ferai ce que je veux.
    L’exemple récent du comité d éthique le montre: conclusions contre l expression démocratique des personnes consultées.
    Alors un comité théodule pour placer ses copains….
    Bravo Macron, tu nous prends pour des c…

  • J’adore, non vraiment j’adore quand un patricien suggère qu’il faudrait plus de pédagogie pour amener la plèbe à penser comme il faut!
    PÉDAGOGIE (n.f): de paidos (enfant) et « gogia » (mener, conduire.)

    … Me voilà rassuré, l’Élisée ne me prend pas pour un jambon, juste pour un enfant; areuh.

    Suggestion pratique: l’utilisation du vocable « pédagogie » dans les discours d’un représentant du peuple, à l’égard du peuple, devrait être punie d’un lavage de bouche au savon de Marseille et du port d’un bonnet d’âne pendant un minimum de 30 jours.

    • Vous m’ôtez les mots.

      J’ajouterai que l’emploi répété de ce vocable montre le dédain pour la population et la suffisance infatuée dont les politiques qui l’emploient font preuve, signe d’une profonde incivilité.

  • Les gens manifestent parce que leur pouvoir d’achat baisse à cause de l’augmentation des impôts, donc à cause de l’augmentation des dépenses de l’Etat.
    La solution à ce problème serait de réduire la taille et le coût de l’Etat. Moins d’Etat pour davantage de pouvoir d’achat.
    Pas pour Macron qui veut continuer à dépenser sans compter et qui répond au problème en nous parlant de climat et de « transition énergétique » qui justifierait de se méfier du CO2, vous savez ce gaz sympathique qui fait pousser les plantes.
    Il se moque de nous. Il faut lui faire comprendre que le pouvoir d’achat ne dépend pas du climat mais d’une politique économique libérale (moins d’Etat, davantage de liberté).

  • si les Gj laisse tomber et ne monte pas en puissance, c’est confirmer le gouvernement dans ses erreurs et la porte ouverte a tout pour de nouvelles taxes, quand on a pas de réponse directe a des questions évidentes et essentielles ils faut montrer les crocs et mettre a bas tous ces minables nous prenant pour des ivrognes, des illettrés ,des riens, des criminels contre l’humanités, des bouseux etc..
    eux on ne les prend pas , on les laisse pour ce qu’ils sont : des menteurs, des voleurs, des profiteurs, et des incapables !

    le mouvement des Gj doit s’amplifier, et ne pas pactiser avec le pouvoir avant d’avoir eu au moins raison sur la non augmentation du carburant .les « moutons » doivent se muer en loup et taper ou ça fait mal , les radars par exemple, exploités par des compagnie privées appartenant aux petits copains .
    tant que la macronie sera en place ils nous enfumeront pour mieux nous plumer, pas de rencontre avec les dirigeants sans compensation ( baisse des carburants dans un 1er temps) virer des GJ et ne pas considérer comme porte parole les 8 inconnus désignés pour « négocier » et sortis d’une boite a chapeau.
    et aller jusqu’au bout pour virer Macron et sa clique, il n’est plus en odeur de sainteté dans aucun pays de l’UE un exemple:
    https://youtu.be/2AMNsspB3Zc

    • « il n’est plus en odeur de sainteté dans aucun pays de l’UE »
      L’important, ce serait qu’il ne le soit plus auprès de ceux qui l’ont fait élire, et qui le lâcheront comme ils ont lâché Hollandouille quand il a suffisamment fait la preuve de son incompétence.

  • Les français croyaient avoir élu Macron. En fait, c’est Le Pen qu’ils ont élue.

  • Il est temps de mettre en place comme le recommande le Journaliste du Point Sébastien Le fol une « Commission pour annuler les Commissions. Depuis 2008 nous en sommes à 387 commissions qui ne servent à rien. Comme le disait G. Clemenceau « quand je veux enterrer un problème je crée une Commission ».

  • Et pourtant il rêve de présider l’Europe , pour lui la France c’est un village pas digne de son aura , les francais sont injuste ..nous avons notre roi soleil !!! quel morveux !!!

  • On a déjà gagné la suppression des péages urbains et l’ajournement de l’invisibilité des contrôles de police sur Waze et Coyotte et d’une nouvelle écotaxe poids lourds.
    Yess !

    • Ils taxeront autre chose…

      • j’en rajoute pour les salariés qui ont réussi a épargné un ptit sous :

        « Dans les déceptions des épargnants figurent aussi la disparition des taux historiques pour le PEA et l’épargne salariale. Les gains sont désormais taxés non plus au taux de l’année de leur réalisation, mais à celui de l’année du retrait »

    • Les nouvelles taxes arrivent :
      – Augmentation des complémentaire
      – Augmentation du carburants
      – Augmentation de la CSG
      – taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d’immatriculation des véhicules
      – taxe générale sur les activités polluantes
      – Augmentation des droits de mutation
      – Taxe de 9 % s’appliquera au 1er janvier 2019 sur les garanties décès des contrats d’assurance emprunteur

      Bref on croit tous au père noël …

      • Une petite derniere pour la route:
        le projet sur les pensions de reconversions ….. a n’en plus douté que ca va gilets rouge et plus gilets jaune

  • Extrait de l’intervention d’Emmanuel MACRON mardi 27/11/2018 à l’occasion de la présentation de la programmation pluriannuelle de l’énergie : « Je retiens de ces derniers jours qu’il ne faut pas renoncer au cap quand il est juste, mais qu’il faut changer de méthode, car les concitoyens ont considéré qu’on leur imposait ce cap d’en haut. Par des décisions et changements de règles ou par des taxes, sans leur apporter de solutions concrètes » .

    Conclusion : les cons citoyens sont des cons sidérés.

  • Taxer le kérosène est idiot , c’est voter la mort immédiate de Air France quand aucun autre pays ne le fera. Ceci devrait faire comprendre à tout le monde que le pire est à venir avec la taxe carbone qui, elle sera internationale et illimitée, et surtout impossible à combattre dans un seul pays, ne serait-ce que lors de ses approvisionnements. C’est pourquoi les gilets jaunes sont dans l’obligation impérative de montrer la grandeur généreuse la France dans le Monde, en ne cédant rien, afin de protéger en plus d’eux-mêmes, les « prolétaires de tous pays »…Tout le piège de la menteuse transition écologique est là…

  • ..SUITE.N’oubliez surtout pas qu’elle a déjà a servi à démembrer et mettre en faillite la gaullienne et meilleure entreprise publique française vraiment au service du public et de l’environnement. En la mettant dans l’impossibilité totale d’assurer pour l’avenir l’équilibre du réseau européen, ce dont l’Etat est averti, d’où la fuite éperdue de certains…

  • Rien à ajouter sauf que c’est franchement désespérant!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Emmanuel Macron
3
Sauvegarder cet article

Avez-vous vu des hôpitaux pris d’assaut par des hordes de fanatiques brandissant des pancartes ? Des avions à destination de l’étranger bondés de jeunes filles désespérées ? Lisez-vous chaque jour des histoires affreuses d’arrière-cuisines transformées en salles d’interventions de fortune avec des aiguilles à tricoter ? Voyez-vous des affrontements dans la rue, dans les tribunaux, dans les salles de conseil municipal ? Observez-vous médusés des prises d’otages de médecins et d’infirmières ?

Ne dites pas oui par pur esprit taquin, même ... Poursuivre la lecture

Personnes en rang regardant un écran diffusant un visage
7
Sauvegarder cet article

La stupéfaction est totale : on apprenait il y a quelques jours que la France, pourtant pays du miel et du lait, serait le terreau fertile à l’apparition de certaines sectes et autres groupuscules louches à caractère sectaire. C’est en tout cas ce que s’est époumoné à dire la mission interministérielle dédiée, la Miviludes, dans un récent rapport dont il a rapidement été question dans tous les médias grand public.

Pire encore : ces dérives sectaires seraient même en pleine augmentation dans le pays, à tel point qu'entre deux restrictio... Poursuivre la lecture

Face à la montée des prix de certains produits dits essentiels consécutive à l’inflation, le président a inventé ou plutôt remis à l’honneur le concept de bouclier financier.

 

Le bouclier financier

Qu’est-ce donc qu’un bouclier financier ?

Pour les médias, c’est un procédé consistant pour l’État à prendre en charge le paiement d’une partie du prix de produits considérés comme essentiels, mais de façon générale sans évoquer la provenance de l’argent nécessaire considéré comme magique.

Cependant, comme l’État n... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles